Madrid : un baiser gay contre le néonazisme

Une actualité vous fait réagir, parlez en...
Avatar du membre
Meakyn
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 152
Enregistré le : 3 années plus tôt

Madrid : un baiser gay contre le néonazisme

Messagepar Meakyn » 2 années plus tôt

http://tetu.com/2016/05/23/madrid-baise ... eonazisme/

Ce week-end à Madrid, deux jeunes hommes se sont spontanément embrassés pour protester contre un rassemblement néonazi.

Samedi, David et Gregor – deux amis madrilènes – se baladaient dans les rues du quartier très populaire de Malasaña, en plein centre de Madrid. À la recherche d’une terrasse pour boire un verre, ils arrivent par hasard sur la « Plaza del 2 de Mayo » et tombent nez à nez avec une manifestation néonazie. Le fait est assez rare à Madrid, connue pour sa grande tolérance, pour surprendre les deux amis.

La manifestation réunissait plusieurs milliers de sympathisants néonazis aux crânes rasés, faisant fièrement flotter leurs drapeaux au vent et scandant des « Vive Franco ». D’autres criaient « les Espagnols, oui ! Les réfugiés, non ! », laissant peu de doutes sur le type de manifestation qui se déroulait sous les yeux incrédules des passant et des commerçants. D’ailleurs, en signe de protestation contre l’autorisation préfectorale ayant permis à la manifestation d’avoir lieu, ces derniers ont décidé de fermer boutique, et ont à leur tour scandé des « Honte ! Honte ! » à l’encontre de ce rassemblement.

Une manifestation rare dans la capitale espagnole

David et Gregor ont quand à eux commencé à se prendre la main. De là, ont débuté les insultes, une femme les traitant de « pédés », « malades », « sidaïques ». Peu importe le déferlement de haine, les deux jeunes hommes – qui ne sont pas en couple – décident spontanément de s’embrasser sous le regard de milliers de manifestants néonazis pour protester contre cette manifestation d’extrême droite. L’un des deux jeunes madrilènes a d’ailleurs expliqué au site d’information en ligne El Español :

« Je n’y ai même pas pensé, ça a été le fruit de ma rage. Quand j’ai entendu tout ceci, j’ai attrapé Gregor et j’ai commencé à l’embrasser. En même temps, on entendait des insultes et des cris du fait de notre orientation sexuelle. »

Finalement, les deux hommes seront séparés, non pas par les manifestant gonflés de haine mais par la police qui leur a crié « C’est bon maintenant, les gars, c’est bon hein ! » avant de les chasser de la place.

D’abord choqués de s’être faits expulser de la place pour un baiser alors qu’un rassemblement néonazi avait lieu sous leurs yeux, les deux amis relativisent après coup. En effet, un témoin semble affirmer que les manifestants commençaient à les encercler et que c’est grâce à l’intervention de la police que les deux garçons ont pu repartir sans encombre.

Il est très rare de voir ce genre de manifestation dans les rues de Madrid, les Espagnols gardant encore en mémoire les affres du franquisme. La réaction des commerçants en est d’ailleurs la preuve. Donc, pas d’inquiétude ! À Madrid, vous avez plus de chances de croiser deux hommes qui s’embrassent que de risques de croiser une manifestation de ce type.

Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités