Aider les migrants du camp de Calais

Une actualité vous fait réagir, parlez en...
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar vigix » 2 années plus tôt

Il y'a des lois, elles sont faites pour être appliquées ; t'es le premier à le dire non? t'as bien été le 1er à demander l'application de la loi pour le mariage pour tous par les Maires récalcitrants non? t'as bien été le 1er à t'insurger contre ces Maires non?
C'est bien gentil de demander l'application de la loi pour les uns mais pas pour les autres... bonjour la cohérence

J'en fais encore plus des tonnes ou bien tu entrevois ce que tu n'as pas bien compris dans la République?
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Titsouribi » 2 années plus tôt

Oui enfin je voudrais signaler qu'avec les expulsions de camps et les reconduites à la frontière allant creshendo sous Valls (pour ou contre, je ne dis pas, c'est un fait statistique), les charges de CRS a Calais ...etc je vois pas bien en quoi par rapport aux migrants la loi n'est pas appliquée.

Appliquer la loi c'est une chose, se frotter à la réalité en est une autre; y'a des milliers de mecs qui ont rien à perdre qui convergent vers Calais et la Belgique pour se rendre en GB. A moins d'y mettre la moitié des CRS de France et d'organiser un service de reconduite directe aux frontière local, ce sera dur d’endiguer cette masse sans un peu de casse et de "mal paraitre" comme on en voit sur certaines vidéos allègrement exploitée par les extrêmes.

Je vais vous dire ce que j'ai dit à un de mes potes qui reprenaient ces vidéos de FdeSouche par exemple récemment; mais qu'ils les laisse aller en Angleterre !! Au moins au compte goutte !
Pourquoi est-ce c'est à la France de régler ce problème alors que le système social anglais les attire tant, et que les british veulent sortir de l'UE en plus ?
La solidarité européenne je veux bien, mais pas à géométrie variable ! Que chacun fasse sa part !
Il faut aider les britanniques à mettre en place un bon système de traitement des demandes d'asile sur le propre sol, puisque c'est là qu'ils veulent aller.

Au lieu de ça on pousse ces gens dans un cul de sac, qu'est-ce qu'ils font ? Ils poussent dans l'autre sens pour respirer, quoi de plus logique ?
"There are no short cuts to any place worth going"
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar vigix » 2 années plus tôt

Titsouribi a écrit :Oui enfin je voudrais signaler qu'avec les expulsions de camps et les reconduites à la frontière allant creshendo sous Valls (pour ou contre, je ne dis pas, c'est un fait statistique), les charges de CRS a Calais ...etc je vois pas bien en quoi par rapport aux migrants la loi n'est pas appliquée.

Je ne sais pas où tu as eu ces chiffres, mais selon la cour des comptes 96% des déboutés du droit d'asile restent en France... c'est pourquoi je dis que la loi n'est pas appliquée.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... trisee.php
Ces chiffres ne tiennent pas compte des migrants/réfugiers de Calais, mais selon plusieurs sources policières et autres chiffres qui circulent, la proportion de migrants économique varie entre 1/3 et 2/3 sur les 6 à 8000 personnes.

Par ailleurs, les charges de CRS sont destinées à "protéger" les infrastructures du tunnel sous la Manche et ne résolve rien au problème de fond. Pas plus que les projets de vouloir démanteler la "jungle" pour déplacer le problème.

Titsouribi a écrit :Appliquer la loi c'est une chose, se frotter à la réalité en est une autre; y'a des milliers de mecs qui ont rien à perdre qui convergent vers Calais et la Belgique pour se rendre en GB. A moins d'y mettre la moitié des CRS de France et d'organiser un service de reconduite directe aux frontière local, ce sera dur d’endiguer cette masse sans un peu de casse et de "mal paraitre" comme on en voit sur certaines vidéos allègrement exploitée par les extrêmes.

Je suis totalement d'accord avec toi.
Titsouribi a écrit :Je vais vous dire ce que j'ai dit à un de mes potes qui reprenaient ces vidéos de FdeSouche par exemple récemment; mais qu'ils les laisse aller en Angleterre !! Au moins au compte goutte !
Pourquoi est-ce c'est à la France de régler ce problème alors que le système social anglais les attire tant, et que les british veulent sortir de l'UE en plus ?

Ils ont un système social les Britaniques? :twisted: C'est le boulot qui les attire, sans compter que, sauf erreur de ma part, une fois au UK ils ne peuvent pas être expulsés.
Titsouribi a écrit :La solidarité européenne je veux bien, mais pas à géométrie variable ! Que chacun fasse sa part !
Il faut aider les britanniques à mettre en place un bon système de traitement des demandes d'asile sur le propre sol, puisque c'est là qu'ils veulent aller.

Au lieu de ça on pousse ces gens dans un cul de sac, qu'est-ce qu'ils font ? Ils poussent dans l'autre sens pour respirer, quoi de plus logique ?

Je te trouve trop soft là... si si je te jure ; je m'explique.
Le problème en UE est qu'on a 28 politiques d'asile différente, et plus aberrant encore 26 rien que dans l'espace Schengen qui comme chacun sait est un espace de circulation des personnes totalement libre. Chaque Etat décide dans son coin. Selon moi qui dit espace de circulation unique dit politique d'entrée et de sortie unique... ça me parait logique. Les égoïsmes nationaux au détriment de transferts de souveraineté à Bruxelles et des personnes (locaux, migrants et réfugiers) ; et je me demande ce que branle nos dirigeants (français et européens)??? Au lieu de faire avancer l'Europe, chacun se retranche derrière ses frontières, passe le bébé à son voisin et menace de faire sauter Schengen par absence de courage politique (transferts de souveraineté).

Les pauvres Grecs en plus de leur situation économique doivent en plus subir des vagues et des vagues de réfugiers/migrants ; qu'est ce qu'on a fait? Rien! ou vraiment pas grand chose (dépêcher une vingtaine de douanier au lieu d'envoyer des navires militaires). Qu'est ce qu'on a fait pour aider la Hongrie, la Croatie, la Slovénie, etc...? Rien! Du coup on revoit des barbelés aux frontières intérieures...
Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 4919
Enregistré le : 10 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 32
Contact :

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Ascagne » 2 années plus tôt

vigix a écrit :Il y'a des lois, elles sont faites pour être appliquées ; t'es le premier à le dire non? t'as bien été le 1er à demander l'application de la loi pour le mariage pour tous par les Maires récalcitrants non? t'as bien été le 1er à t'insurger contre ces Maires non?
C'est bien gentil de demander l'application de la loi pour les uns mais pas pour les autres... bonjour la cohérence

J'en fais encore plus des tonnes ou bien tu entrevois ce que tu n'as pas bien compris dans la République?


Heu, tu n'as pas répondu du tout à mon message. Je te répondais sur la question des dons, là :?
Je me cite moi-même, désolé :

Ascagne a écrit :
vigix a écrit :mes impôts sont déjà mensualisés... et quand je vois les dégradations, les pillages de camions et le peu de respect des locaux... faut pas déconner hein :boude:


Avec ce type de raisonnement, tu ne donnes jamais l'aumône aux SDF parce que merde, ces types sont sales, boivent et se bagarrent, on va pas aider des types pareils. Attendons donc qu'ils aient des manières parfaites, soient sobres et d'une moralité exemplaire.
... J'en fais encore plus des tonnes ou bien tu entrevois ce que tu n'as pas bien compris dans l'affaire ? :?
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar vigix » 2 années plus tôt

Je ne vois toujours pas le rapport entre le raccourci migrants / sdf, par contre tu as raison d'être désolé pour le gros cliché sur les sdf (je ne voulais pas le relever mais bon si tu insistes...)
Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 4919
Enregistré le : 10 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 32
Contact :

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Ascagne » 2 années plus tôt

J'explique : si tu attends que des types en situation sociale difficile soient parfaits avant de leur accorder des aides, tu n'aideras jamais personne. C'est le problème typique de l'Etat qui traite les conséquences au lieu de s'attaquer aux causes de fond avec un peu pus de subtilité. Il faut commencer par mettre plus de moyens sur l'accueil des migrants, ne plus laisser les camps de Calais et compagnie dans leur état de quasi insalubrité révoltant, mais au contraire y construire des structures solides avec les services de base (dont une aide juridique comme l'a fait l'association L'Appel de Calais) et se renseigner sur les problèmes qui s'y posent (comme le fait Gynécologie sans frontières). Si on prive ces gens de toute dignité, ce n'est pas étonnant que des violences éclatent.
Accessoirement, meilleures sont les infrastructures et plus nombreuses sont les enquêtes et les sondages sur les conditions de vie des migrants, mieux on pourra circonscrire les problèmes et faire respecter l'ordre.

Je comprends que, sur le principe, tu estimes que c'est à l'Etat de faire ce genre de chose et que ce sont tes impôts qui devraient y servir. Cependant :
1) Si c'est ce que tu penses et que tu veux aider les migrants, il faut contacter tes élus et les interpeller sur leur inaction dans ce domaine.
2) Il ne faut pas oublier que les grandes ONG actives dans les camps de migrants sont reconnues d'intérêt général, donc que les dons qu'on leur fait sont en bonne partie déductibles des impôts.
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Titsouribi » 2 années plus tôt

vigix a écrit :Ils ont un système social les Britaniques? :twisted: C'est le boulot qui les attire, sans compter que, sauf erreur de ma part, une fois au UK ils ne peuvent pas être expulsés.


Ben c'est bien de ça que je parle entre autre ... Et comme tu le dis très bien ensuite. Si tous les pays Européens appliquaient les critères d'inclusion et d'exclusion de la même façon, on en serait pas à avoir des forces d'attraction et de répulsion au sein de l'UE. Mais comme tu as de gros égoïstes dans la masse, notamment la GB, ça ne fonctionne pas.

Au lieu de faire des courbettes à Cameron pour de pseudo raisons historiques et surtout de gros sous, on ferait mieux de laisser la GB sortir, cesser de faire le sâle boulot de filtre pour eux, les laisser se rendre compte de ce qu'ils ont perdu et les laisser ramper pour revenir dans une Europe resserée mais forte.
Au lieu de ça l'Europe politique est en train de se déliter ... Et je trouve ça irresponsable.

L'Europe choisit ses critères, et ensuite les pays pinailleurs adhèrent ou non.
Y'en a qui disent: si on laisse sortir la GB on tue l'Europe.
Moi je dis si on cède à leur chantage, on la tue pareil ... alors autant rester entre gens de bonne volonté.

Après je suis de ceux qui adhèrent aux chiffres économiques et qui pensent que l'immigration est une chance plutôt que l'inverse.
Une chance économique à court terme, et un apport culturel à long terme.
Traitez moi de socialo-bobo-hipster-bisounours raaah c'est booon oui encooore *maso*

D'ailleurs c'est pas pour rien que les premiers à acceuillir l'immigration à bras grands ouverts c'est le grand patronat et certains gouvernements de droite.

Le problème est socioculturel; d'abord il faut que ce mélange de culture se stabilise, que les gens s'intègrent et s'acceptent (et ça, ça prend du temps et des ratés, il faut rester ferme face au racisme ET aux pressions religieuses d'un bord comme de l'autre), d'autre part il ne faut pas que cette main d'oeuvre qui rentre au pays serve à tirer vers le bas les droits et les salaires des locaux (sinon on fait monter les extrêmes). Et ça, ça prend de la fermeté face au lobbyisme des grosses boites de la part des politiques.
Les études sont assez claires; l'immigration n'est pas source de chomage; en revanche elle peut générer du déclassement par une forme de "chantage" à l'emploi et aux acquis sociaux, surtout dans un contexte de repli idéologique. Le chacun pour soi nuit aux luttes sociales, c'est dans ces périodes d'égoïsme que les droits reculent.

Il faut libérer les PMI-PME de certaines contraintes pour fluidifier le marché de l'emploi, mais rien lâcher sur les droits des travailleurs et sur les grosses boites qui peuvent faire leur part. Je comprends pas qu'un gouvernement soit disant socialiste ne comprennent pas ça ... La flexisécurité c'est un excellent concept qu'aucun gouvernement est foutu d'utiliser correctement; ils veulent toujours commencer par la flexibilité sous la pression des milieux économiques et se font logiquement bloquer par les syndicats de travailleurs (rappelez vous le CPE et tout ça).
On fait des courbettes à Gattaz, on laisse perdurer des situations d'évitement et d'exil fiscal de la part de gros joueurs tout en laissant galérer les petits, ceux qui ont le plus de potentiel de développement, c'est complètement con ...

Et complètement d'accord avec toi sur la gestion des frontières de l'Europe; mon dieu, ai-je vraiment dit ça ?
si on veut que cette belle idée de l'Europe survive et se développe, il faut contrôler (pas nécéssairement fermer, mais contrôler) nos frontières extérieures. Et pour ça faut que tout le monde s'y mette ....
"There are no short cuts to any place worth going"
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar vigix » 2 années plus tôt

Ascagne a écrit :J'explique : si tu attends que des types en situation sociale difficile soient parfaits avant de leur accorder des aides, tu n'aideras jamais personne.

Je suis d'accord ; mais en même temps dans certaines circonstances il faut commencer par s'aider soit même. (Je ne parle pas des migrants / réfugiers là)
Ascagne a écrit :C'est le problème typique de l'Etat qui traite les conséquences au lieu de s'attaquer aux causes de fond avec un peu pus de subtilité.

Totalement d'accord avec toi
Ascagne a écrit :Il faut commencer par mettre plus de moyens sur l'accueil des migrants, ne plus laisser les camps de Calais et compagnie dans leur état de quasi insalubrité révoltant, mais au contraire y construire des structures solides avec les services de base (dont une aide juridique comme l'a fait l'association L'Appel de Calais) et se renseigner sur les problèmes qui s'y posent (comme le fait Gynécologie sans frontières). Si on prive ces gens de toute dignité, ce n'est pas étonnant que des violences éclatent.
Accessoirement, meilleures sont les infrastructures et plus nombreuses sont les enquêtes et les sondages sur les conditions de vie des migrants, mieux on pourra circonscrire les problèmes et faire respecter l'ordre.

Je ne crois pas que les constructions en dur sont une solution. On l'a vu avec Sangate, prévu pour durer peu de temps et qui a duré... les politiques avait délaissé le problème jusqu'à ce qu'il soit suffisamment important pour qu'ils s'y intéresse de nouveau.
Pour moi d'une part, je suis partisan d'envoi de bateaux pour aider les Grecs (on l'a fait pour l'Italie ; on n'entend plus parler de Lampedusa). De même je ne comprends pas qu'on ne transfert pas les douaniers sous contrôle de l'UE de manière qu'elle en mette où il en faut plus. Ensuite il faut que les Européens (parce que ce n'est pas chaque Etat qui peut régler le problème) étudient le dossier de tous les migrants / réfugiers au plus vite, certain pour moi n'ont rien à faire en Europe ils doivent être renvoyer chez eux, pour les autres ils doivent être répartis au mieux sur l'ensemble des pays de l'UE en tenant compte des situations économique des Etats, certains réfugiers ont de la famille déjà dans certain pays...
Plus les Etats attendront plus le problème prendra de l'ampleur...
Par ailleurs il ne faut pas oublier que beaucoup de Syrien sont très bien formés (je pense entre autre aux médecins) ; je ne sais pas s'il est sage (mon avis n'est pas tranché) de les inciter à s'installer définitivement chez nous ; quid de la Syrie après la guerre? de son développement?
Ascagne a écrit :Je comprends que, sur le principe, tu estimes que c'est à l'Etat de faire ce genre de chose et que ce sont tes impôts qui devraient y servir. Cependant :
1) Si c'est ce que tu penses et que tu veux aider les migrants, il faut contacter tes élus et les interpeller sur leur inaction dans ce domaine.

A Rouen, on n''est pas confronté au problème, il y'a de temps en temps 2 3 cas, c'est anecdotique.
Sur la côte, dans les ports normand par contre ça devient régulier et ce n'est pas sans tensions.
Je ne crois pas que les élus locaux peuvent beaucoup de chose, par manque de moyens "lourd" notamment, et j'estime que gérer 6-8-10000 personnes c'est au Gouvernement de régler le problème en y mettant les moyens et ne pas laisser des "petites" villes dans la merde.
Après, tu connais mon point de vue sur le pouvoir en place...
Comme je le disais je fulmine après nos gouvernants (et pas que français) de ne pas se bouger pour régler ça au niveau européen.
Ascagne a écrit :2) Il ne faut pas oublier que les grandes ONG actives dans les camps de migrants sont reconnues d'intérêt général, donc que les dons qu'on leur fait sont en bonne partie déductibles des impôts.

Je rajouterai à ton propos que les grandes ONG peuvent même être plus efficace qu'un Etat ayant plus d'expériences de part leurs engagements aux 4 coins du monde.... genre MSF à qui je donne régulièrement (la réduction d'impôt c'est bien mais ce n'est pas ça qui me motive)

Titsouribi a écrit :Au lieu de faire des courbettes à Cameron pour de pseudo raisons historiques et surtout de gros sous, on ferait mieux de laisser la GB sortir, cesser de faire le sâle boulot de filtre pour eux, les laisser se rendre compte de ce qu'ils ont perdu et les laisser ramper pour revenir dans une Europe resserée mais forte.
Au lieu de ça l'Europe politique est en train de se déliter ... Et je trouve ça irresponsable.

L'Europe choisit ses critères, et ensuite les pays pinailleurs adhèrent ou non.
Y'en a qui disent: si on laisse sortir la GB on tue l'Europe.
Moi je dis si on cède à leur chantage, on la tue pareil ... alors autant rester entre gens de bonne volonté.

:bravo2: :bravo: :gloire: totalement d'accord / Les pays qui adhèrent prennent toute l'Europe ou rien !
Titsouribi a écrit :Après je suis de ceux qui adhèrent aux chiffres économiques et qui pensent que l'immigration est une chance plutôt que l'inverse.
Une chance économique à court terme, et un apport culturel à long terme.
Traitez moi de socialo-bobo-hipster-bisounours raaah c'est booon oui encooore *maso*

L'immigration peut être une chance par l'apport de culture, d'une vision nouvelle de voir les choses dans les entreprises... s'il y'a du boulot. Pour l'apport culturel ; j'aurai dis que c'est de l'apport immédiat :mrgreen:
Titsouribi a écrit :D'ailleurs c'est pas pour rien que les premiers à accueillir l'immigration à bras grands ouverts c'est le grand patronat et certains gouvernements de droite.

Le problème est socioculturel; d'abord il faut que ce mélange de culture se stabilise, que les gens s'intègrent et s'acceptent (et ça, ça prend du temps et des ratés, il faut rester ferme face au racisme ET aux pressions religieuses d'un bord comme de l'autre), d'autre part il ne faut pas que cette main d'oeuvre qui rentre au pays serve à tirer vers le bas les droits et les salaires des locaux (sinon on fait monter les extrêmes). Et ça, ça prend de la fermeté face au lobbyisme des grosses boites de la part des politiques.

J'ai failli m'étrangler :twisted: mais te connaissant un minimum j'ai survécu.
Je suis d'accord avec toi ; juste qu'il faut faire gaffe avec ça car les 2 extrêmes se servent de l’argument ; soit c'est le patronat qui est méchant soit ce sont les immigrés.
Titsouribi a écrit :Les études sont assez claires; l'immigration n'est pas source de chomage; en revanche elle peut générer du déclassement par une forme de "chantage" à l'emploi et aux acquis sociaux, surtout dans un contexte de repli idéologique. Le chacun pour soi nuit aux luttes sociales, c'est dans ces périodes d'égoïsme que les droits reculent.

Toujours OK... s'il y'a des emplois. Si y'a du taf l'immigration ne pose pas de soucis, et plus il y'a d'emploi moins le "chantage à l'emploi et aux acquis sociaux" fonctionne (les conditions de travail, salaire, etc.. ont même tendance à s'améliorer pour conserver les salariés)
Titsouribi a écrit :Il faut libérer les PMI-PME de certaines contraintes pour fluidifier le marché de l'emploi, mais rien lâcher sur les droits des travailleurs et sur les grosses boites qui peuvent faire leur part. Je comprends pas qu'un gouvernement soit disant socialiste ne comprennent pas ça ... La flexisécurité c'est un excellent concept qu'aucun gouvernement est foutu d'utiliser correctement; ils veulent toujours commencer par la flexibilité sous la pression des milieux économiques et se font logiquement bloquer par les syndicats de travailleurs (rappelez vous le CPE et tout ça).
On fait des courbettes à Gattaz, on laisse perdurer des situations d'évitement et d'exil fiscal de la part de gros joueurs tout en laissant galérer les petits, ceux qui ont le plus de potentiel de développement, c'est complètement con ...

Bon là, je suis sur le cul :D
Juste une question ; est-ce que les idées de Macron te paraissent ahurissantes? (c'est pour être sure que j'ai bien compris ce que tu as dis ^^)
Titsouribi a écrit :Et complètement d'accord avec toi sur la gestion des frontières de l'Europe; mon dieu, ai-je vraiment dit ça ?
si on veut que cette belle idée de l'Europe survive et se développe, il faut contrôler (pas nécéssairement fermer, mais contrôler) nos frontières extérieures. Et pour ça faut que tout le monde s'y mette ....

De toute manière fermer complètement une frontière est une utopie


EDIT : je rajouterai sur la non action de nos dirigeants européens ; j'ai l'impression qu'ils sont tétanisés devant la montée des populismes en Europe et que de ce fait au lieu de faire plus d'Europe ils font l'inverse... je pense que c'est la pire des solutions.
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Titsouribi » 2 années plus tôt

Qu'est-ce qui se passe ? Tu te rends comote que tous les socialos ne sont pas de dangereux idéologues sectaires ? :D

Macron je ne l'aime pas. Je ne l'aime pas parce qu'il n'a pas été élu mais juge notre système politique, je ne l'aime pas parce que ces derniers temps il fait des déclarations purement provocatrices, du genre "l'état n'a pas à intervenir dans l'économie" ce qui n'est pas socialiste du tout, alors qu'il est somme toute dans un gouvernement socialiste.

Macron est un libéral. Il joue sa partition, je joue la mienne. Il a des connaissances économiques peut-être intéressantes mais il est dans la provoc permanente et ça, pour gouverner et faire passer des reformes c'est pas bon.

Pour moi économiquement c'est simple; le socialisme est là pour mettre une dose adéquate de régulation et de solidarité dans l'économie capitaliste afin de gommer les écarts trop importants et assurer la paix sociale sans décourager l'effort, la créativité, l'entrepreunariat ...etc. Un patron a autant de valeur pour la société qu'un mec qui met des bidons sur des palettes en 3x8, et les deux doivent pouvoir récolter les fruits de leurs efforts. Biensur que tout le monde ne peut pas gagner la même chose, et les gens ont des trajectoires différentes. Mais des écarts comme on en voit dans certaines boites entre un PDG et un manutentionnaire me révoltent. Je sais très bien qu'il est utopique de penser qu'on changera tout cela en un jour et quelques lois mais on peut quand même défendre certaines valeurs.
En cela, les socialistes ne peuvent pas être libéraux. Le marché ne se régule pas tout seul c'est de la grosse connerie qui sert les intérêts d'une minorité.

Macron, pour revenir à lui, qui déclare que la vie d'un entrepreneur est bien plus difficile que celle d'un employé, c'est complètement contre-productif et contraire à ma conception des gens... Peu importe les nuances et précisions de sa pensée; c'est pas ce genre de position qui fera avancer le schmilblick, et qui donnera confiance aux français.

La flexisécurité c'est un concept socialiste: je t'échange plus de liberté pour les entreprises à embaucher et débaucher contre plus de soutien pour les chomeurs, la formation ... Etc. Il y a des pays européens où les chômeurs sont plus indemnisés que chez nous et qui ont moins de chômage. L'un n'est pas lié à l'autre.

Quel débat on a en France ? Est-ce qu'il faut moins payer les chomeurs pour les motiver à se remettre au travail ces feignants. Sous l'influence de Gattaz qui est un personnage que je vomis personnellement (je préférais bien plus sa prédécesseur dont j'ai temporairement oublié le nom). Gattaz, Macron même combat même idéologie libérale teintée de mépris à l'égard de certaines classes sociales selon moi (les chômeurs, les fonctionnaires, les prolos ...); dérégulons, enlevons du social, ça fera repartir l'économie. Ça fera baisser le chômage. Ah si c'était si simple :wink:
"There are no short cuts to any place worth going"
Avatar du membre
Carmen
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 238
Enregistré le : 3 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Âge : 25

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Carmen » 2 années plus tôt

Mon intervention tombe un peu comme un cheveu sur la soupe car je ne participe par au débat même si je le suis assez attentivement. Je veux simplement, en lien avec le titre du topic, relayer deux pétitions de soutien à l'accueil des migrants et des réfugiés.
Première pétition : "Nous voulons accueillir les réfugiés" (http://accueilrefugies.wesign.it/fr).
Deuxième pétition pour développer l'aide médicale aux migrants de Calais (https://www.change.org/p/rt-hon-david-c ... d_trending).

Je les ai trouvées dans un article du Monde qui recense les différentes possibilités de venir en aide aux migrants (http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html). C'est assez intéressant, j'ai découvert beaucoup de noms d'associations que je ne connaissais pas.
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Titsouribi » 2 années plus tôt

Tu as raison de recentrer le débat Carmen, on dérive :cheesy:
"There are no short cuts to any place worth going"
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar vigix » 2 années plus tôt

Titsouribi a écrit :Qu'est-ce qui se passe ? Tu te rends comote que tous les socialos ne sont pas de dangereux idéologues sectaires ?

ça je le savais :D ; juste que je ne suis pas habitué à lire ce genre de discours économique ici :wink:
Titsouribi a écrit :Quel débat on a en France ?

un débat à côté de la plaque... (comme la déchéance)... ils peuvent toujours baisser les indemnités de chômage mais s'ils ne commencent pas par prendre des mesures radicales pour créer de l'emploi ça sert juste à mettre des gens dans la merde.
Titsouribi a écrit :Tu as raison de recentrer le débat Carmen, on dérive :cheesy:

+1 oui on arrête, en plus on est d'accord :fete:
Avatar du membre
Carmen
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 238
Enregistré le : 3 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Âge : 25

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Carmen » 2 années plus tôt

Toujours sur le thème de migrants, et en particulier de ceux de Calais, je cous transmets ce que j'ai trouvé ce soir :

1) encore une autre pétition pour développer l'aide (médicale, notamment) aux réfugiés, par le centre Primo Levi.
http://www.primolevi.org/petition-du-ce ... de-torture

2) une pétition contre l'arrêt des destructions dans le camp de Calais :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Pr ... _de_Calais

3) un appel publié dans la partie "Club" de Mediapart, justement la politique menée à Calais, qui détruit certains lieux de vie importants pour les migrants (https://blogs.mediapart.fr/edition/les- ... t-la-ville)
Je le copie ici (j'imagine que ce n'est pas interdit).



La jungle et la ville
15 FÉVR. 2016 PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART ÉDITION : LES INVITÉS DE MEDIAPART
Dans le cadre des actions du collectif des cinéastes, Camille Louis et Etienne Tassin (1) se sont rendus à Calais et Dunkerque. Dans cette lettre ouverte à la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, ils expliquent pourquoi « en détruisant tout ce qui rend la vie humaine on la rend inhumaine ; et donc détestable. En rendant la vie détestable dans le camp on la rend détestable dans la ville. »

À l'attention de Mme la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio

L’argument officiel est qu’il faut diminuer la population du camp en la restreignant à la population logeable dans les conteneurs. Pour cela, on détruit les installations construites par les migrants pour se loger, mais aussi les installations qu’ils ont édifiées pour que leur existence ne soit pas une pure survie animale dans des conditions désastreuses : lieux de culte, lieux de réunion, bibliothèque, école, infirmerie, centres d’informations et d’entraide, etc. Autant de lieux de convivialité qui rendent la vie dans le camp supportable ; ou tout simplement humaine. En détruisant tout ce qui rend la vie humaine on la rend inhumaine ; et donc détestable. En rendant la vie détestable dans le camp on la rend détestable dans la ville. C’est à quoi s’emploient uniquement les pouvoirs publics depuis des années.

Or,

1. On va détruire une école, une infirmerie, une bibliothèque : est-ce ainsi qu’on résout un « problème » ?

Les migrants, avec l’aide d’associations d’entraides et l’appui d’institutions républicaines traditionnelles importantes (La ligue de l’enseignement, la FOL, le soutien de l’inspection académique, etc…), ont édifié des bâtiments en bois pour accueillir une école pour enfant, une école pour adulte avec un service wifi et des ordinateurs, une infirmerie avec un service de gynécologie. Ce centre, nommé « La nouvelle école laïque du chemin de dunes » a été inauguré samedi 6 février 2016 en présence d’un nombre considérable d’enfants et de parents migrants mais aussi de militants, d’associatifs, de voisins… Résultats d’un effort gigantesque de la part de migrants – à commencer par Zimako, demandeur d’asile nigérian en France –, d’un dévouement impressionnant de bénévoles – dont au premier chef Virginie, Nathalie, Olivier … – , d’investissements considérables également de la part des citoyens du Calaisis, ces baraques en bois saines et viables, vont permettre de déployer les éléments d’une socialisation commune entre migrants de nationalités différentes, enfants et adultes confondus. Tout comme ils donnent la possibilité aux personnes extérieures au camp, venant non simplement de Calais ou de France mais d'un peu partout en Europe et dans le monde, de passer du temps avec les habitants de ce que l'on continue de nommer « la Jungle » mais qui, à partir de tels espaces de partages égalitaires, doit être nommé, comme le suggérait Zimako : un forum. Forum, espace commun, espace d'égalité et espace où le soin est accordé non seulement aux enjeux de survie qui sont des plus alarmants dans le camp (une infirmerie a été aménagée en ce sens dans le périmètre de l'école, tout comme des sanitaires un peu moins dégradés...) mais à ceux, tout simplement, du droit à la vie digne. À la vie d'hommes et de femmes qui, ici, témoignent de la réalité catastrophique d'un monde en train de se faire...sans nous.

C’est cette structure où l’on apprend, précisément, à faire ensemble, à penser et à agir ensemble qui, à peine inaugurée, va être détruite puisqu’elle se situe dans la zone sud du camp. Quel argument pourrait, véritablement, justifier cette destruction ? Au nom de quoi décide-t-on de raser et d'évacuer ce qui tient lieu, en réalité, non plus d'une « zone du camp » mais de ce que nous devons défendre comme un espace public et une formidable expérience citoyenne. Au sens fort du terme.

Nous ne comprenons pas que le gouvernement et la préfète ne soient pas conscients de ce qui se joue dans une telle décision et des méfaits à longs termes que cela provoque sur le destin de toutes ces personnes, de tous ces enfants.

2. On expulse sans aucune solution raisonnable de réinstallation : est-ce par une politique de désolation ou de désertification systématique qu’on résout un « problème » ?

Le deuxième argument consiste à prétendre reloger celles et ceux dont on aura détruit les habitations – et qui n’auront pas été séduits par une prise en charge dans les CAO, (les « centres de répit » comme on les nomme!) et autres structures pour demandeurs d’asile éloignées de Calais – dans le camp de conteneurs supposé offrir de meilleures conditions de logement : abris en dur, chauffage, sanitaires, centre de restauration, etc. Pourquoi cet argument est erroné ? Pour plusieurs raisons.

D’une part parce que ces logements en conteneurs de douze personnes ne sont pas adaptés à la population de la jungle : ils sont étroits, n’offrent pas d’espace de vie, interdisent l’intimité, ne conviennent pas aux familles (cellules de 4 à 6 personnes en moyennes), interdisent de cuisiner, bref ne sont en rien des logements ou des habitations. Il s’agit juste d’un parking, au mieux d’un chenil pour humains ! Les migrants préfèrent l’humanité de la jungle à l’inhumanité des cellules.

D’autre part, toute installation personnelle y est interdite, tout aménagement adapté aux besoins proscrit (un Egyptien y résidant y a construit une caisse en bois pour y mettre des chaussures, on la lui fait enlever ?). Aucune personnalisation n’étant autorisée, ces conteneurs restent des conteneurs inhospitaliers bien moins personnels et tout simplement vivables, que les tentes de fortune aussi inconfortables soient-elles.

Enfin, les conditions d’accès à cette zone entièrement grillagée, rappelant les camps de concentration ou les nouveaux parcs à bestiaux, sont très dissuasives : on ne peut entrer qu’en présentant une empreinte scannérisée de la paume de la main qui aux yeux des migrants signifie une identification policière qu’ils redoutent par dessus tout. Car ce dont un tel contrôle est l'empreinte, c'est surtout de la souffrance qui est imposée à chacune et chacun de ne pouvoir se rendre où il le souhaite et d'être tout simplement renvoyé là où il/elle a laissé sa trace (accord de Dublin). Il est donc peu étonnant que personne ne veuille y aller. Précisément parce que ce sont des « personnes », dotés de mémoires et d'affects, et pas des « bestiaux ».

Il est donc vain de prétendre qu’on va loger en conteneurs les migrants dont on va détruire les habitations (et pourtant le gouvernement devrait savoir cela depuis le temps qu’ils détruit des campements avec des promesses de relogement sous des conditions tout simplement inacceptables pour les migrants) ; et il est mensonger d’affirmer que ces conteneurs vont améliorer la situation des migrants. Ils participent au contraire, selon la logique purement technocratique qui a présidé à leur conception et à leur installation, à une déshumanisation bien plus grande que les conditions pourtant très dégradantes de la vie dans le camp.

3. Que va-t-il arriver aux migrants et à leur famille dont on rase les logements et qu’on jette à nouveau dans l’errance ? Est-ce ainsi qu’on résout un « problème » ?

La réaction immédiate du Maire de Grande Synthe a été de crier au secours. Car il est mensonger, le gouvernement et la préfète le savent bien, de faire croire que les migrants expulsés de l’humanité qu’ils se sont donnée eux-mêmes à Calais vont massivement choisir de rejoindre ou les CAO ou les conteneurs : ils vont rejoindre la jungle de Grande Synthe et d’autres campements de fortune de la Région, ils vont se répandre et bientôt se regrouper. C’est humain, on le sait. Pourquoi ne pas entendre ce qui est « humain » et faire comme si il n’était pas question d’humanité dans cette affaire ? Donne-t-on satisfaction à la Maire de Calais (on carchérise le camp de Calais) en punissant le Maire de Grande Synthe (on lui envoie les indésirables) ? En détruisant une « jungle » au bulldozer, on en fait naître dix ; en supprimant un lieu de vie élaboré malgré le mépris dans lequel on a tenu ses habitants, on contamine une région entière en soulevant la crainte et la haine des bourgeois de Calais et d’alentour. Est-ce une politique ou le renoncement à toute politique ? Est-ce une mesure d’hospitalité ou le choix réfléchi de cultiver la peur et de jouer sur la terreur ?

4. L’erreur du gouvernement est de plusieurs ordres : mais avant tout il se trompe de « problème ».

a) Il est de croire que l’on peut réduire la population migrante en la renvoyant dans d’autres centres d’hébergement en France (CAO, etc.) : la plupart des migrants reviendront à Calais, ou sur la côte, puisque ce qu’ils désirent c'est passer en Angleterre. Il est inutile de se faire croire qu’on peut enrayer cette dynamique. Des années de police aux frontières, des sommes démesurées allouées à Frontex et à l'ensemble des contrôles migratoires, n'ont pas vu, ne serait-ce qu'un seul jour, les taux de migrations « illégaux » diminuer. On n'arrivera jamais à empêcher des femmes et des hommes d'aller là où ils ont décidé d'aller, à moins tout simplement de les exterminer.

b) Il est de croire qu’on éliminera le « problème » des migrants en expulsant les migrants de la jungle alors que le problème est précisément cette prétention illusoire de les éliminer. Les migrants ne sont plus un problème dès lors qu’ils ne sont plus des « migrants » mais des habitants transitoires d’un monde commun partagé avec les locaux. Plutôt que de détruire la jungle, il convient bien plutôt d’aider les résidents de celle-ci à aménager de manière non seulement viable mais agréable leur lieu de vie, en laissant pour une grande part les migrants édifier leur environnement urbain et en leur apportant le soutien logistique et la voirie nécessaires à une urbanité saine. Cela ne créera aucun appel d’air comme on le dit faussement, mais cela diminuera la différence de statut entre migrants et Calaisiens et éliminera les causes de tensions entre les deux populations. S’il est aujourd’hui raisonnable de laisser en place les conteneurs déjà installés, au moins faudrait-il en varier les apparences et les commodités pour les adapter aux différents usagers, enlever les barrières et le protocole d’accès qui rend le site totalement dissuasif, créer des conditions d’urbanité égales à celles que les migrants se sont données en construisant la ville de la jungle.

c) Il est de croire que les migrants par leur attitude sont la cause des tensions avec les Calaisiens. Les tensions entre migrants et Calaisiens, mis à part l’instrumentalisation criminelle de la xénophobie entretenue par le Front national, Pegida et autres groupuscules manipulés par l’extrême droite, sont dues à une absence totale de communications, de connaissance et donc de compréhension entre les deux populations : les imaginaires nourris de récits d’agressions, largement alimentés par les « fictions » policières et des forces de l'ordre faisant régner la terreur auprès des citadins, bien plus que si ces derniers se mettaient à l'écoute d'autres histoires : celles des vies, des parcours d'études, de métiers, de passions propres à ceux qu'on leur présente comme des sauvages (comme ces « bestiaux » que, s'il arrive à un(e) calaisien(ne) d'heurter avec sa voiture dans la nuit, il faudra, comme les CRS leur en donnent l'indication, laisser là car il est bien connu qu'aussitôt arrêté, le risque du vol, du viol, de l'agression par les migrants est inévitable !), toute cette imagerie est plus que suffisante à entretenir une peur mutuelle et donc à générer des heurts, eux, très réels. Il suffit que les conditions de vie des migrants s’améliorent, que les espaces qu'ils occupent et la vie qu'ils y instaurent témoignent d'eux-même de l'égalité qu'ils entretiennent avec les calaisiens, pour que les existences sans peur, pour ne pas dire « confortables », de ces derniers redeviennent ce qu’elles étaient. Seule l’augmentation de la qualité des conditions des premiers éliminera les violences et les craintes réciproques. Le problème n’est donc pas de faire partir les migrants mais de leur permettre de rester sans dommages ; et la population locale verra ses propres dommages diminuer.

5. La réparation de cette erreur est simple.

- La première chose intelligente que le gouvernement a à faire est d’améliorer les conditions de vie et d’accueils des migrants afin d’améliorer les conditions de vie des Calaisiens. Au lieu de détruire la jungle, l’équiper ; au lieu de faire fuir les migrants, les retenir ; au lieu de les ignorer et de les humilier, les accueillir et les héberger (voir ce que fait la Suède avec un succès considérable), au lieu de les isoler derrière cette zone tampon et ces barrières concentrationnaires, les mêler le plus possible à la population locale et cultiver les réseaux d’entraide et de coopération (proposer des activités aux adultes, prendre en charge les enfants, créer des réseaux d’entraides de femmes …). Ce n’est pas avec des barrières qu’on protégera la perfide Albion de ces nouveaux venus, c’est en les accueillant en France. Et au lieu de transactions occultes et de marchandages inavouables avec la Grande Bretagne, l’Etat français s’honorerait de proposer ici aux migrants le havre qu’ils croient pouvoir trouver de l’autre côté de la Manche. De cette façon, sa politique affichée d’incitation aux demandes d’asile serait réelle et plus efficace.

- La deuxième chose qu’il a à faire est très, très, très simple : faire partir les CRS. Ce qui reviendrait à diviser par cent la conflictualité entre Calaisiens et migrants. Il suffit de comparer Calais et Grande Synthe : un mur de CRS ici et des violences proportionnelles ; trois CRS devant l’entrée de la jungle de Grande Synthe, au centre ville, et pas de tensions, pas de délits ni d’échauffourées. Il faudrait que le gouvernement cesse d’être enfant et comprenne que sa soi-disant solution – exhiber ses CRS – est en réalité le problème.

Soit :

1. Créer une cité – pas une zone mais un lieu d’urbanité – au lieu d’une jungle, donc établir des relations entre une ville sauvage qui est le monde des migrants et une autre qui est le monde des Calaisiens ; et non pas entretenir les conflits entre une jungle et une ville.

2. Substituer aux forces de l’ordre ces agents de la paix que sont les acteurs solidaires, bénévoles ou associatifs ; les cantonniers, les infirmier.e.s, toutes celles et ceux qui travaillent au bénéfice des services à la personne, des écoles, des centres culturels, des lieux d’activités artistiques, des emplois au service de la municipalité, etc… C’est facile, et il est infiniment moins coûteux de subventionner des services publics dans un milieu urbain que d’entretenir des compagnies de CRS autour d’une jungle.

3. Peut-on suggérer aux autorités municipales, régionales, préfectorales, gouvernementales de laisser la jungle se constituer en paysage urbain parsemé d’habitations de fortune, certes, mais équipées, et d’inciter les Calaisiens à y venir pour rencontrer ses habitants, partager avec eux des moments, des repas, des activités : tout ce qui se fait déjà en somme ! Avec les multiples bénévoles ou visiteurs qui se rendent dans la jungle car elle est pour eux tous, pour nous tous, une expérience politique dont on ne peut plus se laisser déposséder? Conséquence : une baisse de 90% de l’animosité entre populations.

Il suffit que la jungle devienne ville pour que la ville cesse d’être une jungle.

(1) Camille Louis est dramaturge (co créatrice du collectif kom.post) et philosophe. Elle achève une recherche doctorale, au croisement de ces deux disciplines, qui interroge les conflictualités des « dramaturgies politiques » telles qu’elles s’exposent depuis les nouvelles formes de résistance et de compositions d’alternatives en Europe.

Etienne Tassin, professeur de philosophie politique à l'université Paris Diderot, travaille sur les nouvelles formes de cosmopolitique à partir de la condition migrante.

Ensemble, ils collaborent dans différents programmes de recherche et animent, depuis deux ans, un séminaire commun autour des enjeux cosmopolitiques de l’Europe et prenant cette année pour titre: L’autre Europe, l’Europe des autres : résistances et migrations

Dans le cadre de ce dernier ils mènent avec leurs étudiants une recherche autour de Calais et sont en train d’élaborer avec d’autres collègues (Michel Agier, Claire Rodier, Eric Fassin, Etienne Balibar…) les moyens d’activer une occupation résistante et partagée avec les migrants.
Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 4919
Enregistré le : 10 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 32
Contact :

Re: Aider les migrants du camp de Calais

Messagepar Ascagne » 2 années plus tôt

Cité depuis l'article de Nord Littoral :

« On était juste à côté. On a d’abord cru à un feu d’artifice. Il y a eu au moins dix coups de fusil. À mon avis, une personne a haussé le ton et c’est un passeur qui a tiré d’après ce qu’on entend. Il y en a un qui s’est pris une balle dans la joue, un autre dans les jambes. On a vu un blessé emmené par les pompiers. »

Le Raid a pénétré dans le camp vers 18 h 30. L’objectif ? Saisir les armes et arrêter les auteurs des faits. Le sous-préfet fait état de deux blessés par balle et d’une troisième victime, souffrant d’acouphènes. Leur vie n’est pas en danger. Selon Henri Jean, il s’agirait d’un règlement de compte entre passeurs.

Les services de la ville de Grande-Synthe précisent qu’il s’agit d’un problème interne au camp, soit entre migrants entre eux, soit entre migrants et passeurs. « Ce n’est pas la première fois qu’on entend des coups de feu dans le camp. La dernière fois, des passeurs voulaient faire payer les douches. Peut-être est-on dans le même genre de situation. Ça conforte en tout cas le maire dans l’idée d’un camp sainement géré où l’on sait ce qui se passe. » Selon la Ville, il y aurait trois blessés : un par arme à feu et deux par arme blanche.


Je me demande bien ce que des passeurs viennent faire dans les camps de migrants, alors qu'on sait pertinemment qu'ils font payer des sommes disproportionnés aux réfugiés pour les faire ensuite voyager dans des conditions inhumaines. Autant accueillir aussi les tortionnaires que les réfugiés fuient !
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/

Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité