Théâtre Ranelagh : ce qui vient de m'arriver est bien extraordinaire

musique, cinéma, livres, arts, philo, télévision...
Avatar du membre
FTQ
Bijou
Bijou
Messages : 1481
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Lesbienne
Localisation : Dans une cuvette pleine de bulles enivrantes et prétentieuses.
Genre :
Âge : 50

Théâtre Ranelagh : ce qui vient de m'arriver est bien extraordinaire

Messagepar FTQ » 1 année plus tôt

image.jpeg
image.jpeg (36.43 Kio) Vu 979 fois

http://www.theatre-ranelagh.com/fr/sais ... aordinaire

Du 20 au 27 février à 20h au théâtre Ranelagh, 5 rue des Vignes, Paris 16 : d'après le journal intime et les correspondances de la poète Mireille Havet.
La librairie Violette and Co propose des réductions sur le tarif...

Mireille Havet (1898-1932), jeune poète prodige des Années Folles, est publiée dès l’âge de 15 ans par Guillaume Apollinaire. Tous les deux habitent Passy et se retrouvent rue Raynouard chez Mireille et ses parents avec leurs amis poètes Ludmila Savitzky, Jean Le Roy… Après la Grande Guerre, Mireille, désaxée, mène « une vie de guet et d’attente, de songe et d’outrance, une vie aimantée par son goût singulier pour l’amour des femmes et les stupéfiants ». Avant de disparaître, isolée et démunie, Mireille confie son journal intime à sa fidèle amie Ludmila Savitzky...
En 1995, Dominique Tiry, petite-fille de Ludmila, retrouve le journal dans les archives de sa grand-mère. Les écrits de Mireille Havet seront retranscrits par Pierre Plateau et publiés en plusieurs volumes à partir de 2003 par Claire Paulhan.
« J'aime la vie [...] Elle surpasse ses promesses comme une maîtresse follement amoureuse et qui ne craint plus de trop prouver son amour. Je sens sur mes joues ses longues caresses [...] J'ai [...] faim de tous les plats du monde... » Mireille Havet

Retourner vers « Culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité