dallas buyers club

musique, cinéma, livres, arts, philo, télévision...
Avatar du membre
Faradrim
Biberon
Biberon
Messages : 30
Enregistré le : 3 années plus tôt
Orientation sexuelle : Gay (ouvert)
Localisation : Theux (Province de Liège) - Belgique
Âge : 27
Contact :

dallas buyers club

Messagepar Faradrim » 3 années plus tôt

Ah que coucou tout le monde! ^^

Je profite de ce poste pour vous parler d'un film qui m'a vraiment bouleversé! Tant par le thème choisi que la prestation et le jeu des acteurs... Magnifique!
Pour un peu savoir de quoi on parle, l'histoire se passe en 1985, à Dallas. Ron Woodroof (Matthew McConaughey) un cowboy violent, macho et homophobe, adepte du rodéo, de l'alcool, de la cocaïne et du sexe, est diagnostiqué séropositif au VIH, et apprend qu'il ne lui reste plus que trente jours à vivre, fatalité qu'il nie et rejette d'abord violemment. Mais alors qu'il croyait le sida réservé aux homosexuels, il comprend à la lecture de documents spécialisés que ses rapports non protégés avec des toxicomanes ont été la cause de sa maladie. Face à l'inefficacité et à la dangerosité de l'AZT (un médoc des années 90 qui, au départ était prescrit pour "soigner" le VIH... alors que ça les tuais plus vite...), seul médicament antirétroviral autorisé sur le sol américain à cette époque, il se lance dans la contrebande de médicaments alternatifs qui ne sont pas autorisés par la FDA, l'agence américaine qui s'occupe des médicaments. Il s'associe rapidement avec Rayon (ou Raymond) (Jared Leto) avec qui il étend son entreprise, une séropositive transgenre.

Ensemble, ils fondent le Dallas Buyers Club, premier des douze clubs qui permettront aux séropositifs américains de se fournir en médicaments antirétroviraux étrangers en provenance du Mexique ou du Japon. Mais cela attire très vite l'attention de la FDA, qui essaie alors de stopper leurs activités et préserver le monopole des compagnies pharmaceutiques officielles. Le recours à ces médecines alternatives lui rend une santé suffisamment bonne pour vivre bien au-delà des trente jours fatidiques. De plus, sa perception des homosexuels se trouve considérablement changée, à mesure qu'il sera lui-même méprisé et rejeté par ses anciens amis du monde du rodéo.

Ce film est poignant, touchant, simple, juste, parfois cru (qui ne prend pas des gants), très bien tourné et qui aborde un thème qui n'est vraiment pas facile à aborder. Ce film FAIT réfléchir!!

Et sincèrement, je ne dis pas ça parce qu'il y a mon artiste préféré dedans (Jared Leto) mais ce film est A VOIR!!!!!

https://www.youtube.com/watch?v=8YONnXO8QyY

Bon film!!
Avatar du membre
Petit Bleu
Bijou
Bijou
Messages : 1047
Enregistré le : 8 années plus tôt
Orientation sexuelle : pansexuelle
Localisation : Lorraine
Âge : 24

Re: dallas buyers club

Messagepar Petit Bleu » 3 années plus tôt

J'avais une ancienne antipathie pour Jared Leto, jusqu'à-ce que je le vois dans deux rôles magistraux, à mes yeux : celui de son personnage dans Requiem for a Dream et celui de Dallas Buyers Club.

Je confirme, Dallas Buyers Club est excellent. :bravo2:
"[...] je hais ces coeurs pusillanimes qui, pour trop prévoir la suite des choses, n'osent rien entreprendre." Les Fourberies de Scapin, Molière
energizer
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 224
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 41

Re: dallas buyers club

Messagepar energizer » 3 années plus tôt

Merci Faradrim pour cette idée de film, ça donne très envie de le voir. Je ne connaissais pas. :bravo:
Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi happy
Genre :
Âge : 44

Re: dallas buyers club

Messagepar Desmodromique » 3 années plus tôt

Tout pareil. Merci pour cette description qui donne envie.
No, I'm bisexual, you're confused.

Retourner vers « Culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités