Allô Ménie sur France Culture

musique, cinéma, livres, arts, philo, télévision...
Avatar du membre
Petit Bleu
Bijou
Bijou
Messages : 1047
Enregistré le : 8 années plus tôt
Orientation sexuelle : pansexuelle
Localisation : Lorraine
Âge : 24

Allô Ménie sur France Culture

Messagepar Petit Bleu » 2 années plus tôt

Allo Ménie, confidences sur les ondes
Un documentaire de Delphine Saltel et Véronique Samouiloff

C’était à 15 heures, tous les jours sur RTL à partir de 1967. Des milliers d'auditeurs, des femmes surtout, allumaient leur transistor pour écouter Allo Ménie. L'émission commençait invariablement par une lettre d’auditrice lue à l’antenne. Epouses délaissées, mères débordées, vierges naïves confient leur difficultés personnelles à Ménie Grégoire. Ensuite, l'animatrice, de sa voix distinguée, souvent indignée ou compassionnelle, jamais neutre, répond aux appels en direct. Perdues dans la friture des mauvaises liaisons de l'époque, des voix éperdues du besoin de parler téléphonent de toute la France. Par la voie ondes, jusque dans les campagnes, les petites villes, les milieux les plus puritains, on entend enfin parler publiquement de ce qui a trait au corps, au sexe, aux sentiments. L' intime et le prosaïque. Du ras-le-bol des tâches ménagères à l'orgasme, tout ce qui ne se disait pas dans cette France encore corsetée, se trouve enfin confié et partagé. Thérapie publique et psychanalyse instantanée, l'émission quotidienne dure plus de dix ans. Toute une équipe fabrique chaque jour l'émission, trie le courrier qui arrive par sacs postaux entiers, sélectionne les appels téléphoniques au standard et invente de manière artisanale et intuitive un traitement médiatique de l'intime.

Avec Roger Kreicher, directeur des programmes de RTL de 1966 à 1985
Nicole Cherpitel assistante de l'émission de 1973 à 1978
Sophie Ciepka, psychologue, ex-assistante de l'émission les auditrices Antoinette, Pascale et Edith.
Michel Meignant, sexologue, intervenant dans l'émission et les extraits d'émission conservées aux archives départementales d'Indre et Loire


J'ai pris l'émission en cours de route. Intéressantes ouvertures, bien que pas mal de passages m'aient fait grincer des dents, tant sur la question des petits et grands orgasmes que sur la catégorisation générale de cette chère dame, qui a tout de même offert un beau tremplin à l'acceptation de la sexualité humaine.

Au détriment des homosexuels, dits pathologiques... :| Une intéressante émission, en tout cas.
"[...] je hais ces coeurs pusillanimes qui, pour trop prévoir la suite des choses, n'osent rien entreprendre." Les Fourberies de Scapin, Molière

Retourner vers « Culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités