Rien que pour nos yeux

Vos états d'âme, vos coups de gueule, vos révélations...
Avatar du membre
Geko
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 4 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 52

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Geko » 1 semaine plus tôt

(OK démon, vendu, je n'ai pas tout compris mais je te suis. Je vais être très pris prochainement, je viendrai glisser ma patte de temps en temps, mais moins, il fo convaincre d'autres joueurs)
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Kidey
Biberon
Biberon
Messages : 38
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi'
Localisation : Nord-Ouest de la France
Genre :

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Kidey » 1 semaine plus tôt

(Tout à fait, moi aussi je vais être occupée, alors j'espère qu'ils seront nombreux)
Avatar du membre
Geko
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 4 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 52

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Geko » 1 semaine plus tôt

Elle s'endormit rapidement.
Sa respiration l'apaisa. Elle l'apaisait en général. Ils étaient la plupart de temps comme chien et chat, l'eau et le feu, mais au fond c'était toujours mieux quand elle était dans le parages.
Il se redressa pour s'adosser au mur et se roula une autre cigarette. Il réfléchit dans le noir, plus calme.

Près du poêle, personne n'avait bougé. Jack avait définitivement piqué du nez au pied du fauteuil et respirait bruyamment. Val s'était endormie dans les bras de Caty sur le fauteuil inconfortable. Les semblaient perdus dans leurs pensées, ou profondément concentrés.

Karl n'avait pas quitté la photo des yeux. Ils pensait à sont frère et sa soeur endormis. Jack n'aurait jamais être là, pourquoi avait il fallut qu'il s'entête à les suivre? Val n'avait jamais dormi une seule fois ailleurs que dans les bras de Caty depuis qu'elles se connaissaient, depuis leurs 16 ans. Caty était là, donc Val était là. Et maintenant ils allaient devoir trouver un moyen de les sortir de là, tous les trois, sains et sauf. Les autres, le vieux et le colosse et cette petite peste de Jade, il se serait fait tuer pour eux, mais ils étaient aussi capables de s'en sortir tout seuls, ils ne craignaient rien ni personne. Non, le problème c'était ces trois gamins, s'il devait leur arriver quelques choses, alors plus rien ne valait la peine.
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Kidey
Biberon
Biberon
Messages : 38
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi'
Localisation : Nord-Ouest de la France
Genre :

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Kidey » 5 jours plus tôt

Val il y a 3 ans c'était le genre de fille que tout le monde semblait oublier. Tout ce qu'elle faisait était pour rendre fiers ses parents, mais bon un jour elle a craqué; et comme tout le monde semblait l'oublier, elle a eu beau crier, elle a eu beau pleurer, tout le monde semblait l'avoir oubliée. Tout le monde, sauf Caty. Parce que Caty il y a 3 ans c'était le genre de fille que tout le monde avait déjà oublié. Tout ce qu'elle faisait était insuffisant apparemment, mais bon un jour elle a craqué; elle a eu beau chercher, elle a eu demander, tout le monde l'avais déjà oubliée. Et c'est comme ça qu'elle se sont trouvées. Jade, elle, elle ne parle presque jamais. C'est peut-être parce que son père lui disait que quand on a rien à dire, on l'a ferme. Peut-être aussi que c'est juste pour embêter Grand. Elle aime pas son vrai nom à Grand, alors elle l'appelle Grand. D'ailleurs, Grand, quand elle l'appelle Grand, et bien ça l'embête, Grand. Mais ça, c'est parce c'est une peste, Jade.
Quand Aby est tombé, il y avait Jade avec lui. Elle a appelé tout ceux qu'elle a pu, elle a couru chercher les autres, mais les gars sont arrivés trop tard. Pourtant Jade à vu un du sang dans le dos d'Aby, en un point, et elle répète sans cesse ce qu'il lui aurait dit avant de tomber lourdement contre le sol: "Fuyez, ils arr...". Elle dit qu'il y avait ce type au bout, avec un fusil de longue distance, mais quand les gens d'en bas sont arrivés (et étonnamment vite) tous les trois ils ont couru car ils ont compris qu'ils étaient accusés. Quand ils l'ont vu mort, les renards se sont précipités sur lui, mais ils ne pouvaient plus rien faire. Ils se sont réfugiés chez le vieux, puisque dans la précipitation, ils ne savaient pas où aller. Ils ont trouvé le fusil, et une autre arme de poing, alors pour pouvoir fuir ils ont tiré pour leur faire peur. Et un gars qui venait d'en bas est tombé. Au moins, ils ont pu fuir. Les autres les ont vus, ils les ont aidés, et sont partis avec eux. Maintenant ils sont là-haut, jonchés sur leur montagne. Avec eux, il y a le vieux, Jack, Karl, Caty, Val, Jade et le colosse. Les filles n'auraient jamais été accusées, mais depuis leur expédition, maintenant, ils sont tous recherchés.
Rien n'est tout blanc ni tout noir, tout dépend de la Lumières ou de l'obscurantisme que l'on y porte. C'est la socialisation dont nous sommes victimes qui en est responsable, et de ce schéma aussi. Mais elle, elle ne dit jamais gris.
Avatar du membre
Geko
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 4 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 52

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Geko » 5 jours plus tôt

Le vieux non plus ne dormait pas. Il ne dormait plus ou très peu depuis pas mal d'années. Il en avait marre le vieux, la vie passait, la vie était passée et ... rien. Il était devenu philosophe et résigné le vieux, son coin de montagne allait lui suffire, des longues marches à la belle saison, une longue méditation l'hiver. Puis une fois encore, rien ne se passait aussi simplement que prévu, rien n'était jamais simple.
Grand, c'était le gars bien, sans lui sa vie de vieux aurait été encore plus ratée. Avec Karl, ils avaient a peu près tout vécu ensembles. Les autres, les jeunots, il voyait bien qu'ils s'étaient embarqués dans une histoire trop grande pour eux, une histoire du monde d'avant, une histoire qui les mènerait vers une vie qui mènerait vers ... rien.
Il avait appris à penser dans la solitude des longs hivers. Fallait pas les entraîner dans le même cycle, encore et encore. il entrevit clairement ce qui lui restait à faire.
Il se leva, il enfila ses équipement de très haute montagne, il "emprunta" la pelisse d'hiver de Grand, bourra son sac avec quelques victuailles et marcha vers la porte. Il se tourna vers Karl.
- J'y vais.
- ...
- Je marche jusqu'à demain, t'inquiète pas pour moi tu sais que j'ai l'habitude. Y'a qu'les loups qui m'inquiètent mais je prends une pétoire.
- ...
- J'vais m'rendre. Je leur explique tout, je prends tout ce que je peux pour ma pomme, j'dis qu'c'est moi qu'ai tiré ...
- ...
- Avec ça j'dois pouvoir faire retomber assez la pression pour que tu puisses renvoyer les minots chez eux, et vous deux avec si possible. Pis ça vous laisse tu temps. Tâchez d'trouver quelqu'un pour votre défense. J'pense qu'on s'reverra en bas, mais si on s'revoit pas, t'en fais pas pour moi, tu sais bien que j'arrive au bout de toute façon.
Il ouvrit la porte, le vent glacial s'engouffra à l'intérieur
- Vieux!, cria Karl
- ...
- Merci vieux, bonne chance.
- Y'a pas d'quoi, merci.
Il claqua la porte et disparu dans la nuit et le blizzard.
Vous reprendrez un peu de café?

Retourner vers « Discussions libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités