Rien que pour nos yeux

Vos états d'âme, vos coups de gueule, vos révélations...
Avatar du membre
Kidey
Bidule
Bidule
Messages : 57
Enregistré le : 7 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi'
Localisation : Nord-Ouest Français
Genre :
Âge : 15

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar Kidey » 2 mois plus tôt

[Salut, je suis désolée de ne pas tenir parole, mais je ne trouve vraiment pas l'inspiration malgré l'aide que Djune m'a apporté. Et pour être honnête, pas vraiment le temps non plus...]
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 111
Enregistré le : 4 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Âge : 37

Re: Rien que pour nos yeux

Messagepar djune » 2 mois plus tôt

[ Je peux prendre la suite... Mais on peut aussi revoir les propositions de bases du topic.... et en rester là, tanpis.
On a commencé par l'exercice le plus dur... l'écriture à plusieurs mains. Mais c'est pas le seul jeu qui existe en écriture, il y a :
Le cadavre exquis: 1 ligne à l'aveugle de ce que les autres écrivent hormis le dernier mot. Bon, ça ressemble à rien à la fin par contre...
Les little battles: Sur un thème défini ex: "un moment de tristesse suivi d'un moment de joie du perso principal" chacun écrit son petit pavé de 3 ou 4 paragraphes et les lecteurs choississent le récit qu'ils aiment. Ce qui n'oblige pas à suivre le style ou récit d'une autre personne et permet bien plus de participants.
La poésie : Sur différents thèmes proposés...
Le Remake : Réinventer un grand classique ou une pièce connue. Chacun choisit un perso et le retravaille à sa sauce. La trame du récit étant existante, c'est l'originalité des personnages retravaillés qui fait tout, mais ça laisse moins de liberté sur le déroulement de l'histoire. (Avec des amis, on a ainsi écrit un remake de Marie Tudor en version comédie burlesque à mourir de rire).
L'histoire sans fin: On prend un protagoniste ( ex: un petit bonhomme en mousse, il est souvent amené à muter...) chaque verbe d'action est défini par quelqu'un d'autre, avant que la personne puisse finir sa phrase.
Le Sans guide: qui nous ramène à la proposition de base de Kidey. C'est écrire ce qu'on veut, quand on veut, avec ou sans suite. Autant de ligne qu'on veut. Free style, juste le plaisir d'écrire...

Et puis pour les nostalgiques, rien ne nous empêche de réexploiter les persos qu'on a déjà créé... ]

Retourner vers « Discussions libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités