Ado qui se maquille au collège

Vos états d'âme, vos coups de gueule, vos révélations...
Avatar du membre
Delc
Bijou
Bijou
Messages : 1098
Enregistré le : 5 années plus tôt
Orientation sexuelle : on s'en fou!
Localisation : Eure
Âge : 41

Ado qui se maquille au collège

Messagepar Delc » 3 années plus tôt

Faut-il accepter un ado maquillé en cours?

La question est brut mais elle a fait l'objet d'une discussion au boulot et j'aurai aimé avoir des avis...

Un élève de 14 ans est venu en cours maquillé (lèvres et yeux).. la collègue lui a demandé d'aller se démaquiller...
Je n'ai pas vu cet élève donc ne peux juger du "degré de maquillage"
La mère semble d'accord pour qu'il le fasse (cela semble choquer certains collègues d'ailleurs... :| ) le reste de la classe ne semble pas plus choqué que ça. Il n'est absolument pas stigmatisé ni rejeté!

Pourquoi refuserions nous quelque chose que nous acceptons pour les filles?!!!

Pour ma part je n'y vois aucun inconvénient si c'est réfléchit, assumé, discret bien sûr... mais c'est la même chose pour les filles!

Qu'en pensez-vous?
Rien ne sert de persister dans une situation où l'on sait par avance que l'on va se faire mal.
L'expérience c'est le nom qu'on donne à nos erreurs.
Être authentique, c'est se respecter
Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 36

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Laure » 3 années plus tôt

Coucou !
Je sens le débat sur le théorie du genre pointer le bout de son nez !

Je vais partir du postulat qu'il s'agit d'un maquillage discret, et qu'il ne s'agit pas d'un de ces nombreux actes de provocation dont certains de nos chers élèves peuvent être coutumiers...et très imaginatifs...

Je crois qu'il y a quelques années à peine, j'aurais également demandé à cet élève de se démaquiller mais puisque l'un de mes principaux "objectifs de vie" est d'ouvrir mon esprit (même si c'est parfois difficile), je prône évidement la tolérance et le respect d'autrui dans ses choix, même lorsqu'il s'agit d'élèves...
Je pense que le plus important serait de savoir comment cet élève assume ce choix, en effet. Ce qui compte, c'est de s'assurer de son bien-être. Le fait qu'il ne souffre pas de harcèlement ou de rejet de la part des autres est déjà une bonne chose (très bonne même...), et qu'il trouve le soutien de sa mère semble également positif.
Je ne vois pas trop quel est l'intérêt d'exiger qu'il ne le fasse pas, ou plus, si ce n'est engendrer la stigmatisation évitée par ses propres camarades !
Je me dis que ta collègue a soit pris peur, et regrette peut-être déjà une réaction si excessive, soit se rend régulièrement aux "manif pour les c**" :wink:

En tout cas, ça reste un acte pas banal, pas courant et qui mérite beaucoup d'attention sans trop en avoir l'air...

Pour la petite histoire...ça me fait penser à un élève de l'année dernière (terminale donc parti) qui était gay et l'affichait volontiers, eh bien je ne vous dis pas tout ce que j'ai pu entendre en salle des profs...
On peut reprocher beaucoup de choses aux ados, mais certains adultes pourraient sans problème prendre quelques leçons de tolérance auprès d'eux... :wink:
"Run you clever boy and remember"
Avatar du membre
Delc
Bijou
Bijou
Messages : 1098
Enregistré le : 5 années plus tôt
Orientation sexuelle : on s'en fou!
Localisation : Eure
Âge : 41

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Delc » 3 années plus tôt

On est clairement sur la théorie du genre.... :?

Après mes souci sont aussi :
- à mon échelle, que faire pour aider cet ado s'il est en souffrance....en plein questionnement ou recherche....
- comment ne pas accentuer sa "différence" afin que sa relation avec les autres élèves reste bonne...
- comment faire comprendre aux collègues que non!!! ce n'est un extra terrestre... qu'on a droit à la différence.....
- comment -comme tu dis Laure- faire "attention sans trop en avoir l'air"...
Rien ne sert de persister dans une situation où l'on sait par avance que l'on va se faire mal.
L'expérience c'est le nom qu'on donne à nos erreurs.
Être authentique, c'est se respecter
Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 36

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Laure » 3 années plus tôt

"sans trop en avoir l'air", je le fais de manière très naturelle dans mon bahut. Certains élèves savent qu'ils peuvent me parler en toute confiance, ce qui fait que les lesbiennes, gays, bis viennent me parler de leurs petits soucis, histoires de cœurs, etc... Alors je n'ai pas de recette, d'autant que mon statut me permet plus de marge de manœuvre. Je fais exprès de "diffuser" très subtilement que je suis très tolérante sur ce genre de sujet, donc de bouche à oreilles...Et je prends un air hyper détaché et pose des questions qui n'en sont pas vraiment, les plus larges possibles. En général, ils recentrent eux-mêmes le débat !

Pour en savoir plus, perso, je ne passe pas vraiment par les personnels du bahut (COP, AS, CPE, etc) ; je glane surtout des infos auprès des autres élèves : c'est le mieux selon moi pour évaluer le niveau de détresse d'un élève.
Il y a peut-être parmi tes élèves certaines personnes proches du garçon.
Ce qui est compliqué, c'est que je sais que les chefs d'établissement demandent souvent aux profs de ne pas jouer les AS, psy ou autres, de botter en touche et d'envoyer l'élève chez qui de droit. Mais franchement, ma petite expérience m'a prouvé qu'un élève ne se sent pas toujours très bien dans cette configuration trop formelle.

Quant au fait de faire comprendre quoi que ce soit à tes collègues... :joint: si seulement... (bon, là en plus, je suis un peu remontée à cause d'un événement assez grave au bahut jeudi)
"Run you clever boy and remember"
Avatar du membre
Delc
Bijou
Bijou
Messages : 1098
Enregistré le : 5 années plus tôt
Orientation sexuelle : on s'en fou!
Localisation : Eure
Âge : 41

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Delc » 3 années plus tôt

J'arrive dans ce bahut.. donc on ne me connait pas.....
Je ne cache pas ma "tolérance sur le sujet"... mais ne suis pas arrivé avec ma pancarte non plus!!!!!! Donc je pense que c'est trop frais pour que le bouche à oreille fonctionne...
Je ne vois pas les élèves souvent dans la semaine.... (1h de cours par classe...)
Le statut de "prof" est souvent un frein à la discussion de sujet personnel.... (c'est pas notre rôle premier non plus.... ;) )
Rien ne sert de persister dans une situation où l'on sait par avance que l'on va se faire mal.
L'expérience c'est le nom qu'on donne à nos erreurs.
Être authentique, c'est se respecter
Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 36

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Laure » 3 années plus tôt

Ah oui, on est d'accord, ce n'est pas le rôle des profs ! Mais quelquefois, une certaine personnalité peut faire la différence ! Et là, de toute façon, on sort du cadre, mais si tu veux aider cet élève, c'est que tu te vois au-delà de ta fonction, sur un plan humain, et pour un sujet qui te touche.
Mais tu l'as en cours, ou pas ?

Parce que sinon, c'est vrai que ça va être compliqué !
Tu pourrais peut-être essayer de repérer le ou laquelle de ses profs partage ton point de vue et semblerait vouloir aussi faire preuve de bienveillance. Ca peut être une solution d'approche pour en savoir plus, et pour éventuellement agir si besoin est.
"Run you clever boy and remember"
Avatar du membre
Delc
Bijou
Bijou
Messages : 1098
Enregistré le : 5 années plus tôt
Orientation sexuelle : on s'en fou!
Localisation : Eure
Âge : 41

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Delc » 3 années plus tôt

Bien sûr qu'on n'est plus dans le cadre de la fonction... mais j'aime pas les cadres...ni les cases ... alors ça tombe bien!!
Malheureusement la plupart des personnes que je côtoie sont très "casées" ... sois disant des repères pour ses jeunes en perdition... :frown:

J'ai effectivement ce jeune en cours 1h par semaine....dans une classe à 29 élèves.. le vendredi de 15h à 16h..... :?
Rien ne sert de persister dans une situation où l'on sait par avance que l'on va se faire mal.
L'expérience c'est le nom qu'on donne à nos erreurs.
Être authentique, c'est se respecter
Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 36

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Laure » 3 années plus tôt

Bon, c'est une bonne chose, ça te laisse un petit laps de temps pour l'observer, et tenter d'ouvrir un dialogue.
Il y a des jeunes plus réceptifs que d'autres ; certains ne s'ouvrent pas du tout auprès des profs mais je pense que tu dois dégager quelque chose de familier pour lui, une petite alerte intuitive qui dirait "tiens, cette prof est peut-être plus ouverte que les autres" !
Tu l'as vu hier donc ?

A suivre...
"Run you clever boy and remember"
Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 37

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Biwomanimal » 3 années plus tôt

Est-ce que la question à se poser aussi ce n'est pas la question du règlement intérieur de l'établissement ? Si son maquillage était outrancier, on pourrait comprendre la réaction de la professeur. S'il était plus "discret", en effet, pourquoi l'enseignante a eu cette réaction au lieu de proposer une discussion pour dialoguer (la peur de faire du bruit ? la peur d'ouvrir une porte à d'autres ? la peur de la différence liée à sa propre "case hétéro-normée" ? etc... ). Mais à quelle règle intérieure obéissait la décision de l'enseignante (à une des siennes, personnelles, subjectives, ou au règlement intérieur à proprement parler ; est-ce qu'elle aurait abusé de son autorité ou est-ce qu'elle était 100% dans son rôle ?). ça me fait penser à la laïcité, ce cas : jusqu'où va la tolérance dans les institutions d'enseignement chez les plus jeunes et les adolescents ?

Si tu peux voir si un mini dialogue est envisageable avec lui, pourquoi pas. Mais gare aux interprétations que d'autres peuvent faire. Agir seule, est-ce une bonne chose ? :| Parce qu'il semblerait qu'il y ait plusieurs "acteurs" : les parents, l'enseignant(e), l'institution (l'établissement et ses règles), l'élève. 4 points de vue.
WORAKLSTOI https://www.youtube.com/watch?v=Pz29ToCtd1U OBISPOSIJEMANQUAISDETAPEAUhttps://www.youtube.com/watch?v=iX1-G5aq8KQ U2ONEhttp://www.youtube.com/watch?v=ftjEcrrf7r0
Avatar du membre
doucescaresses
Biscotte
Biscotte
Messages : 358
Enregistré le : 10 années plus tôt
Orientation sexuelle : sans étiquette
Localisation : nord-ouest
Âge : 36

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar doucescaresses » 3 années plus tôt

Intéressant. J'attends la suite des événements.
vigix
Bijou
Bijou
Messages : 1823
Enregistré le : 11 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Âge : 49

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar vigix » 3 années plus tôt

Dans ma scolarité j'ai eu l'occasion de croiser des mecs maquillés discrètement (dont des gothiques) ... ils l'étaient du début d'année scolaire à la fin... ça faisait juste causer "t'as vu untel" et puis c'est tout. Pierro se souviendra d'Yvonne :cheesy:
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Titsouribi » 3 années plus tôt

Moi ma position est très pragmatique: la règle est la même pour tous et toutes ou elle est discriminatoire.
Si on tolère le maquillage léger chez les filles, il faut le tolérer chez les garçons, ou bien on oblige les nenettes maquillées comme des camions volés à se démaquiller aussi.
Là où se trouve la limite d'appréciation est plutôt: est-ce trop, provoquant, salissant, avilissant, et pas: est-ce que ça porte atteinte à la réputation du garçon. En bout de course c'est son choix à lui, ce que tu peux faire en tant que prof est t'assurer qu'il n'est pas victime d'intimidation si son maquillage est "classique". Là pourrait s'ouvrir avec les élèves une réflexion sur les stéréotypes de genre.

Par exemple dans mon club d'arts martiaux mixtes il y a un des meilleur combattant qui est bi, arabe, et se maquille pour faire ressortir ses yeux. Personne ne viendrait au grand jamais venir questionner sa masculinité ... Mais quand il était plus jeune et moins musclé c'était le cas ...
"There are no short cuts to any place worth going"
Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi happy
Genre :
Âge : 43

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Desmodromique » 3 années plus tôt

Titsouribi a écrit :Moi ma position est très pragmatique: la règle est la même pour tous et toutes ou elle est discriminatoire.

Pas mieux.
Et effectivement rester attentif pour voir s'il y a souffrance.
No, I'm bisexual, you're confused.
Avatar du membre
Delc
Bijou
Bijou
Messages : 1098
Enregistré le : 5 années plus tôt
Orientation sexuelle : on s'en fou!
Localisation : Eure
Âge : 41

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Delc » 3 années plus tôt

Titsouribi a écrit : la règle est la même pour tous et toutes ou elle est discriminatoire.

Et c'est exactement l'opinion que j'ai développée face aux collègues... Un maquillage léger chez une fille comme chez un garçon ne me dérange pas... mais jusqu'ou va le "maquillage léger"...... ;)
Le réglement intérieur est très vague puisqu'il parle de "tenue décente"...

.. à suivre....
Rien ne sert de persister dans une situation où l'on sait par avance que l'on va se faire mal.
L'expérience c'est le nom qu'on donne à nos erreurs.
Être authentique, c'est se respecter
Saroueletfeur7374
Bidule
Bidule
Messages : 97
Enregistré le : 4 années plus tôt
Orientation sexuelle : hétérosexuel apaisé
Âge : 32

Re: Ado qui se maquille au collège

Messagepar Saroueletfeur7374 » 3 années plus tôt

Hé, la question n'est pas facile.

-Tout d'abord que dit le règlement intérieur?
- Cette histoire a-t-elle été évoquée en réunion de profs/principal?
-Est-ce de la provocation (un maquillage grossier histoire de faire rire la classe)?

Se posent ensuite d'autres questions comme par exemple:
Doit-on effectuer un règlement intérieur différencié garçons/filles (par exemple: si on autorise le port d'une jupe pour une fille, l'autorise-t-on pour un garçon?)

Retourner vers « Discussions libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités