Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut tout le monde, c'est compliqué pour moi de faire ce poste. Ça fait la 3ème fois que je réessaie. J'avais réussi à faire un poste court sans entrer dans trop de détails, mais il y a eu un problème de connexion sur le forum, alors je l'ai perdu. Cette fois, je vais faire en sorte que cet essai soit le bon. Mais pour ça, j'ai besoin qu'une partie de mon récit soit caché car je risque de rentrer dans certains détails, j'ai juste envie de le partager avec vous et j'espère avoir vos réponses...

Comme je l'ai dit dans ma présentation, je suis une femme bisexuelle de 26 ans. J'ai conscience de mon orientation sexuelle depuis très longtemps, même si je n'ai pu mettre un mot à ça il y a quelques années. J'étais à la fois ravie et inquiète de faire partie de la communauté LGBT+. La prise de conscience en entrant à l'adolescence n'a pas été chose facile. Mais c'est un fait, depuis ma plus tendre enfance je suis attirée tant par les hommes que par les femmes. C'est une belle chose, mais c'est aussi difficile à vivre pour diverses raisons. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que je me suis toujours mise officiellement en couple avec des hommes. Je dis officiellement, car avec les femmes c'est beaucoup plus compliqué de mon côté. Simplement parce que je n'arrive pas à déceler "le vrai du faux". Les ambiguïtés sont trop difficiles à démêler. Avec les mecs, c'est beaucoup plus simple. Ça vient plus "naturellement" (attention, je ne dis pas par là qu'il n'y a que ça de naturel, je parle juste du processus de séduction qui est plus simple à comprendre). Avec les filles, parfois on ne sait pas si c'est l'amie ou l'amante qui veut parler. C'est d'ailleurs pour ça que j'écris sur ce forum aujourd'hui. Je suis paumée, j'ai besoin de vos avis. Vu que je traine sur le forum depuis quelques mois en tant qu'invitée, je sais que je peux y trouver des avis très éclairés et surtout intéressants. Enfin, passons "aux choses sérieuses" (attention c'est très long...)

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.


Bref voilà, c'est du gros pavé. Même pas sûre d'être lue mais bon tant pis, ça fait du bien de sortir ce bloc :cheesy:

Merci à celles et ceux qui ont tenu jusqu'à la fin!
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Localisation : Ile-de-France
Genre :
Âge : 38

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar djune » 2 mois plus tôt

Je te demande de prendre de la distance sur ce que je dis car c'est une analyse "perso" et Totalement en dehors de tous affects emotionnelles. En gros ce que j'ai pensé en lisant ton texte, d'où sa forme brut et gravement péremptoire.


Tu réitéres le même schéma !


Que tu sois bi, je ne sais pas... Mais tu aimes plaire, aussi bien aux hommes qu'aux femmes.

Ce que tu préfères c'est que l'autre se déclare en premier visiblement, tu vois peut-être le fait de te déclarer la première comme une sorte d'engagement, ou le retour en arrière, si tu te trompes, serait bien plus culpabilisant.
Le temps que tu n'as pas ta déclaration (en bonne et du forme, dieu va savoir laquelle) de leur part, tu prolonges le jeu de l'ambiguité. Ça ne te derange pas... tu adores le flirt, les quiproquos et les non-dits des débuts d'histoires.

Pour reprendre ton titre de topic, c'est tes amies qui doivent se demander quel signe chez toi est la preuve que tu as des sentiments, et que tu ne joues plus.
Tu frôles tellement les limites qu'il n'est même pas sure que tu saches toi même ou tu as établi la frontière.
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut djune,

Analyse perso très intéressante, merci. Tu ne te trompes pas, je suis en train de répéter le même schéma (ta phrase courte met une petite claque, je suis obligée de m'en rendre compte...). Je refuse effectivement de faire le premier pas, et égoïstement j'exigerai presque que ce soit toujours à l'autre de le faire... C'était pareil à mes 17-18 ans avec la fille dont je vous ai parlé. Elle m'avait tendu toutes les perches, donner toutes les occasions, mais elle n'avait jamais déclarée clairement ce qu'elle avait sur le cœur. Et moi, c'est la seule chose que j'attendais, juste pour être sûre à 100% de ne pas me planter (ou pour mon égo, selon toi ? Ça craint... j'ai jamais eu l'impression que c'était pour mon plaisir personnel, j'ai beaucoup souffert de cette histoire avec elle, je ne savais plus sur quel pied danser à l'époque). Aujourd'hui, je me dis que j'aurais dû sauter le pas, qu'à cet âge-là se tromper n'est pas grave. Surtout qu'avec le recul... la faute me revient. Je ne m'étais sûrement pas planté...

Aimer plaire... Je ne sais pas. Oui, je crois effectivement. C'est toujours agréable, ça redonne confiance, qui n'aime pas plaire ? Mais ce n'est pas le but premier de ma vie socialement. Je ne m'habille même pas de manière à ce qu'on me remarque. Je suis très simple.
Mais je me suis quand même posé la question suite à cette histoire actuelle. Qui suis-je vraiment ? Les gens m'aiment bien en général, mais je n'en fais pas une fixette. Sauf que dans le cas précis, je me demande si je suis attirée par cette amie ou si c'est l'envie de lui plaire qui prend le dessus ? Si c'est ça, c'est quand même difficile à admettre... À la limite d'une perversion non ? Pourtant je ne veux absolument pas lui faire du mal. Je la complimente souvent, quand elle se sous-estime je lui dis qu'elle n'a aucune raison de le faire, qu'elle peut être fière d'elle. Loin de moi l'idée de lui faire du mal. Je l'aime sincèrement bien.

Pour finir, selon toi ce sont surtout mes amies qui se poseraient des questions à la longue ? Là pour toi, cette fille pourrait très bien se demander ce que je fais avec elle ?
Est-ce que ça peut simplement passer pour de simples blagues, ou est-ce que ce genre de comportement finit toujours par provoquer une remise en question ?

Edit : vu que je suis en pleine remise en question, j'ai retrouvé le fin mot de l'histoire avec la fille d'il y a 10 ans. Je lui avais ouvert mon coeur totalement, lui avais dit que je l'aimais. Et j'ai appris plus tard par le biais d'une amie en commun qu'en fait, je ne comptais pas autant qu'elle comptait pour moi. Elle s'était servi de moi pour combler un vide. Donc finalement oui, je m'étais plantée.
Je n'ai pas envie de me planter à nouveau aujourd'hui. Ce ne sont pas du tout les mêmes personnes, mais ce serait bien que l'histoire ne se répète pas...Je vais essayer de prendre mes distances pour ne pas retomber dans un quelconque piège (même si là, je pense qu'on est à des années lumières de ce qui s'est déroulé par le passé). On verra...
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Localisation : Ile-de-France
Genre :
Âge : 38

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar djune » 2 mois plus tôt

L'intervention d'autres forumeurs sur ton topic te permettra de profiter d'autres angles de vue sur la situation. Tes questionnements sont très interessants et la réflexion que tu en fais derrière, c'est déjà une part de la réponse que tu cherches. :wink:
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut !

Suite à ces échanges, je me suis posé une question : si le but était surtout de plaire, alors dans ce cas j'aurais ce comportement avec tout le monde, non ? Or, ce n'est clairement pas le cas.

Cette fille, j'aimerais lui plaire mais en réfléchissant, je n'ai pas le souvenir de m'être déjà posé la question. Mon comportement avec elle vient naturellement, elle me met à l'aise, je suis moi-même avec elle. Je peux raconter n'importe quelle connerie, elle peut me dire n'importe quoi.

Bon en tout cas, je tiens à dire qu'exposer mon cas personnel ici me rend plus sereine. Merci ;)
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Localisation : Ile-de-France
Genre :
Âge : 38

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar djune » 2 mois plus tôt

Si vous vous mettez mutuellement en valeur et que cela renforce votre lien et mode de communication intime et privilégié, que vous semblez d'égal à égal, on écarte la question du faire-valoir pour l'attirance.

Reste la question d'être un substitut ( ce que tu as connu dans ta jeunesse) ou d'user toi même d'un substitut. (Vu que tu as une relation sentimentale à distance).

Maintenant, les "réels signes" d'une attirance "sexuelle" 
(Si c'est le fond de la question  :lol:  ) peuvent se definir très vite.... par des gestes plus intimes, (baisers, tripotage).

Par mon expérience perso, j'ai tendance à penser que l'attirance n'est pas une preuve d'amour mais juste un des barreaux de l'échelle, d'autres ont tout autant d'importance et méritent bien plus d'attention.  :)
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 125
Enregistré le : 6 mois plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar TiProust » 2 mois plus tôt

bonjour Shaden :)
ton récit m'inspire une petite réflexion : dans ce que tu évoques, tu as quand même affaire à quelqu'un qui, peut-être selon tes propres critères "ne s'assume pas" (c'est ce que tu dis d'elle) mais qui, vu de l'extérieur, semble quand même assez libre (dans l'expression) par rapport à une éventuelle bisexualité.
Elle te parle très librement de son expérience (pas terrible) avec les hommes, te "provoque" assez facilement sur ta propre relation de couple etc...
Du coup, c'est assez curieux que ton ressenti soit de dire qu'elle n'en fait pas assez à ton goût :wink:
Si on renverse le point de vue, c'est peut-être elle qui doit se demander si tu ne fais pas exprès de faire semblant de ne pas comprendre...
En fait, tu es un peu prise au piège de quelque chose qui nous guette tous plus ou moins : la tentation d'espérer que l'autre prenne lui ou elle, le risque de se dévoiler.
C'est un jeu qui peut-être troublant/séduisant (et il a été une source éternelle d'inspiration pour les auteurs de théâtre par exemple) mais il est cruel et pour l'autre et pour soi, surtout si à la fin, vous êtes deux à vous "rater".
Bref, je me garderais bien de répondre du coup à la question que tu poses, mais j'aurais tendance à te dire "est-ce que ce qu'elle t'a donné n'est pas suffisant pour courir le "risque", toi, de poser la question un peu franchement"? Ou alors, c'est que tu trouves davantage de plaisir dans un jeu de chat et de souris (je ne sais pas qui est qui dans votre histoire...).
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut !

@djune : je ne crois pas être un substitut quelconque pour elle (de toute façon, y a jamais rien eu de concret), contrairement à l'histoire que j'ai vécu il y a moins de 10 ans. C'est différent en tout point. Certains jours comme aujourd'hui, c'est une relation normale parmi tant d'autres, sans la moindre ambiguïté. Que j'use moi-même d'un substitut, je ne sais pas. Si oui, je ne m'en rendrais pas compte. Ce que je ressens ces derniers temps vis-à-vis de cette fille, c'est de la pure attirance. Pas forcément sexuelle, mais l'envie de vivre un petit truc avec elle (tout en sachant que ça ne serait pas correct pour mon conjoint). Donc ce que je ressens me met parfois mal à l'aise avec moi-même... cette envie (provoquée par cette amie) ne m'était jamais arrivée jusqu'ici. Surtout que très récemment encore, j'étais en compagnie de mon homme et qu'il est reparti depuis peu. Je pensais moins à elle, surtout que dans la même période je la voyais moins, mais elle me traversait toujours l'esprit...

Sinon je ne parle pas spécialement d'attirance sexuelle, mais bel et bien d'attirance en tant que tel. Les signes que l'autre ressens pour vous. Chez moi, ça se traduit par l'envie de passer du temps avec elle, de l'écouter, de discuter, d'être proche physiquement, la prendre dans mes bras... mais tout ça, c'est invisible. Surtout si, comme moi, elle les cacherait. Je suis seule à savoir ce que je pense, ce que je ressens. Mais il y a probablement des signes qui peuvent mettre sur la voie. Des regards ? Des attitudes ? Des paroles ?

Le problème c'est que quand on est attiré par quelqu'un, on a vite fait de se faire des films. On croit déceler des choses qu'on s'invente, et on se rend compte finalement qu'on se plante depuis le début.

@TiProust : oui, le fait qu'elle ne s'assume pas m'a traversé l'esprit. Mais comme je disais, n'est-ce pas juste le fruit de mon imagination ? Ou juste mon envie profonde ? Entre ce que l'on voudrait et ce qu'il se passe... y a parfois une grande marge.

Elle semble en effet tolérante à propos de l'homosexualité. Probablement autant de la bisexualité même si on n'en a jamais vraiment parler dans ces termes. En fait, je me demande si blaguer comme si on "flirtait" avec l'autre peut être un jeu innocent. Chez moi ça ne l'est pas dans le cas présent, et quand ça arrivait avec d'autres potes j'ai toujours su que c'était sur le ton de la blague. Là, je suis confrontée à une situation où je doute. Mais est-ce que je doute parce qu'au fond j'ai les idées de travers, ou est-ce parce que le doute est vraiment permis ?

Comme tu dis, ce sont des situations à la fois séduisantes et blessantes. Je suis capable de me dévoiler davantage, ne serait-ce que pour voir ses réactions. Mais lui demander clairement, non. Nous ne sommes pas encore assez proches pour que je puisse faire ça. Elle ne me connait pas encore totalement et vice versa. Ce serait prendre le risque de la perdre et de me "ridiculiser".

Aujourd'hui, j'ai essayé de prendre mes distances. Mais je n'ai pas pu m'empêcher d'aller la voir et de rester quelques minutes avec elle. Je n'ai juste pas beaucoup parlé. J'observais surtout sa façon d'être (tout à fait normale comme d'habitude), j'essayais de voir si elle me regardait d'une certaine façon ou pas. Ce qui s'avère assez blessant. Le genre de truc où on se sent bête, étant donné que je n'ai rien remarqué de spécial.

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut tout le monde,

Je viens donner un peu de nouvelles. Après quelques discussions avec quelqu'un qui m'avait conseillé de prendre des distances, j'ai pris quelques jours pour me poser et remettre les choses en question. J'ai pris des distances sur les sentiments que j'étais en train de développer pour elle. Il faut savoir que la semaine dernière, elle m'a avoué avoir un copain depuis bientôt 1 an. J'ai trouvé ça étrange, dans le sens où elle avait vu un autre mec entre temps mais qu'il vivait loin. Elle m'a demandé de ne pas le dire aux autres, parce qu'elle ne veut pas qu'on l'embête avec ça (et ce serait aussi pour cette raison qu'elle ne m'en aurait pas parlé plus tôt). Bon, pourquoi pas.

Après cet aveu, je me suis dit que je me faisais des idées. Depuis ce week-end, je me sens beaucoup plus apaisée. J'arrête de me faire des films, d'imaginer des trucs qui ne se passeront sans doute jamais. Et vu le début de semaine, je me dis heureusement que je suis dans cet état d'esprit. (bon, je cache encore aux invités désolée)

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.


Mais est-ce que ça peut être anodin ? A vrai dire, j'ai du mal à comprendre ce que les sont capables de faire "innocemment". Moi ça, ça me viendrait pas à l'esprit avec n'importe qui. En fait, c'est une chose que je n'écris et ne dis pas à quelqu'un dont je me fous. Mais ça, ce n'est que moi. Les autres... je ne sais pas. C'est pour ça que je vous pose la question, peut-être avez-vous connu un truc similaire, ou tout simplement avec l'expérience vous pouvez apporter une réponse.

Merci d'avance.
Billy the Kid
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 234
Enregistré le : 9 années plus tôt
Âge : 34

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Billy the Kid » 2 mois plus tôt

Bonjour,

Ce dernier post m'interpelle, du coup je vais poser une de mes classiques questions con:
En fait, c'est une chose que je n'écris et ne dis pas à quelqu'un dont je me fous

Elle ne semble pas "s'en foutre" de toi, au vu de tout ce fil.
Est-ce que ne pas ressentir de désir sexuel pour quelqu'un (qui est la conclusion si j'ai bien compris la première partie du post, qu'on me corrige si je me trompe) signifie systématiquement qu'on n'a rien à foutre d'eux?
Jouir de ce que l'on possède, plutôt que de crever de ce qu'on n'a pas.
Ne rien attendre, et s'attendre à tout.
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut Billy,

Je me suis mal exprimée, au temps pour moi. Quand je dis "quelqu'un dont je me fous", c'est plutôt quelqu'un pour qui je n'ai aucun sentiment amoureux, disons.

Sinon je ne parle pas vraiment d'attirance sexuelle aux premiers abords, mais plutôt d'attirance "sentimentale", si on peut dire... Je m'exprime mal apparemment, désolée :oops:
Billy the Kid
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 234
Enregistré le : 9 années plus tôt
Âge : 34

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Billy the Kid » 2 mois plus tôt

Pour te défense, c'est un sujet sur lequel peu de gens s'expriment de façon précise, en mode "vous voyez de quoi je parle", donc sur lequel je pose souvent des questions con (dont la réponse paraîtrait évidente à d'autres).

Ma question con du jour donc : à quel moment l'absence "d'attirance sentimentale" de sa part à-t-il été exprimé ?
Jouir de ce que l'on possède, plutôt que de crever de ce qu'on n'a pas.
Ne rien attendre, et s'attendre à tout.
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 175
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Localisation : Ile-de-France
Genre :
Âge : 38

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar djune » 2 mois plus tôt

Je suis un peu perdue... "attirance sentimentale" c'est quoi exactement ? ( amitié, amour, ou un entre deux dont je ne connais visiblement pas les critères de distinction Lol )

Je demande car oui, il y a bien des liens d'amitiés où on se dit "je t'aime", mais qui n'a rien avoir avec le "je t'aime" des amoureux.

(Je n'ai pas compris son premier acronyme, donc ni ta phrase derrière...)

_ _ _
EDIT : OOh ! je suppose que l'acronyme c'est cette injonction pas très sympa qu'on se balance parfois. Ok, sorry ! manque d'habitude du langage texto sms. :cheesy:
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Salut !

Quand je parle d'attirance dans mes postes, je ne parle pas avant tout d'attirance sexuelle. Mais de tout le reste, ce qu'il y a avant d'entrer dans une relation où on couche avec quelqu'un. Par exemple de mon côté cette fille m'attire, l'idée de l'embrasser, de la prendre tendrement dans mes bras m'a traversé l'esprit plus d'une fois. Je ne pense pas immédiatement au sexe. Vous voyez où je veux en venir ? Je pensais pas que ce serait si compliqué, pardon :D

@Billy : alors là, tu me poses une colle... je ne sais pas. On s'aime bien, on s'appelle par des petits noms (elle le fait de plus en plus d'ailleurs), il y a quelques gestes parfois comme aujourd'hui venir derrière moi (j'étais assise), jouer avec mes cheveux, se coller un peu, enfin des trucs sympas. Ou poser sa main sur mon avant-bras pour me parler. Se pencher contre moi quand elle rigole parfois.

Alors bon, j'imagine qu'en tant que bisexuelle j'ai tendance à trop observer, je suis peut-être dans la surenchère. Personnellement, j'évite d'être trop proche avec les autres femmes, pour ne pas créer d'ambiguïté, mais ça c'est parce que j'ai conscience que ça peut arriver. Je n'ai jamais joué à embrasser sur la bouche mes copines/amies (c'était à la mode il y a quelques années dans les collèges et lycées), parce que pour moi embrasser quelqu'un a du sens ; et ne se fait pas à la légère "juste comme ça". Enfin voilà, je fais attention... peut-être parce que je suis bisexuelle, j'en sais rien.

C'est pour ça que je m'en remets à vous, que je cherche à savoir si des choses comme ça peuvent se faire innocemment.

Je tiens à préciser que j'ai pris du recul sur tout ça (et heureusement), je le prends beaucoup plus à la rigolade (ça me permet de mettre de la distance), j'essaie de ne plus interpréter ce qu'elle dit et ce qu'elle fait vis-à-vis de moi. Maintenant, il y a toujours des petits trucs.
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.


Enfin, comme je le dis, j'essaie de prendre tout ça plus à la légère. D'être moi-même et surtout naturelle avec elle. Elle me plait. J'ignore si l'attirance que j'ai pour elle est réciproque, mais je crois que si je continue de m'interroger à chaque fois je vais me perdre. Peut-être qu'en restant tout à fait moi-même, sans cacher quoi que ce soit, sans observer tout ce qui bouge, les réponses à mes questions arriveront naturellement (favorable ou non).

J'espère m'exprimer suffisamment clairement. Pas évident non plus d'être très claire après une longue journée de boulot mais bon. :cheesy:
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 42
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Quels sont les réels signes d'une attirance entre femmes ?

Messagepar Shaden » 2 mois plus tôt

Je viens donner quelques nouvelles à ce sujet, étant donné qu'elle et moi avons beaucoup communiqué ces derniers jours par messages (du matin au soir pendant 3 jours, en discontinu bien sûr). Quand on se voit, il y a des jours comme toute la semaine dernière où c'est ambigu (au moins dans mon esprit), avec des regards et des gestes tendres ; et des jours plus comme aujourd'hui avec une ou deux petite attention, mais rien de "spécial" je dirais.

Je suis complètement paumée, ou plutôt assez attristée en fait. Je me rends compte qu'elle me plait de plus en plus. Il y a des jours où j'ai l'impression de tout contrôler, d'autres où j'ai la sensation de glisser... Alors je me renferme, je cherche moins, je la regarde et en même temps, j'essaie de moins la regarder.

Elle m'a avoué que je suis importante pour elle. Je lui ai dit qu'elle l'était aussi pour moi.

Mais je suis tiraillée entre l'envie de foncer, et l'envie de ne rien faire. D'une part parce que je sens qu'on tisse un lien amical qui pourrait déboucher sur une belle relation (amicale toujours), d'autre part parce que je ne suis pas célibataire et que mon conjoint ne mérite pas ça. Je n'ose pas me dire que je tombe amoureuse... mais je me demande si ce n'est pas le cas. Pour l'instant, j'estime surtout que j'en pince pour elle, sans forcément tomber dans ce grand sentiment. Il faut dire aussi que j'ai du mal à concevoir qu'on puisse "être amoureux" de deux personnes en même temps. Pour moi ça ne se partage pas... mais avec cette histoire, je me demande finalement si ce n'est pas possible quelque part... sans forcément aimer de la même manière.

Bref je me demande toujours quoi penser, quoi faire. Est-ce que ses petites attentions sont purement amicales ou non, est-ce que me parler d'une femme qu'elle trouve jolie et me demander mon avis sur elle (une personnalité) veut dire quelque chose, est-ce que ne jamais m'envoyer chier sur mes avances qui sont parfois vraiment pas discrètes veut dire quelque chose... est-ce que, est-ce que...

J'estime lui tendre beaucoup de perches, car vraiment des fois je ne suis pas discrète dans ma façon de la "draguer". De toute façon, je ne peux pas faire plus. Je ne vais pas l'embrasser sans son consentement par exemple. Et de toute manière on se voit encore trop peu voire jamais hors du cadre professionnel. Si je suis si importante pour elle, je me demande ce qu'elle attend pour me demander de passer du temps ensemble dans un lieu neutre. Je n'ai pas envie de l'inviter en premier. Je dis ça parce qu'elle m'a déjà fait une remarque sur le fait que je sorte avec d'autres collègues, mais pas avec elle. Ce à quoi j'avais répondu que ce n'était pas faute d'essayer. Alors oui, jamais je ne lui ai demandé "on se voit demain ? On va faire ci, on va faire ça"... et je n'ai pas envie de le faire. J'aimerais que ça vienne d'elle, même amicalement.

Situation pénible, qui me fatigue un petit peu je dois avouer.

Retourner vers « Bisexualité : votre cas personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités