Acceptation de la bisexualité de mon mari ou séparation inéluctable

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Avatar du membre
Marjotte
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 121
Enregistré le : il y a 3 mois
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Localisation : Québec, originaire de la côte d’azur
Gender :
Âge : 37

Re: Acceptation de la bisexualité de mon mari ou séparation inéluctable

Message par Marjotte » il y a 1 semaine

Janelle a écrit :
il y a 1 semaine
Noctis a écrit :
il y a 2 semaines
La réussite de mon "contrat" part du fait que je n'ai pas trompé ou menti à ma femme.
Bonjour à tou.te.s,

Si l'on voit l'histoire de Marjotte (elle en parlera mieux que moi), elle n'a pas trompé ni menti à son mari, et malgré tout, des discussions, ajustements sont nécessaires de manière récurrente et des inquiétudes sont vécues de la part de son mari.
Bonjour à tous,

En effet je n’ai jamais trompé mon mari, ni même joué avec le feu et, si j’ai pris un peu de temps avant de lui parler de mon manque grandissant, je ne lui ai jamais menti ni caché mon orientation et mon attirance pour les femmes. Et malgré ça, comme le dit Janelle nous avons du nous ajuster, nous avons traversé une crise, avec des discussions, des disputes, des angoisses de part et d’autre. Il a fallut que mon mari vive avec le fait que je pouvais être attirée par quelqu’un d'autre que lui tout en l’aimant toujours aussi fort, qu’il accepte l’idée de me partager, qu’il lutte contre l’impression qu’il doit rivaliser avec les femmes et sa peur de ne pas être a la hauteur, et qu’il apprivoise cette part de moi car m me s’il en connaissait l’existence, il ne la connaissait pas vraiment. Et il a fallut que j’appréhende tout ça moi aussi, car je ne m’attendais pas à ce que ma bisexualité entraîne tout ça et vienne bousculer les schèmas hétéro-exclusifs que la société avait encrés en moi.

Je n'ai pas encore fait de mise à jour dans mon topic, mais nous semblons dans une phase moins turbulente où ma bisexualité a trouvé sa place dans notre vie et notre sexualité. Mais je n'ai pas encore franchi le grand pas d’avoir une relation sexuelle avec une femme, je m’attends donc à de nouveaux remous à ce moment.

Tout ça pour dire que oui, dans le cas de @Bequiet, le mensonge est un élément qui compte de façon majeure dans ce qui la fait souffrir, mais l’absence de mensonge n’est pas la clé magique de la réussite.

Puisqu’il a été abordé le fait que l’attitude de ta femme @Noctis, face aux relations sexuelles soit une des clés de votre succès, je dirai que je me suis fait la même remarque, mais peut-être pas dans le sens où tu l’as interprété. Plutôt dans le sens que comme elle a peu d’envies, ça doit moins la déranger que tu aille « voir ailleurs ». Je sais par exemple que lors de mon troisième congé maternité, ma charge mentale et mon épuisement étaient tels que je n’avais plus envie du tout et je me surprenais à me dire « je vais lui trouver une maîtresse, comme ça il me foutra la paix lol » (meme si en vrai il était tres compréhensif et c’est moi qui me mettais la pression).
Je me dit que dans le meme ordre d’idée, ta femme se dit peut-être que pendant que tu vis tes relations extra conjugales, elle se sent moins coupable de ne pas fournir l’offre à ta demande. Et en plus tu n’as pour l’instant pas à affronter en vrai une demande de réciprocité de sa part vu qu’elle n’a pas d’envies et donc pas envie dnutiliser la fameuse carte hétéro . Je pense que si ça arrive, ça se passera bien car tu semble vraiment ouvert là-dessus, mais ça vous demandera sûrement de l’adaptation.

@Bequiet, merci de nous donner des nouvelles, je pense que dans les temps a venir, le travail sur ta confiance en lui et le pardon de son mensonge sera votre point le plus important, toujours en parallèle de l’acceptation de son orientation. J’espère qu’il saura « se faire pardonner » et que vous pourrez établir un nouveau lien de confiance. Tu semble t’en vouloir de lui avoir fait confiance, il ne faut pas, ce n’est pas un manque de jugement de ta part. Il est sûrement la bonne personne que tu avais cru voir, mais avec une dimension en plus, qu’il ne savait pas gérer, et son incapacité à te le partager ne vient pas de toi. Je comprends que ça puisse affecter aussi ta confiance en toi, mais il ne faudrait pas. C’est arrivé, comme d’autres choses arrivent dans d’autre couples, ne regrette pas pour autant d'avoir cru en lui.

J’espère que votre contrat fonctionnera.

@Cajoline, je pense que tu fais bien de tenter le tout pour le tout en le laissant exploiter sa bisexualité, tout en travaillant de ton côté. Je vous souhaite à vous aussi que ça marche, je pense que c’est tout a fait possible, et au moins vous aurez tout essayé pour.
Just because I’m Bi doesn’t mean you’re attractive. But maybe you are 😜
~
Parfois on crie les choses non pas pour que les autres les entendent, mais parce qu’on les a tu trop longtemps

Bequiet
Bidule
Bidule
Messages : 73
Enregistré le : il y a 3 mois
Orientation sexuelle : Hétéro
Gender :
Âge : 45

Re: Acceptation de la bisexualité de mon mari ou séparation inéluctable

Message par Bequiet » il y a 1 semaine

Marjotte a écrit :
il y a 1 semaine

Puisqu’il a été abordé le fait que l’attitude de ta femme @Noctis, face aux relations sexuelles soit une des clés de votre succès, je dirai que je me suis fait la même remarque, mais peut-être pas dans le sens où tu l’as interprété. Plutôt dans le sens que comme elle a peu d’envies, ça doit moins la déranger que tu aille « voir ailleurs ». Je sais par exemple que lors de mon troisième congé maternité, ma charge mentale et mon épuisement étaient tels que je n’avais plus envie du tout et je me surprenais à me dire « je vais lui trouver une maîtresse, comme ça il me foutra la paix lol » (meme si en vrai il était tres compréhensif et c’est moi qui me mettais la pression).
Je me dit que dans le meme ordre d’idée, ta femme se dit peut-être que pendant que tu vis tes relations extra conjugales, elle se sent moins coupable de ne pas fournir l’offre à ta demande. Et en plus tu n’as pour l’instant pas à affronter en vrai une demande de réciprocité de sa part vu qu’elle n’a pas d’envies et donc pas envie dnutiliser la fameuse carte hétéro . Je pense que si ça arrive, ça se passera bien car tu semble vraiment ouvert là-dessus, mais ça vous demandera sûrement de l’adaptation.
Bonjour Marjotte,
Je rebondis ici sur ce développement car c'est dans le sens là que je l'entendais et j'avoue encore ne pas comprendre dans quel sens, péjoratif semble-t-il, la remarque pouvait être interprétée... (décidément, je suis bien naïve).
Cela n'ôte rien à ma réponse.
Quant à ton retrour sur mon histoire, je vais me permettre d'y répondre dans mon topic car j'aurai l'impression d'oublier qu'il s'agit ici de Cajoline et de ses questions. On ne t'oublie pas @Cajoline :)

Avatar du membre
Noctis
Bidule
Bidule
Messages : 98
Enregistré le : il y a 7 mois
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Lausanne
Gender :
Âge : 42

Re: Acceptation de la bisexualité de mon mari ou séparation inéluctable

Message par Noctis » il y a 1 semaine

L'ouverture de notre couple s'est fait "relativement facilement", mais c'est surtout grâce à la personnalité de ma femme. C'est une personne ouverte, optimiste et sûre d'elle. Ce dernier point est essentiel pour pouvoir partager et ne pas être jalouse. Je ne vais pas revenir sur l'importance de la communication, de faire part de ses sentiments, la remise en question de la vision du couple "traditionnel"...

Ce matin, j'ai eu l'occasion de parler avec ma femme avant qu'elle ne parte au travail. Finalement, elle n'a fait que répéter ce que nous avions déjà discuté.

Si je l'avais trompée, elle aurait très fâchée dans un premier temps, mais nous aurions ensuite discuté pour comprendre la raison de ma tromperie et travaillé pour repartir sur de bonnes bases. De nature confiante, si j'avais été prudent, elle n'aurait pas forcément découvert ma tromperie. Seul mon mal-être aurait pu me faire avouer mon mensonge.

Pouvoir surmonter une tromperie et pardonner sont des signes positifs pour reconstruire son couple et aller de l'avant.

Le fait qu'elle ait peu de libido est un des éléments qui aident à cette ouverture. Depuis le début de notre relation, elle n'a pas été très demandeuse, même si cela se passait bien. Si j'avais la demande, elle aurait accepté. Elle trouve plus acceptable que j'aille voir ailleurs plutôt que de devoir coucher sans en avoir envie.

Pour ouvrir son couple et partager l'autre, il faut aussi être capable de gérer sa jalousie. Pour cela, il faut comprendre d'où elle vient. Voici une vidéo que ma femme m'avait partagé : https://www.youtube.com/watch?v=6D6RrNPdiJU
En parallèle, j'ai commencé à lire un livre sur l'estime de soi.

Ma femme ayant vécu dans un environnement familial positif et épanouissant, elle un grande estime de soi et n'est pas du tout jalouse. Me concernant, il m'a fallu plus de 20 ans pour pouvoir me reconstruire, ayant subi des abus et de la maltraitance de la part de mon père. Aujourd'hui, ça va plutôt bien, même si je reste sensible à ce niveau (par exemple le ghosting).

La plus grande crainte de ma femme sont les IST, plus que la peur de me perdre. Par rapport à ça, elle est confiante dans notre relation, de ce que nous avons construit,... Nous avons tellement en commun et parfois il suffit d'une phrase pour qu'elle me comprenne. Ce serait "illogique" et incompréhensif de ma part de tout quitter pour quelqu'un d'autre.

Aimer quelqu'un, c'est accepter le fait de la perdre un jour, que cela soit intentionnel ou pas. Il ne faut toutefois pas que cette épée de Damoclès nous empêche de vivre pour autant.

Répondre