Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Répondre
askil
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 1 semaine
Orientation sexuelle : Confus
Âge : 20

Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par askil » il y a 1 semaine

Salut tout le monde !

Comme je viens de l'indiquer dans la rubrique présentation, je suis un jeune homme de 20 ans.
Depuis environ l'âge de 14 ans, je pense être homosexuel...

A cette époque, j'ai essayé par divers moyen de me "rendre hétérosexuel"... Seulement, rien n'a marché...
Mes attirances, autant sexuelles que sentimentales se dirigeaient toutes vers les hommes. J'avais beau me "forcer" à regarder les femmes, je ne ressentais jamais rien envers elles...
J'en ai conclu que j'étais bien homosexuel "à 100%",et j'ai fini par m'assumer et faire mon coming-out. Je suis même sorti avec un homme pendant deux ans, très vite après.

Pendant cette relation, à cause de lui, j'ai du faire une sorte de "coming-back" et me cacher à nouveau. Ca m'a beaucoup affecté, et j'ai fini par rompre à cause de cela...
C'est une fois séparés (récemment) que j'ai enfin pu, pour la première fois, assumer mon homosexualité ! Génial me direz-vous !

Sauf que maintenant que je suis "libre et fier de qui je suis", c'est mon cerveau qui se met à me jouer des tours...

J'ai l'impression que plus j'avance, mois les hommes m'attirent...
Et de l'autre côté, les femmes commencent à m'interpeller...

Je n'arrive pas à interpréter ce qu'il se passe... Voici tout ce à quoi j'ai déjà pensé jusqu'à présent:

Pour l'hétéro/bi-sexualité:

Sentimentalement, je sais que les hommes m'attirent toujours, mais une relation amoureuse avec un homme me paraît de moins en moins idéale... Je crois que je perds foi en l'amour avec eux...
De plus, quand j'étais petit, je voulais "marrier toutes les filles de ma classe" :? (d'après mes parents).

Côté attirances plus "charnues", les hommes m'intéressent de moins en moins... Je trouve en quelque sorte qu'ils "vieillissent mal" comparé aux femmes...
Et de l'autre côté, je ne peux plus dire que je suis insensible à la vision d'une femme... Et plus j'avance, plus elles m'intéressent... (même si je ne suis pas sûr de ce qui m'intéresse vraiment quand j'en vois une).

J'ai fait l'erreur de regarder beaucoup de vidéos explicites, même étant plus jeune... Et le tsunami de beaux hommes sur instagram n'a pas aidé...
Me serais-je conditionné à aimer sexuellement les hommes, et maintenant ma nature reprendrais le dessus ? (le cerveau fait parfois des choses bizarres, selon son environnement).


Pour l'homosexualité:

Sentimentalement, je n'ai jamais été amoureux d'une femme, et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Par contre, j'ai déjà été amoureux de plusieurs hommes...

Et d'un côté plus "physique", en fait, je me demande si les femmes ne m'intéresseraient pas tout simplement parce que je fais une fixation sur le sujet ?
J'ai presque l'impression qu'en fait, ce que j'envie surtout chez femme, c'est sa place, et son homme...
Si les hommes m'intéressent moins, ne serait-ce pas à cause d'une "overdose" d'eux ?

D'autres informations utiles, c'est que je n'ai pas de goûts en femmes... Toutes me font le même effet en ce moment... (même si elles ont 80 ans, par exemple...)
Aussi, la vision d'une femme ne m'a jamais manqué... Par contre la vision d'un homme si...
De plus, mes rêves faisant intervenir une relation (sentimentale ou autre), eux, sont toujours avec des hommes...



Bref, je suis complètement perdu, je ne sais plus si je suis homo, hétéro, bi, un mélange de tout, ou si c'est juste mon cerveau et mes hormones qui me jouent des tours... (le confinement, et l'abstinence de toute expérience depuis ma rupture n'aident pas évidemment).
Quelles sont vos opinions ? Avez-vous déjà vécu quelque chose de similaire ?

Je sais qu'il ne faut pas toujours essayer de se mettre dans des cases, mais ici, je cherche juste à comprendre ce qu'il m'arrive...

Merci d'avance à ceux qui auront le courage de lire :oops:

Avatar du membre
TiProust
Biscotte
Biscotte
Messages : 319
Enregistré le : il y a 2 ans
Orientation sexuelle : gay
Gender :
Âge : 54

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par TiProust » il y a 1 semaine

bonsoir :)

beaucoup de questions, difficile de prétendre répondre à toutes.

quelques réflexions en retour :

tu évoques une séparation avec un homme que tu as fréquenté pendant deux ans. Cela représente une durée déjà significative (il ne s'agissait visiblement pas d'un "coup de tête" d'un soir.

Si cette séparation a été douloureuse (ce que je crois comprendre, mais est-ce le cas?), et que tu n'as pas retrouvé de relation stable par la suite, il est possible que cela ait provoqué une forme de déstabilisation de tes désirs. Ca peut arriver, comme il peut arriver, non pas tellement qu'on "change d'orientation" mais qu'on aborde le désir sexuel de manière moins "catégorique".

La bisexualité, oui, peut-être un élément que tu es en train de découvrir, peut-être aussi parce que la "déception" vive ressentie avec cet homme te donne un regard différent envers les femmes (tu l'évoques aussi).

Ce ne sont que des hypothèses, d'autres auront sans doute des idées complémentaires :wink:

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17198
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par Biscuit » il y a 1 semaine

Je suis tout à fait d'accord avec TiProust sur ton vécu. Je pense que la fin du confinement te sera bénéfique, comme à nous tous d'ailleurs. Tu pourras essayer d'avancer, sans à priori sur les hommes ni les femmes. Tu sembles les différencier clairement et avoir un regard différent sur chaque genre, mais n'est ce pas avant tout une question de personne ? On est tous conditionnés à apprécier certains physiques et classer les gens comme tels, mais au final, c'est bien souvent sur la personnalité que l'on pourra avoir un coup de foudre.
Biscuit

askil
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 1 semaine
Orientation sexuelle : Confus
Âge : 20

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par askil » il y a 1 semaine

TiProust a écrit :
il y a 1 semaine
bonsoir :)

beaucoup de questions, difficile de prétendre répondre à toutes.

quelques réflexions en retour :

tu évoques une séparation avec un homme que tu as fréquenté pendant deux ans. Cela représente une durée déjà significative (il ne s'agissait visiblement pas d'un "coup de tête" d'un soir.

Si cette séparation a été douloureuse (ce que je crois comprendre, mais est-ce le cas?), et que tu n'as pas retrouvé de relation stable par la suite, il est possible que cela ait provoqué une forme de déstabilisation de tes désirs. Ca peut arriver, comme il peut arriver, non pas tellement qu'on "change d'orientation" mais qu'on aborde le désir sexuel de manière moins "catégorique".

La bisexualité, oui, peut-être un élément que tu es en train de découvrir, peut-être aussi parce que la "déception" vive ressentie avec cet homme te donne un regard différent envers les femmes (tu l'évoques aussi).

Ce ne sont que des hypothèses, d'autres auront sans doute des idées complémentaires :wink:
Déjà merci pour cette première réponse (et en effet, mon cas n'est pas évident),

La relation en elle-même a duré deux ans, mais nous nous fréquentions déjà depuis longtemps avant...
Donc effectivement, ce n'était pas du tout un coup d'un soir... Je pense que je suis resté amoureux de lui pendant presque 3 ans...

Et oui, cette séparation était extrêmement douloureuse... Nous nous aimions toujours tous les deux, mais cette situation devenait invivable pour moi... J'étais en permanence en pleine crise existentielle, et sur la fin, je commencais à faire d'assez grosses bêtises...
Donc oui, c'était très très douloureux, mais c'était la bonne chose à faire...

Et après ça, j'ai eu des sentiments envers quelqu'un, mais qui au final était un hétéro pas sûr de lui, et m'a laissé tomber au profit d'une fille... Après m'avoir laissé croire que c'était possible pendant environ 1 mois...

Le sexe sans amour, pour moi, n'a que peu d'intérêt... (ça fait sans doute du bien, mais ce n'est pas ça que je cherche).
Donc si je perds foi en l'amour avec les hommes, forcément, je suppose que ça a une influence... Peut-être serait-ce pour ça que j'aborde le désir moins catégoriquement ?...

askil
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 1 semaine
Orientation sexuelle : Confus
Âge : 20

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par askil » il y a 1 semaine

Biscuit a écrit :
il y a 1 semaine
Je suis tout à fait d'accord avec TiProust sur ton vécu. Je pense que la fin du confinement te sera bénéfique, comme à nous tous d'ailleurs. Tu pourras essayer d'avancer, sans à priori sur les hommes ni les femmes. Tu sembles les différencier clairement et avoir un regard différent sur chaque genre, mais n'est ce pas avant tout une question de personne ? On est tous conditionnés à apprécier certains physiques et classer les gens comme tels, mais au final, c'est bien souvent sur la personnalité que l'on pourra avoir un coup de foudre.
Oui, clairement, sans confinement ce serait beaucoup plus évident... Mais là où je suis, en tant qu'étudiant, je risque de rester encore plus ou moins confiné chez moi jusqu'au mois de février, donc ce n'est pas prêt de s'arranger pour moi...

Et la question de la personne... C'est très complexe et difficile à expliquer (je suppose que vous vous en doutez)...
Ca a son importance jusqu'à une certaine limite...

Avatar du membre
TiProust
Biscotte
Biscotte
Messages : 319
Enregistré le : il y a 2 ans
Orientation sexuelle : gay
Gender :
Âge : 54

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par TiProust » il y a 1 semaine

askil a écrit :
il y a 1 semaine
...

Le sexe sans amour, pour moi, n'a que peu d'intérêt... (ça fait sans doute du bien, mais ce n'est pas ça que je cherche).
Donc si je perds foi en l'amour avec les hommes, forcément, je suppose que ça a une influence... Peut-être serait-ce pour ça que j'aborde le désir moins catégoriquement ?...
j'ai tendance à pense qu'en effet ça peut jouer, notamment chez les personnes qui, indépendamment de leur orientation sexuelle (qui peut évoluer au cours de la vie, d'ailleurs) ont une forte attente émotionnelle/affective dans la relation amoureuse, bien avant l'expression du désir "physique". Le fait pour toi de perdre dans cet ami/amant cette dimension qui était essentielle peut te conduire à imaginer que tu vas peut-être la trouver plus facilement avec une femme, et pourquoi pas?

Mais, comme dit Biscuit, plus que homme ou femme, c'est surtout un être humain qui t'apportera cela. Je n'aime pas trop les généralités sur les "différences" homme/femme. Tu as des hommes sentimentaux et tendres et des femmes qui le sont moins, des hommes avec peu de libido et des femmes qui en ont beaucoup etc... Tellement de paramètres qu'il n'y a pas, selon moi, de réelle différence entre les "genres".

Je sais que dans mon cas, à ton âge à peu-près, j'ai été conduit à refouler une homosexualité que je percevais pourtant assez nettement parce que j'étais amoureux d'une femme et que j'avais un gros besoin de ce lien sentimental. Et, dans l'autre sens, quand ce lien s'est délité quelques années plus tard, le désir homosexuel est revenu au triple galop...

en tout cas, ce qui est encourageant, c'est que tu sembles aborder ton questionnement avec beaucoup de lucidité et d'ouverture d'esprit, ça va t'aider à trouver ton équilibre.

askil
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 1 semaine
Orientation sexuelle : Confus
Âge : 20

Re: Grosse grosse confusion sur ma sexualité

Message par askil » il y a 1 semaine

TiProust a écrit :
il y a 1 semaine
j'ai tendance à pense qu'en effet ça peut jouer, notamment chez les personnes qui, indépendamment de leur orientation sexuelle (qui peut évoluer au cours de la vie, d'ailleurs) ont une forte attente émotionnelle/affective dans la relation amoureuse, bien avant l'expression du désir "physique". Le fait pour toi de perdre dans cet ami/amant cette dimension qui était essentielle peut te conduire à imaginer que tu vas peut-être la trouver plus facilement avec une femme, et pourquoi pas?

Mais, comme dit Biscuit, plus que homme ou femme, c'est surtout un être humain qui t'apportera cela. Je n'aime pas trop les généralités sur les "différences" homme/femme. Tu as des hommes sentimentaux et tendres et des femmes qui le sont moins, des hommes avec peu de libido et des femmes qui en ont beaucoup etc... Tellement de paramètres qu'il n'y a pas, selon moi, de réelle différence entre les "genres".

Je sais que dans mon cas, à ton âge à peu-près, j'ai été conduit à refouler une homosexualité que je percevais pourtant assez nettement parce que j'étais amoureux d'une femme et que j'avais un gros besoin de ce lien sentimental. Et, dans l'autre sens, quand ce lien s'est délité quelques années plus tard, le désir homosexuel est revenu au triple galop...

en tout cas, ce qui est encourageant, c'est que tu sembles aborder ton questionnement avec beaucoup de lucidité et d'ouverture d'esprit, ça va t'aider à trouver ton équilibre.
Peut-être en effet...

Oui, je suis bien conscient qu'il existe toute une panoplie de personnalités, et de genres... Mais ce qui m'attirait vraiment avant, c'était les personnes avec une apparence, et une personnalité fort masculine... Par exemple, j'ai déjà eu un "crush" sur un homme transexuel... Qui donc à l'origine était une fille, mais qui s'est faite opérer et a pris des traitements pour devenir un homme... Sauf qu'évidemment, lui s'intéressait aux femmes donc ce n'était pas pour moi :D (à l'époque je pensais que c'était un garçon depuis la naissance).

Et c'est ça qui est en train de changer, l'attirance selon l'apparence de la personne...
Je ne peux plus dire que l'apparence féminine me "repousse" comme avant, même si pour l'instant, le côté "personnalité féminine", ne m'attire pas plus qu'avant...
L'attirance pour la personnalité et l'apparence masculine, comme je le dis plus haut, a tendance à s'estomper un peu, comme si j'avais l'impression qu'elle est mauvaise pour moi... Qu'elle m'amènera toujours des problèmes...

(mais donc oui je suis bien conscient de toutes les possibilités de genre, mais ce qui m'attirait exclusivement avant, c'était bien les personnes masculines, à tous les niveaux...)

Et oui, c'est ça qui me perturbe... C'est que, contrairement à vous, je n'ai jamais perçu avant d'attirance envers une personne féminine (d'apparence ou de personnalité), et comme je l'expliquais, ce n'est pas faute de l'avoir voulu... A cette époque, j'aurais tout donné ou presque pour rentrer dans les normes (grosse erreur aussi, mais à cet âge, difficile de penser autrement...). Et je n'y suis pas arrivé...
Donc pourquoi ça changerait tout d'un coup...

En fait, ici, je ne cherche pas vraiment à savoir ce qui m'attire, mais plutôt "pourquoi ça change", et "est-ce que je suis vraiment en train de changer, ou est-ce une "illusion" " ?
J'ai une nature assez anxieuse, et je vais toujours un peu trop loin dans mes réflexions... Je dois démêler ma vraie nature de ce qui est juste le fruit de mes trop longues réflexions, et dans ce cas-ci, j'échoue à le faire...

J'essaye en effet de garder l'esprit ouvert et d'avoir du recul sur ce qu'il se passe, mais c'est précisément cette dernière chose que je n'arrive pas à avoir, du recul. Et mon ouverture d'esprit fait que j'envisage toutes les possibilités. C'est peut-être même ce qui est à l'origine de ma confusion :roll:
Mais d'un autre côté, je préfère ça à me voiler la face des années, ou tenter de me refouler, ce qui ne sert à rien...

Répondre