Bientôt separée de nouveau

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Avatar du membre
Shelby
Biberon
Biberon
Messages : 37
Enregistré le : 1 année plus tôt
Genre :
Âge : 30

Bientôt separée de nouveau

Messagepar Shelby » 1 année plus tôt

Bonjour,

J'ai toujours aimé les filles, mais vers l'adolescence le rapprochement était plus simple avec les garçons vu que je leur plaisait, je n'avais rien à faire si ce n'est laissé l'autre mener la barque. J'ai terminé dans 2/3 relations hétero, chaque fois 2ans minimum, aucune mini histoire. Ca terminais pour diverses raisons, et j'avais sans cesse besoin de quelqu'un d'autre pour réussir à me sortir d'une relation :( .

Aujourd'hui c'est presque encore le cas... sauf que je suis maman.
J'aime le papa de ma fille, sentimentalement parlant il y a des choses entre nous que je ne saurais expliqué, il compte énormement pour moi de part le fait aussi qu'il soit le père de ma fille, sans doute, puis nous avons quand même vécu des choses importantes, et il a un petit quelquechose qui fait qu'il me rassure, et qu'au final je me retourne toujours vers lui, et vice versa.

Malgré tout nous sommes séparés, car j'ai fais un genre de burn out maternel.. burn out tout court, j'ai eu besoin de renouveau, de tout envoyer promener, et surtout la rencontre avec une fille m'a fait tourné la tête. J'avais plus ou moins l'autorisation de sa part de papillonner avec les femmes si le besoin était là, mais ce fut la tentation de trop.. un echappatoire à un moment de ma vie ou rien ne me semblait bien aller.

Le temps est passé, l'histoire est + ou - derrière nous, sauf qu'aujourd'hui et ça depuis plusieurs mois, je me suis aperçu que cette nouvelle relation bien qu'elle m'ait comblé au début de part le fait de l'intime, mais pour pleins d'autres choses, finalement se revele être nefaste. Nous nous entendons plus du tout, et je peine encore une fois à "cloturer" l'histoire pour tant de raisons qui me font peur, et me font rester. Nous ne vivons pas ensemble, puisqu'elle a du mal à supporter ma fille et j'ai dû plusieurs mettre un Ola pour calmer les ardeurs et éviter la cata... j'ai fini par prendre sur moi et m'eloigner, pour en quelque sorte nous proteger, et aujourd'hui je me sens prise au piege, par un piege que seule moi finalement ressens.

Sentimentalement j'aime le pere de mon enfant, mais pas comme j'aimerais un conjoint, une femme, un mari.. je l'aime parce qu'il est son papa, comme expliqué plus haut, et qu'il y a un lien fort entre nous.
Mais dans mon quotidien j'ai un manque énorme, bien qu'encore en couple je ne veux plus de rapprochement avec ma compagne (pour x raisons qui font que la separation est proche).. et je repense a nos débuts ... ça me manque.. je ne sais pas si c'est elle qui me manque, ou si c'est la relation avec une femme qui me manque.

Je pensais enfin pouvoir moi aussi avoir la chance d'être heureuse avec une femme que j'aime, qui m'aime... qu'enfin j'allais pouvoir être moi même, et voilà que tout s'est mis au fil du temps à voler.. et c'est justement ce qui m'a fait me rapprocher du père de ma fille, et aujourd'hui nous nous entendons bien ! (alors qu'on a eu une periode houleuse à la separation) . Mais je n'arrive pas à m'imaginer de nouveau vivre avec lui, ni être en "couple" avec lui parce que naturellement j'ai ce besoin intense qui me prend profondement d'être avec une femme, pour l'intime mais aussi parce que j'aime les femmes et que c'est comme ça, j'arrive même pas à expliquer le pourquoi du comment, parce que tout ce que je ressens, je ne sais pas le transcrire, ce serait bien trop compliqué... La tendresse, le ressenti, les courbes, l'attitude feminine bien que parfois masculine aussi pour certaines.. toute ces choses qui font que j'ai été amoureuse, ... et qu'en fait j'ai l'impression qu'être amoureuse me manque. Je sens que tout est terminé, et je me sens seule dans mes choix et dans mon futur.. comme si ma situation faisait que jamais je ne retrouverais quelqu'un qui puisse s'adapter à la personne que je suis.

Comment quelqu'un pourrait être intéressé par quelqu'un celle que je suis devenue..
Comment une femme plutôt pourrait l'être.. car je ne peux pas concevoir un jour d'avoir de nouveau un homme dans ma vie.
J'écris encore certaines choses à demi mot car je n'ose pas tout dire, et que me dévoiler autant est un peu nouveau. J'ai même l'impression que mon écrit est un charabia pas possible..
Tout est embrouillé dans ma tête, bien que je sache ce que je veux au fond... j'ai envie d'aimer une femme, j'ai envie qu'elle m'aime, et j'ai envie qu'on profite de la vie ensemble comme n'importe qui rêverais de trouver sa moitié..

Quant à ma future séparation (car la situation devient vraiment difficile et notre couple n'en est plus un).. je ne sais pas comment ne pas blesser, alors que je l'ai moi même été tellement par sa "faute" pour diverses choses. J'ai tant subis, mais je suis plutôt empathique et etremement sensible, ce qui fait que je n'arrive pas à passer le cap, alors que je sais au fond de moi que c'est inévitable. Je sais qu'elle va me faire culpabiliser, qu'elle va encore remettre au milieu le père de ma fille, ainsi que ma fille, et encore tant de choses qui à la base n'ont pourtant rien à voir avec la déchéance de notre couple.

Merci de m'avoir lue..j'avais besoin de mettre ces mots quelque part car à l’intérieur je suis chiffonnée..
Avatar du membre
graphik
Bidule
Bidule
Messages : 81
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 37

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar graphik » 1 année plus tôt

Bonjour à toi Shelby et bienvenue sur ce forum.
De mettre par écrit ce que tu ressens, et surtout si tu penses que tout est très brouillon dans ta tête, va t'aider dans tes réflexions : savoir de quoi tu as vraiment envie pour toi, comment tu veux te projeter, de ce qui est positif et/ou négatif pour toi dans ton présent.
En tout cas, je te souhaite réellement de trouver la sérénité dans ton esprit et dans ton cœur.

Quant à ta relation, je me permet un petit avis, même si je n'ai pas assez d'infos pour juger, mais je te dirais (étant maman moi-même) que si la personne avec qui tu partages ta vie n'est pas capable d'accepter toutes tes facettes (avec les relations entretenues avec ton ex - car comme tu le dis justement, le fait que ce soit le père de ta fille tisse entre vous un lien important - ou avec ta fille), est-ce qu'elle te mérite vraiment ? Et as-tu envie toi d'une relation où tu ne serais qu'à moitié toi-même ?
Je suis persuadée qu'on doit composer avec toutes qualités et les défauts de l'autre, et on doit aussi accepter son parcours afin de construire une relation saine et constructive... Mais ce n'est que mon avis...

Bref, si tu as besoin de parler ici ou en MP n'hésite pas.
Bon courage à toi pour tes réflexions.
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 329
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Geko » 1 année plus tôt

Bonjour Shelby, et bienvenue.
Indépendamment de toute sexualité, quand on n'aime plus on n'aime plus, quand on est prêt(e)s à rompre, on est prêt(e)s à rompre, et c'est très dur. C'est dur parce qu'on souffre, c'est dur car on va faire souffrir, c'est dur parce que quoiqu'il arrive c'est un très très mauvais moment à passer. Souvent le courage manque. C'est normal.
Si ta décision est prise, si tu sais que c'est irrévocable et inévitable, alors n'attends rien. Agis.
La suite, l'épaule, la femme, l'amour, tu verras plus tard. Tu ne peux pas tout solutionner simultanément, ni courir tous les lièvres à la foi. Ca n'est pas pendant un processus de séparation que tu seras la plus séduisante et la plus clairvoyante.
On a tendance à faire toujours les mêmes erreurs en reproduisant toujours le même modèle, le seul que l'on connaisse en fait.
Pas besoin d'épaule pour agir. Sépare toi si tu dois et fais le point.
Les moments seuls peuvent être extrêmement salutaires.
Puis tu verras.
Ca devrait déjà aller mieux (une chose à la fois), fin de la panique, reprise du contrôle.
Et puis l'amour nous tombe dessus quand il a envie, se commande pas chez Darty, mais chaque chose en son temps ...
Bonne chance.
Par ailleurs au moins tu sais clairement ce que tu veux quand l'un après l'autre tu solutionneras tes problèmes, c'est un atout. Donc tu trouveras forcément ce que tu veux au bout du chemin, Amen.
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 45

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Ykky II » 1 année plus tôt

Bonjour et bienvenue ici.

Certain point de ton récit m'interpelle. Le fait que tu quitte une relation pour une autre, comme si tu ne pouvais pas faire une pause et être autonome en tant que personne et prodiguer un équilibre durable et de qualité pour ta fille. Ces pauses plus ou moins longues permettent une remises en cause souvent salutaire. Je comprend ton respect pour le père de ta fille ( qui le place à part) même si dans mon cas je n'ai aucun élément positif à mettre sur mon ex femme ( père de 3 enfants avec la garde en principal). Je ne connais pas ton age, mais il est vrai que parfois le compagnon ou la compagne peu ne pas supporter nos enfants alors oui si cela va trop loin nous devons nous séparer soit de l'un soit de l'autre (cela reste un choix de priorité quand l'autre parent assume bien son rôle).
De pas avoir envie de blesser lors d'une rupture me semble être bien souvent une réflexion hors de propos. On se sépare pour des raisons que l'on peu , doit expliciter (ou pas). Et le corollaire de cette séparation et de toutes les tentatives pour que le couple marche font que finalement cela seras salutaire pour les 2. Donc en définitive une bonne choses. S'accrocher à une relation qui fait souffrir l'un et l'autre, sans compter ta fille qui regarde qu'être en couple fait souffrir ( quelle peu être sa conclusion??)

Comment peu tu dire "Comment quelqu'un pourrait être intéressé par quelqu'un celle que je suis devenue.."... cela me semble une phrase dans laquelle tu te dévalorise, alors que peu importe ton passé ou tes aspirations ( dont celle du fréquent changement). Commence par apprécier ce que tu as fait et donc ce que tu veux ou pas.
Non je ne rêve pas de ma moitié, car déjà je suis plus complexe que cela ( 1/3 serai mieux :mrgreen: ). Néanmoins je ne veux surtout pas de quelqu'un qui me complète, mais de quelqu'un qui soit un entier à coté de moi car il/elle le désire, dans un but commun d'avancer dans la vie à 2 (voir 3). Faire culpabiliser l'autre n'est pas un moyen de garder l'autre, mais de l'enchainer. Ce n'est pas de l'amour, mais de l'égoisme. Mais là aussi es tu sure que elle va faire cela ou c'est ta peur?

Bref j'ai plein de question tu vois à te poser.

Bon courage et soi toi même.
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5
Avatar du membre
Shelby
Biberon
Biberon
Messages : 37
Enregistré le : 1 année plus tôt
Genre :
Âge : 30

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Shelby » 1 année plus tôt

Geko a écrit :Bonjour Shelby, et bienvenue.
Indépendamment de toute sexualité, quand on n'aime plus on n'aime plus, quand on est prêt(e)s à rompre, on est prêt(e)s à rompre, et c'est très dur. C'est dur parce qu'on souffre, c'est dur car on va faire souffrir, c'est dur parce que quoiqu'il arrive c'est un très très mauvais moment à passer. Souvent le courage manque. C'est normal.
Si ta décision est prise, si tu sais que c'est irrévocable et inévitable, alors n'attends rien. Agis.
La suite, l'épaule, la femme, l'amour, tu verras plus tard. Tu ne peux pas tout solutionner simultanément, ni courir tous les lièvres à la foi. Ca n'est pas pendant un processus de séparation que tu seras la plus séduisante et la plus clairvoyante.
On a tendance à faire toujours les mêmes erreurs en reproduisant toujours le même modèle, le seul que l'on connaisse en fait.
Pas besoin d'épaule pour agir. Sépare toi si tu dois et fais le point.
Les moments seuls peuvent être extrêmement salutaires.
Puis tu verras.
Ca devrait déjà aller mieux (une chose à la fois), fin de la panique, reprise du contrôle.
Et puis l'amour nous tombe dessus quand il a envie, se commande pas chez Darty, mais chaque chose en son temps ...
Bonne chance.
Par ailleurs au moins tu sais clairement ce que tu veux quand l'un après l'autre tu solutionneras tes problèmes, c'est un atout. Donc tu trouveras forcément ce que tu veux au bout du chemin, Amen.


Bonsoir et merci :)

C'est vrai que plus le temps passe et plus j'ai envie d'agir enfin pour moi, pour nous (ma fille et moi), car jusqu'a maintenant j'ai passé énormement de temps consacré aux autres, en particulier à ma compagne.
Comme tu le dis oui, ma décision est irrévocable car il y a tellement de choses qui differe entre nous, en tout point. Je me suis rendu compte que nous n'avions vraiment rien en commun, le peu de temps que nous passons desormais ensemble, c'est pour qu'elle soit sur son telephone à regarder des videos, à jouer... elle ne s'investi dans rien, et vis toujours chez maman.

Grosso modo, j'étais limite sa mere de substitut, elle s'est reposé sur moi pour tout un tas de chose que jamais je n'aurais dû accepter.
Trop long à expliquer et complexe, je ne dis pas qu'elle est LA fautive, car si j'avais directement dit "non" pour toutes ces choses, peut être qu'on se serait séparées ou que les choses auraient evolués differement, .. mais néanmoins ce n'est là encore qu'une partie des choses qui font que nous sommes si differentes, incomplementaire et absolument incompatibles !


graphik a écrit :Bonjour à toi Shelby et bienvenue sur ce forum.
De mettre par écrit ce que tu ressens, et surtout si tu penses que tout est très brouillon dans ta tête, va t'aider dans tes réflexions : savoir de quoi tu as vraiment envie pour toi, comment tu veux te projeter, de ce qui est positif et/ou négatif pour toi dans ton présent.
En tout cas, je te souhaite réellement de trouver la sérénité dans ton esprit et dans ton cœur.

Quant à ta relation, je me permet un petit avis, même si je n'ai pas assez d'infos pour juger, mais je te dirais (étant maman moi-même) que si la personne avec qui tu partages ta vie n'est pas capable d'accepter toutes tes facettes (avec les relations entretenues avec ton ex - car comme tu le dis justement, le fait que ce soit le père de ta fille tisse entre vous un lien important - ou avec ta fille), est-ce qu'elle te mérite vraiment ? Et as-tu envie toi d'une relation où tu ne serais qu'à moitié toi-même ?
Je suis persuadée qu'on doit composer avec toutes qualités et les défauts de l'autre, et on doit aussi accepter son parcours afin de construire une relation saine et constructive... Mais ce n'est que mon avis...

Bref, si tu as besoin de parler ici ou en MP n'hésite pas.
Bon courage à toi pour tes réflexions.


Bonsoir, et merci ;)

Je ne savais plus trop à qui parler de tout ça.. j'avais l'impression de tourner en rond, alors je me suis dis qu'ici je trouverais surement des personnes qui sauront me guider ou du moins le fait de discuter me fera moi même confirmer dans quel état d'esprit et autre je suis actuellement. (pas sûre que ce soit bien comprehensible).

Pour le petit avis perso, aucun soucis ;)
Ma copine actuelle est du genre egoiste je pense. Elle râle si je vois une amie, parce que c'est une fille, mais si je vois un ami homme ou le pere de ma fille également. C'est place aux insinuations, ou parfois des "crises". C'est usant au quotidien. Elle a vecu un temps avec nous (ma fille et moi), puis j'ai decidé que chacun chez soi c'etait mieux, parce qu'en plus de ne participer à aucun frais, de ne rien faire,.. elle voulait s'approprier le rôle du père mais dans le sens "decider" comment ca se passait, presque au dela de mon autorité.

J'ai mis un Ola, qu'elle n'a pas compris, puisque d'apres elle c'est toujours les autres les fautifs, ma fille de 4/5 ans à l'epoque (elle en a bientot 6) ne faisait pas d'efforts... elle faisait exprès, etc etc... et ma copine se comportait avec elle durement ou alors comme une gosse. J'en étais rendu à table à ne presque plus manger, j'avais perdu énormement de poids... c'est là ou j'ai compris que ca allait tôt ou tard se terminer si elle n'acceptais pas un minimum certaines choses, alors que de mon coté je faisais plein d'efforts sur plein de choses, et que ma fille elle même aussi en faisait, alors qu'à 4/5 ans vraiment, ce n'est pas à elle à se plier aux exigeances d'une personne qui "debarque".

En écrivant je me rend compte que finalement je n'ai pratiquement plus que du négatif à dire... parce qu'il y a tellement de choses.. et je m'en veux quelque part.. même si j'ai réagis . Mais au final elle ne voit presque plus ma fille, parce que même manger avec nous elle arrivait à nous plomber notre ambiance, j'en ai eu assez. Je vois donc ma copine en dehors de la maison de temps en temps avec ma fille, quand l'occasion se présente. Et sinon chaque week end ma fille va chez papa car il travaille en decalé la semaine et tiens à avoir sa fille chaque semaine, et elle à aller chez papa, alors ca me permet d'avoir mes week end et ça arrange tout le monde. De ce fait je vois ma copine à ce moment là.. mais même sans que ma fille soit présente, c'est devenu tres tres tendu et plus ls semaines passent et moins ça va..

Désolé pour le roman mais j'étais parti dans les explications (oops)..
J'en ai assez des reproches chaque jour, chaque action que je dis ou fais, je vois que ca ne convient pas. Simplement aller me balader au parc et croiser une maman d'une copine de l'école met le feu aux poudres :(

Ce n'est pas ce que je voulais d'une relation ... au début je pensais tellement qu'on partagerais tant de choses ..

Ykky II a écrit :Bonjour et bienvenue ici.

Certain point de ton récit m'interpelle. Le fait que tu quitte une relation pour une autre, comme si tu ne pouvais pas faire une pause et être autonome en tant que personne et prodiguer un équilibre durable et de qualité pour ta fille. Ces pauses plus ou moins longues permettent une remises en cause souvent salutaire. Je comprend ton respect pour le père de ta fille ( qui le place à part) même si dans mon cas je n'ai aucun élément positif à mettre sur mon ex femme ( père de 3 enfants avec la garde en principal). Je ne connais pas ton age, mais il est vrai que parfois le compagnon ou la compagne peu ne pas supporter nos enfants alors oui si cela va trop loin nous devons nous séparer soit de l'un soit de l'autre (cela reste un choix de priorité quand l'autre parent assume bien son rôle).
De pas avoir envie de blesser lors d'une rupture me semble être bien souvent une réflexion hors de propos. On se sépare pour des raisons que l'on peu , doit expliciter (ou pas). Et le corollaire de cette séparation et de toutes les tentatives pour que le couple marche font que finalement cela seras salutaire pour les 2. Donc en définitive une bonne choses. S'accrocher à une relation qui fait souffrir l'un et l'autre, sans compter ta fille qui regarde qu'être en couple fait souffrir ( quelle peu être sa conclusion??)

Comment peu tu dire "Comment quelqu'un pourrait être intéressé par quelqu'un celle que je suis devenue.."... cela me semble une phrase dans laquelle tu te dévalorise, alors que peu importe ton passé ou tes aspirations ( dont celle du fréquent changement). Commence par apprécier ce que tu as fait et donc ce que tu veux ou pas.
Non je ne rêve pas de ma moitié, car déjà je suis plus complexe que cela ( 1/3 serai mieux :mrgreen: ). Néanmoins je ne veux surtout pas de quelqu'un qui me complète, mais de quelqu'un qui soit un entier à coté de moi car il/elle le désire, dans un but commun d'avancer dans la vie à 2 (voir 3). Faire culpabiliser l'autre n'est pas un moyen de garder l'autre, mais de l'enchainer. Ce n'est pas de l'amour, mais de l'égoisme. Mais là aussi es tu sure que elle va faire cela ou c'est ta peur?

Bref j'ai plein de question tu vois à te poser.

Bon courage et soi toi même.


Bonsoir et merci :)

Ah le fait de passer de liane en liane... c'est justement ce que je veux à tout prix arreter, et ce pourquoi j'ai ce désir de quitter ma copine avec qui comme tu l'as lu surement ça ne va plus du tout .. du tout ! mais que je ne veux pas me remettre directement avec quelqu'un. Et d'un autre coté, non pas qu'être "celibataire" me fasse peur, mais ca met mal à l'aise, je sais pas pourquoi, je ne sais pas de quoi j'ai peur de manquer ? surtout vu le point où notre relation est rendu.. mais je sais qu'il y a ces quelques trucs qui font que je recule alors que je sais que cela va arriver. Parfois j'ai l'impression d'être lache à rester dans cette relation.

J'ai besoin de ME retrouver.
Ma fille n'a connu que ma relation actuelle avec cette fille après que j'ai quitté son père. Elle l'a plutôt bien accepté malgré tout ce qui s'est passé, mais je sais aussi qu'elle n'est pas dupe, et qu'elle a bien compris que maman desormais s' 'eloigne. Mais elle m'a vu aussi triste, et a 2/3 reprises ma copine à osé faire une scene vraiment qui est allée trop à loin, et qui a fait peur à ma fille. Ca m'a servi de declic aussi faut dire.. quand ta copine pète un cable et reuni ses affaires et petit meuble qui sont chez toi, devant l'enfant, et qu'en plus elle lui dit textuellement qu'elle ne veut plus jamais la voir... et que "ta mere me suppoorte plus alors j'me casse comme ca vous serez contente" (ce genre de truc)...
Ma fille à eu peur, je devais la faire manger et la mener chez son pere ce jour là, j'ai laissé ma copine chez moi peter son cable, j'ai pris ma fille et je l'ai mené illico chez son père pour lui eviter tout ça. Elle a eu peur qu'en revenant la maison soit sans dessus dessous. Je l'ai rassurée, mais elle n'aurais jamais eu à vivre ce genre de chose.

Je me suis rendu compte vois tu que ma copine était incapable de comprendre qu'un enfant ça se laisse en dehors de tout soucis d'adulte. Mais non, elle faisais exprès en fait de meler ma fille, elle me l'a dit textuellement, parce que ma fille c'est mon point sensible (forcement), alors si ca me fait chier, tant mieux.
Bref.. je pense que vous voyez un peu le style, elle est immature, et pour repeter encore une fois, completement incompatible avec moi.
Elle n'a plus vraiment d'amis, ce qui explique aussi (mais n'excuse pas) qu'elle supporte mal que je puisse parfois voir des amis (elle ne veut pas les rencontrer) alors qu'elle.. n'a pratiquement plus personne. J'ai vu les gens partir autour d'elle, je comprend mieux aujourd'hui... mais elle s'obstine à dire que ce sont les autres le probleme. ..

Malgré tout ça, oui.. j'ai peur de la blesser, je sais déjà qu'elle commence à l'être vu que je suis tres distante, et c'est là ou je me sens lache car je n'arrive pas à enclencher la chose. Et lorsque j'ai commencé à discuter serieusement, chaque fois elle s'est enervée ou c'etait des reproches, des insinuations, et chaque fois j'ai reculé.. mais peut être que c'est calculé de son coté parce qu'elle sait justement que moi je n'y crois absolument plus.

Je me devalorise souvent, surement, je n'ai aucune confiance en moi. Comme il m'a été dit c'est vrai qu'il faut que je pense à une chose après l'autre.. je m'en rend compte, et ça m'aide beaucoup d'écrire pour justement en prendre d'avantage conscience et je l'espere mieux avancer.
Mon passé est sans cesse remis sur le tapis, principalement le père de ma fille ... elle se permet de me juger, de le juger, sur le passé mais aussi le présent, ce qu'il fait, ce qu'il dit... tout y passe. Mais en realité elle est comme ça avec tout le monde. Je sais quelle a quelque chose en elle qui ne va pas, sauf qu'apres autant de temps à essayer de l'aider, à nous aider pour avancer, et avec tout ça.. je n'ai plus la force ni l'envie. L'amour ou l'attachement.. ou je ne sais plus exactement en fait, que je ressentais pour elle, s'est estompé petit à petit.
Malgré tout il reste encore un quelque chose, tout ne s'efface pas comme ça, mais je n'ai même plus l'envie que la situation evolue, parce que je sais que les gens ne changent pas, ils peuvent s'ameliorer (comme je l'ai aussi à faire) mais dans lefond, on reste nous même.

Comme tu le dis la culpabilité ... j'en suis sûre puisqu'elle le fait déjà au quotidien.
Elle m'a déjà dit fait des insinuations dernierement, et dans le passé. J'en ai tellement entendu déjà, et je la vois agir.. lorsque quelqu'un en face d'elle qu'elle aime (sa mere principalement ou moi) en avons gros sur le coeur, sommes triste par rapport à une situation qui la concerne.. sa defense, son moyen de "controle" c'est de rabaisser et d'envoyer encore plus chier.
Je me suis vu à pleurer et elle à me rejeter et à rire en me disant que je faisais exprès de pleurer (je rappelle que j'suis hypersensible) alors que chaque fois j'étais tellement devasté par l'ampleur des disputes et des choses qu'elle me reprochait. Je me sentais rabaissée, et mal aimée. Comme si j'étais SA CHOSE !... et quand ELLE decidait de revenir, elle revenait, me consoler, après avoir pris un certains plaisir à me voir pleurer, bien qu'elle dise que c'est faux. Son retard je l'aime tellement, mais je leconnais aussi tellement !!!

Voilà, encore un sacré roman. Désolé.. j'ai pas parlé de cette facon là depuis tellement de temps que là j'avais sans doute besoin de faire sortir "une partie" des choses.

Apres tout ça, je croyais avant que c'etait une histoire de sexe (être un homme ou une femme) qui faisais que l'on s'entendrais mieux, que l'on serait en osmose.. tout ça.. je sais, c'est un peu bête.. mais vraiment j'y ai cru un temps. Mais en fait je me rend bien compte qu'un homme peut m'attirer par son attitude, sa facon d'être.. sa reflexion, son dialogue.. son interieur pour regroupé, alors qu'une femme c'est d'abord le fait que ce soit une femme qui va faire que ... c'est peut être plus sur le plan sexuel que je suis en phase avec les femmes, je suis restée 1an et demi environ avec ma precedente copine, qui elle était mature, rien à voir... le soucis etait ailleurs, et là aussi je n'ai pas reussi à la quitter, mais elle l'a fait pour me "liberer" m'a t'elle dit. J'ai compris plus tard ce qu'elle voulait dire, elle se rendait compte de ce dont je me voilais la face de peur de la faire souffrir.

Le shéma se repete et j'ai envie de casser ce shema qui ne cesse de se repeter...
J'espere que j'y arriverais sans qu'on y laisse trop de plumes. Je sais que j'ai les cartes en main, mais elles me collent encore un peu trop aux doigts à l'instant où j'écris (comparaison bizarre je vous l'accorde, ca m'est venu comme ça, alors je l'ai écris, comme je l'ai pensé).

Encore merci pour vos reponses :) ca fait plaisir de ne pas se sentir jugée et rabaissée.
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 329
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Geko » 1 année plus tôt

Ah bin ça alors ma bonne dame ...!
"De liane en liane", je te disais, ainsi qu'Ykky, pourquoi ne pas essayer un autre modèle, casser l'engrenage, mais il me semble que tu es bien dans cette optique.
Ta cops, vos différents - rien d'intimement lié à la bisexualité, ni la sexualité d'ailleurs - ça a pas l'air d'aller fort, et il semble qu'il soit nécessaire de faire quelque chose effectivement. Personne ne doit vivre avec une telle inimitié. Je ne pense pas que tu puisses nous prendre à partie. Oh ça fait du bien d'écrire, alors écris autant que tu le désires, mais les désaccords au sein d'une paire ...
Toi, ta fille, le calme, une certaine forme de sérénité ... Une pause dans cette tornade ... le temps de reprendre un peu le contrôle, faire le point, dé-mélanger tout cela. Enfin, c'est très prétentieux d'écrire cela, je ne suis ni psy no coach de vie, mais bon c'est quand même ce que je te souhaite sincèrement.

PS: Ecrire cela fait du bien, certes. Oui mais. J'ai vécu un divorce très très conflictuel avec enfants au milieu, je genre de conflit avec le genre de personne qui t'empoisonne la vie pendant plusieurs années. Ecrire créativement c'est bien, ressasser ne semble pas être utile. Cela ramène systématiquement les noeuds des problèmes au milieu de la table (ces noeuds qui empêchent souvent de dormir) alors qu'il faudrait les en éloigner, ne plus y penser, surtout ne plus y penser. Ecris pour t'échapper, aller de l'avant. Règle les problèmes présents et échappe t'en, pense positif. Tiens, n'écris plus ce qui cloche, écris ce que tu feras quand tu seras tranquille, débarrassée des soucis présents, en position de choisir ton avenir.
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Shelby
Biberon
Biberon
Messages : 37
Enregistré le : 1 année plus tôt
Genre :
Âge : 30

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Shelby » 1 année plus tôt

Geko a écrit :Ah bin ça alors ma bonne dame ...!
"De liane en liane", je te disais, ainsi qu'Ykky, pourquoi ne pas essayer un autre modèle, casser l'engrenage, mais il me semble que tu es bien dans cette optique.
Ta cops, vos différents - rien d'intimement lié à la bisexualité, ni la sexualité d'ailleurs - ça a pas l'air d'aller fort, et il semble qu'il soit nécessaire de faire quelque chose effectivement. Personne ne doit vivre avec une telle inimitié. Je ne pense pas que tu puisses nous prendre à partie. Oh ça fait du bien d'écrire, alors écris autant que tu le désires, mais les désaccords au sein d'une paire ...
Toi, ta fille, le calme, une certaine forme de sérénité ... Une pause dans cette tornade ... le temps de reprendre un peu le contrôle, faire le point, dé-mélanger tout cela. Enfin, c'est très prétentieux d'écrire cela, je ne suis ni psy no coach de vie, mais bon c'est quand même ce que je te souhaite sincèrement.

PS: Ecrire cela fait du bien, certes. Oui mais. J'ai vécu un divorce très très conflictuel avec enfants au milieu, je genre de conflit avec le genre de personne qui t'empoisonne la vie pendant plusieurs années. Ecrire créativement c'est bien, ressasser ne semble pas être utile. Cela ramène systématiquement les noeuds des problèmes au milieu de la table (ces noeuds qui empêchent souvent de dormir) alors qu'il faudrait les en éloigner, ne plus y penser, surtout ne plus y penser. Ecris pour t'échapper, aller de l'avant. Règle les problèmes présents et échappe t'en, pense positif. Tiens, n'écris plus ce qui cloche, écris ce que tu feras quand tu seras tranquille, débarrassée des soucis présents, en position de choisir ton avenir.


Merci

Oh mais justement ce shéma là je veux m'en débarrasser. Je souhaite vraiment me séparer et prend du temps pour moi, sans me rattacher à quelqu'un .. puisque c'est avec moi qu'il faut que je me retrouve. Je me suis peut être mal exprimer. C'est evidemment tout ce que j'ai connu depuis tant d'année mais c'est aussi ce dont je ne veux plus.
Ton regard exterieur n'est pas prétentieux, pas de soucis. Simplement un avis, un vécu, c'est bien aussi d'avoir de l'avis exterieur.

Je ne suis pas quelqu'un de négatif bien que là j'ai ecris + de négatif que de positif, et j'essaye de voir le positif. Il serait sans doute bon oui que je ressasse moins pour pouvoir passer à la "suite" de ma vie. J'ai un carnet sur lequel je consacre des pages gratifiantes, de choses positives.. ça aide, et je ne note jamais rien qui soit negatif.

Pour ce qui est de la bisexualité, je me suis retrouvée sur un autre post où j'ai dailleurs commenté, mais il est difficile de se dire que l'on puisse trouver des personnes qui acceptent la facon dont nous sommes, car il est compliqué d'envisager un partage pour le/la partenaire.
Il est vrai qu'à lheure actuelle, souhaitant me separer, l'histoire de "trouver quelqu'un apres" n'est pas à l'ordre du jour, mais néanmoins j'y pense quand même, car c'est peut être de cette peur là aussi que viens le fait que je n'ose pas me lancer .. comme si j'avais jusqu'a maintenant eu besoin d'une securité derriere, qui me recupere une fois que je me serais lachée.. la corde de securité en quelque sorte est chaque fois la nouvelle personne qui est entrée dans ma vie, et pour une fois il faut (et je veux) faire ce saut, sans avoir besoin de cette protection (que j'ai cru être peut être, surement à tort) supplementaire.

Enfin c'est comme ça que je vois la chose.
Avatar du membre
graphik
Bidule
Bidule
Messages : 81
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 37

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar graphik » 1 année plus tôt

Bonjour Shelby,
Et ne t'excuse pas pour ces longs récits, si tu les écris c'est que tu en as besoin et si on peut t'aider ne serait-ce qu'un tout petit peu, c'est avec plaisir...
Concernant ta relation, à lire tout ce que tu en dis, je me dis : elle est soit complètement immature soit dans la tendance pervers narcissique
(voici une petite BD qui explique bien le phénomène : http://bloglaurel.free.fr/2010/mars/pervers-narcissique.jpg)

J'ai l'impression que ce qu'elle te fait vivre au quotidien a enlevé toute la confiance qu'il y avait en toi. Tu t'excuses presque de te livrer ici et d'avoir ces pensées négatives envers elle dans la tête, comme si tu étais la fautive. Mais de ce que je retire de tes textes c'est qu'elle t'as trop rabaissée, qu'elle t'as mis le doute et que du coup tu ne sais plus trop bien quoi prendre comme décision.
Alors écoute ton cœur, aies confiance en toi, préserve ta fille qui elle n'a rien demandé, et fait tes propres choix sans penser à ce que ta copine dira. Même si ce n'est jamais évident d'arriver à la fin d'une relation, il faut accepter de voir les problèmes en face, les affronter et apprendre à tourner la page quand le scénario devient trop dur...

Continue de venir ici ça sera salutaire, j'en suis sûre. Bon courage à toi !

(Je voulais t'envoyer un MP, il y a des points que je ne voulais pas aborder en mode "public", mais tu n'es pas encore enregistré dans le groupe des +18)
Avatar du membre
Shelby
Biberon
Biberon
Messages : 37
Enregistré le : 1 année plus tôt
Genre :
Âge : 30

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Shelby » 1 année plus tôt

graphik a écrit :Bonjour Shelby,
Et ne t'excuse pas pour ces longs récits, si tu les écris c'est que tu en as besoin et si on peut t'aider ne serait-ce qu'un tout petit peu, c'est avec plaisir...
Concernant ta relation, à lire tout ce que tu en dis, je me dis : elle est soit complètement immature soit dans la tendance pervers narcissique
(voici une petite BD qui explique bien le phénomène : http://bloglaurel.free.fr/2010/mars/pervers-narcissique.jpg)

J'ai l'impression que ce qu'elle te fait vivre au quotidien a enlevé toute la confiance qu'il y avait en toi. Tu t'excuses presque de te livrer ici et d'avoir ces pensées négatives envers elle dans la tête, comme si tu étais la fautive. Mais de ce que je retire de tes textes c'est qu'elle t'as trop rabaissée, qu'elle t'as mis le doute et que du coup tu ne sais plus trop bien quoi prendre comme décision.
Alors écoute ton cœur, aies confiance en toi, préserve ta fille qui elle n'a rien demandé, et fait tes propres choix sans penser à ce que ta copine dira. Même si ce n'est jamais évident d'arriver à la fin d'une relation, il faut accepter de voir les problèmes en face, les affronter et apprendre à tourner la page quand le scénario devient trop dur...

Continue de venir ici ça sera salutaire, j'en suis sûre. Bon courage à toi !

(Je voulais t'envoyer un MP, il y a des points que je ne voulais pas aborder en mode "public", mais tu n'es pas encore enregistré dans le groupe des +18)


Bonjour,

Oui je me suis fait la même reflexion pour les PN.. parce qu'en effet j'ai déjà eu quelqu'un qui avait ce genre de trait de personnalité, mais jamais autant poussé.
J'ai déjà evoqué le sujet avec une amie qui elle même à eu à faire a ce type de personne, son ex mari. Et qui elle aussi trouve qu'il y a de grande similitudes avec mon histoire. Certains disent que je suis vraiment "patiente" ou encore "courageuse" d'avoir reussi à supporter cela, d'autres que j'suis folle ... en fait j'ai essayé de tout donner pour l'aider, et chaque fois j'ai eu un retour nefaste, et tout ce que j'ai décris plus haut. La maturité est inexistante chez elle, c'est un fait aussi. J'irais lire le lien tout de même :) merci

Je m'excuse en effet souvent, et c'est devenu je crois une habitude aussi, j'ai peur de decevoir, peur d'embêter, de mal faire, de mal comprendre. Pas plus tard quavant hier au telephone et puis lorsqu'on s'est vu, elle m'a mal parlé, agressive et dedaigneuse parce qu'on s'etait mal compris. (je suis le genre à écrire, expliquer, à l'écrit ou l'oral.. tandis quelle est du genre à repondre "ha ok" et à stopper la conversation dès qu'elle a eu l'échange qu'elle desirait. donc la communication = 0 et c'est fréquent que l'on ne se comprenne pas).

Je n'avais pas fait le rapprochement, mais c'est peut être ce qui contribue à mon manque de confiance en moi. Merci de l'avoir soulevé.

Pour le MP, en effet, j'ai compris hier soir qu'il fallait que je renseigne mon age, que j'ai fais dans la foulée mais les MP ne sont pas encore debloqué. Autrement pas de soucis pour le mp, avec plaisir, lorsque ce sera possible. :)
Avatar du membre
graphik
Bidule
Bidule
Messages : 81
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 37

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar graphik » 1 année plus tôt

J'essaie de te donner mon avis sur ton histoire, sans jugement aucun, par rapport à ce que tu nous en délivres... Je me trompe peut-être parfois dans ce que j'écris mais si ce regard extérieur te permet d'avoir une autre vision de tout ça et que cela t'aide un peu j'en suis ravie...

Quant aux questions de patience, de courage dans le couple, le seuil de tolérance est très différent d'une personne à l'autre, suivant notre parcours et des exemples que l'on a pu vivre avec nos parents par exemple : soit on reproduit le même genre de schéma ou soit on part complètement à l'opposé.
Le principal est de vivre seulement ce que tu souhaites réellement, sans penser aux qu'en dira-t-on ou aux avis des soi-disant bien-pensants...
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 329
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Geko » 1 année plus tôt

Shelby, Graphik,
1. Mille excuses.Je ne voulais surtout pas dire "n'écris pas" ou penser censure ou rien-à-foutre ou koike ce soit de ce genre. J'avais pris un raccourci juste pour tenter de dire qu'après un long moment avec une personne peu équilibrée et guère gentille, j'ai du surtout apprendre -après m'être beaucoup beaucoup exprimé à son sujet - à oublier, ne plus y faire allusion, parce que ça ne valait pas le coup, parce que l'évoquer revenait à la ramener dans nos vies. Mais ceci ne s'applique pas ici ou pas encore.
2. De même en ce qui concerne ton attirance pour les femmes, Shelby, elle est bien claire et bien jolie. Dans mon poste je mettais simplement l'emphase sur le coté pragmatique urgent de récupérer ton intimité avec ta fille. Donc prioritarisais les choses, j'aurais du être allemand, quelle sens de la logique!
3. Je vous lis et me diagnostique PN, l'horreur! Vite, courir acheter des fleurs, j'espère qu'il est encore temps!
Goude naillte.
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 45

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Ykky II » 1 année plus tôt

Ah! le pervers narcissique, le grand retour (désolé graphik de cet intro). Le PN grand classique des divorces ( souvent prôné par ces dames contre leur mari) car très difficile à prouvé et surtout très difficile à s'en disculpé. Le PN reste une valeur sûre des séparations afin de renvoyé la faute sur l'autre. Attention je ne dis pas que l'autre n'as pas sa part de responsabilité dans les conflits de couples.

Malheureusement je connais bien, même trop bien se sujet. Oui j'ai été accusé de cela. Alors pour être clair nous sommes tous (99%) à certain moment de notre vie, narcissique et pervers ( dans le fonctionnement). Ce qui ne pose pas de problème c'est qu'on ne l’hégire pas en mode de fonctionnement unique, c'est transitoire et adapté à la situation. Le plus souvent on les rencontre dans des lieux ou il y a compétition et pas de valeurs de références, donc plutôt au travail et dans la drague. Actuellement mon ex femme a une interdiction d'approché de 500m et une interdiction de nuire par quelque moyen que ce soit. Le ou la perverse narcissique (dans mon cas) ne s'exprime que parce que je lui laisse prise et accepte parfois l'inacceptable. Je renforce donc sa perversion et nourrit ma propre névrose ou mon incapacité. Bref on se complète et tombe dans une spirale négative.

Dans le cas que tu évoques, je trouve plutôt une personne comme le dis graphik immature et surtout de plus en plus clivante. Tu dois faire des choix elle ou... et comme elle sait que tu préfère le compromis ( céder dans son cas) que d'affronter un conflit. Car c'est bien ton problème ne pas avoir de conflit ( ne pas décevoir etc... comme tu l'écris). Et elle en joue. Normal ou non? la réponse est oui. (non si tu aime de manière désintéressée). Le pervers narcissique n'est pas clivant, mais la victime donne le pouvoir au PN, c'est différent dans le fonctionnement. La personne clivante peu au fils du temps devenir pervers narcissique, bien sur. Le clivant va utiliser le chantage affectif comme le PN, mais le PN va surtout reproché à l'autre ces propres erreurs et fautes sans choix possible.

Si la relation ne produit plus rien de bon, alors placez vous autour d'une table et soit vous faites toutes les 2 des efforts et ça repart ou vous clôturez cette histoire. Bien sur cela se passeras différemment, des reproches et de la culpabilisation tout pour biaiser la discussion ( ce qui doit être pris pour un refus, et pas la peine d'abonder dans les reproches ni de s'en justifier).

Si la décision est prise de continuer, faire écrire les nouvelles règles. Et ne pas accepter la transgression de ces règles. Relie les règles et demandes toi si les efforts sont équitable ( c''est très important de rester juste entre les 2).
Si la décision est non, ou un faux oui. Alors tu dois sauter le pas. Je me demande ou tu place la limite pour partir. Pour ma part ( mon histoire) et surtout pour te faire réfléchir, j'ai attendu trop longtemps et ce n'est que la seconde fois ou j'ai finit à l’hôpital ou je me suis dis il n'y a plus rien à faire. De plus les violences conjugales se sont passé devant les enfants, et bon nombres de disputes aussi. Ta fille vit forcément mal ce qui se passe, tu dois aussi la faire participer au processus de départ ( à cette occasion là elle se livrera à toi avec ces mots et vous y gagnerai en respect ( elle sait qu'elle pourra compter sur toi) et surtout elle ne culpabiliseras pas comme étant la cause du départ ;).

Voila en gros j'ai pas plus de temps, et si il y a des sujets que tu désires aborder en mp c'est bien et en même temps cela veut dire que tu ne prend pas position au yeux du monde ( un forum étant quand même un lieux restreint).
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5
Avatar du membre
Shelby
Biberon
Biberon
Messages : 37
Enregistré le : 1 année plus tôt
Genre :
Âge : 30

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Shelby » 1 année plus tôt

Hello,

Pas de soucis, je suis aussi ici pour entendre (lire) ce que vous me dites :)

En fait j'ai énoncé mon sujet de séparation, parce que c'est LA chose difficile que je vais devoir gerer à un moment donné, mais j'aurais peut être plutôt dû commencer par "Avez vous déjà aimé 2 personnes differentes, differement, en même temps", ou quelque chose comme ça.

Car c'est aussi ce pourquoi je me pose beaucoup de questions.
En fin de compte avec le pere de ma fille nous n'avons pas divorcé, et honnetement, nous ne le voulons plus. Nous sommes "mieux" séparés pour plusieurs raisons, mais nous faisons beaucoup de choses comme un couple qui vit simplement pas sous le même toit, mais nous ne sommes pas ensemble, n'avons pas de relation intime (même si lui le désire) mais nous sommes proches.

J'ai peur de me tromper dans mes désirs et envies. Je ne veux pas qu'il se rapproche trop de moi, car je ne veux pas qu'il se fasse trop d'idées (mais nous avons bien sûr discuté pour que tout soit clair), mais en meme temos j'ai quand même besoin d'etre proche de lui d'une certaine facon.

Je pense que mon histoire familiale y joue aussi beaucoup, le manque du pere, du frere absent.. j'ai déjà eu une relation de presque 2ans avec un homme de 18ans mon ainé.. (celui que j'ai quitté une premiere fois déjà pour une femme).. est ce que sentimentalement parlant ce n'est pas la securité que j'ai eu recherché envers les hommes ?

Et si je désire à ce point un jour refaire ma vie avec une femme, alors pourquoi ais je du mal à me detacher du pere de ma fille à ce point ?
Pensez vous qu'il soit possible d'aimer d'une facon un homme, et d'une autre facon une femme, en meme temps ?

Je note tout ici parce que parfois je viens relire, ce que vous m'écrivez mais aussi ce que j'ai écris, et parfois ça m'aide, en me relisant des choses me viennent simplement alors que sur le moment je n'y pensais pas, alors je sais pas, je me dis que peut être ca pourrait m'aider de m'auto questionner. Je vous pose aussi la question car votre regard est exterieur, et vous avez aussi sans doute des histoires qui parfois peuvent avoir un trait similiaire avec la mienne, de loin ou de prêt, parfois non..

Je repasserais dans la journée, j'ai pas tellement le temps là tout'suite et pourtant j'aurais encore des choses à écrire..
Bonne journée :) et merci !

ps : hello Ykky II
J'ai vu ton message après avoir écrit le mien, je relis ça plus tard au calme pour repondre :) bonne journée
Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 45

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar Ykky II » 1 année plus tôt

Le polyamour, c'est une évidence pour moi. attention je ne parle pas juste du sexe, mais des émotions, des sentiments, de l'Amour. Tu peux aimer 2 personnes à partir du moment ou tu ne te pose plus la question de ce qui est bien ou mal. Ou tu ose vivre comme ton coeur te le demande. Bref ou tu lâche prise avec les normes.

Si je comprend bien ton mari est un repère. Mais pourquoi penser que de rester marier te garde se repère. Est ce que tu comprend que assez facilement je pourrai dire que tu es PN en gardant cette relation sous contrôle tout en disant je vais voir ailleurs. Tu ne respecte pas ton mari en lui donnant la possibilité de se reconstruire et d'entamer une autre relation si c'est son désir. Tu peux effectivement comprendre que lui attend sans doute ton retour, avec une largesse d'esprit et que pour la nouvelle elle ne se trouve pas à sa place dans la relation car elle est partisane du couple exclusif. Vous avez pas la même notion du couple. Dans mon couple actuel c'est la même chose, je suis plus ouvert au trouple alors que madame est exclusive et jalouse.

Pour moi je n'aime pas une femme ni un homme. Donc je ne peu pas tout à fait comparer. J'aime une personne pour certain point de son caractère (et de son être) et une autres pour d'autres points ou les mêmes. Mais il va y avoir des points d'accroches qui font que les histoires seront belles. Que ces histoires se fassent en même temps ou alors en décalé. Surtout j'évite l'idée reçu "si je vais voir ailleurs c'est que il y a un problème dans mon couple"; phrase au combien culpabilisatrice et moralisatrice.

Je trouve qu'il y a plus de douceur dans les relations homos tandis que les relations hétéros sont plus dans le rôle homme femme ( de manière générale).
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5
Avatar du membre
graphik
Bidule
Bidule
Messages : 81
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 37

Re: Bientôt separée de nouveau

Messagepar graphik » 1 année plus tôt

Shelby,
Je rejoins un peu Ykky dans son analyse, c'est vrai que la question se pose de savoir si tu ne gardes pas une petite ambiguïté avec ton ex pour le garder un peu comme "secours". Oui je sais c'est plutôt horrible dis comme ça, mais en fait c'est plutôt humain, ce n'est pas toujours évident de se retrouver seule après avoir vécu à deux, surtout lorsqu'il y a des enfants au milieu.
Tu dis que lui est encore en situation d'attente et ton manque de sincérité à son égard va faire qu'il ne pourra pas s'investir dans une autre relation. Si tu es persuadée qu'il n'y a plus aucune chance pour que tu puisses te remettre avec lui alors rend lui sa liberté, et je suis sûre que votre relation n'en sera que plus belle.
Mais peut-être que tu ne le fais pas car il reste encore une petite flamme quelque part à attiser ? Si oui, alors, fais un grand feu de camp...
En tout cas, à toi d'apporter les bonnes réponses pour pouvoir décider des bonnes actions.
Après comme tu dis, le schéma familial influence forcément nos actions présentes, indéniablement. À nous de voir si on veut le perpétuer ou pas.

Et je pense aussi que l'on peut aimer plusieurs personnes en même temps. Pour un peu que ces personnes soient complémentaires et c'est l'idéal.
C'est comme avec les enfants tu vois, notre amour ne se partage pas à l'arrivée du 2e enfant par exemple, mais il se décuple, et c'est la même chose en amour...

Retourner vers « Bisexualité : votre cas personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités