Mon mari est fou amoureux d'un homme

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
CaroPerdue
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : 5 mois plus tôt

Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar CaroPerdue » 5 mois plus tôt

Bonjour à tous
Je me présente: 40 ans, un mari depuis 9 ans, 2 enfants de 6 et 4 ans.
Mon mari m'a appris au mois de janvier dernier qu'il était attiré par les hommes, visiblement depuis toujours, ce qu'il a toujours essayé de refouler. Mais il a rencontré un homme depuis quelque mois et en est fou amoureux.
Je suis evidemment dévastée mais pour le bien-être de nos enfants, nous avons décidé d'essayer de continuer à vivre ensemble. En apparence, nous faisons comme si de rien n'était: vie de famille normale, sortons avec nos amis, partons en vacances ...
J'ai lu sur ce forum que c'était possible: que certaines femmes avaient fait preuve d'une grande compréhension et qu'elles acceptaient la situation de leur mari, qui en retour était très reconnaissant et leur temoignait une grande tendresse, une grande affectation et même de l'amour.
Je suis prête à tout cela mais mon mari est vraiment très amoureux de son ami et m'explique qu'il découvre le veritable amour. Moi, il m'aime toujours autant qu'avant, mais ce rend compte que ce n'est pas l'amour véritable. Du coup, même s'il fait beaucoup d'efforts pour être très gentil à la maison, il ne m'embrasse même pas pour me dire bonjour, ne me prends plus dans ses bras et ne me fait plus l'amour. Il me dit qu'il ne peut pas faire l'amour à 2 personnes à la fois ... mais souhaite que nous restions une famille.
Bref, je suis perdue, paumée. Je crois que je suis prête à accepter beaucoup de choses mais j'ai besoin d'avoir un minimum de tendresse et d'affection physique en retour .. dois-je juste lui laisser du temps et de l'espace?
Merci d'avance pour votre aide.
Billy the Kid
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 234
Enregistré le : 9 années plus tôt
Âge : 34

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar Billy the Kid » 5 mois plus tôt

Bonjour CaroPerdue,

Je préfère l'annoncer d'entrée : je n'ai aucune intention à te dire ce que tu dois faire.
Pour deux raisons : 1) je n'ai aucune légitimité à le faire 2) je ne vois aucune source légitime en position de le faire, je dirais donc plutôt que tu ne "dois" rien (ce que tu peux faire ou non et les conséquences sont par contre pertinents).

Qu'est-ce "le véritable amour" selon ton mari?

Il ne veux plus de sexe entre vous, mais veut rester une famille. C'est tout à fait raisonnable dans l'absolu, après tout on couche rarement avec des membres de notre famille en dehors des parents de nos enfants ;) la question est de savoir si toi tu en es capable, et si toi tu le souhaites. Ça implique notamment de déterminer si tu peux et veux avoir un/d'autre/s partenaire/s sexuel/s (ou bien t'en passer). "Partenaire/s romantique/s" aussi, si c'est un truc pour toi (je ne m'aventurerai pas sur ce terrain).

Ta question finale laisse penser que ce serait passager et qu'il changerait d'avis, que tu ne prendrais pas au sérieux l'affirmation qu'il a trouvé "le véritable amour" et qu'il préfère coucher avec qu'avec toi (puisqu'il doit choisir, étant incapable de faire l'amour "à 2 personnes à la fois", remarque drôlement formulée puisque je doute qu'il parlait de plans à 3).

Ceci étant dit, quelques mois ça peut effectivement paraître bien court pour prendre une décision de vie aussi bouleversante.
Dans les cercles polyamoureux, il y a un terme qui revient très fréquemment : NRE - New Relationship Energy (Énergie de Nouvelle Relation).
Ça fait allusion à la période qui suit une nouvelle rencontre amoureuse, durant laquelle les gens ont tendance à être sur un petit nuage et relativement obsédés/absorbés par cette nouvelle relation sentimentale - et ont tendance à négliger un peu tout le reste, y compris leur/s partenaire/s actuel/s. La NRE est souvent estimée allant de quelques semaines à un an environ, selon les gens et les rencontres.
Il n'est pas rare que des polyamoureux aient pour règle établie avec leur/s partenaire/s de ne jamais prendre de décision de vie importante avant 6 mois/1an/insérer période jugée raisonnable par les concernés suite à une nouvelle rencontre, pour justement laisser le temps à la NRE de passer et aux neurones de se reconnecter pour réfléchir moins passionellement et plus raisonnablement.
Le truc c'est que la NRE, ça touche pas tout le monde et pas de la même façon. Certains n'y sont quasi-pas sujets d'autres se font totalement emporter.

Alors est-ce que pour ton mari ça va passer? Aucune idée, je ne le connais pas.

Le truc le plus marquant dans ton message c'est que tu ne parle pas de tes désirs.
Tu parles beaucoup de ton mari, tu mentionnes être dévastée et tu te pose la question de ton devoir. Moi je voudrais bien te poser la question de tes désirs plutôt :)
(et non, "qu'il n'aime plus cet homme et revienne comme avant" ne compte pas :p
Par contre : la non-exclusivité serait-elle envisageable pour toi, et si oui de quelle façon ? Pourrais-tu former une famille avec lui en ne formant plus un couple? Co-parenter et co-habiter sans faire l'amour ensemble? Co-parenter et rester une famille sans co-habiter? Etc etc... envisager le plus de possibles et déterminer le mieux et le pire pour toi, ce que tu pourrais ou non, aimerais ou non...)
Jouir de ce que l'on possède, plutôt que de crever de ce qu'on n'a pas.
Ne rien attendre, et s'attendre à tout.
Avatar du membre
Chaynal
Bionique
Bionique
Messages : 3791
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : Gay
Localisation : Toulouse
Genre :
Âge : 39

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar Chaynal » 5 mois plus tôt

Bonjour Caro,

Je rejoins ce que a été dit plus haut, et je ne ferai qu'essayer de compléter en exprimant quelques pensées qui m'ont traversé l'esprit en lisant ton témoignage.

J'ai été sidéré par la dureté de ce qui t'arrive.
Je peux comprendre la difficulté de ton mari à accepter son attirance pour les hommes ; je peux comprendre qu'il soit emporté par sa passion pour cet homme dont il est tombé amoureux.
Mais j'ai été heurté par son manque d'empathie envers toi.

Ce que tu vis est ni plus ni moins qu'une rupture amoureuse. À ceci près que tu restes sa femme, et que le maintien en l'état de la cellule familiale constitue non seulement une couverture respectable aux yeux de l'entourage, mais aussi une situation de repli au cas où son histoire passionnelle tournerait court. Tout ceci est fort commode.

Je force peut-être le trait : en tout cas j'extrapole à partir de ce que tu nous as dit. C'est mon sentiment, ça ne vaut pas grand chose.

Quelle que soit la part de vérité dans mes extrapolations, il y a deux choses qui me semblent certaines :

- maintenir un couple de façade pour le bien des enfants n'a guère d'intérêt : ils ne sont pas idiots, ils vont vite saisir (si ce n'est déjà fait !) la distance physique qui s'est installée entre vous, et au final vous leur transmettrez une image du couple pas très reluisante ;

- tu n'as pas à accepter que perdure une situation qui te rend malheureuse.

Tu es à un tournant de ta vie : c'est l'heure de poser ce que tu veux, ce que tu acceptes de céder, et les points qui sont non négociables. Les possibilités sont multiples. Il serait peut-être même intéressant d'en discuter avec un thérapeute qui t'aiderait à déterminer ce que tu veux compte tenu de la situation actuelle.

En tout cas, je n'ai pas l'impression que vos enfants auraient forcément à souffrir de grandir entourés différemment d'aujourd'hui. Avoir trois papas, une maman, et peut-être quelques demi-frères et sœurs, bref toute une famille élargie attentionnée et aimante, ce serait déjà bien plus que ce qu'ont beaucoup d'enfants, non ?
"N’oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu’accompagné du droit à la lucidité." - Georges Charpak
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 136
Enregistré le : 7 mois plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar TiProust » 5 mois plus tôt

Bonsoir CaroPerdue (et bienvenue sur le forum).
Je rejoins assez ce qui a été dit dans les réponses précédentes. Tu subis une situation très difficile, et il faut, je crois, que tu fasses aussi attention à toi (et à ta famille) pour y faire face.
Pour essayer de t'aider, avec toute la réserve qui s'impose car les situations sont toujours très variées et difficiles à transposer, je fais partie de ceux qui, comme ton mari, ont pu connaître des parcours amoureux difficiles par rapport à une homosexualité plus ou moins identifiée et parfois niée/contrariée pendant des années, dans le cadre d'un couple "hétéro". Quand vient le temps où il devient nécessaire de faire front, c'est dur, bien sûr pour celui qui se dévoile mais encore plus pour le / la partenaire. C'est une épreuve, difficile et douloureuse souvent, pas nécessairement insurmontable mais ne se résout qu'à deux et avec beaucoup de dialogue.
Ma philosophie (mais je ne peux parler que de mon expérience personnelle) est que c'est au partenaire qui est à l'origine de ce bouleversement d'assumer le gros du sujet. Ma femme n'était pas responsable de ce qui arrivait, et j'étais certain au moins d'une chose, c'est que je devais penser à elle avant tout.
Ce qui me dérange dans ta situation, c'est que tu sembles avoir été mise devant un fait accompli sans réelle option. Peut-être est-ce de la maladresse de la part de ton mari qui est "paumé" devant ce qui lui arrive. Mais il me semble que, même si c'est le cas, il y a un effort à faire de sa part pour te comprendre, parler avec toi, montrer qu'il est prêt à assumer.
Tu évoques ton besoin d'amour / manifestations de tendresse / sexualité qui sont des éléments essentiels selon moi dans une relation de couple et qui sont une source d'équilibre pour l'être humain. Tu ne dois pas y renoncer parce que, brutalement, tu découvres que ton homme est gay.
Quand j'ai vécu ça, j'ai dit à ma femme deux choses : "tu n'y es pour rien, c'est moi qui ait traîné ça par manque de courage" et "c'est à toi de décider ce qui te semble le moins douloureux possible : on se sépare, on reste ensemble mais d'un commun accord on est libres tous les deux, on essaie de voir dans un premier temps s'il est possible de conserver une intimité affective et sexuelle, sachant que ce sera difficile et fragile". Elle était déchirée à l'idée qu'on se sépare, elle n'était pas d'accord pour assumer l'option 2, on a pris le chemin le plus difficile. C'était il y a 5 ans, on est encore ensemble, on s'aime encore, c'est dur parfois mais pas de regret.
Si tu veux discuter davantage en MP, n'hésite pas.
CaroPerdue
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : 5 mois plus tôt

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar CaroPerdue » 5 mois plus tôt

Merci à tous d'avoir pris le temps de me répondre - vraiment. (et désolée pour les fautes dans mon 1er message).

Je crois sincèrement que mon mari fait des efforts, mais c'est vrai que cette semaine il s'est subitement "fermé" et est devenu bien trop distant ... néanmoins je n'envisage pas la vie sans lui ... Chaynal tu as tout à fait raison pour les enfants: le plus important pour eux est un foyer heureux. A ce stade, j'ose encore espérer que c'est possible avec mon mari (je suis peut-être naïve mais je veux être sûre de faire le maximum avant de prendre une décision radicale....).
Pour répondre à ta question Billy the Kid, ce que je veux moi, c'est que l'on puisse rester ensemble, à l'image de TiProust et de son épouse. Plus j'y pense, et plus je suis sûre de vouloir arriver à ce type d'equilibre, certes fragile.

TiProust: mille mercis pour ta réponse. J'aimerai effectivement te poser quelques questions supplémentaires. Je pars demain matin en week-end prolongé avec mes enfants et vais me consacrer à eux en délaissant un peu mon ordinateur. Si ça te va, je te contacte la semaine prochaine.

Encore merci
Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 45

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar Ykky II » 5 mois plus tôt

Bonjour Caro,

"Le véritable amour": ca à le gout de la passion, la couleur de la passion et... oui ca peu être de l'amour, ou de la passion.

Le point positif de ton histoire, c'est qu'il t'a mis au courant... Cela montre un certain respect.

J'aimerai avoir une petite précision quand même. Il t'as mis de lui même au courant, ou tu lui as posé des questions pertinentes et il c'est livré?

Toujours dans les points qui me perturbent dans ton histoire, c'est: ils se sont rencontrés comment et surtout quand par rapport à la déclaration de janvier.



Maintenant les points négatifs:
- Tu dis qu'apparemment il a toujours eut des attirances pour les hommes. Statistiquement vous vous êtes connu vers ces 27 ans? Donc il a eut le temps éventuellement de ce confronter à ces attirances.
Tout cela m'emmène à penser qu'il le savais lorsque il a accepté "le mariage" (soit un engagement officiel), cet engagement n'as plus lieux... CE qui contredis fortement le point positif ci-dessus.

- Les enfants ont 6 et 4 ans donc contrairement à mes co-forumeurs je pense que si c'est bien fait ils n'y verront que du feux... Mais vos amis eux ne seront pas dupent, sinon... ce sont des connaissances.

- La NRE, disons que si tu laisse du temps à Mr. Qu'à la fin il te dis qu''en réalité c'est toi son amour. HAPPY END. Mais 1 ans après il retrouve un homme merveilleux??? Il a droit encore à un an??? Le NRE renouvelable est né.
le NRE à son intérêt pour prendre conscience du changement du couple et que vous devais le redéfinir devant éventuellement un professionnel. Soit vous trouvez un accord qui vous respecte tout les 2 soit il faudra solutionner le couple. Le temps de faire se travail, la NRE sera passé donc tu aura une vraie vision de l'ensemble.

- " Moi, il m'aime toujours autant qu'avant, mais ce rend compte que ce n'est pas l'amour véritable. Du coup, même s'il fait beaucoup d'efforts pour être très gentil à la maison, il ne m'embrasse même pas pour me dire bonjour, ne me prends plus dans ses bras et ne me fait plus l'amour. Il me dit qu'il ne peut pas faire l'amour à 2 personnes à la fois": là ca se complique pour toi quand même, car il t'annonce quelque chose de dur, ne t'entoure pas et se casse dans la maison d'à coté pour voir si c'est plus vert ailleurs (attention grosse caricature de ma part). Dans ma perception il faut bien prendre en compte que j'écris d'après ce que tu écris sur ces intentions à lui... bref même moi après avoir écris cette phrase je la trouve tordu.

- mes 2 autres collègues de forum se sont clairement inquiété de ta santé et de ton bien être.
Il me semble que avec 2 enfants à gérer, un mari là "mais absent", et une vie à faire tourner comme avant, à cela c'est ajouté l'impact de l'annonce. Tu t'es surement oublié un peu. En tout cas tu cherche une solution, donc tu as surement changer d'état. La solution quelle qu'elle soit ne viendra que parce que tu redéfinira ta vision du couple dans lesquels tes besoins ( est ce que tu connais au moins tes besoins) ainsi que les siens seront respecté.

- j'aimerai revenir sur je vais voir ailleurs (femme ou homme) et on reste un couple. Il y a là la transgression d'un interdit (le devoir du mariage), l'infidélité est maintenant accepté par la société sans souci. Dans le même registre quitter sa femme pour un homme, nous amène invariablement à cette question qu'est ce qu'il a de plus que moi, les détails anatomiques vous sauterons alors directement aux yeux... mais en réalité, on ne parle pas de sexe, mais d'"amour vrai" donc sur ce point il n'y a pas de genre qui tienne mais la qualité de la relation. A méditer Caro ;).


Ma conclusion sur ton histoire, c'est que tu dois te définir sur tes désirs, aussi bien sexuels, que sentimentaux, ce que tu serais capable de supporter. Par la suite rentrer en discussion avec monsieur, voir avec les 2 puisque du coup indirectement il viens de rentrer dans votre histoire de couple. Et à ce moment là il faudra prendre des décisions. séparation, réconciliation, ouverture du couple ("liberté"), relation triangulaire stable, création d'un trouple (couple à trois), etc...

Pour les enfants, ils sont souvent bien plus sensible au bonheur de leurs parents que de vivre une image dont ils sentiront bien vite que elle est fausse. En tant que parent nous disons que c'est pas bien de mentir, il faudrait aussi parfois se l'appliquer.

Je pense qu'il ne se rend pas compte de la chance qu'il a d'avoir une femme comme toi à ces cotés :fleur:

edit: :bravo2: tiproust.
edit 2 : je tiens à préciser, que habituellement je suis plus à conseiller une évolution du couple vers plus de compréhension. Mais ici, mon sentiment est plus négatif, peu être car je ne connais ni son age, ni le contexte du développement de sa sexualité. Je tiens donc par avance à m'excuser si mes propos choque quelqu'un.
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 136
Enregistré le : 7 mois plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar TiProust » 5 mois plus tôt

CaroPerdue a écrit :...

TiProust: mille mercis pour ta réponse. J'aimerai effectivement te poser quelques questions supplémentaires. Je pars demain matin en week-end prolongé avec mes enfants et vais me consacrer à eux en délaissant un peu mon ordinateur. Si ça te va, je te contacte la semaine prochaine.

Encore merci
bien sûr, quand tu veux
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 324
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 53

Re: Mon mari est fou amoureux d'un homme

Messagepar Geko » 5 mois plus tôt

Je te lis, Caro, je suis en pleine crise à ce sujet, c'est donc touchant.

Petit un:
Tu es capable d'ouvrir la porte pour le laisser vivre, libre, tu t'accomodes de la situation, c'est extra, tu es très tolérante et ouverte et créatrice d'espace de liberté. Chapeau! Il doit se rendre compte de ton ouverture d'esprit, de ta tolérance. Je lis que tu peux t'accomoder de pas mal de choses, c'est bien, ça facilite ce genre de situation.
(Dis tu ne veux pas m'épouser?)

Petit deux:
Oui mais, lui, il a des devoirs aussi. En admettant que tu acceptes son aventure, son nouvel amour, de le partager , et s'il est juste décent, il te doit de faire son possible pour que tu ne soies pas affectée. Si vous êtes un couple lié et qu'il dit t'aimer, alors plus que jamais il doit te le montrer, t'épargner, te protéger.

Couple de façade, je n'y crois pas (ma vision). Un couple, c'est pas facile, il faut que ça vaille le coup. Ca se réinvente chaque jour, mais pas sur la base "je prends tout et je ne donne rien" (ma conception). Ah quoi bon si le lien n'est pas profond?

Loin de moi l'idée d'interférer dans votre couple mais pour moi il doit faire l'effort de s'occuper de toi et de s'efforcer de te rendre heureuse (alors que là on pourrait dire "le moins malheureuse possible pour le moment), question de décence. Tu souffres, tu vas souffrir, tu es prètes à des concessions majeures, et lui alors? Il n'a plus 12 ans et tu n'es pas Maman.

Donnant donnant.
Vous reprendrez un peu de café?

Retourner vers « Bisexualité : votre cas personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités