Mon cas personnel - Yutta

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Bonjour ,
Je vous écris car je pense je fais un blocage . J'ai un petit copain merveilleux ça fait 5 mois que nous sommes ensembles. J'ai perdue ma virginité avec lui . Nous avons passé une saint Valentin un peu naze. Je suis remonté en BlaBlaCar avec une sorte de psy qui m'a dit " que des filles devenait lesbiennes car elle le décidé où qu'elle avait subi un viol ou abandonné" Petite j'étais une enfant abandonné par son père . Depuis plus d'1 semaine c'est comme ci mon cerveau c'est mi en mode stop et me fait détester les garçons et même être amoureuse je trouve ça dégoûtant , alors qu'avant j'adorer regarder les mecs ainsi que mon mec. Je suis en totale déprime . . J'ai eu plusieurs copains avant. Aujourd'hui j'ai regarder un mec et je me suis dit purée il est pas mal . Je regard plus les filles mais je ne suis pas attiré sexuellement par elles . Et ce truc recommence à a chaque fois . Piquant des crises crises de colères ect... Je suis aller voir des sites internet faire des test ect
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 159
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Attirée par les femmes... Lesbienne ou bi ?

Messagepar TiProust » 11 mois plus tôt

Yutta a écrit :...Je suis remonté en BlaBlaCar avec une sorte de psy qui m'a dit " que des filles devenait lesbiennes car elle le décidé où qu'elle avait subi un viol ou abandonné" ...
bonjour Yutta, là je pense que tu es tombé sur un drôle de zèbre :roll: en tout cas, c'est pas le genre de "psy" (à supposer qu'il le soit vraiment) que j'irais voir pour évoquer le sujet. Savoir pourquoi on est lesbienne ou gay ou bi etc... reste toujours matière à mystère. Ton message est assez bref, on croit comprendre que tu as peut-être passé un moment moins fun que prévu avec ton ami, ça peut arriver, peut-être que ça n'a rien à voir avec le fait que tu ressens un truc avec des femmes. Bref, pas d’affolement. Tu as le temps de te poser des questions, c'est d'ailleurs sain de s'en poser.
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Re: Attirée par les femmes... Lesbienne ou bi ?

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Merci de m'avoir répondu TiProust , pourquoi je suis persuadé d'être lesbienne un jour et l'autre jour non. Quand j'imagine embrassé une fille ça me dégoûte et l'autre jour , non . Même mais souvenir devienne confus alors qu'enfant j'avais pleins d'amoureux. Pourquoi les hommes me dégoûte en ce moment ? Serais-je un blocage ? Où ça m'a réveillé ma vraie nature . En ce moment je suis en pleine dépression .
Mais je t'explique pour la saint Valentin je suis descendu dans le Sud pour voir mon copain et il a passer son temps à jouer au jeux vidéos , quand nous avons fait l'amour limite il s'endormer . Le samedi de la semaine limite il m'a accusé d'avoir piqué ses chaussures et il à fouillé dans ma valise . Ça m'a profondément blessé .
Puis je suis parti en BlaBlaCar avec ce psy .

Même hier je ne savais plus mes sentiments pour lui que je me suis mise à pleurer et ça m'a énervé.
Avatar du membre
Chaynal
Bionique
Bionique
Messages : 3798
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : Gay
Localisation : Toulouse
Genre :
Âge : 39

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Chaynal » 11 mois plus tôt

 ! Modération - Message de : Chaynal
Bonjour et bienvenue sur le forum.

J'ai sorti ton message du cas personnel de lotusbleu, et j'en ai fait un nouveau sujet.
En effet, les cas personnels sont... personnels, et pour des raisons de simplicité, on demande aux utilisateurs de s'en créer un plutôt que de venir raconter leur vie dans celui de quelqu'un d'autre.

Par ailleurs, je te recommande de faire un effort sur l'orthographe : ton message est plein de fautes d'accord et de conjugaison.
Je sais que l'orthographe grammaticale est un peu pénible, et que nous sommes tous différents dans nos difficultés ou nos facilités à l'écrit.
Mais si tu veux que les autres participants te prennent au sérieux, te lisent, te comprennent et te répondent, mieux vaut faire le moins de fautes possible.

Je te remercie par avance de tes efforts ; c'est grâce aux efforts de tous que ce forum reste facile et agréable à lire.

Je te souhaite une bonne lecture sur le forum.

PS : si tu veux être considérée comme une utilisatrice adulte, il faut renseigner la date de naissance dans ton profil. Cela m'aurait permis de t'envoyer ce message en privé, pas en public.


Yutta a écrit :Je suis remonté en BlaBlaCar avec une sorte de psy qui m'a dit " que des filles devenait lesbiennes car elle le décidé où qu'elle avait subi un viol ou abandonné"

C'est le discours de quelqu'un qui a décidé que les lesbiennes étaient anormales et qui répète en boucle des énormités pour renforcer son opinion, en refusant de faire preuve d'écoute et d'esprit critique. Pour un "psy", il est à la fois ignorant et toxique. :beuark:

Yutta a écrit :Et ce truc recommence à a chaque fois . Piquant des crises crises de colères ect...

Je n'ai pas compris : qu'est-ce qui recommence ? Et qu'est-ce c'est que ces "crises de colère" ?
"N’oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu’accompagné du droit à la lucidité." - Georges Charpak
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Suis je lesbienne ou Bisexuelle ? - Yutta

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

J'explique de nouveau mon cas ,
Je suis parti en BlaBlaCar un jour avec un psy qui a expliqué que les femmes devenait lesbienne à cause d'être abandonnée ou violée Je me suis retrouvé dans ses paroles , j'ai passer une mauvaise Saint Valentin avec mon copain lorsque la personne m'a dit ça.
Depuis une semaine , je n'arrête pas de penser que je suis devenue lesbienne ( et ça me terrifie). Je commence à regarder les femmes et plus du tout les hommes.
Hier au restaurant, je me suis posée la question : " est ce que j'aime encore mon copain" à peine je me suis posé cette question que j'ai eu envie de pleurer et ça m'a énervé.
Un coup j'ai envie d'essayer avec une femme et la seconde après pas du tout . Que m'arrive t- il ? Suis je une lesbienne refoulée ou une bisexuelle .

Merci de votre compréhension.
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 159
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar TiProust » 11 mois plus tôt

Yutta,
maintenant que tu as "ton sujet", ça va être plus facile de dialoguer avec toi. Déjà, même si ça te semble difficile, il n'y a pas de raisons d'être terrifiée : nos émotions ou nos désirs sont souvent déstabilisants, que l'on soit jeune comme toi ou moins jeune comme moi ou d'autres. Je ne crois absolument pas qu'on puisse "expliquer" un désir homosexuel par de simples "schémas" liés à des "traumatismes", je ne suis pas psy mais j'en fréquente (pour moi) et ceux qui sont sérieux ne sont pas caricaturaux à ce point.
Il y a autant de variétés dans les histoires personnelles/intimes des gays que chez n'importe qui. Tu peux avoir été en situation d'abandon sans être gay, ou être gay en ayant été élevé par des parents aimants et présents.
Quand j'ai commencé à ressentir de l'attirance homosexuelle, j'avais 15-16 ans, élevé dans une famille conventionnelle avec une relation très dure avec mon père. Mais je ne pense pas être devenu gay à cause de ça, plein de gays ont eu, heureusement, des parents très aimants...
Tu as visiblement adhéré à un discours qui correspondait peut-être à ton état d'esprit au moment d'une conversation de rencontre mais ça ne veut pas dire que c'est la vérité ou ta vérité.
Là, tu as deux sujets qui semblent se confondre : un passage de tension / friction avec ton compagnon, qui t'atteint émotionnellement. Est-ce un épisode unique (il était peut-être pas au top du coté de l'affection à un moment sans pour autant avoir cessé de t'aimer)? Est-ce fréquent? Le dialogue avec le "psy", c'était avant ou après ta mauvaise Saint-Valentin? Si c'était avant, peut-être que le gus t'a simplement perturbée, que tu t'es focalisée là-dessus et que du coup, ça a cassé l'ambiance avec ton amoureux.
Maintenant, il est aussi possible que tu aies de vrais désirs pour les femmes, qui n'ont rien à voir avec cet épisode. Ca t'es déjà arrivé avant?
Laisse passer quelques jours avec ton copain (si vous vivez ensemble), ne te mets surtout pas de pression de folie par rapport à ça, et surtout, aucune forme de culpabilité. Peut-être que ce désir pour d'autres femmes sont une façon aussi d'idéaliser ce que tu recherches chez un partenaire, quelque chose qui te rassure. Et si vraiment c'est avec une femme, ou serait le mal?
Pour terminer, pour beaucoup (ça été mon cas, jeune), ça fait souvent peur de découvrir l'attirance homosexuelle. Mais la peur n'est pas quelque chose avec laquelle on peut vivre sereinement bien longtemps. Il faut essayer de "poser sa peur", et de réfléchir, à soi, aux autres, avec indulgence.
Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 45

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Ykky II » 11 mois plus tôt

psy: :shock: ... De comptoir alors. A mon sens tu étais en état de faiblesse émotionnelle et il en a profité... Il a donné son avis par le biais j'hésite encore entre de la tautologie ou du syllogisme fumeux (je vote pour la seconde, et toi).
Il a cru t'aider, mais un psy te pose une problématique, ou te montre un illogisme dans ton raisonnement et ensuite c'est à toi de dérouler (de faire le travail psychologique). Donc la théorie de Mr blablacar était sans doute séduisante, et faisait écho à ton expérience, mais en t'identifiant à ces déclarations, tu as validé des raccourcis cognitifs qui sont juste et faux en même temps.

Donc tu me permettra de ne pas prendre en compte ta problématique de bisexualité, car elle me semble secondaire.
En réalité ce qui m'a frappé dans ton récit, c'est cette st Valentin foireuse. Ta déception face à son comportement avec toi ( il s'endormait, et il jouait aux jeux vidéo), est normale car ton investissement personnel fut important et il aurai dut réserver son week end complet pour toi (ton attente, il me semble). JE te motive à discuter avec ton petit copain de son comportement, et de ta déception. Cet homme est pour l'instant l'homme le plus important de ta vie ( au vu de ce que vous avez vécu), mais apparemment ( ta déclaration) la relation se dégrade (perte de confiance en l'Homme, puisque il représente sans doute à lui seul tout les hommes, la masculinité, etc...).

Tu l'aura compris, je te propose de faire le point sur ta relation avec cet homme. Soit pour relancer la relation, soit pour y mettre un terme ( à 23 ans c'est pas un drame, même si c'est toujours dur parfois). Plus que votre couple, je te propose de réfléchir sur ce que tu met dans cette relation, ce qu'elle représente pour toi.
Quand tu auras fait le point sur tout cela, tu sentiras surement une solution à ton identité sexuelle, et il te restera tout le reste de ta vie pour l'expérimenter, ou pas. Mais tu le feras sans faux semblants, culpabilités ou idées reçues.

Sur ce je te souhaite une bonne réflection :joint:
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 336
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Geko » 11 mois plus tôt

Yutta,
Comme le développe Ykky, tu es une femme, de 23 ans, ne laisse aucun homme ou aucune femme te traiter avec l'indifférence que tu décris. Dans le cadre de relation amoureuse, on se respecte amoureusement.
Et comme le développe tout le monde, laisse ce psy pas psy du tout là où il est.
Et si tu n'as pas envie d'embrasser de femmes, et bien n'en embrasse pas.
Tu n'as pas à passer forcément par la case "suis-je homosexuelle ou pas", tu t'en fous. Tu verras bien quels désirs s'imposeront à toi quand il s'imposeront.
Mais secoue ton copain, pour vivre et acquérir une meilleure conception de l'amour, physique et romantique. Là, on dirait que tu n'es pas sur la bonne voie.
Normalement c'est un truc bon, fort, qui rend heureux, qui fait sourire, rien à voir avec une performance technique ou une obligation routinière.
Vous reprendrez un peu de café?
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Merci à tous . J'ai vraiment la trouille d'aller voir mon copain est ne plus rien ressentir pour lui. Relation à distance . Mais oui, je pense que je suis bisexuelle . J'ai regarder une vendeuse pendant que je faisais mes achats et je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais j'ai imaginer faire un truc sexuel avec elle et puis après ça m'a dégouté .
J'ai une autre question , si je suis bisexuelle dois je le dire à mon copain ?
Deuxième question : Que s'est il passé avec la vendeuse ?
Troisième question : je suis déprimé en ce moment , il y a des périodes filles ou garçons ?Quand nous sommes bi?
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Suis - je bisexuelle

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Bonjour,
Voilà je pense que je suis bisexuelle, je regard les femmes désormais je ne sais pas si c'est de manière romantique ou pas . Hier soir , j'ai fait un rêve de lesbienne.

C'est bizarre car hier je ressentais des sentiments envers mon copain et aujourd'hui plus rien . Merci de bien vouloir m'aider .
Avatar du membre
Chaynal
Bionique
Bionique
Messages : 3798
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : Gay
Localisation : Toulouse
Genre :
Âge : 39

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Chaynal » 11 mois plus tôt

Pour répondre à une question posée plus haut : oui, il peut y avoir des fluctuations d'attirance pour l'un ou l'autre sexe.
C'est un constat assez courant dans les témoignages des utilisateurs de ce forum.
Par contre, je ne sais pas si ça peut changer tous les jours...

Tu te questionnes sur la nature de ton attirance pour les femmes ; et dans le même temps, tu as des doutes sur l'intensité de tes sentiments pour ton copain. L'un ou l'autre, ça arrive, et c'est parfois inconfortable. mais comme tu vis les deux en même temps, c'est deux fois plus inconfortable.

Un conseil, peut-être : traite chaque "problème" séparément. Tes difficultés avec ton copain n'ont rien à voir avec ton attirance (romantique, sexuelle, ou fantasmée) pour les femmes, même si elles interfèrent. Mais c'est juste mon avis, hein : tu en fais ce que tu veux :wink:
"N’oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu’accompagné du droit à la lucidité." - Georges Charpak
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Bonsoir,
Alors je serais bisexuelle ? Mais j'aime mon copain , j'ai l'impression que c'est une sorte de trahison . Pourquoi les hommes me dégoûte en ce moment , pourquoi je ne suis plus attiré par eux comme auparavant ? Pourquoi l'amour me dégoûte ? Est ce que la dépression joue un rôle ? Je dors très mal , je pleure ect ... Je culpabilise auprès de mon homme.
Même pour mes souvenirs , tout change alors qu'enfant j'étais amoureuse de garçons et là le doute s'installe . Même les anciennes séries que je regardé enfant je me pose pleins de questions désormais .
Avatar du membre
Chaynal
Bionique
Bionique
Messages : 3798
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : Gay
Localisation : Toulouse
Genre :
Âge : 39

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Chaynal » 11 mois plus tôt

Une trahison ?

On peut aimer quelqu'un, et ne plus être amoureux. Ce n'est pas une trahison : c'est une évolution des sentiments qui échappe à notre volonté.

On peut aimer et être amoureux, mais mater un joli petit cul qui passe (et fantasmer un peu dessus au passage). Ce n'est pas une trahison, c'est naturel.
Ou alors c'est qu'un grand nombre d'acteurs bâtissent leur carrières sur ce genre de trahisons : je pense à tous ces films au scénario plat et aux répliques sans saveur, portés uniquement par ces acteurs à la plastique de rêve et qui ont été engagés parce qu'ils sont excellents comme "rehausseurs de navets".

On peut déclarer à la personne qu'on aime qu'on n'ira jamais voir ailleurs, et puis un jour aller fricoter avec une autre personne. Là, c'est une trahison.
"N’oublions jamais que le droit au rêve ne prend toute sa valeur qu’accompagné du droit à la lucidité." - Georges Charpak
Yutta
Bizutage
Bizutage
Messages : 16
Enregistré le : 11 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Genre :
Âge : 35

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar Yutta » 11 mois plus tôt

Alors pourquoi je suis si dégoûtée des hommes en ce moment , pourquoi je ne ressens plus rien pour mon copain ? Alors qu'il y a quelques jours je l'aimer comme une folle . Serait dû à la dépression ou à l'élan de culpabilité que je ressens . Peut être .
Avatar du membre
TiProust
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 159
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : gay
Genre :
Âge : 52

Re: Mon cas personnel - Yutta

Messagepar TiProust » 11 mois plus tôt

Yutta a écrit :Alors pourquoi je suis si dégoûtée des hommes en ce moment , pourquoi je ne ressens plus rien pour mon copain ? Alors qu'il y a quelques jours je l'aimer comme une folle . Serait dû à la dépression ou à l'élan de culpabilité que je ressens . Peut être .
bonjour Yutta, tu évoques à plusieurs reprises la dépression. Il en existe beaucoup de formes, mais elles ont en commun le fait de se "nourrir" de tous ce que nous percevons comme négatif en nous : peurs, remords, expériences douloureuses, frustrations etc... N'hésite pas à te faire aider car il est presque impossible de faire face à tout ça sans un appui extérieur (je dis ça pour l'avoir vécu dans une forme assez sévère, avec une psychothérapie longue). Le sentiment de culpabilité, il faut le déconstruire et seule, c'est très très compliqué. En plus, il conduit assez naturellement à l'isolement : on se sent "mauvais", donc pas digne de la relation avec les autres, on a envie de "se punir" etc... C'est une spirale terrible.
Mais dis-toi surtout qu'on peut s'en sortir (je sais, quand on y est, ce genre de discours semble inaudible, je l'ai vécu et on se considère comme un cas "incurable").
Si tu peux trouver quelqu'un de professionnel et bienveillant (essentiel), tu pourras librement parler de tout ce qui te perturbe, son rôle sera de t'aider à trier dans le tas, à trouver en toi les réponses aux questions que tu te poses.
ne perds pas courage, tu vas y arriver :)

Retourner vers « Bisexualité : votre cas personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités