Une relation perilleuse...

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
UngernSternberg
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Hetero
Âge : 36

Une relation perilleuse...

Message par UngernSternberg » il y a 10 ans

Salut,

je poste sur ce forum un peu en désespoir de cause. Mon couple est dans une situation très bancale...
Je vais tâcher d'être concis et clair.

Je suis un garçon hétéro et je suis avec une fille qui a eu un passé de lesbienne. Nous sommes amoureux l'un de l'autre et nous mettre ensemble n'a pas été chose facile de par son passé (beaucoup de choses se sont passés et du temps a passé, avant ça...).
En effet, elle n'a pas vraiment connu d'homme avant moi, elle a eu une relation assez longue et très intense avec une autre fille et quelques relations avec d'autres filles.
Dégoutée de la tournure que prenait ses relations avec les filles elle a décidé d'arrêter avec elles, que ça ne menait à rien. De plus, elle est tombée sous mon charme un peu malgré elle.

Mais voilà, elle se sent bloquée avec moi, car elle n'a pas l'habitude avec le corps masculin. Autant elle adore les corps féminin, autant le mien ne lui plait pas beaucoup, même si elle me dit que je suis "beau".

Je ne sais pas quoi faire, sentimentalement, tout va bien, mais sexuellement, ça bloque de son côté. Elle a peur d'être une lesbienne "pure et dure" et moi, je ne sais pas quoi penser.

Avez vous déjà eu ce genre d'expérience, de près ou de loin ? su comment gérer ça ?

Merci d'avance...

PS: Je précise que nous sommes tous deux des personnes sentimentales qui recherchions une relation sérieuse. Je ne sais pas pour elle, mais moi je n'apprécie pas spécialement le sexe (sans plus). Cependant, je considère que c'est quelque chose d'essentiel dans une relation: sans sexualité, l'expression amoureuse s'en trouve limitée, tronquée et frustrante. Comment décrire une couleur avec seulement des mots ?

Avatar du membre
Petit Bleu
Bijou
Bijou
Messages : 1047
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : pansexuelle
Localisation : Lorraine
Âge : 26

Re: Une relation perilleuse...

Message par Petit Bleu » il y a 10 ans

Bonjour UngernSternberg (j'ai tout de même dû m'y reprendre à trois fois avant de l'écrire correctement !) !

Je suis heureuse de t'entendre le dire : la sexualité n'est pas la base d'un couple mais bien l'expression de l'amour en son sein. :) Par la suite, le fait que ta compagne rencontre des problèmes de ce côté est bien entendu du à son expérience avec les femmes. On va dire que la transition est difficile, probablement parce qu'elle a longtemps été habituée aux corps féminins, notamment à observer ceux-là uniquement. Néanmoins, gardez une chose à l'esprit : elle t'aime. Le fait que vous n'arriviez pas à vous satisfaire sexuellement parlant a pour raison le manque d'habitude, mais en aucun cas son lesbianisme présumée ne doit être impliqué ; ce serait se forcer à rentrer dans la case précédemment habitée, par crainte ou par envie, je l'ignore mais le fait est que cela fait partie du passé et que nous changeons tous autant que nous sommes. :wink: Par conséquent, n'ayez pas peur de ne pas pouvoir réussir un jour sur votre voie à cause de son orientation sexuelle et affective (parce que, je l'affirme, l'un ne va pas et ne doit pas aller sans l'autre !). D'un point de vue plus technique, le fait qu'elle soit tombée sous ton charme et que vous viviez en ce moment même votre histoire prouve qu'elle peut aimer et/ou s'intéresser aux hommes... a fortiori lorsqu'il s'agit de toi ! :P

Voilà, j'espère t'avoir un peu éclairé sur votre situation telle qu'elle m'apparaît, à défaut de l'avoir arrangée... :oops:
Je vous souhaite bonne chance dans votre découverte l'un de l'autre. N'oublie pas de nous donner de vos nouvelles. :wink: Courage ! :smackjoue:
"[...] je hais ces coeurs pusillanimes qui, pour trop prévoir la suite des choses, n'osent rien entreprendre." Les Fourberies de Scapin, Molière

Avatar du membre
Chanterelle
Bioénergétique
Messages : 5580
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Quest
Localisation : Sous-bois de moyenne montagne
Gender :
Âge : 51
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Chanterelle » il y a 10 ans

moi je n'apprécie pas spécialement le sexe
Pas terrible, pour lui donner envie, ça... :?

Yeuse
intellolynxe
Messages : 4220
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : pan¨
Localisation : marseille
Âge : 61
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Yeuse » il y a 10 ans

idem que PetiteBleue
l'amour n'est pas le sexe et le sexe ... etc
l'amour peut-il surmonter cette différence hétéro/lesbienne, le fait qu'un corps à ce point inconnu et étrange soit difficile à appréhender ? J'ai ce type de difficulté, aussi, je pressens qu'il va vous falloir des trésors d'intelligence patiente et respectueuse que les groupes, hétéro et homo, n'ont pas eu...
[img]http://natamauve.free.fr/avatar/a-patteroux.gif[/img] la philosophie est une affaire d'arguments griffus

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Une relation perilleuse...

Message par Merlin » il y a 10 ans

Hello

Vous êtes ensemble depuis combien de temps ?
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

UngernSternberg
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Hetero
Âge : 36

Re: Une relation perilleuse...

Message par UngernSternberg » il y a 10 ans

@Petit Bleu
Ah, un message positif, ça fait du bien :)
Merci, ça me remonte un peu le moral d'autant plus que je suis du même avis que toi. Je tâcherais de vous mettre au courant.

@Chanterelle
Je n'ai pas dit que je n'aimais pas ça. C'est juste que je n'apprécie pas particulièrement le sexe pour lui même. Je n'ai jamais eu d'appétit qui me fasse envie de le faire plusieurs fois par jour. Et généralement, c'est par la proximité de l'autre, que l'envie me vient le plus naturellement.

@Yeuse
Que veux tu dire par "j'ai ce type de difficulté" ? Sais-tu la surmonter ou est-ce encore pénible ?

@Merlin
Cela fait bientôt 2 mois que nous sommes ensemble. Le temps passe vite, c'est comme si cela datait d'hier.

En tout cas, je ne m'attendais pas vraiment à des retours, cela fait plaisir :)

Avatar du membre
Steph
Bismuth
Bismuth
Messages : 13422
Enregistré le : il y a 15 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle asiatophile
Localisation : Montpellier
Âge : 39

Re: Une relation perilleuse...

Message par Steph » il y a 10 ans

Je ne sais pas quoi en penser, si ce n'est que deux mois c'est peu, en matière de sexualité. Après, ça ne veut pas dire que la situation va se débloquer, mais c'est un peu tôt pour tirer des conclusions.
Tu dis que vous avez mis du temps pour vous mettre ensemble, d'une part; et d'autre part c'est encore tout récent. Ces débuts un peu chaotiques se font peut etre ressentir au niveau de la sexualité.
De plus, comment se manifeste concrètement ce blocage? C'est rien du tout, ou c'est "simplement" peu souvent?
Un cavalier
Qui surgit hors de la nuit

"je suis un mec un peu mec mais pas trop mec" L.F

UngernSternberg
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Hetero
Âge : 36

Re: Une relation perilleuse...

Message par UngernSternberg » il y a 10 ans

@Steph
Oui, deux mois c'est peu. Mais en même temps, c'est beaucoup. En général, ce n'est pas au bout de 6 mois que tu sais si tu veux continuer ta relation ou non.
Steph a écrit : De plus, comment se manifeste concrètement ce blocage? C'est rien du tout, ou c'est "simplement" peu souvent?
Je dirais bien "rien" mais c'est un peu plus complexe que ça. En fait, il ne nous est pas évident d'avoir un moment d'intimité (jamais plus d'une fois par semaine, et encore...).
Excepté la première fois, à chaque fois que nous avons l'occasion nous n'allons pas jusqu'au bout (comprendre: "ça reste oral") et très souvent c'est moi qui "attaque". La première fois, c'était assez perturbant car elle n'a pas du tout apprécié la pénétration, disant qu'elle n'avait pas l'habitude et qu'elle ne ressentait rien sinon de la douleur, elle a finit par laisser tomber nous laissant tous deux frustrés...

Avatar du membre
Steph
Bismuth
Bismuth
Messages : 13422
Enregistré le : il y a 15 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle asiatophile
Localisation : Montpellier
Âge : 39

Re: Une relation perilleuse...

Message par Steph » il y a 10 ans

Faire l'amour, ce n'est pas non plus forcément un coït vaginal. certains couples basent leur sexualité sur le sexe oral, anal, clitoridien ou autre ne passant que rarement (ou jamais) par la case pénétration pénis/vagin.
De plus, si elle est au début de sa vie sexuelle ou n'a jamais connu ou peu de pénétration vaginale, ce ne serait pas étonnant qu'elle ne sente pas grand chose à ce niveau là pour l'instant. faites l'amour autrement, et si ça vous plait à tous les deux, tu verras que ce sera plus fréquent et que petit à petit vous essaierez de nouvelles choses. Maintenant, si son problème est qu'elle n'aime pas sexuellement les hommes et non les pratiques, c'est un autre problème.
Un cavalier
Qui surgit hors de la nuit

"je suis un mec un peu mec mais pas trop mec" L.F

Avatar du membre
Fablyon
Biscuit
Biscuit
Messages : 5070
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Lyon
Âge : 43

Re: Une relation perilleuse...

Message par Fablyon » il y a 10 ans

Et parfois, on se met avec "le sexe opposé" par erreur, on se perd entre amitié et amour, et....

Je ne dis pas que c'est le cas, mais ton histoire ressemble à cela...
La liberté ne se donne pas, elle se prend ;)

Aelia
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : bonne question é_è
Âge : 37

Re: Une relation perilleuse...

Message par Aelia » il y a 10 ans

Effectivement, quand l'amitié est très forte, la confusion est facile.
Je suis plus ou moins dans le même cas que ta copine : je suis tombée malgré moi sous le charme d'un garçon, alors que je n'ai eu jusque là des histoires qu'avec des filles. Bon, je sais pas encore s'il est d'accord, mais je sais déjà que s'il me faisait une place dans son lit, j'irai pas dormir dans la baignoire ^^"

UngernSternberg
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Hetero
Âge : 36

Re: Une relation perilleuse...

Message par UngernSternberg » il y a 10 ans

@Fablyon
@Aelia
Non, y a peu de chance que ce soit le cas. Je la troublais avant même que l'on ne se connaisse et elle était dans une relation lesbienne très forte (j'ai été l'élément perturbateur, sans que je le sache).
De plus, elle m'a clairement dit qu'elle n'avait jamais été aussi comblée sur tout le reste (le "non-sexuel", donc...).

@Steph
Oui, je peux bien le comprendre mais j'ai du mal à imaginer une relation sexuelle hétéro aboutie sans coït. Et c'est pourquoi j'ai aussi du mal à imaginer une relation lesbienne, puisque sans coït, il n'y a pas d'impression de "fusion". Mais ça, c'est une autre histoire.

Quoi qu'il en soit ,d'après vos réponses, je comprend qu'il n'y a rien d'autre à faire que d'attendre de voir comment ça évolue. Rien n'est encore joué et on ne peut rien en conclure pour le moment.
Merci

Avatar du membre
Steph
Bismuth
Bismuth
Messages : 13422
Enregistré le : il y a 15 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle asiatophile
Localisation : Montpellier
Âge : 39

Re: Une relation perilleuse...

Message par Steph » il y a 10 ans

UngernSternberg a écrit : @Steph
Oui, je peux bien le comprendre mais j'ai du mal à imaginer une relation sexuelle hétéro aboutie sans coït. Et c'est pourquoi j'ai aussi du mal à imaginer une relation lesbienne, puisque sans coït, il n'y a pas d'impression de "fusion". Mais ça, c'est une autre histoire.
Les lesbiennes peuvent très bien pratiquer le coït vaginal, et on peut très bien avoir ce coït là en plus d'autre chose...En général, dans les premières années de leur vie sexuelle, les femmes (70% en tout cas) sont plutôt "clitoridiennes". (entendre stimulations du clitoris autrement que par une pénétration).
Un cavalier
Qui surgit hors de la nuit

"je suis un mec un peu mec mais pas trop mec" L.F

Avatar du membre
Chanterelle
Bioénergétique
Messages : 5580
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Quest
Localisation : Sous-bois de moyenne montagne
Gender :
Âge : 51
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Chanterelle » il y a 10 ans

sans coït, il n'y a pas d'impression de "fusion"
Je crois que c'est surtout dans TA représentation.
Rien ne t'empêche d'inventer avec elle votre forme de fusion :wink:

Avatar du membre
Léna
AlphaKiloBit
Messages : 2004
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bi/Pansexuelle
Localisation : Toulouse
Âge : 34
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Léna » il y a 10 ans

UngernSternberg a écrit :Oui, je peux bien le comprendre mais j'ai du mal à imaginer une relation sexuelle hétéro aboutie sans coït. Et c'est pourquoi j'ai aussi du mal à imaginer une relation lesbienne, puisque sans coït, il n'y a pas d'impression de "fusion". Mais ça, c'est une autre histoire
Je pense que c'est surtout là, le problème. Visiblement, sa définition de la sexualité épanouie ne comprend pas de pénétration vaginale alors que pour toi, c'est une condition nécessaire.
"I mean, ask me to research stuff on wave-particle dualities or the Schrodinger Equation and I'm a hellcat. But this..." Winifred Burkle

Répondre