Une relation perilleuse...

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Avatar du membre
oliv4u
Bikini
Bikini
Messages : 851
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Paris
Âge : 49

Re: Une relation perilleuse...

Message par oliv4u » il y a 10 ans

Léna a écrit : Je pense que c'est surtout là, le problème. Visiblement, sa définition de la sexualité épanouie ne comprend pas de pénétration vaginale alors que pour toi, c'est une condition nécessaire.
Normal, il est dans le code hétéro et en plus c'est un garçon. Garçon + hétéro = pénétration (souvent).

Mon point de vue, c'est qu'une lesbienne avec un hétéro, ça a peu de chances de coller à long terme. Désolé d'être abrupt.

Avatar du membre
Steph
Bismuth
Bismuth
Messages : 13422
Enregistré le : il y a 15 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle asiatophile
Localisation : Montpellier
Âge : 39

Re: Une relation perilleuse...

Message par Steph » il y a 10 ans

ça dépend si la jeune femme est réellement lesbienne (attirance exclusive pour le même sexe) ou si elle est dans une certaine mesure bi ou pan.
Mais là j'y vois, comme Léna, davantage un problème d'ordre de pratiques sexuelles plutôt qu'un problème d'orientation sexuelle.
Un cavalier
Qui surgit hors de la nuit

"je suis un mec un peu mec mais pas trop mec" L.F

Avatar du membre
Léna
AlphaKiloBit
Messages : 2004
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bi/Pansexuelle
Localisation : Toulouse
Âge : 34
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Léna » il y a 10 ans

Je n'ai couché qu'avec des hétéros (oui je sais, personne n'est parfait :mdr:) et à chaque fois le coït vaginal était un élément accessoire de notre sexualité.
"I mean, ask me to research stuff on wave-particle dualities or the Schrodinger Equation and I'm a hellcat. But this..." Winifred Burkle

Avatar du membre
Prose
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 143
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : licorne
Localisation : Yvelines
Âge : 30
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Prose » il y a 10 ans

oliv4u a écrit :Normal, il est dans le code hétéro et en plus c'est un garçon. Garçon + hétéro = pénétration (souvent).
Exactement la raison pour laquelle j'ai du mal à envisager de sortir/coucher avec un homme, quand bien même j'en trouve certains (très) attirants.
En fait je me dis que je dois être à peu près aussi confuse que la copine de UngernSternberg... Mlaheureusement j'ai pas de solution miracle. A part continuer et voir ce que ça donne...

Avatar du membre
oliv4u
Bikini
Bikini
Messages : 851
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Paris
Âge : 49

Re: Une relation perilleuse...

Message par oliv4u » il y a 10 ans

Steph a écrit :ça dépend si la jeune femme est réellement lesbienne (attirance exclusive pour le même sexe) ou si elle est dans une certaine mesure bi ou pan.
J'ai un peu l'impression qu'on enfonce des portes ouvertes là. Une fille lesbienne est lesbienne, si elle est bi, elle n'est pas lesbienne, elle est.... bi !
Léna a écrit :Je n'ai couché qu'avec des hétéros (oui je sais, personne n'est parfait :mdr:) et à chaque fois le coït vaginal était un élément accessoire de notre sexualité.
Certes et tant mieux. Mais entre "coucher" et avoir une vraie relation durable, il y a une petite différence.


Bon je ne voudrais pas passer pour un mec à l'esprit étroit et laisser penser que bi, hétéro et gay sont inconciliables car je ne le pense pas. La seule chose importante àmha c'est de ne pas se perdre dans l'autre (se renier).

Avatar du membre
Léna
AlphaKiloBit
Messages : 2004
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bi/Pansexuelle
Localisation : Toulouse
Âge : 34
Contact :

Re: Une relation perilleuse...

Message par Léna » il y a 10 ans

J'ai eu une relation de deux ans avec l'un, de plusieurs mois (et purement sexuelle) avec l'autre et je suis avec le dernier depuis plus de trois ans (d'ailleurs nous vivons ensemble).
"I mean, ask me to research stuff on wave-particle dualities or the Schrodinger Equation and I'm a hellcat. But this..." Winifred Burkle

Avatar du membre
oliv4u
Bikini
Bikini
Messages : 851
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Paris
Âge : 49

Re: Une relation perilleuse...

Message par oliv4u » il y a 10 ans

Léna a écrit :J'ai eu une relation de deux ans avec l'un, de plusieurs mois (et purement sexuelle) avec l'autre et je suis avec le dernier depuis plus de trois ans (d'ailleurs nous vivons ensemble).
Bon ben je retire ce que j'ai dit !!

Ceci dit tu es bi, et pas lesbienne (ou alors je comprends plus rien).

UngernSternberg
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Hetero
Âge : 36

Re: Une relation perilleuse...

Message par UngernSternberg » il y a 10 ans

@Chanterelle
Je me suis peut être mal fait comprendre: Lorsqu'un pénis pénètre un vagin, la femme ressent l'homme en elle et l'homme se sent en elle. Ils prennent tous deux plaisir par ce seul et unique acte qui est symboliquement et physiquement "fusionnel" et sans le moindre artifice.
C'est aussi simple que ça... Après, effectivement, on peut ne pas être d'accord.

@Léna
Léna a écrit : Je pense que c'est surtout là, le problème. Visiblement, sa définition de la sexualité épanouie ne comprend pas de pénétration vaginale alors que pour toi, c'est une condition nécessaire.
Au final, on peut dire que tu avais vu juste !


Bref, je reviens pour vous faire part de l'évolution de la relation. Cela va bientôt faire 4 mois que nous sommes ensemble et les choses vont carrément mieux !
Pour résumer, le problème était le suivant: De par son expérience, le plaisir vaginal était inexistant et elle n'y était pas sensible du tout. De plus, elle n'avait pas l'habitude des hommes, donc elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Ça lui donnait l'impression d'être anormale, voire de ne pas être faite pour l'hétérosexualité.
Finalement, il lui aura suffit d'un peu de temps et de confiance en elle pour qu'elle se sente mieux et que tout rentre dans l'ordre. Le manque de connaissance et la psychologie y étaient pour beaucoup.

Je crois qu'elle continuera de préférer les filles, physiquement parlant, mais notre amour l'un envers l'autre est pour l'instant suffisamment fort pour qu'elle n'aille pas chercher ailleurs. Et notre relation est exclusive.

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 36

Re: Une relation perilleuse...

Message par Titsouribi » il y a 10 ans

UngernSternberg a écrit :

Bref, je reviens pour vous faire part de l'évolution de la relation. Cela va bientôt faire 4 mois que nous sommes ensemble et les choses vont carrément mieux !
Pour résumer, le problème était le suivant: De par son expérience, le plaisir vaginal était inexistant et elle n'y était pas sensible du tout. De plus, elle n'avait pas l'habitude des hommes, donc elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Ça lui donnait l'impression d'être anormale, voire de ne pas être faite pour l'hétérosexualité.
Finalement, il lui aura suffit d'un peu de temps et de confiance en elle pour qu'elle se sente mieux et que tout rentre dans l'ordre. Le manque de connaissance et la psychologie y étaient pour beaucoup.

Je crois qu'elle continuera de préférer les filles, physiquement parlant, mais notre amour l'un envers l'autre est pour l'instant suffisamment fort pour qu'elle n'aille pas chercher ailleurs. Et notre relation est exclusive.
Ouf *rêve*

Que j'aimerais en arriver là aussi !!

Non pas pour me jeter sur les hommes direct, mais pour me sentir "normale" moi aussi dans ma tête :wink:

Contente pour vous deux :)
"There are no short cuts to any place worth going"

Répondre