dire à mes enfants que je quitte mon mari pour une femme

Problématiques de la famille et des enfants : éducation, homoparentalité, procréation, adoption et questions juridiques associées.
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: dire à mes enfants que je quitte mon mari pour une femme

Messagepar Titsouribi » 7 années plus tôt

Pourquoi cette question ?

Ton couple homosexuel tient toujours malgré le "bordel ambiant" ?
"There are no short cuts to any place worth going"
emilie2012
Biberon
Biberon
Messages : 44
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : ex bi devenue homo
Âge : 51

Re: dire à mes enfants que je quitte mon mari pour une femme

Messagepar emilie2012 » 7 années plus tôt

Le dire aux enfants ?
je souris... mon fils de 13 ans avait deviné...
ils sentent les choses les petits et mentir est la pire des choses qui soit !

extrait :

1) Que pensez-vous de l’homosexualité ?
Ma fille : Pour ma part, avant que je sache, avant que ma mère nous révèle qu’elle l’était vraiment, je n’avais déjà pas de problème avec ça. Cela ne me dérangeait pas de voir, de côtoyer, d’apprécier des homosexuels. C’est une forme d’amour comme une autre, mais du fait que cela ne rentre pas dans la norme que la vie a établi, c’est mal vu par certaines personnes. Heureusement les générations et les jeunes d’aujourd’hui s’adaptent de plus en plus facilement, à cette forme d’amour.
Mon fils : J’en pense ni plus ni moins ! Ce n’est pas mon orientation alors je ne m’en occupe pas.
2) Avez-vous toujours eu ces idées là ou est-ce l’histoire de votre maman qui a changé de point de vue ?
Ma fille : De vivre ça, me fait me rendre compte à quel point les gens peuvent se permettre de juger et de critiquer, même les plus proches personnes....
Mon fils : J’ai toujours eu ces idées là
3) Comment le vivez-vous ? Est-ce difficile ?
Ma fille : Techniquement je le vis bien mais c’est difficile aussi. Difficile non pas au niveau de notre famille, mais plutôt pour la crainte du regard porté sur le choix de vie de notre famille.
Mon fils : Je le vis bien, non ce n’est pas difficile
4) Avez-vous honte, soyez honnête ?
Ma fille : Ce n’est pas de la honte parce que si les choix de ma mère permettent de la rendre heureuse, alors c’est impossible d’avoir honte. C’est ma mère et quoi qu’elle fasse pour être heureuse ne changera pas le regard que je puisse avoir d’elle.
Mon fils : Non ! pas du tout !
5) Qu’est ce qui vous gêne le plus ?
Ma fille : Le regard et la façon d’être rejetée par d’autres personnes ! On ne peut pas empêcher les gens de parler mais leurs mots peuvent être blessants. Et il y a ceux qui étaient assez présents avant et qui maintenant, ne donnent quasiment plus aucun signe de vie... Assez embarrassant de voir ceux que je croyais être de bonnes personnes...
Mon fils : Rien en particulier
6) Vous sentez vous différente ?
Ma fille : NON ! Je me suis bien adaptée à cette nouvelle vie et même si ce n’est pas la vie que j’aurais pu imaginer, je ne manque de rien, j’ai mes deux parents et de l’amour quand même. Alors dans un sens, faut pas dramatiser...
peut-être différents d’une certaine manière, mais les valeurs d’une famille sont identiques.
Mon fils : non
7) En voulez-vous à votre maman ?
Ma fille : NON ! Lui en ai voulu au début... ce qui est normal je pense, parce que ce n’est pas facile à vivre un tel bouleversement, un tel changement. Mais avec du recul, c’était pour ma mère la seule solution pour être elle-même, alors je ne peux pas lui en vouloir pour ça..
Mon fils : non

8) Si vous aviez un message d’espoir pour les jeunes, que leur diriez-vous ?
Ma fille : S’ils sont dans le même cas que moi, qu’ils se rendent compte que ce qui est vraiment important c’est le bonheur de sa famille avant tout. C’est quelque chose qui les concerne mais à moitié
Mon fils : rien
9) Je pensais aux jeunes homos ? Quel message pour eux ?
Ma fille : Battez vous pour obtenir les mêmes droits, car vous êtes des êtres humains avant tout !
Mon fils : En fait, je m’en moque.
10) N’est-ce pas un acte de courage ce que votre maman a fait ?
Ma fille : SI ! Pour tout quitter, (un milieu aisé) , du courage, il faut en avoir ! Le fait de tout dévoiler et d’assumer, de recommencer une vie au bout de 20 ans passé avec la même personne... J’ai beaucoup d’admiration envers cela !
Mon fils : Un peu oui !
11) Comment vous la voyez aujourd’hui ?
Ma fille : Toujours la même à mes yeux. Je l’aime toujours autant voir plus parce que le fait de la voir moins qu’avant, elle me manque. Et maintenant, je sais qu’elle est épanouie et heureuse !
Mon fils : Normale et mieux dans sa peau.

alors ? Mes enfants ont voulu participer au livre que je viens d'écrire... cela ne veut-il pas dire qu'ils ont aussi des choses à dire ? et qu'il est grandement temps qu'on avance encore dans ce domaine

Retourner vers « Enfants et famille »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité