Est-il temps de lui dire ???

Problématiques de la famille et des enfants : éducation, homoparentalité, procréation, adoption et questions juridiques associées.
Avatar du membre
Blue
Bijou
Bijou
Messages : 1965
Enregistré le : 12 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Localisation : IdF
Âge : 42
Contact :

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Blue » 7 années plus tôt

Heu, tisouribi, duendecilla, ne pas rendre de comptes (= ne pas se justifier) et ne pas communiquer, ce n'est pas du tout la même chose.

Ce sont les parents qui sont responsables des enfants, éducation, bien-être et actions compris. Il est donc normal que les parents accèdent aux informations nécessaires pour exercer correctement cette responsabilité.

Comme l'a bien dit Xender ce n'est pas une relation symétrique, et effectivement la vie privée des parents est nettement plus étendue que celle des enfants (qui démarrent avec tellement peu d'intimité que les parents leur torchent les fesses !). Scoop : une famille n'est pas une démocratie, on ne peut pas jouer "ma liberté contre la tienne".

Et ça n'a rien à voir avec un aspect "honteux" des choses, c'est juste que chaque adulte met les limites de sa vie privée à certaines bornes, qui ne peuvent être dépassées, même pour/par les enfants.

Faire sentir/Signaler à son enfant qu'il a franchi une limite, je ne vois pas en quoi c'est irrespectueux. C'est même une belle et bonne communication : "là, t'es allé trop loin" ^^

Communication, respect, oui ; justification, non.

(mais bon j'ai pas d'enfant et si un jour j'en ai je n'ambitionne pas vraiment de tout faire bien.)
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Titsouribi » 7 années plus tôt

Oui .... et non Blue, oui et non.

Pas d'accord comme dirais l'autre :wink:

Non seulement la relation n'est pas symétrique mais surtout la relation est quasi-charnelle, instinctive.
Elle est pas comparable à la relation entre deux citoyens d'une nation qui sont étrangers l'un à l'autre !
Je pense pas qu'on puisse raisonner sur la hiérarchie familiale comme sur le reste de la société.
Ce que tu dis me semble valable pour un adulte vs un enfant quelconque (à l'école, dans la vie en communauté ... etc).

Mais ton gamin te connait comme si c'était toi qui l'avait fait :cheesy: Il te "sent" .... bien avant de te comprendre.
Et surtout il passe une proportion phénoménale de son temps à ton contact. Il absorbe tout.
Et pour ne pas rentrer dans un débat bien plus complexe, il a de toi en lui ...
Je campe sur ma position : si tu veux préserver ta vie privée en dehors de la famille, faut vraiment sortir les cloisons hermétiques. Si tu en laisse transparaitre ne serait-ce que des miettes et que tu as un gamin inquisiteur / sensible / mature / curieux de nature, à mon avis à plus ou moins long terme t'es grillé et t'auras de toute façon des questions.

Et je suis désolée, mais qui tu es, c'est un peu qui il est lui. Il a besoin de savoir ça, tous les être humains ont ce reflexes de vouloir savoir qui ils sont et d'aller questionner les origines pour le savoir.

Je sais pas, j'ai peut-être une vision super romantique, émotionnelle de la chose (peut-être parce que j'étais - et je suis toujours :cheesy: - une gamine extrêmement sensible) mais je ne crois pas à l'autorité pour ces choses là.
C'est qu'un paliatif.
"Ca te regarde pas" ça ne marche qu'un temps. Et selon moi ça attise encore plus la curiosité.
"There are no short cuts to any place worth going"
Ptiboudin

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Ptiboudin » 7 années plus tôt

Titsouribi a écrit :Et je suis désolée, mais qui tu es, c'est un peu qui il est lui

:shock: :?: :?: :?: :?: :?: :?: Je ne comprends pas.. en fait je ne préfère pas comprendre....
titsouribi a écrit :mais je ne crois pas à l'autorité pour ces choses là.
C'est qu'un paliatif.
Ben .. ce n'est même pas une question d'autorité là, mais de limites concernant l'intimité du couple parental.
Le fiston peut éventuellement apprendre que sa mère est bi, mais la façon dont ses parent gèrent leur couple, la bisexualité, leur intimité, leur ouverture, bien cela ne le regarde pas.
S'il a besoin d'être rassuré, c'est éventuellement sur le fait que le couple formé par ses parents est solide, amoureux et que ses parents l'aimeront toujour lui ^^
Enfin je dis ça mais moiiiiii noooooooooooon pluuuuuuuuuus j'ai pas d'enfaaaaaaaaaaaants :cheesy:
Avatar du membre
Duendecilla
Biscotte
Biscotte
Messages : 354
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Définitivement Bi
Localisation : Pas très loin d'Oscar Wilde...
Âge : 40

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Duendecilla » 7 années plus tôt

Une fois de plus, je me range auprès de Titsouribi.

Blue, je ne comprends pas grand chose à ton discours.
Blue a écrit :Comme l'a bien dit Xender ce n'est pas une relation symétrique, et effectivement la vie privée des parents est nettement plus étendue que celle des enfants (qui démarrent avec tellement peu d'intimité que les parents leur torchent les fesses !). Scoop : une famille n'est pas une démocratie, on ne peut pas jouer "ma liberté contre la tienne".


Qu'est ce que t'en sais que la vie privée des enfants est moins étendue? :? ça veut dire quoi.. ça?? T'avais pas d'intimité étant jeune toi??
C'est quoi ce truc de torchage de couche??? (franchement je préfère me taire sur ce genre de remarque et me dire que si tu penses ça vaut mieux s'abstenir en effet).

Quant à "la famille n'est pas une démocratie"... ça me fait simplement rire...j'ai l'impression d'entendre mes parents...et franchement ça n'est pas un compliment.
Alors, loin de moi de mettre l'enfant en haut d'une hiérarchie (je sens le coup de l'enfant roi), pour moi la relation doit être la plus équilibrée possible. De toute façon, tu vois bien que les enfants dont les parents imposent sans dialogue réagissent soit en se renfermant sur eux, soit en faisant tout le contraire.

Gaby, ton fils à 17 ans, je ne sais pas s'il a déjà eu des relations (le sais-tu toi d'ailleurs >> cf intimité de l'enfant 8) ) comment il vit sa sexualité etc.
Je crois qu'il y a une différence à lui expliquer la manière dont votre couple fonctionne et lui raconter combien d'aventures a chacun etc.
A la base, la question portait sur tes venues à Paris (ou en tout cas les rencontres/diners). Je me dis que si tu veux lui révéler ta bisexualité, il peut tout à fait comprendre que tu dines de temps en temps avec des amis qui sont comme toi (bisexuelle) parce que tu peux parler de cela ouvertement.
Alors oui, ça lui ferait sans doute un choc, c'est évident. Mais ne serait il pas moindre que celui d'apprendre ces choses cachées?
Je te pose la question hein. Je ne te dis nullement ce que tu dois faire. C'est une décision à prendre avec ton mari je pense. :smackjoue:

Edit : et pour en rajouter une couche (propre), j'aime beaucoup ce que dit une copine à moi (je ne sais pas si elle l'a piqué à quelqu'un ou non):
"Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants"

ça résume tellement bien les choses...
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Titsouribi » 7 années plus tôt

Et ben on peut dire que deux visions de l'éducation s'affronte sur ce post en tout cas :wink:

De toute façon si y'avait une recette miracle, depuis le temps ça se saurait ... D'ailleurs, j'aime beaucoup la phrase de l'amie de Duendecilla qui reflète bien ce concept !

Gab, ça t'en fait au moins de la reflexion stimulante ! :D
"There are no short cuts to any place worth going"
Avatar du membre
Blue
Bijou
Bijou
Messages : 1965
Enregistré le : 12 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Localisation : IdF
Âge : 42
Contact :

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Blue » 7 années plus tôt

Tu ne nettoyais pas les fesses de ton enfant au moment de changer sa couche Duendecilla ??? ni n'a surveillé l'apprentissage du pot ?

Pourtant, elle ne t'a probablement jamais vue sur le trône, ou par accident.

Il y a une dissymétrie tout simplement physique entre les enfants et les parents, durant assez longtemps.

Et puis il y a aussi la chambre : les parents y rentrent pour ranger, nettoyer, jouer... alors que les enfants ne rentrent que très peu dans la chambre des parents.

Et plein d'autres choses comme ça.

C'est tout cela que je mets dans la notion d'intimité et de vie privée. Celles des enfants augmentent petit à petit, que ce soit parce que les parents empiètent "naturellement" moins (en se mettant à frapper à la porte par exemple), ou parce que les enfants vont l'imposer (notamment à l'adolescence).

Et encore une fois, ne pas confondre ne pas dévoiler son intimité et imposer, ne pas se justifier et ne pas communiquer. Je propose simplement de dire "là, mon enfant, tu es en zone privée", c'est transformé en "tu imposes arbitrairement !".
Ce n'est pas arbitraire, c'est privé.



Ptiboudin > titsouribi veut dire qu'un enfant se construit en partie sur son héritage familial, biologique et/ou culturel. Et qu'il devine beaucoup de choses. C'est vrai, mais pour moi cela ne signifie pas que l'on doit tout donner de soi pour autant.
Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 39

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar LudmiA » 7 années plus tôt

Blue a écrit :Pourtant, elle ne t'a probablement jamais vue sur le trône, ou par accident.

Il y a une dissymétrie tout simplement physique entre les enfants et les parents, durant assez longtemps.

Et puis il y a aussi la chambre : les parents y rentrent pour ranger, nettoyer, jouer... alors que les enfants ne rentrent que très peu dans la chambre des parents.

Et plein d'autres choses comme ça.


Même si je ne souhaite pas intervenir sur ce sujet (étant plutôt d'accord avec Titsouribi et Duendecilla), j'aimerais juste nuancer une chose. A savoir que toutes les familles ne sont pas identiques. Ça paraît bête de le dire, tant c'est une évidence.
Mais, par exemple : j'ai été élevée par des personnes très âgées et "à l'ancienne - à la paysanne" (et non-caucasiens), plusieurs générations dans la même maison bien souvent, nous faisions notre toilette ensemble et dormions souvent dans le même lit pour des raisons pratiques. Il n'y avait pas d'ambiguïté la derrière, mais nous vivions dans une promiscuité qui aujourd'hui est très mal vue. Cette partie de ma vie n'a pourtant pas fait de moi quelqu'un de détraqué, et j'ai un immense respect pour mes grands-parents que j'ai pourtant vu nus au bain bien souvent.

Tout ça pour dire que même les "règles" les plus "reconnues" à appliquer à la sphère familiale (caucasienne, occidentale, du XXème/XXIème siècle) ne sont que des points de vue de notre époque. A plus ou moins 70 ans près, nos valeurs peuvent changer du tout au tout...
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh
Avatar du membre
Duendecilla
Biscotte
Biscotte
Messages : 354
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Définitivement Bi
Localisation : Pas très loin d'Oscar Wilde...
Âge : 40

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Duendecilla » 7 années plus tôt

Je suis tout à fait d'accord avec LudmiA :P

Je ne reconnais pas du tout MA famille dans ce que présente Blue...

Au risque de paraitre bizarre, je dors parfois dans le lit de ma fille (avec elle), elle dort parfois/souvent dans le mien. Je n'ai pas d'espace d'intimité propre parce que ma chambre, c'est le salon. Donc... Lorsque mon homme est là, elle sait qu'elle ne peut pas dormir avec moi, mais il est arrivé quand elle était plus petite qu'elle vienne dormir avec nous (mais en fait c'est elle qui prenait le plus de place :mauve: )
Et puis oui, elle m'a déjà vu sur le trône comme tu dis (vais-je en faire une détraquée sexuelle pour autant?). Je ne ferme pas la porte à clef et il lui arrive d'ouvrir, de vouloir venir voir "mon pipi ou mon caca", savoir si ça sent ou pas...(spéciale dédicace aux parents). Je lui fais néanmoins comprendre que je préfère être seule et tranquille.
idem pour elle, je la laisse tranquille et ne vient que si elle a besoin de moi.

Alors oui, le fait de vivre seule avec mon enfant fait que les limites de notre intimité est peut-être différente de la "norme", mais essaie de te doucher avec un gnome de 10 mois dans la pièce d'à côté.

Les seules limites d'intimité physique que j'impose à ma fille sont celles de mon compagnon. Et ça n'est pas parce que ça me dérangerait qu'elle le voit nu (j'ai toujours vu mon père à poil sortir de la salle de bain pour aller jusqu'à sa chambre et ça ne me pose pas de problème qu'il me voit adulte nue).
Mais ça n'est pas son père, et de ce fait, mon homme veut prendre toutes les précautions car il ne veut pas qu'il y ait un seul doute possible (concernant des accusations de tentatives d'attouchements qui peuvent arriver à un moment donné car l'enfant veut jarter l'autre..bref c'est long à expliquer et je m’égare)

Je crois qu'il n'y a pas UN modèle familial, mais des familles, toutes différentes, même si comme le dit LudmiA, certaines cultures ont des habitudes qui leur sont propres.
J'ai vécu avec ma fille dans une communauté Kuna. Toute la famille (environ 20 personnes) dormait dans la même "case" vivait ensemble 24/24 et chacun d'entre eux savait où étaient les limites de l'intimité (en tout cas c'est ce qu'il m'a semblé).
La promiscuité fait que tes habitudes changent apparemment.

Mais là, on parle plus d'intimité physique que du reste.

Je ne crois pas qu'il y ait une seule réponse.
je pense que ce que tu évoques Blue comme "privé" est différent pour chacun de nous. Ce que tu vas considérer comme privé pour toi, ne le sera pas forcément pour moi et inversement.
je n'ai pas trop d'exemple là de choses que je garderais privées par rapport à ma fille, mais elle est très petite et donc bien loin des 17 ans du grand de Gaby.

On n'est pas d'accord sur le fond, point. Je n'essaie pas de t'imposer ma vision de l'éducation, c'est la mienne et j'ai déjà suffisamment de personnes sur le dos avec qui il faut que je bataille pour la faire entendre. De plus, rien n'est figé et il est possible que je change d'avis sur certains points dans quelques années, je n'en sais rien.
Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Genre :
Âge : 34

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Titsouribi » 7 années plus tôt

L'argument :

"y'a une assymétrie physique" me fait froid dans le dos de ce que j'en comprend ....

Qu'est-ce que tu sous entends là ? Les parents sont plus forts donc ils ont naturellement le pouvoir ?
Les enfants ont un système nerveux sous développés donc ils ne peuvent pas comprendre ?

A ce compte là y'a une assymétrie physique entre la plupart des êtres humains, dans un sens ou l'autre. Entre les frère et soeur qui n'ont pas le même age, pas le même sexe, entre les hommes et les femmes. Je vois vraiment pas en quoi ça justifie une "domination" des parents sur les enfants en terme d'autorité comme tu le sous entends. Voir ça fait écho à des choses qui m'ont beaucoup perturbée étant jeune (agressivité, domination, parfois à la limite de la violence des deux hommes de ma famille, mon père et mon frère) et qui à mon sens sont totalement rétrogrades.

Je pense qu'on a exprimé amplement nos points de vue, ce serait dommage que le débat s'envenime ... ce n'est pas ce que je cherche, juste que ça me paraissait un besoin profond d'exprimer mon rejet de cette conception là de la famille. Je n'élèverai pas mes enfants avec ce présupposé là et c'est certainement pas la loi du plus fort / du plus grand que je compte leur inculquer.
"There are no short cuts to any place worth going"
Avatar du membre
Chanterelle
Bioénergétique
Messages : 5580
Enregistré le : 12 années plus tôt
Orientation sexuelle : Quest
Localisation : Sous-bois de moyenne montagne
Genre :
Âge : 49
Contact :

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Chanterelle » 7 années plus tôt

Nos enfants nous voient régulièrement à poil, ils savent que dans la chambre on ne fait pas que dormir, il n'y a pas de verrou aux portes, il y a une proximité physique (allaitements longs, sevrages naturels), j'ai dormi avec eux mais... les détails ne les concernent en rien. On répond aux questions générales, sur l'amour, on n'élude pas les questions pour autant.
Si mes enfants me questionnent, je me contenterais de répondre qu'on ne sait jamais, que ça peut très bien arriver, de tomber amoureux d'un homme ou d'une femme.
Si je vais à Paris, c'est pour voir des amis, ils en connaissent certains, d'autres non.

Mon rôle est de les accompagner et de faire mon max pour qu'ils deviennent des adultes épanouis et bien dans leur peau.
C'est mon unique devoir. Leur révéler les détails de ma vie sexuelle ? Hors de question. Question de principe, c'est tout.
Eux seuls pourront un jour me juger.

Mais si certains se sentent obligés de hurler à la face du monde entier, enfants compris qu'ils sont bi, ou ressentent le besoin de se justifier par rapport à leurs enfants, libre à eux... pourtant, je ne pense pas que ce soit forcément leur rendre service.

Rajout: et oui, les parents incarnent l'autorité.
Un parent c'est pas un copain. Je pense que la confusion de ces rôles est justement la source de bien des problèmes.
Un enfant se respecte, un parent se respecte, aucun n'est meilleur que l'autre mais chacun reste à sa place et ne s'immisce pas volontairement dans l'intimité que l'autre a le droit/souhaite préserver.
Sinon, ça devient malsain.

Et je suis contre le "tout dire", "tout savoir", "transparence totale".
Même pas une histoire de confiance, juste là encore de principe et finalement quellque part de respect.
Avatar du membre
gaby
bygawatt
Messages : 4293
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : je n aime pas les restrictions
Localisation : rouen
Genre :
Âge : 52

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar gaby » 7 années plus tôt

Nous avons élevé nos enfants en essayant d'expliquer un maximum de choses, en essayer de les amener à être respectueux de la liberté de chacun et en respectant leur liberté.

Nous avons toujours expliquer que la famille c'est une vie en communauté et que pour le respect et la liberté de chacun il devait y avoir un certain de nombre de règles.

Nous avons toujours essayé de ne pas rentrer dans l'exercice : fais ce que je dis pas ce que je fais.

Tout comme chanterelle, ils savent et depuis tout petit que nous faisons d'autres choses dans notre chambre (l'autre jour, mon fils nous a demandé si nous avions bien fait "mumuse" ce à quoi nous avons répondu très à l'aise que bien sûr comme toujours), que l'on frappe avant d'entrer, et je rend la pareille : je frappe et j'attends qu'ils m'invitent à y rentrer (enfin maintenant qu'ils sont ado sinon avant je frappais et j'entrais).

Nous n'avons pas de tabou quand à la nudité envers les uns et les autres. Nous parlons de tout (cf certains de mes posts principalement sur les questions de la sexualité). Le seule tabou étant notre bisexualité bien que nous parlions de bisexualité ou homosexualité de façon libre. (mon fils a déjà demandé à mon mari si il était bi, pour exemple, ce qui à mon sens fait preuve d'une certaine liberté de parole de leur part)

Quand nous sortons, nous disons que nous allons voir des amis. Mais cette explication est suffisante lorsqu'ils ont 8 ans. Mais à 15 ou 17 ans, ca l'est moins. Peut-être est ce de notre faute, nous avons toujours essayé de répondre aux questions le plus honnêtement possible, en tout cas au plus près de la vérité.

Donc conclusion après discussion avec mon mari, nous ne dirons rien. La version officielle étant queE nous rencontrons toujours des gens qui font du théâtre, qui participent à des forums de théâtre, ou bien des musiciens, ou bien des gens qui connaissent ces gens etc...
pour vivre heureux, vivons heureux
biartemis1974

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar biartemis1974 » 7 années plus tôt

Respecter la liberté de chacun, c'est aussi respecter ses besoins/envies/désirs de ne pas tout dire, pas tout de suite, pas à nous etc...

Que ces personnes que tu rencontres soient bi ou non ne changent absolument RIEN.

C'est comme si tu vas diner avec des gens du théatre, tu sais pas si ils sont tous hetero..

Ton fils ne t'a pas demandé si tu étais bi, il a demandé d'ou tu connaissais les personnes si je me rappelle bien..

je suis pas le débat avec etre a poil ou pas et dire a son fils qu'on est bi, desolee, j'dois etre blonde.
Avatar du membre
Blue
Bijou
Bijou
Messages : 1965
Enregistré le : 12 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Localisation : IdF
Âge : 42
Contact :

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Blue » 7 années plus tôt

Je dois vraiment m'exprimer comme une quiche :twisted:

Duendecilla, si, en fait, on a au moins une conception commune, c'est qu'il y a des choses privées. Et effectivement chacun met les limites de sa vie privée où il le souhaite (je n'ai pas dit autre chose).

Là où on diffère, c'est que toi et titsouribi avez semblé vouloir à tout prix que l'orientation sexuelle et la vie sexuelle ne soient pas dans cette sphère privée, que quand les enfants posent des questions là-dessus il faudrait répondre à tout. Je pense qu'on peut dire "stop, là tu es dans une zone qui n'appartient qu'à moi".

Titsouribi > que l'adulte soit plus fort physiquement est un fait.
Et comme justement il est facile d'en abuser, les parents devraient d'autant y être attentifs, pour mettre en place rapidement une autorité morale plutôt que physique. (et évidemment, l'autorité ça s'exerce pas n'importe quand n'importe comment avec n'importe qui, chaque enfant est différent, et ça ne s'exerce pas non plus de façon forcément autoritaire, ça n'empêche pas le dialogue ni l'échange ni la prise en compte autant que possible de l'avis de l'enfant)

Après, si vous préférez frémir à l'idée d'un monstre dictatorial qui battra ses gosses parce que je ne considère par les mots "autorité parentale" comme gros... (on n'a pas de smiley qui hausse les épaules ?)

biartemis1974 a écrit :

je suis pas le débat avec etre a poil ou pas et dire a son fils qu'on est bi, desolee, j'dois etre blonde.

:mdr:

c'est juste que pour moi annoncer à mes enfants potentiels que j'ai une vie sexuelle bi ou que je rencontre des personnes par affinité basée sur l'orientation sexuelle, c'est comme me mettre à nu et que ce n'est pas une chose avec laquelle je pense que je serais à l'aise avec mes potentiels rejetons ^^ (et j'ai pris une comparaison avec le fait que la nudité de l'enfant est très habituelle pour le parent mais l'inverse pas forcément - avec plein de contre-exemples !)

Cependant le fait d'être bisexuelle, je pense que je pourrais le dire. C'est "faire" que je considère comme très privé.
Avatar du membre
Nomis
Bikini
Bikini
Messages : 706
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : 42
Localisation : Ile de france
Âge : 25

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar Nomis » 7 années plus tôt

Très intéressant ce post...et puis je vais pouvoir donner mon avis en tant que "jeune" de 18ans. D'abord gaby, c'est normal que ton fils se pose des questions sur ta vie, mais à partir du moment ou tu lui a dis que tu dinais avec des amis, il n'a pas à te demander de lui faire des fiches sur ces personnes, comment tu les a rencontrées etc... C'est tout à fait normal que tu ait une vie à toi, et même si il a le droit de poser la question, rien ne t'oblige à donner la réponse. Je ne demande pas de précisions à mes parents sur leur sorties, mais c'est vrai que globalement ils dinent avec des gens que je connais ou dont j'ai déjà entendu parler... Par contre c'est vrai que eux sont assez interrogateurs sur mes sorties, mais jusqu'à présent je n'ai jamais eu besoin de leur mentir la dessus... Je crois qu'on est assez honnêtes là-dessus chez moi, mais je pense que si quelqu'un voulait garder quelque chose pour lui personne n'irait faire un interrogatoire (sauf pour mon petit frère, qui n'a que 14ans et c'est normal que mes parents sachent ou il sort le soir)

Pour ce qui est de leur parler de ta bisexualité, la je suis complètement dans le flou... Le sujet n'a jamais été abordé chez moi, tout au plus ai-je du entendre parler de untel et de son "ami" au détour d'une conversation (j'ai crus comprendre que ma mère avait un collègue/ collaborateur/ connaissance de travail gay). En fait je n'ai aucune idée de ce que mes parents pensent de l'homosexualité ou de la bisexualité, on a juste jamais abordé le sujet (c'est un peu pour ça que je ne sais pas trop si je dois leur en parler ou non...). Je sais que globalement ce sont des gens assez tolérants, et je n'ai jamais entendu de propos homophobes dans leur bouche, mais je ne sais pas du tout ce qu'ils en penseraient si ils apprenaient que moi, leur fils, je suis bi. C'est un peu comme si pour eux l'homosexualité ca existait (la bisexualité je ne sais pas, jamais entendu parler chez moi), mais chez les autres, ou en tout cas chez personne d'assez proche de nous pour que ce soit important. Donc c'est vrai que si j'apprenais qu'un de mes parents est bi, ca me ferait un choc, étant donné que je ne sais même pas leur avis sur le sujet : Ce n'est pas comme si ils pouvaient se justifier par une crainte de ma réaction, vu que c'est eux qui m'ont élevé et que c'est de leur responsabilité de m'avoir éduqué y compris là dessus, alors que le sexe était un sujet quasiment tabou chez moi (quand j'ai voulu savoir comment on faisait les bébés, ils m'ont offert un livre sur le sujet pour mon âge, résultat je pensais avoir compris globalement mais comme j'avais l'impression de ne pas pouvoir leur demander de précisions, et j'ai eu pas mal de surprises plus tard, ce livre n'étant en définitive pas terrible...j'ai relu des passages récemment, notamment celui sur l'homosexualité, je le posterai ca m'a dégouté de redécouvrir les bêtises qu'on m'a apprises étant petit).
Dans ton cas gaby c'est différent, tes enfants savent que tu as des amis homos, et d'après ce que tu dis tu leur a expliqué pas mal de chose concernant le sujet, sans forcément leur parler de toi ce qui est normal. Je pense que c'est ton choix de leur en parler ou pas, mais que tu décide de le faire ou non ils n'ont rien à te reprocher car tu leur a appris tout ce qu'il était bon de savoir sur le sujet. Ce qui se passe dans ta tête ou dans ton couple ce sont tes affaires et ils doivent respecter ton intimité. Dans mon cas c'est différent, puisque mes parents m'ont un peu laissé me débrouiller tout seul là dessus, et m'ont laissé avec pas mal d'incompréhensions et de doutes. (D'ailleurs quand mon frère a voulu se renseigner sur le sujet, ma mère s'est tourné vers moi et m'a demandé "tu ne veux pas lui expliquer, toi?" :? :? et moi qui n'avais rien compris je lui ai passé mon bouquin...)

Tenez je vais vous recopier le passage de ce bouquin qui parle d'homosexualité (le bouquin fonctionne sur un système de questions réponses)
*Début de citation*
Est-ce qu'un garçon peut avoir du désir pour un autre garçon?
Parfois certains garçons désirent des garçons et en grandissant ça change et ils se mettent à préférer les filles. ET puis parfois certains garçons préfèrent les filles et en grandissant ils préfèrent les garçons.

Est-ce que c'est normal?
Tout le monde se pose ces questions et avec le temps on trouve la réponse : si on laisse parler son cœur, on finit toujours par découvrir si on est hétérosexuel (c'est un garçon qui préfère les filles) ou homosexuel (c'est un garçon qui préfère les garçons ou une fille qui préfère les filles).

Est-ce qu'un fille peut avoir du désir pour une autre fille?
Pour les filles, c'est comme pour les garçons.
*Fin de citation*

Le bouquin c'est "Le guide du zizi sexuel" (par l'auteur de la BD titeuf qui se veut drôle et a illustré le bouquin) édition glénat
Voila exactement à quoi se résume l'éducation de mes parents sur le sujet de l'homosexualité. Alors franchement, il ne faut pas s'étonner si je me pose des questions aujourd'hui encore. (Et j'imagine que pour pas mal d'entre vous c'est pire encore, niveau éducation...)

Tout ca pour dire gaby : je pense que tu as rempli ton rôle de parent, et que ton fils n'a pas à être aussi inquisiteur avec toi : tu l'as élevé correctement et tu as le droit à ta vie privée.
Avatar du membre
gaby
bygawatt
Messages : 4293
Enregistré le : 13 années plus tôt
Orientation sexuelle : je n aime pas les restrictions
Localisation : rouen
Genre :
Âge : 52

Re: Est-il temps de lui dire ???

Messagepar gaby » 7 années plus tôt

merci de m'avoir donné ton sentiment.

Et je confirme "le guide du zizi sexuel" est un bon livre, ca m'a pas mal aidé pour aborder certain sujet.
pour vivre heureux, vivons heureux

Retourner vers « Enfants et famille »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité