"Et sinon, vous avez des enfants ?"

Problématiques de la famille et des enfants : éducation, homoparentalité, procréation, adoption et questions juridiques associées.
Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

"Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Trentenaire, sans anneau à l'annulaire (non, plutôt une bague argentée au petit doigt, souvenir d'un voyage et porte bonheur intime), non accompagnée (ni partenaire, ni ventre rond, ni bébé, ni enfants), bien habillée pour l'occasion sans en avoir fait des tonnes non plus. Rides discrètes que j'adore d'une bonne vivante sans prétention. Un mariage. Du monde qu'on voit très rarement. Des centaines d'invités. Grandes familles obligent. Un apéritif thématique en extérieur. On discute de ci de là. Et là, la question inévitable, incontournable, qu'on a envisagé : "Et sinon, vous avez des enfants ?". Ou encore, "Et vous êtes mariée ?".

Pour la première question, j'ai pu répondre que ça n'était pas au programme, que j'avais des neveux qui m'adoraient et que j'adorais. J'ai tenté auprès de personnes que j'apprécie qui avaient aussi le sens de l'humour "Mariée ? je ne comprends pas ce que ça veut dire." avec un grand sourire du visage tout entier. Nous avons bien ri. Et je trouve que j'ai bien géré les choses, j'étais en forme et j'ai mis les formes comme je le souhaitais. Avant de me rendre à l'évènement, j'ai songé à la formule "sourire béatement et me barrer" si je tombais sur un concentré de bêtise humaine mais j'ai trouvé plus amusant de voir la réaction des personnes en face, tout en évitant la bêtise humaine au maximum (pourquoi se mettre des bâtons dans les roues après tout ?).

Mais c'est dommage de se dire "je m'en suis bien sortie" : je ne devrais rien me dire, en fait. Et, quelque part, toutefois, je pense que ça peut avoir quelque chose de déroutant, de déconcertant, voire d'intrusif et de gênant, selon l'humeur dans laquelle on est, la pêche qu'on a ou pas, ce qu'on traverse dans sa vie. L'injonction de répondre à ces questions fatidiques apparaitrait comme s'il était exigé que l'on doive se justifier de quelque chose. Question d'habitude, certainement. Question d'entraînement aussi, de pratique à répondre à ce genre de questions automatiques, voire même "normales" parce que vous êtes dans la tranche d'âge parfaite et socialement plus qu'acceptable de procréer (surtout pour une femme). Questions qui peuvent ressortir autour d'un verre de champagne, à un dîner, un évènement religieux, un vernissage, un repas d'affaires, un rendez-vous professionnel, un apéritif convivial...

Choisir sa vie (amour ? amours ? travail ? mariage ? famille ? couple ? enfants dans ou hors "pêcher" ? projets ?), prendre son temps de trouver la bonne personne, ne pas faire semblant de préférer les hommes si on préfère les femmes en tant que femme, et inversement de préférer les femmes si on préfère les hommes en tant qu'homme, ou les deux : plus le temps passe, et plus la prise de recul devient impérative pour passer sans ombrages à travers les mailles des filets des convenances. L'humour est une belle arme. Mais il ne fait pas tout face à ce qui peut paraître intrusif quand on parait taquiner les normes à la limite des convenances qu'elles édictent pour la majorité.

Et vous, comment répondez-vous à ces questions : "Etes-vous marié(e) ?" et "Avez-vous des enfants ? ". C'est à dire : quelles situations coquasses avez-vous rencontré ? Qu'avez-vous trouvé à répondre ? Comment a réagi votre auditoire ? Et vous, comment avez-vous réagi ? Comment éviter les réactions fâcheuses (envoyer balader, regard de killer, coup de tête, clés ou autres prises de l'ours), garder le contrôle de la situation à son avantage ?

Merci par avance de votre partage, qui peut inspirer, je pense, mais aussi alléger bien des situations et des personnes.

Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi happy
Gender :
Âge : 46

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Desmodromique » il y a 6 ans

La question "êtes-vous marié(e)" peut être entendue de diverses manières : s'agit-il de savoir si l'on vit avec quelqu'un, ou de connaître notre situation légale ? Bien sûr dans le cas de figure que tu décris, question posée par des inconnus lors d'une fête, je me doute qu'il ne s'agit pas de détail bureaucratique. :cheesy:
Mais je trouve en tout cas cette question totalement déplacée et indiscrète. Selon l'âge et l'intention de la personne qui la pose, ma réponse peut varier. Si ce sont des petits vieux, généralement je fais une gentille réponse bien proprette. Sinon, ça peut aller d'un poli "j'ai une vie amoureuse, si c'est ce que vous voulez savoir" jusqu'au "qu'est-ce que ça peut te foutre ?", en fonction de l'individu et du contexte.

Mais j'ai plus souvent eu droit au "vous avez des enfants ?" qu'au "vous êtes mariée ?". Question de société, je pense, où les gens savent qu'il n'est plus nécessaire d'être passé devant le maire pour fonder une famille.

A la question des enfants je réponds souvent "non, mais j'ai un chat et quelques motos, c'est déjà bien assez de soucis". Rares sont les gens qui demandent plus de détails. :wink:

De toute façon j'ai tellement de mal à faire du small talk avec des inconnus qu'on n'insiste pas trop avec moi... :D
No, I'm bisexual, you're confused.

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Pas small talk non plus. Merci pour ces cartouches recyclables à adapter aux circonstances. :)

Catla
Bikini
Bikini
Messages : 672
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Bi-sounours
Âge : 42

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Catla » il y a 6 ans

C'est le genre de question banale que peuvent poser les gens lors de réunion de famille, mariage & autres événements. Je ne le vois pas vraiment comme une question intrusive, avec les années, j'ai appris à voir ça plus comme une façon pour certaines personnes de lancer une conversation avec un inconnu. Malheureusement avec moi ils ne sont pas bien tombé, car étant sans enfant, non mariée et vivant seule (bien qu'ayant une vie amoureuse) et étant parfois aussi sans travail, forcément j'en dis pas bien long sur tous ces sujets... ce qui a pour résultat de parfois couper court à une potentielle conversation plus poussée, car mon interlocuteur ne sait pas trop quoi répondre. Mais ce n'est pas bien grave, même si ça peut paraitre un peu chiant sur le moment, je ne le fait pas voir et je répond poliment et ça s'arrête la. Il m'arrive aussi parfois de répondre avec humour en disant, "j'ai 2 chats et c'est déjà bien suffisant" :D

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

C'est vrai que la réplique des animaux domestiques et activités sportives ou hobbies très prenantes, semble d'une efficacité redoutable lors d'un vin d'honneur par exemple.

Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi happy
Gender :
Âge : 46

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Desmodromique » il y a 6 ans

Et puis avec un peu de bol tu tombes sur quelqu'un qui a les mêmes hobbies et la soirée paraît tout de suite moins chiante. :cheesy:
(sauf en ce qui concerne la moto : y'a de sacrés gros boulets dans ce milieu :? et ça m'est déjà arrivé de regretter avoir évoqué cette activité !)
No, I'm bisexual, you're confused.

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Oui, la réplique hobbies est une manière efficace de détourner habilement la conversation. Après, si on tombe sur un boulet, on peut toujours prétexter verre vide, faim soudaine ou urgence sanitaire pour y mettre un terme à un moment de l'échange, ni vu ni connu. A la base, je trouve les questions liées au "mariage" et aux "enfants" déplacées et irrespectueuses, quoiqu'elles restent incontournables dans des circonstances de type mariage bourgeois. Pour ce qui est de cacher sa gêne sur le moment, pas toujours évident mais c'est une question de pratique et de répliques en stock, sans doute.

Avatar du membre
Les Yeux Noirs
Biscuit
Biscuit
Messages : 2434
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Les Yeux Noirs » il y a 6 ans

C'est sûr qu'on est plus souvent face à la question "et vous avez des enfants ?" qu'à un "vous aussi, vous vivez en trouple ?" ou un "vous êtes plutôt filles, garçons ou les deux ?"... C'est dommage, ça pourrait rendre certains mariages (ou autres occasions plus ou moins festives) plus intéressants :mrgreen:

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Les Yeux Noirs a écrit :"vous aussi, vous vivez en trouple ?" ou un "vous êtes plutôt filles, garçons ou les deux ?"... C'est dommage, ça pourrait rendre certains mariages (ou autres occasions plus ou moins festives) plus intéressants :mrgreen:
:D Je vois plus ce genre de questions bien après l'ouverture du bal, lorsque les personnes raisonnables et les chérubins blonds dorment bien profondément.
Mais, en soi, si l'une d'elles est posée, la vie devient bien plus simple.

Pour revenir aux questions clés, au final, l'enjeu dans ces questions, c'est de se faire respecter, de faire respecter des limites. Je pense que ce sont souvent des personnes balourdes, maladroites ou perfides qui peuvent poser ce genre de questions déplacées.

Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 38

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Laure » il y a 6 ans

Les Yeux Noirs a écrit :C'est sûr qu'on est plus souvent face à la question "et vous avez des enfants ?" qu'à un "vous aussi, vous vivez en trouple ?" ou un "vous êtes plutôt filles, garçons ou les deux ?"... C'est dommage, ça pourrait rendre certains mariages (ou autres occasions plus ou moins festives) plus intéressants :mrgreen:
Eh bien certains ne se démontent pas...
Aujourd'hui, au boulot j'ai eu le droit à ça :
une collègue : "je préférais ta coupe avant !" (bon, déjà, ça fait toujours plaisir :gun: )
un collègue : "Oh non ! ça lui va super bien, elle est encore mieux comme ça..."
la collègue : "Ah, ben si tu plais aux hommes, c'est le principal !" :roll:
le collègue : "Enfin, si c'est les hommes qui l'intéressent ! (?)... ... ... " (avec le regard qui va bien !)
Moi : "... ... ... Ah, voilà...c'est le casier que je cherchais..." :ouf: (oui, je sais...aucun rapport !)

Sinon...mon contrat se termine bientôt :fete:
"Run you clever boy and remember"

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

C'est sûr que là on se retrouve dans un contexte clair du travail, où des remarques désobligeantes peuvent avoir lieu de la part de collègues maladroitement directs, voire balourds de mon point de vue. Il existe un topic sur la gestion de ce genre de remarques mal placées. Bien botté en touche en tout cas, Laure : ça peut permettre de feindre l'indifférence face à la remarque de ton collègue.

maelikki_44

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par maelikki_44 » il y a 6 ans

Il est vrai que certains collègues peuvent avoir des réflexions désobligeantes...
Mais ce topic me rappelle la phrase de ma meilleure amie le jour de mon mariage (en mai de cette année) avec l'homme qui partage ma vie depuis 5 ans, lors du repas du soir (elle était mon témoin).

C'était un près ça " Tu vois toi qui croyais que tu étais attirée par les femmes je t'avais bien dit que tu te trompais!" Je ne m'attendais absolument pas à une telle réflection de sa part mais sans me démonter je lui ai répondu tout simplement "Non tu te trompes je suis bisexuelle" elle m'a rétorqué un "tu fais ce que tu veux" et à vite changer de sujet...
Ça m'a confirmé que malgré notre amitié elle ne comprendra jamais et je ne pourrai jamais en parler ouvertement avec elle.

Gil2638

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Gil2638 » il y a 6 ans

Les gens me posent souvent ces deux questions (quoique moins que "depuis quand tu es en France? Pourquoi es-tu venue en France? etc et après les avoir répondu mille fois ça me soule) en tout cas je réponds brièvement "non" ou du genre,normalement les gens comprennent que je pense pas entrer en détail.
Sinon,en dehors du milieu familial ou pro je dis à tous je suis bi,ça me pose aucun problème

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Ce matin, j'ai eu un flash pour répondre à une remarque désobligeante voire virulente : "Je peux vous poser une question ? A votre avis, est-ce que le fait de - ne pas être mariée - ne pas avoir d'enfants - ne pas avoir de partenaire m'empêche d'être une femme ?"
WORAKLSTOI https://www.youtube.com/watch?v=Pz29ToCtd1U OBISPOSIJEMANQUAISDETAPEAUhttps://www.youtube.com/watch?v=iX1-G5aq8KQ U2ONEhttp://www.youtube.com/watch?v=ftjEcrrf7r0

Avatar du membre
Laure
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 225
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bisexuelle
Localisation : entre Gallifrey et Seattle...
Âge : 38

Re: "Et sinon, vous avez des enfants ?"

Message par Laure » il y a 6 ans

Là est toute la difficulté de la définition ou de la perception de la femme par certains dans la société actuelle.
Par quoi se définit-on ? Bien souvent, on subit un discours dévalorisant, voire culpabilisant car on ne répond pas à la pression normative, soit par notre statut social, soit familial, etc.
Imagine lorsqu'à cela tu ajoutes un statut de demandeur d'emploi...Là, tu passes carrément pour une "paumée" !
"Run you clever boy and remember"

Répondre