vos expériences de drague avec le même sexe

Informations, expériences, débats...
BradX
Bizutage
Bizutage
Messages : 19
Enregistré le : 8 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Hétéro-Bi
Localisation : Normandie
Genre :
Âge : 24

Re: vos expériences de drague avec le même sexe

Messagepar BradX » 4 mois plus tôt

Moi je me suis fait souvent dragué ! Si bien que ça m'a même posé des complexes (est-ce parce que j'ai l'air gay ?) En fait non, juste BG :cheesy:
Sérieusement, j'étais pas prêt à l'époque d'assumer et d'aller dans leur sens. Une fois un gars a attendu que je finisse mon service et m'a suivi jusqu'au métro (Paris Ier arr.) m'a demandé de venir chez lui hyper méga lourd etc. mon chef de rang idem me draguais. (C'était pas un quartier gay pour autant !) Un pote de ma soeur à 15 ans et lui 17... Bref d'autres moments que j'oublie peut-être.
Ca fait que depuis un an environ que des femmes me draguent souvent des plus âgées, les jeunes sont très timides. C'est aussi ce qui m'a ouvert vers les plaisirs entre hommes : pas de tabous, décomplexé et je me sentais séduisant...


Donc non pas impossible. Mais maintenant à 24 ans, c'est devenu plus difficile... En boite à Paris, un gars m'a carrément fait sous-entendre qu'il voulait me faire un truc... (une boite normal, pas gay non plus...) Ca dépend d'où tu vis et de ce que tu ouvres aux autres. Je m'explique : tu as un langage corporel, si tu veux draguer toi ou te montrer disponible il faut savoir aussi en jouer. Le meilleur moyen de savoir c'est le regard : un gars hétéro 100% ne va pas te fixer, il s'en fou des mecs, si t'en as un qui allonge un peu trop le regard... Sauf si un gros bouton moche... :p c'est surement qu'il te relook !
Souvent ça m"arrivait ça dans le métro, bars... bref mais dans les grandes villes uniquement !

Et aussi un truc que j'ai souvent soupçonné et que je pense est vrai : le mec hétéro 100% qui fait une blague lourde sur l'homosexualité ou qui a un comportement limite homo avec toi genre te toucher les fesses voire plus... cherche pas il est hétéro de façade... Car s'il t'a touché le cul ou quoi c'est qu'il en avait... envie !
Dans ma pensée un vrai hétéro 100% il ne s'intéresse pas du tout aux mecs, même pas pour du social... RIEN !

Voilà ma vision des choses :D

Après moi je n'ai jamais dragué ouvertement (je n'en voyais pas le besoin, maintenant je pense que j'irai en bar/club LGBT) car je déteste le virtuel !
Avatar du membre
Fun4love
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 160
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Pansexuel
Localisation : Belgique
Genre :
Âge : 66

Re: vos expériences de drague avec le même sexe

Messagepar Fun4love » 2 mois plus tôt

Carmen a écrit :Spontanément je n'aurais pas non plus pensé à ce que Biscuit a dit mais cela me semble finalement logique et réaliste. Etre patient et à l'écoute de l'autre, c'est bien, mais il y a aussi le risque d'attendre pendant très longtemps quelque chose qui ne viendra jamais. Après, c'est à chacun de voir s'il est capable de le supporter, s'il considère que ça en vaut la peine ou pas.
Et par rapport à la bisexualité des hommes mariés, je me suis fait cette réflexion : sur le forum, je me rends compte que les hommes bisexuels sont assez nombreux (aucune idée des pourcentages, mais en tout cas ça existe et je crois pas que ça soit si rare que ça), mais dans ma vie quotidienne c'est comme si ça n'existait pas. Pourtant il doit bien y en avoir !
J'ai l'impression que pour la plupart des gens que je côtoie, un homme bisexuel qui a une femme (ou une copine) et un amant régulier en même temps, ou une relation masculine amoureuse en même temps, ça n'est pas concevable, ça n'est pas reconnu socialement en tout cas. Et un homme qui a une copine et qui a des relations occasionnelles avec des hommes en même temps sera la plupart du temps reconnu comme gay qui ne s'assume pas, je pense. Sans parler de la non-exclusivité qui me semble être un tabou pour beaucoup. Plus l'image négative associée à l'homosexualité (perte de la virilité, etc). Je pense qu'il faut un certain courage pour sortir de ce modèle. Donc quelque part, ce que dit Biscuit n'est pas très étonnant.


Je reprends le message de Carmen et qui a été commenté aussi par Biscuit.
C'est une réalité à propos de la bisexualité qu'on ne peut ignorer. Je m'en suis rendu compte à de nombreuses reprises dans ma vie ; et c'est par ce biais que je cherche à faire des rencontres. Il faut oser sortir des chemins de traverses et ne pas avoir peur de provoquer les réactions. On peut jouer avec les mots avec dérisions et puis lancer une phrase sans ambiguïté. Ça marche de temps en temps... C'est mieux que rien et vivre replié sur soi.

A titre d'exemple , j'ai fait une très belle rencontre fin du mois de mai dernier. En fin de soirée dans un centre culturel, je me suis lié d'amitié avec un homme venu aussi pour la soirée. On a d'abord parlé de tout et de rien, c'était généraliste. Le courant passait juste bien et rien ne pouvait me laisser présager quoi que ce soit. Il me plaisait bien, sans plus. Nous nous sommes revus quelques fois par la suite. Et c'est en terrasse en buvant le verre de l'amitié au soleil que je suis passé dans une phase de drague ... en parlant du serveur. J'ai simplement exprimé mon admiration sur la beauté de cet homme ayant des traits fins , pas très poilu et tiré à quatre épingles. Mon nouvel ami a abondé dans mon sens en ajoutant que ce jeune homme était peut être Gay. Et j'ai rajouté : Et pourquoi pas Bisexuel ?

Il s'en est suivi un partage sur la sexualité en général avec les différents aspects qu'on peut trouver dans la nature humaine. J'ai découvert tout de suite que mon ami n'était pas homophobe. Il a surenchéri un moment donné en disant que c'est vrai , certains homme sont beaux et attirants (!) La porte s'est ouverte à mes yeux.

J'ai fait mon coming out à ce moment là en lui disant que j'avais cette particularité : aimer les deux sexes.

C'est plusieurs jours après qu'il est revenu sur le sujet en me disant que lui aussi avait ces désirs mais qu'il avait peur que ça se sache. Sans plus.

J'ai fait preuve d'audace par un texto en soirée, je lui ai exprimé mon attirance et mon désir de le recevoir chez moi s'il en avait aussi envie. Sa réponse a été brève : " Ok , mais quand ? "...

Il est venu chez moi trois jours plus tard. Il était impatient de passer à l'acte , bien qu'il n'ait jamais eu de rapports homosexuels par le passé. Un peu maladroit au début, tout s'est bien passé le reste de l'après-midi.

On s'est revu une dizaine de fois et fin juillet , il m'a demandé d'en rester là.

Je le revois de temps en temps au Centre Culturel ou sur la Place Communale. Nos contacts restent amicaux et positifs : c'est le principal.

Voilà comment je drague et ce depuis très longtemps. Je vais très rarement dans les endroits exclusivement Gay et je ne drague jamais sur le web. Si je pense à toutes mes relations affectives et sexuelles , je peux conclure que c'est par le tact et la délicatesse en jouant avec les mots clés que j'ai réussi à trouver des partenaires.

Les bars Gay , les Saunas , les sites Internets etc. sont trash et portés sur le " One Shot " ( ou plan Q ) , il ne faut pas l'oublier.
Une relation qui repose sur des liens amicaux est affective, on se retrouve avec des principes de respects et d'attentions délicates ( on n'impose pas , on partage ).

Voilà , c'est une piste de réflexion et qui sait , une des nombreuses possibilités d'approcher un ou une partenaire.

:smackjoue:
- « Ce n'est pas parce que je grignote ce qu'il y a dans les assiettes des autres, que je laisse refroidir ce qu'il y a dans la mienne ».

Retourner vers « Bisexualité : thèmes généraux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités