Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Informations, expériences, débats...
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 360
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Geko » 9 mois plus tôt

Bonjour Keven,
Bien entendu beaucoup de discussions à ce sujet ici, faut-il, ne-faut-il-pas, ou disons que j'y suis particulièrement sensible puisque c'est un problème qui me touche de près.
Tu as eu du courage. Peux tu imaginer un compromis de sa part lorsqu'elle aura pu prendre un peu de recul? Ou proposer un compromis? Après tout cela est très ordinaire, oui, surtout ici, pense tu qu'elle puisse un peu plus tard comprendre, relativiser, tolérer, revenir sur sa conception, comprendre qu'elle n'est finalement pas universelle?
Ceci pour tenter d'éviter tout malentendu. Je veux dire, puisque tu as jeté la pierre dans la mare, creuser, analyser, en parler pour peut être concevoir que cela n'est pas si grave, pour définir ce qui serait éventuellement concevable, avant de passer à des résolutions qui créent tant de peine. Une fois ta bisexualité avouée, autant en parler complètement, peut être certains points sont dédramatisables. On peut faire beaucoup de chose par Amour.
Egoïste, sais pas, peut être, si tu en es arrivé à ces révélations c'est sans doute davantage parce que c'était devenu absolument nécessaire. Enfin, là n'est pas le problème.
Bon courage, si on peut t'aider (ou l'aider) à passer le cap en discutant.
Vous reprendrez un peu de café?
Keven6
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : 9 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Genre :
Âge : 40

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Keven6 » 9 mois plus tôt

Bonjour,

Merci de me répondre.

C'était devenu nécessaire effectivement de révéler. Ma vie de tous les jours en était affectée. On a parlé beaucoup.

J'espère juste pouvoir laisser passer un peu de temps avant qu'elle prenne une décision finale. Avec le temps, tout paraît moins pire. Je veux qu'elle se rende compte que rien n'a changé à part le fait que maintenant elle sait.

Selon moi, nous pouvons seulement être mieux ensemble à partir d'aujourd'hui. Je me suis débarrassé d'un malaises énorme qui m'empoisonnait depuis longtemps.

Merci.
Avatar du membre
Fun4love
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 164
Enregistré le : 8 années plus tôt
Orientation sexuelle : Pansexuel
Localisation : Belgique
Genre :
Âge : 66

Re:

Messagepar Fun4love » 9 mois plus tôt

Bonjour à tous ,
Je reprends un des tous premiers commentaires de Biscuit sur ce message :
Biscuit a écrit : ...
« Tout d'abord, juste un petit détail mais qui a son importance, on n' "avoue" pas sa bisexualité ou son homosexualité, on la révèle. Le verbe avouer est réservé à des crimes ou des fautes, et la bisexualité n'en est pas une ! »
...

Notre culture judéo-chrétienne (et islamique de plus en plus) a tendance à culpabiliser en condamnant sans appel tout ce qui ne rentre pas dans les règles sociales établies. N'oublions pas qu'avant Freud , il n'y avait pas cette classification nuancées entre les tendances (attirances ?) sexuelles. Plus significatif aussi les mœurs des plus libertines en Europe durant la période s'étalant entre le seizième et le début du vingtième siècle. Tout le monde baisait avec tout le monde et ça ne troublait pas vraiment la société puisque tout se faisait à huis clos. La littérature dite interdite se vendait sous le manteau et toutes les classes sociales participaient à cette débauche. La plupart de ces livres sont publiquement mis en vente actuellement (!).

Cette parenthèse pour mettre en évidence que ces pseudos déviances existent depuis toujours et qu'il serait plus sage de les accepter en les incluant dans la normalité.

Alfred Kinsey, auteur de deux grandes enquêtes sur les comportements sexuels, affirmait déjà en 1948 que toutes les pratiques existaient et s’organisaient en un continuum, depuis l’hétérosexualité jusqu’à l’homosexualité en passant par la bisexualité.

Donc, se libérer de toute culpabilité est primordial si on veut se comprendre et s'aimer dans notre globalité.
_______

Mais encore ...
Nous avons tous des périodes de remises en questions et surtout sur le plan affectif et sexuel. Beaucoup de couples passent par des épreuves de nettoyages avec une remise à zéro des compteurs. Il faut vraiment s'accepter et accepter l'autre (conjoint) dans la réalité existentielle. S'il y a des cadavres (tromperies par exemple), l'aide d'un psy devient indispensable pour arrondir les angles et dédramatiser la situation. En 2008, une étude clinique universitaire belge évaluait à trente-sept pour cent le taux d'infidélités suivies chez les couples de trente à cinquante ans.

Il me semble que Kevin et son épouse soient dans une situation qui mérite de faire appel à un thérapeute sexologue et ce, pour clarifier sainement la situation des deux partenaires. Il y a aussi des ateliers psy (Gestalt) qui ouvrent de belles opportunités d'évolutions personnelles. J'y reviendrai un de ces jours ...

La situation vécue par Kevin n'est pas exceptionnelle. Il n'est pas le premier et ne sera certainement pas le dernier.
Je connais beaucoup de couples qui sont passés par des épreuves autrement plus dures (voire même avec violences physiques et morales) et qui s'en sortent merveilleusement bien.

L'amour triomphe de tout.

:dmb:
- « Ce n'est pas parce que je grignote ce qu'il y a dans les assiettes des autres, que je laisse refroidir ce qu'il y a dans la mienne ».
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 360
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Geko » 9 mois plus tôt

Bjr Funlove,
Très bon point de vocabulaire, on n'avoue pas sa bisexualité, tout à fait, et je vais faire pénitence.
Très bon point historique aussi. Il se semblait que le libertinage comme façon de vivre assez commune avait culminé vers la fin du moyen age, et que la religion, en plein essor depuis la renaissance, y avait mis bon ordre, contrôle des culottes, contrôle des cerveaux, contrôle des braves gens donc. Tu parles d'une période s'étendant du VII au XXème; la question donc est
Qu'est ce qui a déclenché ce "puritanisme" du dernier siècle?
La situation de Keven est ordinaire considérée dans la masse mais tragique considérée de son point de vue intime et du point de vue de sa chérie, au présent.
Keven,
Temps et discussion et aide extérieure.
Mais si tu as besoin d'aide car tu crises et si ton couple a besoin d'aide pour passer le cap, ta chérie a aussi besoin d'apports extérieurs pour revoir sa conception du couple, de la sexualité du couple, puisque tu lui proposerais un modèle qui n'est visiblement pas dans ses cahiers. Pour passer cette crise il lui faut aussi se remettre en question, pas si facile. Le message serait "cela n'est pas si grave", mais pour elle aujourd'hui c'est très grave, il lui faudrait donc travailler sur le sujet, mieux comprendre.
Bye
Vous reprendrez un peu de café?
Keven6
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : 9 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Genre :
Âge : 40

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Keven6 » 9 mois plus tôt

Bonjour,

J'avais remarqué la différence faite sur ce forum entre révéler et avouer. J' ai utilisé révéler et ça me convient parfaitement. Je ne me sens pas coupable de ce que je suis. Seulement coupable d'avoir attendu à être prêt à franchir la ligne avant de parler.

J'ai bien conscience que nous avons une différence de points de vue énorme en ce moment, elle et moi sur ce qui est acceptable ou non. Ceci dû au fait que moi, j'ai eu le temps de réfléchir à la situation et pas elle. Une chose est sûre, ça devait être dit.Elle perçoit comme une injustice le fait d'aller vers un autre homme plus qu'une trahison. Enfin, c'est ce que je peux comprendre en ce moment. Je veux clarifier ce genre de détails avec elle dès que possible.

J'ai bien confiance que l'on puisse trouver une façon d'éviter de tout détruire que l'on demeure un couple ou non. Pour l'instant, je pense qu'il est encore trop tôt pour parler de solutions ou d'arrangement. Sa peine est trop grande. Nous avons surmonté bien des choses en 22 ans, ce qui me porte à croire que c'est encore possible de se parler et de se comprendre. Nous avons un enfant homosexuel et ça tellement bien passé. Nous sommes en général ouvert d'esprit.

Le fait d'être gay aurait été bien plus facile on dirait. Aujourd'hui mon besoin affectif est comblé avec elle ainsi qu'une partie du besoin sexuel. Si elle part, moi j'aurai un nouveau problème.

Bonne journée
Avatar du membre
Geko
Biscotte
Biscotte
Messages : 360
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Est Nord-Est Sud
Localisation : Là, maintenant?
Genre :
Âge : 54

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Geko » 9 mois plus tôt

Re bonjour,
Je te comprends car nos situations sont très ressemblantes, à la différence majeure que je n'ai rien dit car je pense qu'il n'y aurait ni discussion ni compromis dans mon cas, donc je la perdrais, ce que je ne veux pas. J'ai peut être faut mais je ne veux pas prendre le risque.
C'est peut être l'histoire de ma vie, je me prends pour un aventurier alors que finalement j'ai eu peur de tout mais ceci n'a rien à voir ici mais je viens de le décrouvrir.
Par ailleurs j'ai discuté ici parfois avec des femmes qui ont accepté ("de gré ou de force") les errances bisexuelles de leurs aimés. Cela demande parfois (plutôt souvent) beaucoup de travail sur soi. Beaucoup de doutes et d'interrogations surgissent. En conclusion on trouve toute une palette de situations qui vont du très bien vécu au très mal vécu.
Bien entendu le destinataire d'un tel cadeau, d'une telle tolérance, d'une telle preuve d'amour se doit d'être un amour de compagnon.
Bye.
Vous reprendrez un peu de café?
Avatar du membre
Fun4love
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 164
Enregistré le : 8 années plus tôt
Orientation sexuelle : Pansexuel
Localisation : Belgique
Genre :
Âge : 66

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Fun4love » 9 mois plus tôt

Hello Keven ,
Je reviens vers toi et ton vécu actuel. Il y a beaucoup de choses qui transparaissent dans tes propos et il serait bien que ton épouse et toi en preniez conscience. Ce que tu vis aurait très bien pu arriver dans l'autre sens (ton épouse qui bascule dans un besoin irrésistible de vivre des émotions homosexuelle). Il n'y a pas d'homophobie dans vos approches respectives de la vie puisque vous acceptez le choix d'un enfant homosexuel. Je reprends quelques expressions positives de ton dernier message :

Keven6 a écrit :...
Une chose est sûre, ça devait être dit.Elle perçoit comme une injustice (1) le fait d'aller vers un autre homme plus qu'une trahison. Enfin, c'est ce que je peux comprendre en ce moment. Je veux clarifier ce genre de détails avec elle dès que possible. (2)
...
J'ai bien confiance que l'on puisse trouver une façon d'éviter de tout détruire que l'on demeure un couple ou non. Pour l'instant, je pense qu'il est encore trop tôt pour parler de solutions ou d'arrangement. Sa peine est trop grande. Nous avons surmonté bien des choses en 22 ans (3), ce qui me porte à croire que c'est encore possible de se parler et de se comprendre.
...
Nous avons un enfant homosexuel et ça tellement bien passé (4). Nous sommes en général ouvert d'esprit.
...
Aujourd'hui mon besoin affectif est comblé avec elle ainsi qu'une partie du besoin sexuel (5).
...
Si elle part, moi j'aurai un nouveau problème (6).
...

_______
(1)
Face à un partenaire qui révèle sa bisexualité, une femme se sent d'abord dépitée et surtout impuissante à agir tant sur le plan affectif que sexuel. Elle ne peut pas entrer en rivalité puisqu'elle n'a pas, physiquement, les éléments physiques à mettre en balance. Une femme a besoin de se sentir aimée, désirée et désirable. Alors elle va mettre ses atouts en évidence et faire du charme. En ce qui vous concerne, elle se sent maintenant démunie.
(2)
Pour clarifier ces différences apparentes, il faut faire appel à l'extérieur du couple. Soit en individuel, soit en couple (les outils thérapeutiques le permettent actuellement). Éviter d'en parler tout le temps, c'est la source même des quiproquo qui se glissent dans le relationnel.
Et pourquoi pas : lui proposer de venir ici et lire les nombreux messages qui traitent de ce sujet ?
(3)
C'est la clé de votre réussite à venir. Ce sont les expériences qui cimentent une relation. Dans vos échanges, parlez de vos expériences surmontées et des bons moments vécus tout au long de cette vie amoureuse.
(4)
Vous n'avez pas de problèmes avec les différentes approches sexuelles, c'est un atout non-négligeable pour vous deux.
(5)
C'est surtout ça que tu dois lui dire et lui exprimer physiquement en la séduisant chaque fois que ça peut se faire. Sans que ce ne soit artificiel bien sûr ! Tu l'aimes ? Embrasse là !!!
(6)
Ce n'est pas à l'ordre du jour, vraiment (c'est une peur inutile et injustifiée à mon avis).
_______

Le cap à franchir sera de lui offrir la garantie que rien ne viendra mettre en porte-à-faux la fiabilité de votre couple.
Un travail thérapeutique permettra de mettre en évidence les points forts de vos échanges et d'adapter vos modes de vies en fonction des besoins affectifs individuels sans que l'un ou l'autre ne soit défavorisé.

En Marathon Gestalt, j'ai connu une femme qui a décidé de vivre sa bisexualité à l'âge de quarante-trois ans. Avec son mari, ils ont fait ce travail d'amélioration de Soi pour le couple. Cela fait cinq ans maintenant, ils sont toujours ensemble et cette femme vit ses désirs homosexuels en accord avec son Cher Amoureux (comme elle se plaît à le rappeler).

Voilà ce que je souhaitais t'exprimer avant de baisser les volets. Il se fait tard pour moi et la suite sera pour demain.
Amicalement et au plaisir de te (vous ?) lire.

:gloire:
- « Ce n'est pas parce que je grignote ce qu'il y a dans les assiettes des autres, que je laisse refroidir ce qu'il y a dans la mienne ».
Sotto Aletto

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Sotto Aletto » 9 mois plus tôt

Bonsoir, j'ai révélé ma bi sexualité à mon épouse. Réaction frustrante et panique totale pour elle. Une trahison... Il est clair que ne rien dire et tout lâcher après quelques années, pas simple pour ma moitié.
La confiance, c'est ce qui ressort de la conversation que nous avons eu après avoir exprimé notre ressentiment.
Parfois le couple bascule, parfois il se renforce. Le mien s'est renforcé, et en aucun cas je quitterai mon épouse, malgré mon homosexualité de plus en plus évidente. :doublesmack
Keven6
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : 9 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Genre :
Âge : 40

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Keven6 » 9 mois plus tôt

Fun4love a écrit :Hello Keven ,

(1)
Face à un partenaire qui révèle sa bisexualité, une femme se sent d'abord dépitée et surtout impuissante à agir tant sur le plan affectif que sexuel. Elle ne peut pas entrer en rivalité puisqu'elle n'a pas, physiquement, les éléments physiques à mettre en balance. Une femme a besoin de se sentir aimée, désirée et désirable. Alors elle va mettre ses atouts en évidence et faire du charme. En ce qui vous concerne, elle se sent maintenant démunie.
(2)
Pour clarifier ces différences apparentes, il faut faire appel à l'extérieur du couple. Soit en individuel, soit en couple (les outils thérapeutiques le permettent actuellement). Éviter d'en parler tout le temps, c'est la source même des quiproquo qui se glissent dans le relationnel.
Et pourquoi pas : lui proposer de venir ici et lire les nombreux messages qui traitent de ce sujet ?
(3)
C'est la clé de votre réussite à venir. Ce sont les expériences qui cimentent une relation. Dans vos échanges, parlez de vos expériences surmontées et des bons moments vécus tout au long de cette vie amoureuse.
(4)
Vous n'avez pas de problèmes avec les différentes approches sexuelles, c'est un atout non-négligeable pour vous deux.
(5)
C'est surtout ça que tu dois lui dire et lui exprimer physiquement en la séduisant chaque fois que ça peut se faire. Sans que ce ne soit artificiel bien sûr ! Tu l'aimes ? Embrasse là !!!
(6)
Ce n'est pas à l'ordre du jour, vraiment (c'est une peur inutile et injustifiée à mon avis).
_______

Le cap à franchir sera de lui offrir la garantie que rien ne viendra mettre en porte-à-faux la fiabilité de votre couple.
Un travail thérapeutique permettra de mettre en évidence les points forts de vos échanges et d'adapter vos modes de vies en fonction des besoins affectifs individuels sans que l'un ou l'autre ne soit défavorisé.

En Marathon Gestalt, j'ai connu une femme qui a décidé de vivre sa bisexualité à l'âge de quarante-trois ans. Avec son mari, ils ont fait ce travail d'amélioration de Soi pour le couple. Cela fait cinq ans maintenant, ils sont toujours ensemble et cette femme vit ses désirs homosexuels en accord avec son Cher Amoureux (comme elle se plaît à le rappeler).

Voilà ce que je souhaitais t'exprimer avant de baisser les volets. Il se fait tard pour moi et la suite sera pour demain.
Amicalement et au plaisir de te (vous ?) lire.

:gloire:



Excellent conseils et remarques. Merci.

Pour l'instant, elle se replie sur elle même et ça ne semble pas le bon moment pour tenter quoi que ce soit. Je lui parle de choses générales et m'assure qu'elle ne manque de rien. J'essaie de rester calme et la mettre en veilleuse pour le moment. Elle a enlevé sa bague... J'essaie de ne pas en tirer une conclusion pour le moment.

Je lui ai dit que je n'évoquerais plus le sujet tant qu'elle ne sera pas prête à discuter de solutions, en espérant que ça vienne un jour. Pour ce qui est de la séduire, j'irai prudemment. J'essai d'agir le plus normalement possible en lui prêtant les mêmes attentions qu'à l'habitude. Je suis assez affectueux envers elle et je l'a gâte tant que je peux en temps normal. Faire plus paraîtrait artificiel. Je ne veux pas créer une situation qui la force à me repousser non plus. Ça serait difficile à prendre.

Merci de me lire et pour vos réponses. J'écris beaucoup, mais c'est le seul moyen que j'ai pour en parler en ce moment.

Bonne journée!
Avatar du membre
Newlife2
Bidule
Bidule
Messages : 76
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Hetero
Localisation : IDF
Genre :
Âge : 56

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Newlife2 » 9 mois plus tôt

Bonsoir

Je peux comprendre la réaction ta femme ,en apprenant ta bisexualité.
En tout cas bravo ,c edt bien d avoir préféré l honnêteté,lui avoir dit toi même .
Tu pourrais lui faire lire des témoignages sur ce forum.
Vous n êtes pas les premiers et certainement pas les derniers.
Il faut qu elle comprenne qu elle n ai pas en compétition.
Que ce qu un homme t apporte elle ne pourra jamais te le donner.
Mais à toi de lui montrer ,lui prouver ton amour pour elle...
Qu elle ne se sente pas délaissée.
J espère que vous arriverez à vous retrouver.
Bises
Avatar du membre
Shaden
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 110
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 27

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Shaden » 9 mois plus tôt

Juste pour te dire merci Newlife, tes messages permettent vraiment de se mettre à la place du partenaire, de voir quelle genre de questions ils/elles peuvent se poser... les problèmes rencontrés, quand on leur partage cette part de notre personne.
cajoline1610
Bidule
Bidule
Messages : 59
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Hétérosexuelles
Genre :
Âge : 38

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar cajoline1610 » 9 mois plus tôt

Comme dit Newlife, je crois que nous les femmes après cette révélation nous avons davantage besoin d'être rassurée sur l'amour que vous nous portez. Tu sais Keven6 ta femme va passer par des moments difficiles, en quelques sortes les montagnes russes. Moi je suis une femme dans la même situation que la tienne, et ce forum m'a apporté énormément, plus que le psy. Très peu de femme de bi sur le forum mais comprendre votre point de vue du côté masculin aide beaucoup. Je suis sûre que ta femme pourrait trouver un peu d'apaisement sur le forum.
Est-ce que je peux te poser une question? Es-tu prêt à renoncer à des relations sexuelles avec les hommes par amour pour elle? Ou est-ce vraiment trop difficile à gérer?
Keven6
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : 9 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bisexuel
Genre :
Âge : 40

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Keven6 » 4 mois plus tôt

Bonjour,
J'ai décidé de donner des nouvelles après quelques mois.

Finalement nous avons décidé de prendre des chemins séparés. Nous vivons séparés depuis quelques mois et je crois que c'est mieux ainsi. Tout se fait dans le respect même s'il y a eu moment difficiles. Je me rend compte avec le recul que nous avions du respect mutuel mais que l'amour c'était éteint peu à peu. Afin de conserver ce respect, il valait mieux se séparer que de persister.

Les enfants sont au courant de tout ça de même que la famille proche. Aucun problème de ce côté. Je suis très bien entouré. Mon entourage immédiat ont eu de la peine de nous voir se séparer. Le reste n'as pas d'importance pour eux.

J'ai rencontré un homme par la suite avec qui je suis bien au point de penser à faire des projets d'avenir. Je ne ressens aucun autre besoin. Je suis comblé. Je me sens beaucoup mieux, libéré et honnête envers moi même. Je ne me gène pas pour laisser voir que je vis une relation avec un homme. J'agis de la même façon en public avec lui que lorsque j'étais avec une femme....bon des fois ça attire les regards, mais ça m'est égal. Tout est plus facile maintenant. On dirait que c'est la vie qui me convient

Dans l'intimité ça été difficile au début. J'éprouvais des remords lorsque nous étions ensemble au lit au point d'avoir la nausée. Je pense que de me répéter longtemps que c'était mal de coucher avec un homme a créé un blocage. Ça s'est pratiquement estompé maintenant. En étant patient ça devrait aller.

Je n'ai pas envie de me poser plus de questions sur mon orientation sexuelle... bi ou bien homosexuel... Je suis bien et je vis une belle histoire, alors je fonce.

Merci.
Avatar du membre
Newlife2
Bidule
Bidule
Messages : 76
Enregistré le : 2 années plus tôt
Orientation sexuelle : Hetero
Localisation : IDF
Genre :
Âge : 56

Re: Avouer à sa (son) partenaire sa bisexualité...

Messagepar Newlife2 » 4 mois plus tôt

Bonsoir

Cela fait plaisir de te lire et de savoir que tu as trouvé le bonheur.
Bonne continuation
Bises

Retourner vers « Bisexualité : thèmes généraux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité