LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Informations, expériences, débats...
Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi happy
Gender :
Âge : 46

LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Desmodromique » il y a 7 ans

Bon je lance un sujet qui ne servira sans doute pas à grand-chose, mais j'ai comme l'impression que l'acronyme utilisé pour désigner les différentes orientations sexuelles (pour autant qu'on puisse toujours appeler ça comme ça) tourne un peu au ridicule. Je comprends le souhait de chacun d'être mentionné dans sa spécificité, mais à l'heure où l'on reconnaît justement l'existence de bien plus de spécificités que la division binaire ancrée dans les mœurs, il est peut-être temps de trouver une appellation qui regroupe toutes les personnes qui ne se reconnaissent pas dans le modèle social binaire hétéronormé. Plus facile à dire qu'à faire, je sais... Mais plus on rajoute de lettre derrière "LGB" (même si c'est tout-à-fait légitime), moins le propos me paraît crédible. :|

Alors ? on invente quelque chose ? :)
No, I'm bisexual, you're confused.

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17208
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Biscuit » il y a 7 ans

La situation me parait bien pire que ça. Déjà est-ce que tout le monde ici connait le sens de chacune de ces lettres ? J'en doute...
 ! Modération
J'ai déplacé ton sujet parce que dans "discussions libres" il se retrouve au milieu de plein d'autres trucs qui n'ont vraiment rien à voir avec les questions LGBTQIAH...
Biscuit

Avatar du membre
Eleventh
Bikini
Bikini
Messages : 539
Enregistré le : il y a 8 ans
Orientation sexuelle : Queer
Âge : 42

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Eleventh » il y a 7 ans

Ben typiquement, il me semble que c'est "queer" qui réunit tout les comportements qui ne sont pas hétéro normatif et qui ne suivent pas particulièrement de dogme.

Et oui il serant bon d'avoir un nom "générique" car cet ensemble de lettre nuit évidemment à la clarté du message et induis des discriminations, des invisibilisations parfois involontaires juste pour simplifier le discours, on parle souvent de LGBT (ou pire "gay") pour aller "plus vite", oubliant tout le reste.

Cela a tendance à diviser plus qu'unir, c'est dommage, surtout quand le combat principal est l'égalité des droits et des traitements quelque soit le sexe et l'orientation (et on peu inclure leur origine) des gens.
"Good men don't need rules. Today is not the day to find out why I have so many."

Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 41

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par LudmiA » il y a 7 ans

Alors, d'une, ce n'est pas une histoire de vouloir être mentionné, mais plutôt être nommé pour stopper l'invisibilisation et surtout la marginalisation.

A l'origine, on disait Gay et Lesbien, et heureusement pour nous, parce que nous voulons combattre la biphobie, le terme LGB est peu à peu rentré dans les mœurs - le terme, pas la bisexualité hélas.
Idem pour les personnes Trans*, qui souffrent encore aujourd'hui, y compris en France, de transphobie à toutes les échelles de la société. Go LGBT.
Les personnes Intersexuées et Intergenres, mises à l'écart par la biologie "normale" et par tous, sont indissociables du T, mais il faut en parler. Savez vous que plus de 1% des enfants sont intersexués (à divers degrés parfois très minimes), et que la médecine moderne fait tout les normaliser, souvent contre leur gré et contre leur épanouissement?
Le Q de queer. Parlons-en...s'il y a une appellation qui devrait, en toute logique, les regrouper toutes, c'est bien celle-là. Queer, c'est être "différent", c'est rejeter le modèle hétéronormé, hétérosexiste, binaire, patriarcal, cis blanc, etc. que l'on nous impose, pour simplement être soi. Queer, c'est souvent mal vu y compris chez les LGB qui croient que nous essayons d'effacer leurs luttes.
Enfin les A. Les A -asexuels- existent, ils souffrent de bien des façons : souvent violés par leurs conjoints parce qu'ils refusent le sexe qui ne les intéresse pas, subissant la pression normative hypersexuée contemporaine, invisibilisés des autres LGB et même T - les personnes T avec qui j'ai pu parler se reconnaissaient comme A mais n'osaient pas en parler tant ils et elles avaient peur de ne pas trouver l'amour du fait de leur orientation - il est légitime qu'ils veuillent être visibles au monde et respectés.

Le fait que la majorité ne connaisse pas ces termes m'attriste profondément, mais au lieu de ne pas les utiliser pour ménager la petite sensibilité confortable de monsieur tout-le-monde, j'en parle justement. J'en parle jusqu'à ce que toutes ces lettres nous paraissent banales, normales.
Parce que la seule norme, c'est la DIFFERENCE.

Alors, s'il devait y avoir un seul terme pour les regrouper tous, utilisons HUMAINS.
En attendant que ça devienne une évidence, j'utiliserai autant de lettres que nécessaire.
Pourtant, je suis pan', queer, et je rejette les étiquettes. Mais de même qu'on ne peut, pour l'instant, se passer de parler de féminisme tant le chemin est long vers l'égalité réelle de tou-te-s, de même, on ne peut, pour l'instant, se passer de parler de tous ces combats individuels.

Voilou.
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh

Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi happy
Gender :
Âge : 46

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Desmodromique » il y a 7 ans

LudmiA a écrit :Alors, s'il devait y avoir un seul terme pour les regrouper tous, utilisons HUMAINS.
Bah c'est marrant parce qu'après avoir posté mon message je me suis dit que le seul mot possible était "humain", mais que personne ne comprendrait. :roll:
No, I'm bisexual, you're confused.

Tendre Nounours

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Tendre Nounours » il y a 7 ans

Desmodromique a écrit :
LudmiA a écrit :Alors, s'il devait y avoir un seul terme pour les regrouper tous, utilisons HUMAINS.
Bah c'est marrant parce qu'après avoir posté mon message je me suis dit que le seul mot possible était "humain", mais que personne ne comprendrait. :roll:
Ben si, cela voudrait alors dire simplement que l'on peut-être libre de ce que l'on est.
Encore un long chemin.

Avatar du membre
Kitty
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 197
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bisexuelle tendance hetero
Âge : 50

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Kitty » il y a 7 ans

je suis un peu B, assez T et souvent A......outch.

choupinette

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par choupinette » il y a 7 ans

Kitty :smackjoue:

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17208
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Biscuit » il y a 7 ans

 ! Modération
Kitty, on est sur un sujet sérieux là. Merci de ne pas flooder sur ce type de sujets-débats.
Biscuit

Avatar du membre
Kitty
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 197
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bisexuelle tendance hetero
Âge : 50

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Kitty » il y a 7 ans

ha mais....pourquoi tu as effacé ma réponse ?
de quel droit tu m'empêches de te dire que je suis T, Bi, A ?
ok, je veux bien retirer le "outch"
je trouve que tu t'acharnes un peu trop sur moi là.

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17208
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Biscuit » il y a 7 ans

 ! Modération
> Kitty : ta réponse est hors sujet. Arrête de flooder. Merci.
Biscuit

Avatar du membre
lelou38
Bidule
Bidule
Messages : 56
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bisexuel
Localisation : 38/69 LYON
Âge : 65

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par lelou38 » il y a 7 ans

bousoir,
ce sont nos différences qui font notre identité,mais elles nous marginalisent aussi lorsque nous les exprimons.
dans la société actuelle,il est difficile de vivre en marge,alors ne faut il pas plutot rester discret,voir invisible !
toutes les appelations ne me satisfont pas,je suis juste un humain avec des sentiments et des émotions,juste un humain !!!........
chaque jour, a chaque heure
écrit le mot bonheur
avec les mots du coeur !

Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 41

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par LudmiA » il y a 7 ans

Ne pas se nommer, ne pas se dévoiler à grande échelle, c'est se silencer, s'invisibiliser, s'est arrêter de se battre pour le droit d'exister dans nos différences.

C'est aussi nier le combat de tous ceux et celles qui, chaque jour, y compris dans des pays mille fois plus homophobes / transphobes / queerphobes que le notre, se disent au grand jour et affirment exister. Nos frères et sœurs d'Afrique, d'Orient, de Russie, qui n'ont pas peur de mettre leur vie en jeu pour qu'existe un monde meilleur où chacun-e à le droit d'être ce qu'il ou elle hors de toute contrainte normative.

S'il est parfois confortable de garder le silence, s'il est d'autant plus pratique pour une personne bi de passer pour monsieur ou madame tout le monde, je ne crois pas qu'il s'agisse de la bonne solution pour améliorer notre vivre-ensemble.
Oui, évidement, nous sommes avant tout humains, et oui, de fait, ces mots ne sont que des étiquettes inutiles dont on devrait pouvoir se passer à terme.
Mais pour l'instant, nous sommes encore en train d'essayer d'exister, pour nous, pour les générations futures, pour ceux qui ont moins de liberté que nous...

Alors nommons-nous, et nommons ceux et celles qui revendiquent telle ou telle particularité, telle ou telle différence, telle ou telle fierté.
Nommons nous, n'oublions personne, prenons la parole, existons, exigeons le droit d'exister en paix.
Les choses avancent, et j'ai envie d'avancer dans le bon sens (respect, égalité de chances, égalité de droit, liberté) avec elles.
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh

Avatar du membre
Léna
AlphaKiloBit
Messages : 2004
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bi/Pansexuelle
Localisation : Toulouse
Âge : 34
Contact :

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par Léna » il y a 7 ans

Merci LudmiA :)

Perso, j'utilise LGBTQIA+ : Lesbienne, Gay, Bi, Trans*, Queer/en Questionnement, Intersexe, Asexuel, et + pour les autres personnes qui ne se reconnaissent pas forcément derrière ces mots mais font quand même partie de notre communauté (par exemple certaines personnes se sentent uniquement pansexuelles et pas du bisexuelles).

Sinon, vous avez remarquer comment la frontière "vraies lettres / fausses lettres qui faussent le message" se fait toujours après... la dernière lettre qui nous concerne ?
"I mean, ask me to research stuff on wave-particle dualities or the Schrodinger Equation and I'm a hellcat. But this..." Winifred Burkle

Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 41

Re: LGB..T..Q..I..A... ? Et après ?

Message par LudmiA » il y a 7 ans

Léna a écrit :Sinon, vous avez remarquer comment la frontière "vraies lettres / fausses lettres qui faussent le message" se fait toujours après... la dernière lettre qui nous concerne ?
Haha, bien vu, je ne l'aurais pas résumé comme ça, mais c'est en effet très vrai. Si je fais la liste de toutes les personnes qui, au cours de ma vie de non-hétéro engagée m'ont rétorqué à un moment ou un autre : cette lettre est en trop est nuit à notre combat, ça tombe pile à chaque fois! Y compris hélas les personnes Trans* qui ne comprennent pas qu'on puisse se sentir bien dans l'"entre-genre" et la déconstruction sociale du Queer, ou les sexuels quels qu'ils soient - y compris Queer et Pan* - qui récusent le besoin de visibilité des Asexuels sous prétexte que, "les pauvres, ils n'ont juste pas trouvé la bonne personne"...
Les hommes nient la nécessité du féminisme, les féministes radicales taisent trop souvent les féministes travailleuses du sexe, les très féminines, les trans*, les mamans épanouies et toutes celles qui n'ont pas leur badge de vertu, les hétéros nous reprochent de toujours tout ramener à notre homosexualité, les gays se moquent souvent des revendications proprement lesbiennes, les monosexuels critiquent les bi, pan, et autres, les personnes cis se méfient du flou des genres des non-cis, etc. De même, le blanc reprochera au noir de tout ramener à sa négritude, et on râlera de la religion ou des convictions de l'autre tout simplement parce qu'il/elle n'est pas comme soi.

Alors, encore une fois : dire, nommer, donner de la visibilité, afin que tous prennent conscience que l'humanité est multiple, a-normale, riche de différence ; l'égalité (de droits et de chances) passera par une reconnaissance de toutes nos diversité, pas par un tassement commode et silencieux vers la généralité de la norme (locale). :)
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh

Répondre