Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL ?

Vos états d'âme, vos coups de gueule, vos révélations...
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL ?

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

J'ai fait quelques recherches il y a 2-3 ans sur les liens entre la douance et le Trouble du Deficit de l'Attention... Je me suis rendue compte qu'il y avait aussi, naturellement, un lien entre la douance et l'ouverture d'esprit et une vision beaucoup plus "mixte" de la sexualité.

En faisant mes recherches avant d'ouvrir ce post, j'ai noté que Biscuit avait eu un résultat de 138 au test de QI de M6 (en même temps, niveau crédibilité, pas sûre que la Mensa accepterait!)... Mais est-il seul?

Bon, vous vous doutez que si je m'intéresse au sujet c'est que ça me touche personnellement (je te bats Biscuits... De 2 points!).

Je connais pas le test de M6 (mais je connais M6 et son poids en terme de sérieux journalistique)... Je me suis fait inspectée de haut en bas par une neuro-psy pour essayer de déterminer mon "problème"... On pensait à Trouble Limite de la Personalité et en fait j'ai eu droit à un diagnostique plus sympa: intelligence se situant dans le 0,3 ieme percentil supérieur. WTF?!

Le chiffre ne veut rien dire, mais quand j'ai googlé mon résultat j'ai appris qu'en fait, j'avais raison de me sentir différente: quand on "score" aux test spécialisés, c'est souvent parce que notre façon de recevoir l'information et de la "processer" est différente de 90% de la population.

Dans mon cas, comme j'ai aussi un grand écart relativement à mes capacités attentionnelles et de gestion, on en a déduit un diagnostique encore plus précis: hypersensibilité sensorielle. C'est là que je vois un lien avec mes préférences (ou absence de préférences) sexuelles: je ressens tout parce que mon système filtre mal les stimulis extérieurs. Je suis sensorielle, sensuelle, hypersensible... Appelez ça comme vous voulez.

J'ai rencontré peu de personnes comme moi (mais quand même) et la plupart avaient une grande ouverture à l'homosexualité alors qu'ils étaient hétéro (sauf un homosexuel qui lui avait une grande ouveture à l'hétérosexualité). En fait, souvent, ces personnent sont ce que je crois s'appelle "pansexuel" (sans doute comme moi, j'ai pas exploré ça encore) car elles vont aimer certaines qualité physiques certes, mais vont tomber amoureuses ou être stimulées de/par autre chose: l'espèce d'aura de la personne.

Qui se reconnait dans ce que je dis?
Qui, sans avoir fait de lien, a déjà eu une étiquette "surdoué" ou "lunatique" ou "hyperactif" ou "borderline" dans sa vie?!

Qui?

:D
Avatar du membre
Desmodromique
BIcylindrée
Messages : 3323
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi happy
Genre :
Âge : 43

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Desmodromique » 6 années plus tôt

Ma mère m'avait fait passer un test de QI chez un psy quand j'avais 14 ans je crois, j'étais au-dessus de la moyenne mais je n'avais jamais osé un rapprochement entre ça et une certaine "ouverture" sexuelle. Après tout, pourquoi pas ? Il serait peut-être intéressant de conduire une étude sur le sujet.

Quant au "sérieux journalistique de M6", euh... Excuse-moi mais là je m'esclaffe. :cheesy:

Je ne suis pas experte, mais il me semble que le test de QI ne peut pas se réduire à la simple résolution de problèmes ou d'exercices logiques. Dans le test que j'avais passé il y avait une part importante de vocabulaire, et la façon de présenter une définition compte au moins autant que l'exactitude de cette définition. Il faut donc avoir un interlocuteur professionnel en face de soi pour "noter" cet exercice.

Enfin bon, ce test M6 doit quand même au moins dégager une tendance, à défaut de précision. :wink:
No, I'm bisexual, you're confused.
Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 39

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar LudmiA » 6 années plus tôt

Ahem. Donc disons qu'au test de M6 j'avais un plus que ce que tu cites, et qu'aux tests plus sérieux faits avant et après ce dernier -en effet bien bidon- je score entre un peu moins et environ pareil. Bref, je n'ai jamais aimé attirer l'attention sur ce point (pudique / habituée à être montrée du doigt / réelle nonchalance)...
J'ai eu de gros soucis relationnels depuis mon enfance (cf. mon sujet perso' sur la phobie sociale). En maternelle une enseignante m'avait même classée comme inadaptée socialement et voulait m'envoyer en institut - heureusement, la directrice n'a pas suivi son délire. Enfin suite à un test au début du collège il a été noté dans mon dossier que j'étais instable mais douée et certainement ingérable. Mais mes proches n'y ont jamais prêté attention, puisque mes résultats scolaires étaient toujours bons et que je parvenais très bien à masquer les misères physiques et mentales que m'infligeaient mes petits camarades.

A noter aussi que j'ai une petite particularité qui a été confirmée par mon orthophoniste : je n'écris pas très bien (orthographe et qualité de la langue) et suis un peu lunaire dans mon quotidien du fait de mon type de mémoire. En effet, je n'ai pas du tout de mémoire visuelle (je ne me rappelle d'aucun visage et je doute parfois du mien dans la glace - je ne retiens quasiment rien quand je lis un texte à moins de le lire à haute voix et avec l’intonation), l'essentiel de ma capacité de mémorisation étant physique; on appelle ceci la "mémoire kinesthésique". Tout le monde en est doté à divers niveau, chez moi il s'agit d'un trait majeur et dominant - et qui m'a coûté autant de bonheurs que de désagréments.
C'est une mémoire corporelle et sensuelle assez complexe, difficile à apprivoiser mais aussi très intéressante à développer, et j'ai regretté de ne pas avoir été conseillée à ce sujet durant mes études. Mon directeur de recherches aurait été moins exaspéré de mes capacités d'oublis...

Cependant, bien que ma réponse aille dans ton sens, je ne crois pas qu'il faille relier capacités intellectuelles et sensorielles avec orientation sexuelle.
Je ne sais plus dans quel papier sérieux j'avais lu que les bi révélés étaient majoritairement issus des couches supérieures de la population, tout en étant globalement plus "intelligents". Il me semble que ce genre de déclaration revient à faire un syllogisme aussi infondé que le célèbre "tout ce qui est rare est cher, or un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher".
Pour être plus claire : ce n'est pas parce que les bi "outés" sont statistiquement plus intelligents que la moyenne que tous les bi/pan sont plus intelligents que le reste de la population. C'est plutôt parce que certaines personnes sont plus réfléchies/sensibles/ont bénéficié d'une éducation/d'un milieu plus favorable qu'elles ont accès à une forme d’introspection plus libre qui leur permet de prendre conscience que le genre (le leur, celui de leurs amours ou amants) n'a pas ou peu d'importance.
En somme, c'est parce que nous avons de la chance (à bien des niveaux divers et variés) que nous pouvons nous accepter tels que nous sommes. Il est salutaire de se rappeler que d'autres, dans des pays/des milieux moins favorisés, n'ont pas de choix que de suivre la majorité, mais qu'ils n'en sont pas moins des LGBT*QIA.

Dooooonc. C'est parce que j'ai une mémoire bizarre que j'ai certaines capacités mais aussi certains handicaps, c'est parce que j'ai grandi dans un milieu très atypique que je suis très "open", c'est parce que je réfléchis vraiment trop et pour rien que j'en ai fait un tout cohérent in fine.
Haaaaa. Bref. Je suis moi, artiste queer/pan/peu importe et j'écris du blablabla. ^^
(et j'espère que je réponds un peu à ta question)
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh
Matisse

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Matisse » 6 années plus tôt

Je suis hypersensible, émotive et lunatique, en dehors de ça je n'en sais pas plus... :|
Ah oui : je n'ai aucune logique en dehors de la mienne! :crazy:

+1 avec Ludmia : concernant les conditions d'éducation et j'ajoute cet avis perso: les personnes issues des milieux les moins privilégiés ont tendance à prendre moins souvent la parole ou/et être moins souvent entendues, mais elles existent!
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

Desmodromique a écrit :Quant au "sérieux journalistique de M6", euh... Excuse-moi mais là je m'esclaffe. :cheesy:


Euh, c'était du sarcasme, du cynisme... un clin d'oeil!
(je veux dire... qui peut vraiment croire que j'ai cru que M6 avait une crédibilité journalistique?)

Les tests j'ai mis 2 séances de 3h pour les faire, mais là dedans il y avait les tests de QI et les évaluations neuros pour la mémoire, l'impulsivité, l'attention, la réactivité... je rappelle qu'au départ il n'était pas du tout question de tester mon potentiel (je me croyais légèrement au dessus de la moyenne, sans impact) mais bien si j'avais un réel déficit attentionnel et des troubles de personnalité. Disons que ça a été une surprise (comme la dame qui va chez le médecin parce qu'elle a mal à la gorges et qui se fait annoncer qu'elle est enceinte et qu'elle va accoucher sous peu!).

J'ai répondu trop vite: je vais lire Ludmia...
Avatar du membre
ykky
Bijou
Bijou
Messages : 1291
Enregistré le : 12 années plus tôt
Orientation sexuelle : Mon seul Amour
Âge : 45

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar ykky » 6 années plus tôt

Merci de ton sujet: je témoigne

134 de QI à 14/15 ans estampillé par un psy (Mensa c'est 135 et + :x ), car mes parents ne savaient plus quoi faire... j'étais différent c'est sur ... comme tout les enfants de cet age là, non?

Hypersensible off course, écorché vif évidement, etc... cf signature :arrowd: : définition faite sur moi par :fleur: .

Dans mon coin avec d'autres différents que je tolérais. Et en même temps je suis entré dans les groupes "important socialement" tout en gardant mon libre arbitre et donc mon autonomie. Période difficile de lutte physique, morale, et intellectuelle ( là je perdais bizarrement).
Et oui l'EIP ( enfant intellectuellement précocce; cf http://nouvsite.anpeip.org/) n'est pas forcément le premier de la classe. Il sait qu'il peu mais il a peur ( phobie). Le problème de certains EIP c'est l'incompréhension du monde qui les entoure, la dépression, la folie ( borderline, bipolaire, aperger, pervers manipulateur, etc...), les conduites à risques voir le suicide ne peux être exclu.
Pour ma part je m'adapte tant bien que mal à la vie, j'ai de la chance ( en fait c'est faux). Mes parents ( rôle des parents, ils ont bien travaillé) me sortent avec mon frère pour finalement nous ouvrir au monde et éviter mon repliement. Je suis un enfant tres chiant sur tout les points ( encore aujourd'hui). Néanmoins je regarde le monde avant d'y participer :arrow: procrastination. Comprendre les mécanisme qui sous tende l'action à venir ( même combat que Confucius), en tirer la conséquence future et... s'en foutre je dois verifier la théorie pour l'instant. Période bénite ou à 17 ans je gagne plus d'argent que mon père ( bourse: le plus complexe mécanisme que j'ai rencontré :coeur: ; maintenant je ne supporte pas d'y aller)
L'adolescence de tout les dangers; conduite à risque (alcool, sexxxe, moto, rock and roll, no limit sauf la drogue=0). Curieux de tout intellectuellement et surtout les sensations/emotions. Beaucoup de sport 20 heures / sem m'offre un corps correcte et surtout une évacuation du stress...

Les tests de QI abordent suivant l'age différents niveaux le vocabulaire arrive effectivement plus tard. Il y a : la logique, le francais, la comprehension,etc...
Un EIP peu être en avance sur un item et en retard sur un autre. Vous l'avez bien vu je suis nul en francais mais au niveau sensoriel/emotionnel...

Mon fils à 7 ans (142) avais 3 ans d'avance en math et 3ans en sensoriel/emotion et une brêle en francais... Phobie scolaire, saut de classe et école privé avec des animaux lui ont permis de repartir. Ma fille pas encore testée à 18 de moyenne sans ouvrir un cours et apparement une faiblesse en histoire ( le temporel 6/20). Le petit dernier semble prometteur...
Les chient font pas des chats, ma femme aurai 132(hétéro convaincu) et une serieuse bipolaritée car elle a perdu un élément clef de sa vie.

Coté mémoire, kinesthésique, visuelle et auditive sont mes points fort...
Ce qui m'interresse c'est ce que je connais pas et ce que j'ai pas encore fait d'ou une pseudo culture: pas ouvert un vrai livre depuis 17 ans. Merci la mémoire.
Je me suis posé dans ma vie pour éviter de péter un cable vers 25 ans avec ma femme. Je sais que je vais en chier avec mes enfants :fleur: :fleur: :fleur: ;le reste sera leur vie; peu être bi???

Désolé
[blur]"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."[/blur]

Numéro 5
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

LudmiA a écrit :
Cependant, bien que ma réponse aille dans ton sens, je ne crois pas qu'il faille relier capacités intellectuelles et sensorielles avec orientation sexuelle.


Bon sens, non! Ce n'est pas ce que j'insinue...
Ou, oui, peut-être :D
Dans un sens c'est un peu comme si je disais "il y a les hétérosexuels et les homosexuels et, il y a nous qui sommes, à cause de notre capacité à voir plus loin (ou surtout "notre incapacité à voir moins loin) et nos capteurs qui réagissent à tout, qui ne sommes ni l'un, ni l'autre... ou tout l'un et tout l'autre"...
Mais ce n'est pas aussi clair que ça dans ma tête. Loin de là.

Je suis d'accord avec ce que tu dis LudmiA. Matisse aussi.

Effectivement, faire une recherche sur les "outés" c'est oublier ceux qui n'ont pas parlé. Dire ce que ces personnes (donc, celles qui l'ont réalisé et l'ont dit, surtout trouvées dans la classe supérieure) sont plus intelligent peut revenir au syllogisme que tu cites si l'on convient que le niveau d'intelligence est plus élevé dans la classe supérieur (ce à quoi je met un GROS bémol: on sous-estime le refoulement des capacités intellectuelles et créatives dans les classes "plus difficiles à vivres" et surtout... il y a des préjugés positifs et négatifs sur ce qu'est l'intelligence et comment elle se manifeste).

Mais voilà, ce n'était pas du tout ma logique. Je crois que l'intelligence telle que mesurée par les test n'est que le résultat d'un processus de réflexion et de traitement de l'information différent de la majorité de la population, qui lui même est la conséquence d'une sensibilité accrue aux stimulis externes et internes. Elle n'a rien à voir avec ce que l'on sait et incidemment notre éducation et le milieu dans lequel on a grandit. Une vraie évaluation prend compte de ces éléments et fait les ajustement nécessaires de toute façon.

Ce que je dis c'est que les personnes qui ont une façon différente de traiter l'information ont bien souvent aussi une façon différente de ressentir les choses. Et c'est avec ça que j'essaie de voir s'il n'y aurait pas un parallèle. Je ne cherche pas à expliquer la bisexualité (ou la prouver ou la nier)... j'essayais juste de voir si ce que je sens à l'intérieur de moi (ce lien entre qui je suis sensoriellement, qui je suis dans ma logique et qui je suis sensuellement et sexuellement) se retrouve chez les autres aussi.

LudmiA a écrit :C'est plutôt parce que certaines personnes sont plus réfléchies/sensibles/ont bénéficié d'une éducation/d'un milieu plus favorable qu'elles ont accès à une forme d’introspection plus libre qui leur permet de prendre conscience que le genre (le leur, celui de leurs amours ou amants) n'a pas ou peu d'importance.


Dans les lectures que j'ai faites sur les conséquences d'une douance non reconnue ou mal acceptée (c'est pas drôle, le livre le + important s'appelle: "Trop intelligent pour être heureux?") j'ai retrouvé énormément de problèmes auxquels j'ai dû faire face (mauvaise estime de soi, ne pas savoir qui on est, se sentir différent sans comprendre, difficulté à retenir certaines choses mais pas d'autres, commencer des projets mais ne jamais finir, colère contre le monde entier) et aussi beaucoup de forces (créativité, empathie, remises en questions qui font avancer, capacité d'émerveillement, fort contact avec l'enfant qui est resté en nous... et autres machins trucs du genre)... mais ce qui ressortait toujours c'était cette capacité inouïe à ressentir et à faire attention à ces ressentis qui s'imposent à nous. Ça et la capacité de les mettre en application, de leur donner un sens. J'en viens à penser qu'une personne qui a ces capacités ne peut faire autrement que de ressentir tout ce qu'il y a à ressentir pour tout ce qui est beau (et mal) dans ce monde et que, heureusement, on a aussi cette capacité de se faire des barrières (là où on a un "déficit" au départ, je le rappelle) pour rester sain et sauf! Je dis "heureusement", mais en fait, beaucoup de font des barrières trop résistante et qui bloquent trop de chose, mais ça c'est autre chose.

Je conviens qu'il est aussi plus facile de reconnaître et d'accepter sa bisexualité quand on a été élevé de façon ouverte, avec un soucis de remettre en cause les choses établies, qu'on a du temps et un milieu propice pour le faire... J'ai pourtant tout ça et il n'en demeure pas moins que je rush à essayer de me comprendre.

Ah: le fait de me poser trop de questions, de suranalyser et de constamment être en doute... c'est aussi une belle conséquence de ce que j'avance. Pardonnez moi :D

LudmiA a écrit :Dooooonc. C'est parce que j'ai une mémoire bizarre que j'ai certaines capacités mais aussi certains handicaps, c'est parce que j'ai grandi dans un milieu très atypique que je suis très "open", c'est parce que je réfléchis vraiment trop et pour rien que j'en ai fait un tout cohérent in fine.


YEP!
Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 39

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar LudmiA » 6 années plus tôt

Ne t'inquiète pas, je ne sous-entendais pas qu'il s'agissait du genre de rapprochement que tu faisais en précisant qu'il fallait éviter les syllogismes. Je me contentais d'exprimer un point de vue sur lequel j'ai énormément discuté avec mon compagnon (qui a été diagnostiqué hyper-actif ET à très haut potentiel...autant dire que je suis débile, normale et étroite d'esprit à côté de lui).
J'aurais d'ailleurs dû en parler dès le début dans ma première réponse : je partage le quotidien d'une personne très libre, très hors norme, mais à 200% hétéro'. Cependant, son "intelligence" (de vie, sentimentale, physique, mentale) fait qu'il ne voit aucune différence entre les genres, les nations, les couleurs. Il n'imagine tout simplement pas avoir de relations sexuelles avec un autre homme. En tant que tels (lui et moi), nos échanges deviennent très enrichissants puisque chacun a analysé sa vie et le monde par ses yeux de manière très différente.

Bref, tout ça pour dire que nous sommes d'accord toi et moi : ce qu'on nomme QI n'est jamais qu'une façon différente de se construire. Et dans notre cas (les bibis) cela concorde avec une façon bien précise de concevoir notre affectivité et/ou notre sexualité. Faire un lien entre l'un et l'autre ne va pas de soi, mais indéniablement il convient de reconnaître que la "différence" est présente à de nombreux niveaux dans nos vies.

Ce qu'il faut espérer c'est qu'elle nous pousse toujours vers plus d'ouverture envers "l'autre". :doublesmack
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

ykky a écrit :Merci de ton sujet: je témoigne
(...)
Désolé


Merci. Yakidi Yakidi Yak (c'est ce que je lis quand je lis ton pseudo)...
Pas besoin de dire "désolé" (en tout cas pas pour moi)... j'espère qu'il n'y aura pas d'intolérance à ceux qui osent parler de ce tabou ici :fete:
Peut-être un peu de modestie? Ah et puis zut! On est qui on est, non?

De toute façon, ce que je veux voir c'est combien parmis nous vivent ce que tu décris dans ce que tu as écris. Je suis curieuse du nombre.
Merci de préciser que ta conjointe est surdoué et indéniablement hétéro. Est-elle aussi hypersensible? :P

Je n'ai pas été rock&roll, mais oh que je me reconnais dans ce que tu décris. Mais encore là, comme je me suis reconnue dans beaucoup de témoignage dans un forum que j'ai démarré (sans l'avoir créé... d'ailleurs, j'ai jamais su qui l'avait créé: il était là) il y a 2-3 ans (http://zebrascrossing.forumactif.org/)...

Pour les statistiques:
    - fonctionnement global de 99,97% (lire: 0,03% de la population a un fonctionnement meilleur que le mien... fonctionnement?!?),
    - fonctionnement attentionnel: 60%
    - Points intéressants:
    * compréhension accrue du monde extérieur,
    * permutation rapide des idées,
    * un type de mémoire particulièrement fort -l'autre OK-,
    * ++ mécanismes pour pallier au pb d'attention et
    * ++ mécanisme de défense (méfiance, fermeture aux réactions émotionnelles, attaquer au lieu de subir... d'où le mauvais diagnostique de Borderline)...
Des choses comme ça.

NB: tes enfants ne te donneront peut-être pas trop de fil à retordre puisque tu sais quoi faire... et les aider à travers ce que tu as pu subir. Je ne pense vraiment pas que je vais faire "tester" ma fille... je vois déjà qu'elle est différente et je n'ai pas besoin de savoir pourquoi, j'ai juste besoin de savoir que je ne dois pas la laisser seule avec sa différence. Personnellement, au niveau scolaire j'ai suivi un beau petit chemin jusqu'au bout. Malgré mon lunatisme, malgré le fait que ça a été un calvaire avec les autres enfants ET certains profs, malgré ma tendance à interpréter les théories d'une autre façon.
Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : 7 années plus tôt
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 39

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar LudmiA » 6 années plus tôt

Tiens, nos messages se sont encore croisés! :fleur:
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh
Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 16979
Enregistré le : 14 années plus tôt
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Genre :
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Biscuit » 6 années plus tôt

Je n'ai jamais passé aucun test "sérieux". J'ai quelques facilités dans certains domaines mais je ne suis certainement pas un surdoué.
Ici les gens sont peut être légèrement au dessus de la moyenne en terme de QI, mais ça me semble logique pour une population relativement jeune, instruite, ayant accès à internet, et s'exprimant dans un langage correct. On élimine forcément une tranche de la population intellectuellement défavorisée.
Biscuit
Avatar du membre
wildfire
Bijou
Bijou
Messages : 1769
Enregistré le : 9 années plus tôt
Orientation sexuelle : passif-agressif autoreverse
Localisation : Baader-Meinhof Straße
Âge : 38

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar wildfire » 6 années plus tôt

Le QI évolue de façon non négligeable au cours de la vie, ce n'est absolument pas une donnée définitive. Les tests peuvent s'avérer intéressant pour détecter des troubles cognitifs et déficiences diverses mais ils peuvent aussi être manipulé, exemple aux USA où à une autre époque on a justifié la politique de ségrégation et affirmé que les noirs étaient moins intelligents que les blancs.
"Le fait de pouvoir élire librement des maîtres ne supprime ni les maîtres ni les esclaves."
Herbert Marcuse

Ni Homo Ni Hétéro
Ptiboudin

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Ptiboudin » 6 années plus tôt

*petit hors sujeeeeeeeeeet*
Bah moi je m'en fouuuuuus je suis un bulot à tendance fougère ascendant granite et je suis bien content(e) . :twisted:
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

LudmiA a écrit :J'aurais d'ailleurs dû en parler dès le début dans ma première réponse : je partage le quotidien d'une personne très libre, très hors norme, mais à 200% hétéro'. Cependant, son "intelligence" (de vie, sentimentale, physique, mentale) fait qu'il ne voit aucune différence entre les genres, les nations, les couleurs. Il n'imagine tout simplement pas avoir de relations sexuelles avec un autre homme. En tant que tels (lui et moi), nos échanges deviennent très enrichissants puisque chacun a analysé sa vie et le monde par ses yeux de manière très différente.


Je t'envie à 200% pour cette relation (en mettant de côté bien sûr la problématique sexuelle dont tu nous faisais part ailleurs... quoi que dans cette relation, ça ne semble pas être un problème).
J'aurais besoin d'une personne qui serait aussi illimitée... une personne comme ça mais que je pourrais me permettre d'aimer et pouvoir espérer recevoir en retour. Car voilà: si on corps peut me plaire, si une personnalité peut me charmer, si une personne peut me séduire... je ne suis réellement tombée follement et vicéralement en amour que lorsque j'ai vu "ça" dans les yeux, les paroles, les gestes d'une personne. Mais parfois, le reste ne va pas avec...* Et si j'ai été capable de faire le deuil de plusieurs relations et amours, les deuils les plus durs (et sans doute encore inachevés) sont ceux de ce que j'ai pu vivre en présence ce "ça". On s'entend: ce n'est pas ton conjoint que j'appelle "ça" mais ce qui l'anime à l'intérieur!

*D'ailleurs, ça rejoint un peu ce que tu mentionnais sur tes préférences, je crois.

(ET ENCORE DES MESSAGES CROISÉS!!!)

Biscuit a écrit :ci les gens sont peut être légèrement au dessus de la moyenne en terme de QI, mais ça me semble logique pour une population relativement jeune, instruite, ayant accès à internet, et s'exprimant dans un langage correct. On élimine forcément une tranche de la population intellectuellement défavorisée.


Cette hypothèse donnerait en fait un forum fréquenté par une population ayant une moyenne de 110-120 au lieu de 100...
Quand on tombe dans les 120-130 on est plus haut que juste un peu au dessus. Si plusieurs personnes confirment + de 130, je trouverai (de façon tout à fait non scientifique) que c'est suffisant pour appuyer ma thèse farfelue car on parle de - de 2% de la population.... bon, en fait, 2% du nombre d'utilisateur actifs du forum, ça fait combien de membres :P

Mais je comprends ce que tu veux dire.
D'ailleurs, j'en profite pour dire que le fait que les messages soient tous écrits dans un français correct (et parfois plus que correct vu ce que l'on peut voir ailleurs) est un exploit qui mérite d'être souligné. Biscuit, je te remercie des efforts que tu mets pour garder le niveau (j'ai vu une modération où tu demandais à la personne de faire des phrases complètes, génial).
Avatar du membre
Mariel78
Biscotte
Biscotte
Messages : 274
Enregistré le : 6 années plus tôt
Orientation sexuelle : Bi-spirituo-affectivo-sexuelle
Âge : 40

Re: Qui ici est Bi et surdoué, hypersensible, TDA et/ou TPL

Messagepar Mariel78 » 6 années plus tôt

Ptiboudin a écrit :*petit hors sujeeeeeeeeeet*
Bah moi je m'en fouuuuuus je suis un bulot à tendance fougère ascendant granite et je suis bien content(e) . :twisted:


Oui la vie est belle quand on ne se pose plus de questions......
Je t'envie!
(par contre faut pas me dire "arrête de t'en faire et poses toi plus de questions": ça me met en rogne car c'est pour moi un défi de toutes les minutes de faire ça!)
(et du coup, ce n'est plus hors sujet :ouf: )

Retourner vers « Discussions libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité