PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Une actualité vous fait réagir, parlez en...
Répondre
Avatar du membre
bidule
Bidule
Bidule
Messages : 69
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Ile de France
Âge : 32

PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par bidule » il y a 7 ans

POLITIQUE - C'est le serpent de mer sociétal de la présidence Hollande. Alors que le mariage et l'adoption ont été ouverts aux couples homosexuels par le vote de la loi Taubira en mai dernier, la question de la procréation médicalement assistée (PMA) reste posée. Officiellement, le gouvernement promet toujours de la légaliser dans les mois à venir dans le cadre de la loi Famille qui sera déposée par Dominique Bertinotti.

Sauf que sa ministre de tutelle, Marisol Touraine n'est plus aussi affirmative, ce qui a le don d'agacer les militants de la cause homosexuelle, déconcertés par les déclarations contradictoires faites depuis 18 mois. Récit d'une procrastination qui cache mal la frilosité de la majorité et qui fait sourire jusque dans les rangs socialistes :

Mars 2012 : Un engagement de campagne
La PMA n'est pas un engagement au même titre que l'était le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe. Ces deux points, entérinés par la loi votée avant l'été, figuraient dans le point 31 (sur 60) du programme de François Hollande.

Cependant, à plusieurs reprises, le candidat socialiste avait fait part de son attachement à cette question : dans un entretien à Tetu, il avait lui-même dit qu'il y était favorable, précisant au passage qu'il est hostile à la Gestation pour autrui (GPA). Et sa porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem (devenue ministre des Droits des Femmes) l'avait également affirmé lors du Meeting pour l'Egalité, le 31 mars 2012.

Septembre 2012 : La PMA absente remarquée de la loi mariage
Mais à la rentrée 2012, confirmant des propos tenus durant l'été, la ministre de la Justice Christiane Taubira affirme que la question ne sera pas présente dans le texte sur le mariage : "l’accès à la PMA ne rentre pas dans son périmètre", affirme la Garde des Sceaux dans un entretien à la Croix, le 10 septembre, avant la présentation de son texte. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault soutient cette même ligne et assure début octobre que la PMA sera abordée dans "une loi complémentaire, qui pourrait être la loi famille".

Au plus grand dam des associations de défense des droits des homosexuels pour qui, mariage et adoption ne peuvent pas être abordés séparément des questions de parentalité et de filiation. Elles craignent alors un «un texte a minima».

Décembre 2012 : Les députés PS annoncent des amendements
Les parlementaires de la majorité ne se contentent pas de cette frilosité gouvernementale. Le président du groupe socialiste à l'Assemblée, Bruno Le Roux, souhaite voir déposer des amendements pour inclure la PMA dans le texte sur le mariage et l'adoption. "C'est une question dont on sait qu'elle sera sous-jacente pendant le débat sur le mariage. Quel intérêt de vouloir scinder les choses ? Moi je pense qu'il vaut mieux avoir le débat en une fois", précise l'élu de Seine-Saint-Denis.

Il trouve alors le soutien de Harlem Désir, tout juste élu Premier secrétaire du PS et de la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti. L'amendement est écrit et validé par le groupe socialiste pour être discuté en séance début 2013. Bruno Le Roux s'engageait à ce que la PMA soit adoptée avant la fin de l'année.

Janvier 2013 : L'engagement de Jean-Marc Ayrault
Alors que le débat sur le mariage pour tous s'apprête à ouvrir à l'Assemblée, la majorité fait volte face. L'amendement socialiste est finalement retiré après plusieurs jours de palabres entre le groupe parlementaire et le gouvernement. Il s'agit officiellement de ne pas perturbé le débat qui s'annonce difficile sur la loi Taubira. En échange de la bienveillance de ses députés, Jean-Marc Ayrault annonce que la PMA sera traitée dans le cadre de la loi famille. Le Premier ministre s'y engage, notamment via un tweet.

Mais les écologistes ne sont pas convaincus : ils déposent leur propre amendement qui sera débattu et bien sûr rejeté lors du débat.

Mars 2013 : François Hollande s'en remet au Conseil d'éthique
Pendant que les députés s'écharpent sur le mariage pour tous, François Hollande reçoit, fin janvier, le président de l'Union nationale des associations familiales (Unaf). Il lui assure alors qu'il saisira le Conseil consultatif national d'éthique (CCNE) au sujet de la PMA. Invité de France 2 en mars 2013, le Président de la République assure même qu'il "respectera" l'avis du CCNE, alors même que la porte-parole du gouvernement avait dit quelques semaines plus tôt que l'avis ne serait pas contraignant.

L'opposition et les associations homosexuelles voient dans cette décision une manœuvre de l'Elysée pour se défausser sur les sages, qui sont a priori divisés, sinon hostiles à la PMA pour les couples de femmes. Il est alors prévu que l'avis soit rendu à la fin du mois d'octobre. De fait, la présentation du projet de loi famille, prévue pour la fin mars, est reportée à l'automne ; la perspective d'ouvrir la PMA durant le deuxième semestre de l'année reste néanmoins possible.

Juillet 2013 : Pas d'avis du Conseil d'éthique avant 2014
Mais le calendrier est une nouvelle fois bousculé, cette fois juste avant l'été. Le Conseil d'éthique affirme qu'il ne rendra pas son avis sur la PMA avant le début de l'année 2014. En cause, le lancement d'un autre débat, sur la fin de vie, à l'automne 2013. "On reporte les états généraux parce qu'on ne peut pas faire des états généraux sur tout en même temps", explique Jean-Claude Ameisen, président du CCNE sur RMC et BFMTV.

Cette annonce soulève un tollé dans chez les défenseurs de la cause homosexuelle qui accuse directement le gouvernement : "Ces tergiversations et ces reculs répétés depuis un an sont inacceptables", dénonce l'inter-LGBT qui appelle "les parlementaires progressistes et les invite à déposer sans attendre une proposition de loi sur l'ouverture de la PMA aux lesbiennes". Aucune initiative n'a encore été prise en ce sens.

Eté 2013 : Le retour des amendements
Pour la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, ce décalage du CCNE n'est pas dramatique. Elle «vise» toujours une présentation de la loi Famille avant la fin de l'année et assure que la PMA «n'est pas enterrée». Pour la faire passer dans ce texte, elle envisage la présentation d'amendements au cours du débat parlementaire, aussitôt l'avis du CCNE rendu.

A condition toutefois, comme la laissé entendre François Hollande, que cet avis soit positif.

Septembre 2013 : Un enterrement par la ministre
Mais ultime rebondissement, en cette rentrée. C'est la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, qui donne un avis différent de celui entendu jusque là. «Je ne suis pas certaine que la loi famille soit le meilleur endroit pour discuter de l'ouverture de la PMA à l'ensemble des couples», affirme-t-elle dans un entretien à la Croix.

Et la ministre de tutelle de Dominique Bertinotti de préciser : «La PMA est un sujet qui ne doit pas diviser ni provoquer de crispations. C'est en outre un sujet qui soulève des questions éthiques, alors que la loi sur la famille ne porte pas sur des enjeux éthiques.»

L'amour est une récompense, le sexe n'est pas un dû

Avatar du membre
Fablyon
Biscuit
Biscuit
Messages : 5070
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Lyon
Âge : 43

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Fablyon » il y a 7 ans

On fait un erreur stratégique avec la PMA : ce qu'il faut demander en premier lieu c'est le droit à l'insémination de sperme avec aide médicale. La majorité des lesbiennes ne sont pas stériles ou avec problèmes procréatifs, donc un simple insémination de sperme suffit pour tomber enceinte.
La on demande un global : fécondation in vritro + réintrioduction .... C'est utile pour les femmes stériles ok (il faut donc le donner à toutes).

Voilà, pour moi, on se plante d'angle d'attaque, parce que la PMA entraine plus de question de la simple insémination qui est suffisante.
La liberté ne se donne pas, elle se prend ;)

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17215
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Biscuit » il y a 7 ans

Ce qui m'exaspère c'est le nombre de gens qui donnent leur avis sur cette question et qui n'y connaissent absolument rien, certains allant jusqu'à confondre PMA et GPA...
Biscuit

Avatar du membre
bidule
Bidule
Bidule
Messages : 69
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Ile de France
Âge : 32

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par bidule » il y a 7 ans

comme vous, ca me scandalise !

Mais l'Humain en général, mais surtout le Français aime critiquer, alors qu'au fond, il ne connait pas 1/10e du sujet...
Ce qui crée un amalgame, et une polémique sans fin sur des sujets qui n'ont pas lieu d'être.

Mais je pense que le problème de fond, qui est caché, c'est qu'ils refusent tout simplement de donner le droit d'être parents à des couples homos, et cherchent des façons détournées. Mais ca fait double polémique :

1/ milieu hétéro hostile au mariage pour tous (en même temps, j'ai entendu hier une dame d'un certain âge dire en passant devant une affiche pour un salon du mariage "un salon du mariage ? c'est n'importe quoi ! Comme si les gens se mariaient encore aujourd'hui" ou que je lis qu'une maire refuse de marier un couple lesbien, et que son adjoint qui a procédé finalement à l'union, à la fin de la cérémonie, dit devant les journalistes "Pour vous c'est un mariage? Fort bien et non pas pour moi. J'espère que vous m'accordez le droit de ne pas le penser"). Hostilité créée par le gouvernement lui même en réveillant une homophobie collective volontairement pour faire passer des lois fiscales, financières, patrimoniales et successorale, sans que personne y prête attention, trop concentré à se taper dessus pour l'égalité des droits.
2/ milieu homo : a qui ca démontre une fois de plus que au fond, malgré la loi pour tous, ils restent des bêtes de foires n'ayant pas le droit à la même chose, sous prétexte qu'ils n'entre pas dans le moule patriarcale hétérosexuel du monde contemporain.

Cela creuse un fossé stupide et sans intérêt
L'amour est une récompense, le sexe n'est pas un dû

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 36

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Titsouribi » il y a 7 ans

Evidemment que le fond du problème c'est que les lobbys de droite / religieux font pression pour éviter que les couples homos deviennent parents ...

Déjà l'adoption plénière c'est un gros coup de massue pour eux mais ils savent très bien qu'une adoption directe sera très difficile pour un couple homo. Lâcher la bride de la PMA c'est fini, les enfants de lesbiennes vont fleurir pensent-ils ...

Moi ça me sidère, car la simple question que je me pose est : mais qu'est-ce que ça peut bien leur f**tre !!
"There are no short cuts to any place worth going"

Avatar du membre
bidule
Bidule
Bidule
Messages : 69
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Ile de France
Âge : 32

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par bidule » il y a 7 ans

Par rapport à la PMA, j'ai discutée cette semaine avec une hétéro très proche qui est stérile et en instance de PMA, les délais parisiens sont de 6 mois d'attentes à Paris, juste pour avoir un rendez-vous, 6 mois pour le second, etc...

Selon elle, le débat se situe plus sur les personnes comme elle pour qui ca devient un "luxe" d'accéder à ce processus, et qu'en ouvrant l'accès aux couples homos n'ayant aucun problème de stérilité, ca rendra encore plus difficile l'accès aux personnes dans son cas et rallongera les délais

Elle n'a rien contre la communauté gay, c'est juste que son parcours très difficile pour avoir un enfant lui pèse énormément.

Elle m'a donné son avis de malade, tout en respectant mon avis de défense des droits homos.
L'amour est une récompense, le sexe n'est pas un dû

Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 41

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par LudmiA » il y a 7 ans

Justement ton amie se trompe : la raison pour laquelle les démarches menant à une PMA pour un couple hétéro marié sont si longues et pénibles en France est en partie la fermeture d'esprit, la pudibonderie et la lourdeur administrative française. Il faut tout prouver, tout vérifier, faire 100 dossiers... Des amis de mes parents étaient passés par là, pour au final se retrouver parents par voie naturelle, ce qui malgré leur faibles chances d'y arriver fut plus rapide!

Les femmes célibataires ou en concubinage récent n'ont pas accès à la PMA.
Les femmes en couples lesbiens n'ont évidement pas droit à la PMA.

Si nous ouvrions la PMA à TOUTES les personnes qui ont un vagin, les démarches irait 3 fois plus vite puisqu’il n'y aurait rien à prouver. Juste un RDV médial à prendre, un suivit, et faire ce qu'il y a à faire. D'autant que pour certain-e-s, qui ne sont pas stériles, tout ce qu'il faut faire est une injection de sperme (celui du conjoint ou d'un donneur ami)!

Alors, oui, pour la PMA sans conditions, et raz le bol de notre gouvernent et ses excuses bidon.
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 36

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Titsouribi » il y a 7 ans

Je rejoins Ludmia,

Au Québec, ou la PMA a été ouverte a tous les couples en 2004 si je ne dis pas de bétises, les hopitaux ont du coup investi, des cliniques privée et semi-privée ont poussé comme des champignons, le public offre des procédures totalement gratuites et simple, et du coup ... L'offre excède la demande.

Il n'y a quasiment aucun délai.

C'est un problème de volonté politique, pas de moyens techniques je pense.
"There are no short cuts to any place worth going"

Avatar du membre
Léna
AlphaKiloBit
Messages : 2004
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bi/Pansexuelle
Localisation : Toulouse
Âge : 34
Contact :

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Léna » il y a 7 ans

Un rassemblement pour la défense de la PMA est en train d'être organisé : " onclick="window.open(this.href);return false;

Est-ce qu'il y a des gens de Bi'cause qui pourraient

1) Faire en sorte que l'asso soit aussi comptée en organisatrice ou au moins en soutien fort ;

2) Faire en sorte qu'on arrête encore l'invisibilisation des bisexuelles en faisant de la PMA une lutte pour les lesbiennes ?

Je pense que la revendication 2) passera beaucoup mieux si 1) est déjà fait ; je ne suis pas parisienne et ne pourrai pas me rendre à ce rassemblement donc j'ai l'impression de pas être assez *légitime* pour le 1) :(
"I mean, ask me to research stuff on wave-particle dualities or the Schrodinger Equation and I'm a hellcat. But this..." Winifred Burkle

Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 5122
Enregistré le : il y a 12 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 35
Contact :

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Ascagne » il y a 7 ans

J'ai relayé ton message à Bi'cause, je trouve que c'est une très bonne idée !
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/

Avatar du membre
Les Yeux Noirs
Biscuit
Biscuit
Messages : 2434
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Bi
Âge : 39

Re: PMA : le gouvernement reporte (encore) le débat

Message par Les Yeux Noirs » il y a 7 ans

Loi sur la famille : l'examen repoussé à 2015 au plus tôt... ben c'est pas gagné tout ca : http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Ce gouvernement me désespere. Un peu de courage que diable !!! :x

Répondre