Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Répondre
Avatar du membre
ninette
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : je sais plus
Gender :

Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par ninette » il y a 4 ans

Bonjour à tous,

Ca va être très très compliqué pour moi de me livrer. Vous avez tous l’air tellement à l’aise ! Je ne réussis à poster mon témoignage ici que parce que j’ai l’impression que la tonne de gravier que je porte sur la poitrine s’est un peu allégée et me laisse une petite marge de manœuvre. C’est vous dire ! Ce que j’écris ici, je ne l’ai jamais dit à personne.

Je suis une femme, j’ai 42 ans, 2 enfants, séparée du père de mes enfants, en couple depuis 3 ans avec un homme avec qui je ne vis pas (il habite à 90 km) mais que je vois un week-end sur deux et avec qui je suis très heureuse. Je suis à mon compte, indépendante, propriétaire de ma petite maison, avec mes enfants en garde alternée. Lors de ma séparation il y a 4 ans, j’ai fait un pas considérable vers moi-même, et là j’ai envie de continuer à avancer.

Ok et la bisexualité me direz-vous ? J’y arrive. Je n’ai jamais pensé être bi. Rétrospectivement, je sais aujourd’hui que j’ai passé mon adolescence à désirer ma meilleure amie de toutes mes forces, que j’étais folle d’elle, que je rêvais de ses yeux, de ses seins, de ses hanches, que je lui disais que j’étais amoureuse de son grand frère pour éloigner les soupçons et être plus proche d’elle. Mais à cette époque-là, impossible de me figurer cela. Impensable. J’ai assisté au récit de son dépucelage et de ses premières amours comme autant de coups de poignard au fond de mon cœur.

Puis moi aussi j’ai commencé ma vie sexuelle. J’ai eu pas mal de copains, un sacré succès, des coups de cœur, des déceptions, rien de transcendant sexuellement. J’ai fini par croire que le sexe était drôlement surfait. En tout cas avec les autres, car moi je m’apportais du plaisir à tous les coups ! Dans mes fantasmes, j’étais souvent un homme qui faisait l’amour à une femme. Je n’ai jamais voulu analyser cela. Jardin secret. Secret et enterré. Avec un double couche de gravier au-dessus siouplait.

Puis j’ai démarré une belle relation avec celui qui deviendra le père de mes enfants. Nous avons passé 14 années ensemble, 14 années d’amour sincère et de frustration sexuelle absolue pour moi. Je m’étais fait une raison, je n’étais pas très attirée par son corps, assez androgyne, mais j’aimais qui il était, sa personnalité. Je me rassurais en me disant que le sexe, ce n’était pas le plus important. Mais ces choses-là vous rattrapent toujours.

Enceinte de mon premier enfant, les hormones au taquet, je souffre d’insomnie. Une nuit je zappe et tombe sur un film érotique mettant en scène un homme et deux femmes. Pour moi qui n’ai jamais vu de film érotique ni de film porno (on est aux débuts d’internet !), c’est le choc. Je m’identifie immédiatement à cette femme que convoitent l’homme et l’autre femme. Je jouis en quelque secondes, sans même me toucher, tellement c’est intense. Je suis vraiment troublée. Triple couche de gravier.

Je vis mon rôle de mère de famille tout en travaillant. Après les hauts, arrivent les bas. Avec mon compagnon, notre relation se dégrade peu à peu. Il travaille tout le temps. Quand il ne travaille pas, il sort voir des amis, sans moi. Je me sens seule. Je le lui dis. « Je ne t’ai jamais empêchée de sortir, à partir du moment où tu trouves une solution pour faire garder les enfants » Je trouve cela injuste, je n’en dis mot. Je me sens seule car il n’est pas à mes côtés.

Je commence à visionner des films pornos. Soit des trios avec un homme et deux femmes, soit des femmes entre elles. Je trouve ces films fabriqués pour les hommes. Je veux voir des femmes jouir vraiment. Je veux rentrer dans cette intimité. Plus je fantasme, moins je fais l’amour. Je quitte le père de mes enfants quand j’apprends qu’il est infidèle depuis plusieurs mois. Je suis révoltée qu’il s’autorise à aller chercher ailleurs ce qui me manque tant à moi aussi. Je comprendrai plus tard que je lui veux d’avoir le courage que je n’ai pas. Et que je lui dois une fière chandelle, car une autre vie est possible désormais.

J’ai pris une bonne résolution : regarder ma vie en face et changer ce qui ne me convient pas. Je me promets d’avoir une relation sexuelle avec une femme pour en avoir le cœur net. Mais comment on fait ? J’ai une aventure avec un homme qui m’apporte du plaisir. Ah, me serais-je trompé ? Ainsi je peux jouir avec un homme ? L’idée d’être une lesbienne refoulée s’éloigne.

Puis je rencontre mon ami actuel. C’est un mec, un vrai, avec des poils et des muscles, un désir de moi jamais rassasié, une curiosité pour ce qui me plaît. Il aime mon corps, et je suis dingue du sien… Les doutes sont effacés, j’adore le sexe avec lui, je comprends que j’ai vécu 14 ans avec un homme avec qui le courant ne passait pas, tout simplement, ou qui ne voulait pas apprendre comment je fonctionnais. Je suis heureuse.

Mais est-ce que ça veut dire pour autant que je suis hétéro ? Quand passe une jolie fille, je l’imagine volontiers nue. Je me rappelle de ma promesse. J’explique à mon ami que c’est important pour moi, d’avoir une expérience avec une femme, que j’en ai besoin. Il est tout de suite d’accord. Deux femmes pour lui tout seul, parfait ! Ah non ! Non, non, non, ce n’est pas du tout comme ça que je le conçois ! C’est une femme et lui POUR MOI. Je comprends que ça ne lui convient pas. Ok, je n’insiste pas.

Me voici aujourd’hui dans un sacré dilemme. Je ne vais tout de même pas m’arrêter en si bon chemin ?! Mais en même temps je ne veux absolument pas tromper mon compagnon. D’autant que je ne sais toujours absolument pas comment on fait pour rencontrer une femme (je précise que je vis dans les DOM, autant vous dire que l’anonymat ça n’existe pas).

Comme je pense qu’il n’y a pas de hasard, il y a une dizaine de jours, à une soirée plutôt arrosée où j’étais sans mon ami, une copine que je connais depuis plusieurs années mais qui n’est pas une proche me frôle exprès la main en passant à côté de moi. Je la regarde, elle me regarde, son sourire m’envoûte, je la suis du regard. Nous nous croisons seules dans un couloir, je l’attire contre moi et nous nous embrassons et nous enlaçons. Puis nous sous séparons et je ne la vois plus de la soirée. Je suis troublée. Dois-je rajouter du gravier ? En enlever ? J’attends un texto les jours suivants. Rien. Je n’ose rien faire. Elle était sûrement trop saoule pour s’en souvenir…

Voilà mon récit, un peu pathétique, d’une femme bien coincée. C’est que c’est drôlement lourd le gravier. Tous les regards que vous pourrez porter sur cette histoire m’aideront à y voir plus clair. Les lectures, les conseils, je prends tout ! Merci de m'avoir lue !

Avatar du membre
Biodynamie
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 149
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : IdF
Gender :
Âge : 43

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Biodynamie » il y a 4 ans

Bonjour Ninette,
Tu as l'air de savoir ce que tu veux finalement. D'après ton récit, tu sembles bien encline à vivre une relation avec une femme. Les hommes et leurs fantasmes de 2 femmes pour eux... gros classique. Vis pour toi.
Et bonne nouvelle, une tonne de gravier c'est toujours plus facile à déplacer qu'une tonne de rochers :wink: !
Le monde n'est ni blanc, ni noir, mais plein de couleurs

Avatar du membre
Clap
Biberon
Biberon
Messages : 49
Enregistré le : il y a 4 ans
Gender :
Âge : 26

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Clap » il y a 4 ans

Salut Ninette

Ton histoire n'est pas du tous pathétique, ne te descend pas comme ça, chacun à la sienne c'est elle qui nous caractérisent. Il s'agit de ton chemin de vie, celui qui t'à emmener à qui tu est actuellement. Le jugement que tu apporte à ton histoire en dit beaucoup sur celui que tu apporte à toi même et nous somme souvent notre pire juge. Alors embrasse la, accepte la, elle fait partie de toi ;)

J'ajouterais que, ne t'en fais pas tous le monde n'est pas à l'aise comme il n'y parait, mais c'est vraie qu'ici beaucoup on de l'expérience et ont traverser les épreuves que l'on traverse et sont donc à l'aise avec eux même, j'entend par "on" les Bisexuels débutant (dont je fais partie) ;) alors justement profite en, profite de leurs paroles issue de cette expérience, de leur oreilles et leur regard qui te permettrons d'avoir un œil neuf et extérieur ;)

Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 48

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Ykky II » il y a 4 ans

Du gravier, encore du gravier, toujours du gravier... :mdr:

Non pas du tout. Aucun gravier, plutôt l'inverse. Alors tu dois te demander pourquoi tu ressens le contraire. Sans doute car tu te juge d’après... ta norme ( personnelle, familiale et sociétale).

Tu as fait un très beau récit et surtout une très belle évolution dans ta tête, vie et couple. Sois fière de toi, et de l'écoute de ton homme.
En effet, tu as eut la chance d'avoir un nouveau départ; de quitter un mari qui ne te satisfaisait pas sexuellement et qui n'étais pas satisfait non plus. Tu t'es reconstruite, travail et personnel. L'écoute et le réconfort de ton compagnon t'as amener à avoir plus confiance en toi et être femme. Cette confiance t'as permis de renouer avec tes désirs profond, car je crois que tu as finalement toujours été bisexuelle ( même si aucun acte ne c'est réalisée).

Elle attend peu être que tu aborde le sujet, non? L'alcool ne fait pas faire d'acte que l'on ne veux pas, mais enlève les inhibitions... à méditer.

Toi et ton homme. Pour moi cette histoire devrai sans doute se passer entre vous 2. Un accord pour un "à coté", oui c'est pas chouette, mais tu l'as rencontrer comme cela et c'est votre histoire à toutes les 2. La peur et le risque c'est que cela ne soit pas qu'un "à côté" mais une découverte de toi... Tu dois pour cela rassurer ton homme. Le faire à trois, l'autre n'étant pas non plus un objet, de ce dire elle est là pour moi, me gène beaucoup. Mais certes si vous le faites comme cela il y aura un gros temps fort pour toi et un temps pour le plaisir ou le phantasme de chacun :wink: .

Bonne nuit :o
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5

Avatar du membre
ninette
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : je sais plus
Gender :

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par ninette » il y a 4 ans

Merci pour vos réponses :)
En effet je me juge durement, car j'aurais voulu vivre plus spontanément ce que je ressens. Ce n'est que tout récemment que j'ai compris que les choses n'étaient pas ou blanches ou noires, que je ne devais pas choisir entre homo et hétéro, et que même la bisexualité que je sens être la mienne peut être légère à vivre, au gré des rencontres. Je commence tout juste à "m'autoriser" être moi-même. J'ai toujours été une gentille fille, une bonne élève, une salariée docile, une compagne fidèle, à 40 balais je me demande pour la première fois ce que je veux et j'ai parfois envie non pas de tout faire péter, mais de changer deux-trois trucs :D

Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 48

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Ykky II » il y a 4 ans

https://www.youtube.com/watch?v=EdQ0f4Qg-OA

Pour moi à te lire tu as le parfum de cette chanson, désolé si ce n'est pas ton style.
Une citation de Confucius: "On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une". Mais il y a une objection fort constructive à cet axiome: si tu trouve un champignon vert dans super mario, tu gagne une vie cqfd :frown: .

"Ca va être très très compliqué pour moi de me livrer. Vous avez tous l’air tellement à l’aise ! ... Ce que j’écris ici, je ne l’ai jamais dit à personne.": Alors as tu relu ton texte? Et penses tu que ton témoignage n'est pas clair, bon et surtout comme ce n'est pas toujours le cas plein d'espoir. Promis on le dira à personne.

Je te livre la devise qui est mienne en ce moment. "Who dares, wins": qui ose gagne. Ce qui signifie que tu as passé 40 ans de ta vie à ... ne rien osez, et tu as reçu ( maison, mari, enfant, voiture, frustration, divorce, factures) du prévisible. Sans faire un quitte ou double, ose un peu plus, qu'as tu à perdre? d'être toi même, heureuse.

Ps: bien venu dans la crise existentielle de la quarantaine.

:fleur:

Tes actes passés t'on fait grandir.
Tes réflexions t'on fait dépasser tes craintes.
Tu as commercé à oser, ici, et embrasser.
Ne sens tu pas que tu évolue vite, contre la rémanence de ton être ( le gravier).
Alors oui ta vie seras belle car tu sais que tu as déjà changé, et qu'il n'y a pas de retour.

:fleur:

Et merde, voila que je redeviens bucolico-romantique :crazy:
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5

Avatar du membre
ninette
Bizutage
Bizutage
Messages : 6
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : je sais plus
Gender :

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par ninette » il y a 4 ans

Merci Ykky pour ce très très gentil message. J'adore ton bucolico-romantisme !

Ca avance dans ma tête, ça avance. Déjà j'ai parlé de mes émois et de mes questions à mon amie d'enfance que j'ai revue durant mes vacances. Ca libère et le tremblement de terre tant redouté n'a pas eu lieu (faudra que j'aille consulter pour cette peur panique d'être enterré vivante lol).

Ensuite j'ai envoyé un petit message à celle que j'ai embrassée il y a presque deux mois maintenant, en lui demandant de me répondre seulement si elle avait éprouvé le même trouble que moi. Et... elle m'a répondu. En me questionnant plutôt sur ce que j'avais ressenti. C'est déjà beaucoup pour moi. Je ne force pas les choses en lui demandant à elle ce qu'elle a éprouvé. C'est déjà un grand pas pour moi. Je me sens tellement plus légère !

A suivre...

Avatar du membre
Ykky II
Biscotte
Biscotte
Messages : 333
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Bordeaux
Âge : 48

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Ykky II » il y a 4 ans

C'est génial, je te félicite ninette.

Tu vois ta vie va être belle :wink: , car ce seras la tienne. Et non pas celle que tu aurai dut avoir ( tu sais celle que la norme qui te juge dans ta tête).

Aller, je te laisse, et encore félicitation :fleur:
"Toi aussi tu m’ as impressionné et plutôt pour d’ autres raisons bien plus profondes : ta sensibilité d’écorché -vif, ta sensualité romanesque et cette légèreté émouvante qui font de toi un être si différent des autres."

Numéro 5

Avatar du membre
Biodynamie
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 149
Enregistré le : il y a 4 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : IdF
Gender :
Âge : 43

Re: Femme coincée sous el gravier cherche conseils

Message par Biodynamie » il y a 4 ans

Félicitations Ninette,
Tu vois tu as déjà déplacé ta tonne de gravier. Il ne reste plus que du sable fin, pour le plaisir de la découverte.
Enjoy !
Le monde n'est ni blanc, ni noir, mais plein de couleurs

Répondre