Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 1 an

Bonjour à tous,

Je ne sais pas trop par où commencer. J'ai trouvé des infos très pertinentes sur ce site alors voici ma petite histoire.

J'ai rencontré ma femme très jeune, au lycée. Je ne m'étais jamais vraiment posé la question de ma secualité à l'époque. J'aimais les filles.

On a évolué en semble, on s'est marié, on a fait des enfants. Ca fait 20 ans donc. Je l'aime, j'aime ce qu'elle est, ce qu'elle m'apporte. J'aime ma vie de famille.

Et depuis 2 ans, je ressens un terrible désir d'homme. J'ai peur mais c'est plus qu'un fantasme. J'en ai bien sur parler à ma femme. Elle ne trouve pas ça choquant mais il lui est impossible de me laisser la liberté d'essayer avec ou sans moi. Ca la bloque complètement. Elle comprend mon désir mais je pense qu'elle ne voit pas d'autres solutions que de se quitter pour que j'essaye.
Nous gardons une vie sexuelle "normale", sympa, assez classique.

De mon côté, ça me tue, je suis bisexuel, je le sais.

Merci d'avance pour vos avis.

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17244
Enregistré le : il y a 17 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Biscuit » il y a 1 an

Bonjour Antoine,
Ton témoignage est assez classique, nombre d'hommes et de femmes se découvrent bisexuels tard dans leur vie. Tu es donc loin d'être seul dans ce cas. Certains en parlent à leur conjoint, d'autres restent dans le silence. Je pense personnellement que tu as eu raison de lui en parler, maintenant pour ce qui est de vivre tes désirs cela semble plus compliqué. La réaction de ta femme est compréhensive mais il va falloir faire des choix, de son côté comme du tiens, essayer de faire évoluer vos limites, vos règles de vie en couple. Mais si effectivement pour elle il est hors de question, quel que soit le contexte, que tu touches un homme, vivre tes désirs bisexuels et ainsi concrétiser tes fantasmes va être compliqué.
Bon courage !
Biscuit

Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 5150
Enregistré le : il y a 13 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 35
Contact :

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Ascagne » il y a 1 an

Bonjour Antoine et bienvenue ici :)

Comme le dit Biscuit, et comme tu pourras le voir en lisant d'autres témoignages sur ce forum, on peut se découvrir bi à tout âge de la vie (en ce qui me concerne, je l'ai compris à 22 ans, donc nettement après l'adolescence). On a même vu passer ici des gens qui se découvraient attirés par des gens du même sexe à 50-60 ans passés. Parfois cela peut être lié à une éducation très stricte et/ou à un manque d'informations en termes d'éducation sexuelle, parfois cela vient du fait qu'on peut rencontrer tard dans sa vie une personne du même sexe qui nous attire alors qu'on n'a jamais fait de rencontre pareille avant, etc. etc. Tu n'es pas seul dans ton cas, donc !

Je trouve que tu as été très honnête et très courageux d'en parler à ton épouse et qu'elle a été compréhensive. Bravo à vous deux pour ça, c'est loin d'être évident dans tous les couples de garder franchise, confiance et respect, vous avez de la chance :)

Pour ce qui est d'essayer, c'est plus compliqué, en effet. Vous êtes dans le cadre d'un couple exclusif classique et ça peut être difficile de changer de modèle après tant d'années.
Une première chose à tenter peut être de voir ce qui t'attire. Est-ce le corps d'un homme ? Une relation amoureuse avec un homme ? Ou simplement l'envie de tenter de nouvelles pratiques sexuelles ? Dans ce dernier cas, peut-être que des sex toys utilisés seul et/ou avec ton épouse pourraient être une solution ?
Si ça ne suffit pas, comme le dit Biscuit, tu vas devoir décider ce que tu fais passer en premier. Avant de prendre de grandes décisions du type quitter ton épouse, je te conseille de réfléchir, y compris par écrit au besoin, pour voir :
- ce que tu as à gagner et ce que tu as à perdre.
- ce que les autres ont à gagner et à perdre.
La difficulté, ici, est de ne pas être égoïste... et de ne pas vouloir se sacrifier à tout prix non plus si ça te ronge trop (ce que je peux très bien comprendre : se découvrir bi, ça chamboule - à l'époque, j'avais souvent comparé ça au fait de se découvrir un troisième oeil).
Bon courage et n'hésite pas à revenir en parler ici si on peut t'aider :)
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/

AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 1 an

Merci pour vos réponses. Je suis désolé de répondre si tard, je n'ai pas eu le temps de me connecter et la période étant ce qu'elle est... Bref. On en parle beaucoup, enfin moi j 'en parle beaucoup mais j'ai l'impression que pour elle c'est trop. Elle ne veut plus trop aborder le sujet, un peu la politique de l'autruche. Ca va faire 3 ans qu'on en parle mais aucune avancée.
Le confinement n'arrange pas les choses et j'ai cette sensation de ne pas être à ma place. De l'aimer oui mais sans qu'on s'épanouisse ni elle ni moi. Sans rien s'apporter d'autre que se soulager un peu le quotidien à deux. Je trouve ça terrible et en même temps je me trouve égoïste; je sens que je vais tout gacher si on se sépare mais si c'est pour trouver ma voie alors peut être que c'est mieux.
On verra...

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17244
Enregistré le : il y a 17 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Biscuit » il y a 1 an

C'est une décision très lourde à prendre, je te souhaite bon courage.
Biscuit

Avatar du membre
TiProust
Biscotte
Biscotte
Messages : 356
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : gay
Gender :
Âge : 55

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par TiProust » il y a 1 an

bonjour. Je me reconnais pas mal dans ce témoignage. Il n'y a, je crois, pas de "bonne" solution, mais, parfois, à force de parler, des compromis acceptables conjointement. Ce dont je suis sûr, en revanche, c'est que tenter d'étouffer sa propre souffrance, dans le but, louable, de ne pas causer de peine à la personne avec laquelle on vit, n'est pas tenable sur le long terme. Peut-être, comme le dit Ascagne, tenter une approche différente de la sexualité au sein du couple. Ca peut fonctionner dès lors que le "fond" du sujet (bisexualité, voire, homosexualité d'un des conjoints est accepté explicitement par l'autre). L'être humain est capable de bien des adaptations (parfois pour le pire, mais aussi heureusement pour le meilleur). Tout ce que je peux dire, pour l'avoir vécu, est que ça prend du temps, beaucoup, et pas mal d'efforts de part et d'autre.

AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 6 mois

Je remonte aussi.
Peu d'avancées ici.
Enfin, j'ai besoin de revendiquer ma bisexualite et de la vivre. C'est de plus en plus fort .
Il y a ces moments où j'y crois. Oui c'est possible d'être en couple hétéro et de se réaliser malgré tout comme bi.
Et puis il y a les gouffres, on n y arrivera jamais.
Je ne nous pensais finalement pas si ancrés dans les codes sociaux, le couple exclusif et l'heteronormativite.
Du coup, je n'assume rien. Mais il y a bien un jour où il faudra avancer .

Avatar du membre
Noctis
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 176
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Suisse
Gender :
Âge : 43

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Noctis » il y a 6 mois

Salut Antoine !

Je comprends la situation difficile dans laquelle tu te trouves... Quand tu dis qu'il y a des moments où tu y crois, qu'est-ce que ça signifie ? Est-ce que vous avez pu en parler avec ta femme ? A-t-elle changé d'avis ? Il y a 7 mois, tu disais qu'elle faisait la politique de l'autruche, alors que c'est quelque chose qui te pèse depuis 3 ans. Tu disais que pour que tu puisses essayer, elle ne voyait que la séparation comme solution...

Est-ce que tu as pu déterminer ce qui la bloque le plus dans le fait que tu aies une expérience avec un homme ?

Vous vous connaissez depuis le lycée, vous êtes ensemble depuis plus de 20 ans. Les choses évoluent, les envies changent. Pour qu'un couple puisse durer, il faut savoir parfois s'adapter et se remettre en question ou essayer de nouvelles choses. Oui, il y a certainement un côté égoïste à vouloir assouvir ta frustration, mais ta femme se comporte également de manière égoïste en voulant garder le status quo. Quelque part, elle est insensible à ta détresse, ta frustration, à ton mal-être.

Le but est de trouver un compromis, un équilibre pour les deux.

Et si tu avais eu envie de connaître d'autres femmes, est-ce que la réaction de ta femme aurait été la même ?

De ton côté, que recherches-tu dans une relation avec un homme ? Est-ce l'aspect purement physique de l'expérience ou tu souhaites aussi rencontre un homme qui te comprenne, avec qui tu puisses échanger et discuter. As-tu déjà essayé d'aller sur des applications/sites de rencontre ?

Être marié et en couple hétérosexuel est pouvoir se réaliser en tant que bisexuel est possible. Ce n'est pas facile, il faut faire des choix et savoir gérer sa frustration, mais c'est possible si chacun des partenaires y met du sien !

AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 6 mois

Merci Noctis de tes remarques. Je te trouve très optimiste, ça fait du bien, mais en même temps je crois qu'il faut que j'ouvre les yeux et que je regarde la réalité en face.
Je crois que ce qui la bloque complètement c'est le fait de ne plus être dans une relation exclusive: tout ce que ça implique de changement et aussi l'insécurité que ça induirait. Elle est complètement figée là dessus, elle ne se voit pas vivre autrement et je la comprends. C'est effrayant quand même. Pour elle, la fidélité c'est ce qu'il y a de plus important elle me trouve bien naif de penser qu'on peut séparer sexe et sentiment.
Honnêtement, je crois que même si je la comprends, je n'adhère plus à ces idées. Je suis triste de le dire mais finalement cette histoire me permet de voir que nous sommes trop en décalage sur la vision du couple et je pense, par extension, sur notre vision de la vie. Je sais qu'on ne peut pas forcément évoluer ensemble sur tout, en tout cas au même rythme, et au fond pourquoi évoluer si elle est bien comme ça? Mais ça a créé une distance trop forte entre nous.
Je ne sais pas, je crois que l'égoïste dans l'histoire c'est quand même plus moi qu'elle.
Souvent je regrette de lui en avoir parlé. J'aurais du fermer ma gueule, essayer dans mon coin et basta. Il y a des tas de gens qui se trompent et qui aiment toujours leur mari ou leur femme et ça ne pose pas tant de problème que ça.
Le compromis, elle est sûre qu'on ne le trouvera pas car elle sait qu'elle ne pourra pas le supporter. Je la comprends, c'est raisonnable.

Bequiet
Bidule
Bidule
Messages : 85
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Hétéro
Gender :
Âge : 46

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Bequiet » il y a 6 mois

Bonjour AntoineH,
Ton dernier post me fait sortir de mon silence car tu mets des mots sur ce que je ressens actuellement... mais en tant que femme de bi. Les aveux de mon mari,il y a presqu'un an ,m'ont totalement bouleversée sur bien des points et je me retrouve dans le point de vue de ta femme. Malgré mes efforts pour essayer de comprendre et de dépasser ma conception hétéro-normée, je me suis rendue compte ces 3 derniers mois que je n'arrivais pas à les dépasser... et oui, tu as raison : il y a une forme d'égoïsme à ne pas réussir à en sortir. Pourquoi ? C'est ce que je cesse de questionner : sans doute l'impression terrible de ne pas être complète puisqu'on ne suffit pas à l'homme qu'on aime, la peur de signer un blanc-seing à l'infidélité, la peur de perdre l'autre avec notre consentement, la peur des maladies, la peur de ne plus être deux dans un couple mais de devoir composer avec un 3e membre (fantôme, fantasmé etc..)... et j'en passe.
Alors, oui tu as raison : c'est égoïste de ne pas partager. Je suis aussi cette femme égoiste. Faut-il nécessairement chercher une hiérarchie dans cet égoïsme ? cela rassure sans doute mais est-ce objectif ? Je me dis surtout que l'égoïsme est partagé. En effet, la situation est paradoxale : soit le bi renonce à sa conception de l'amour (et à ses besoins, ses désirs etc...) soit le conjoint hétéro renonce à sa conception du couple (à ses besoins et à ses désirs). Certes, aimer l'autre c'est lui permettre d'être heureux : lequel doit donc renoncer à son bonheur ? Vaste question...
La seule question qui reste toujours dans tous les posts que je parcours est : a-t-on la force et la capacité de construire un nouveau modus vivendi ensemble ou chacun doit-il retrouver son chemin, seul.e ? Nous en revenons toujours tous à cette question qui semble te tarauder actuellement. A cette fin, avez-vous envisagé la voie d'un médiateur, d'un thérapeute de couple ? Je ne sais pas si c'est une solution. C'est le choix que nous venons de faire mais je n'ai pas encore le recul suffisant pour te dire si cela fonctionne.
Par ailleurs, faut-il pour autant regretter d'en avoir parlé ? Si tu ne l'avais pas fait, quel choix aurais-tu pu assumer ? Les non-dits et les mensonges ne sont-ils pas plus destruteurs ?
Je te souhaite bon courage dans ton cheminement à la fois personnel et à deux.

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 114
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 39

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Pablobi » il y a 6 mois

Si j'ai un conseil, c'est de prendre le temps. Je comprends ce besoin d'un coup d'aller vite une fois les choses dites.

Mais il faut prendre son mal en patience, ne pas se montrer insistant, attendre le moment propice pour parler.

AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 6 mois

Vite, vite... c'est relatif 😄😄
Ca va faire trois ans là qu'on en parle. J'en ai ma claque d'en parler et paradoxalement j'ai besoin qu'on en parle souvent.
J'aime ton point de vue bequiet et la question que tu poses à la fin. On est, ou on sera bientôt devant ce choix, on le sait et ça nous rend assez malheureux elle comme moi cette inaction.

Bequiet
Bidule
Bidule
Messages : 85
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Hétéro
Gender :
Âge : 46

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par Bequiet » il y a 6 mois

AntoineH a écrit :
il y a 6 mois
Vite, vite... c'est relatif 😄😄
Ca va faire trois ans là qu'on en parle. J'en ai ma claque d'en parler et paradoxalement j'ai besoin qu'on en parle souvent.
J'aime ton point de vue bequiet et la question que tu poses à la fin. On est, ou on sera bientôt devant ce choix, on le sait et ça nous rend assez malheureux elle comme moi cette inaction.
Bonjour AntoineH,

Je vois que tu es aussi impatient que moi :wink: A moi aussi 1 an, 3 ans cela me paraît long... et quand on parcourt les témoignages du forum, on constate que c'est bien court.
Je connais ce besoin de parler : chez nous, c'est l'inverse. Lui est taiseux, dans sa bulle et moi je ressasse, j'ai besoin d'entendre encore, d'affiner le propos, de partager des ressentis pour comprendre et tenter d'avancer. Je trouve que parler apaise les craintes, apporte de la sécurité.
Après, peut-être que c'est toi qui es dans le vrai : peut-être qu'on s'échine tous à vouloir croire (moi la premère) qu'on peut sauver nos couples, qu'on peut trouver un mode de fonctionnement sans que les deux parties en souffrent. Souvent je veux y croire parce que c'est rassurant... mais à d'autres, je me demande vraiment si un couple hétéro-bi non ouvert peut tenir. S'il tient, c'est parce que l'un renonce ai-je l'impression.
Je crois que ce que j'aime aussi dans ton témoignage c'est que tu acceptes que tout cela à ses limites.
Tiens-nous au courant de tes avancées et bon courage car, quelle que soit la décision, elle engendrera son lot de joies et de peines.

AntoineH
Bizutage
Bizutage
Messages : 13
Enregistré le : il y a 1 an
Âge : 37

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par AntoineH » il y a 6 mois

Oui nous envisageons les limites tous les deux. C'est elle d'ailleurs qui m'en a fait prendre conscience. Ce n'est peut-être pas possible pour nous, tout au moins. Si ce n'est pas possible, c'est con, mais c'est comme ça et pour moi ça ne gâche nullement ce que nous avons vécu depuis tout ce temps. Ca me peine de l'envisager, de plus en plus sérieusement d'ailleurs mais je crois que c'est aussi un moyen de ne pas mettre trop de pression... on ne veut ni l'un ni l'autre d'un sauvetage coute que coûte.

cajoline1610
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 131
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelles
Gender :
Âge : 40

Re: Découvrir sa bisexualité sur le tard?

Message par cajoline1610 » il y a 6 mois

Bonjour Antoine,

Je me permets de parler un peu de mon expérience sur ton post car mon mari est passé par les mêmes étapes que toi. En couple depuis 16 ans, 2 enfants et un mari qui découvre sa bisexualité tardivement. Tout a commencé en juillet 2015 et nous venons seulement de trouver notre chemin. Alors ça été sinueux, avec montagnes russes. J'ai essayé à plusieurs reprises d'ouvrir mon couple, lui a essayé de me rester fidèle, mais ni l'un ni l'autre n'avons réussi pendant toutes ces années avec des périodes plus calmes. La psy lui a proposé un break, nous étions ni l'un ni l'autre au départ pour, mais au fil du temps c'est apparu comme la meilleure solution surtout pour lui, pour se retrouver seul, se rendre de compte de ce qu'il veut et ressentir les choses.
Il vient de finir le break, et il a fait toutes les expériences qu'il souhaitait.
Celui-ci lui a permis de se rendre compte réellement que ce n'est pas la vie qu'il veut, qu'il ne s'y retrouve pas et qu'il est davantage malheureux sans nous.
Il a donc eu ce déclic, oui il aime le sexe entre hommes, c'est comme ça, mais il a fait le choix de renoncer à ces plaisirs car ça ne le rend pas plus heureux et il n'a pas l' impression d'être que la moitié de lui. Choisir c'est renoncer.
Ce break l'a rendu plus déterminé et ses doutes se sont envolés. Je ne sais pas si sa détermination sera sur la durée mais maintenant il sait ce qu'il veut et ça fait un bien fou.
Certains ne comprendront peut être pas ou me diront que ce n'est pas possible, je m'en fiche, seuls nous savons de quoi nous sommes capables et connaissons ce qui nous lie.
Je pense sincèrement que bisexualité ne veut pas dire forcément infidélité. Je pense que la bisexualité se définit de différentes manières.
Je vous souhaite beaucoup de courage à tous les 2. Et il n'y a pas de mauvais choix, juste des choix à assumer et bien les vivre.

Répondre