Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
esprits
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : hétéro
Localisation : Alsace
Âge : 36

Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par esprits » il y a 11 ans

Bonjour,
Je suis hétéro et ma copine est bi. Nous vivons en couple depuis 5 ans, nous avons 2 enfants et tout se passe pour le mieux. Je savais depuis le début de notre histoire que ma copine était bi mais elle m'a annoncé il n'y pas longtemps qu'elle pensait beaucoup aux filles, que ça revenait régulièrement, que c'était quelque chose de très fort et que ça lui manquait. Nous en avons parlé et elle m'a demandé que je lui laisse la liberté d'avoir des aventures avec des filles.
Nous sommes très amoureux et je n'ai aucun doute sur ses sentiments. Je me dis que je n'ai pas le droit de lui refuser, je crois que c'est vraiment important pour elle, je sais qu'elle ne m'appartient pas, et pourtant, j'ai du mal à accepter, je suis tout bêtement jaloux à cette idée, et du coup je culpabilise. J'ai peur qu'elle se sente frustrée et que ça nuise à notre couple, ou alors qu'elle aille voir ailleurs sans me le dire, puisqu'elle sait que ce n'est pas évident pour moi. Nous avons toujours été honnêtes l'un avec l'autre et je ne voudrais pas que mon attitude la pousse à me mentir.
Je me dis que je dois être trop rétrograde et que je dois avoir un problème et je m'en veux. Pourtant, je crois être tolérant et ouvert.
Que dois-je faire? Dois-je accepter au risque d'en souffrir?
J'ai aussi peur que nos enfants pâtissent de la situation.
Et pardon si cette question peut paraitre naïve mais n'étant pas moi-même bisexuel, je ne sais pas trop ce qu'on peut ressentir: A-t-on des tiraillements? Des frustrations liées à l'absence de rapports intimes avec l'autre sexe? Des pulsions? J'aimerai comprendre. J'ai l'impression que ça peut être une souffrance aussi.
Si d'autres se sont trouvés dans le même cas que moi, qu'en pensez-vous et comment l'avez-vous vécu?

Avatar du membre
SCANNO
Bikini
Bikini
Messages : 650
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : BI
Localisation : bourgogne
Âge : 53

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par SCANNO » il y a 11 ans

Bonjour esprits, je ne sait pas si ma réponse sera celle que tu attendais, parce que tu souhaitais peut-être avoir un avis de la part d'un autre conjoint hétéro qui aurait une expérience similaire à la tienne, mais bon, je pense que tout point de vue est enrichissant, et puisque tu te poses des questions sur ce qu'on ressent quand on est bi, je me permets de répondre en tant que tel. Je précise que pour moi, le situation est inverse mais très proche de la tienne: c'est moi qui suis bi, et ma compagne depuis 15 ans le sait depuis le début, mais elle est hétéro.
Pour essayer de faire simple, je vais avoir recours à une métaphore: imagine que tu es une feuille de papier très fin: ta vie et tes désirs sont écrits sur le recto de la feuille, et il est rempli: tu ressens le besoin de trouver une lectrice qui donne voix à ce qui est écrit en toi, et si c'est la lectrice de ta vie, elle pourra lire en toi en regardant au recto comme au verso, parce que tu es une feuille translucide, et le texte est écrit en gras...
Moi je suis bi, je suis comme une feuille de papier très fin, comme toi, mais il y a deux textes différents écrits au recto et au verso de la feuille, en tout petits caractères et au crayon à papier; j'ai trouvé la lectrice de ma vie, et ses yeux suffisent à appréhender tout ce que j'ai écrit au recto; mais je me sens comme incomplet parce que personne ne peut lire avec moi ce qui est écrit au verso. et pour me sentir en équilibre, j'aurais besoin de ces deux regards, parce que je suis totalement satisfait de la façon dont ma compagne donne voix à l'une des faces :pinklove: , mais totalement frustré que personne ne fasse parler la seconde, et j'ai l'impression de n'exister qu'à cinquante pour cent... :(
La plupart du temps, j'oublie que la moitié de moi n'existe pas 8) , mais régulièrement la lumière éclaire de nouveau le verso, et la je souffre, et je ressens le besoin impérieux de trouver un lecteur, parce que sinon je suis comme muet, et j'ai pourtant tellement à raconter :cry: ! dans ces moments là, je me sens affreusement mal, et je voudrais détacher le recto du verso, mais c'est impossible, sinon, je détruis la feuille, donc je me détruis.
Voilà, c'est comme ça que j'ai récemment expliqué à ma compagne comment je me sentais en ce moment, qui est un moment de crise profonde, elle m'a compris, et d'un commun accord, je cherche un lecteur...
Dans mon cas personnel, après une longue réflexion, je me suis aperçu que ces crises survenaient à intervalles assez réguliers, souvent en corrélation avec des moments de stress, où tu as des problèmes, des doutes sur ton avenir, etc...je ne sais pas si c'est la même chose pour ta compagne, en tout cas, je pense que comme moi, elle ne t'en aime pas moins parce qu'elle ressent le besoin d'une relation avec une femme: ma compagne à moi a bien compris ça; ça n'est pas une question de partage des sentiments, nous avons tous sufisamment d'amour à donner pour ne pas spolier quelqu'un en s'attachant sentimentalement à quelqu'un d'autre; c'est une question d'équilibre intérieur: si l'on est vraiment bi,attiré par les êtres indépendamment de leur sexe, on est déséquilibré et malheureux justement parce que quand on est en couple, on veut pouvoir être disponible à 100% pour la personne qui partage votre vie, et on se sent mal et en colère contre soi-même :evil: quand ça n'est pas possible, et que notre attention est sans cesse sollicitée par d'autres personnes, souvent innaccessibles en plus! alors nous avons récemment pris cette décision ma compagne et moi que pour que cet enfer cyclique s'arrête, il fallait que je puisse satisfaire mes besoins en trouvant un compagnon régulier, qui nous accepte tous les deux et accepte la situation, car je ne quitterai pas ma compagne, c'est la femme de ma vie. :coeur:
Je comprends que tu aies des doutes, et que tu ressentes de la jalousie, je ne peux que te souhaiter d'arriver à envisager les choses comme ma compagne l'a fait: depuis que nous sommes ensemble, c'est la troisième fois que j'ai ce type de crise "existentielle", mais jusqu'à présent, je ne l'ai jamais trompée parce que j'avais peur qu'elle en souffre; mais je me suis rendu compte qu'avec le temps, ma souffrance à moi étéit de plus en plus forte, parce qu'il y avait de plus en plus de frustration, et j'en était arrivé à craidnre que étant "double face" par nature, je tombe dans une schyzophrénie définitive :fou: , qui est une double face par maladie...alors ma compagne a eu le même ressenti que moi: à quoi bon continuer à étouffer une part de moi pour rester avec elle si c'est pour qu'elle traîne auprès d'elle un être malade et malheureux.?
Je ne sais pas si ce long récit pourra t'aider à y voir plus clair, mais j'espère qu'il pourra te servir à mieux comprendre ce que ta compagne ressent, et je suis heureux de voir que tu l'aimes assez pour te poser ces questions là et l'accepter vraiment, au lieu d'avoir la réaction classique des gens dont la sexualité est au extrèmes (hétéro ou homo), et qui sans méchanceté nient nptre existence en pensant qu'un bi, c'est juste quelqu'un qui n'a pas encore choisi entre deux "normes" opposées. En fait, c'est le contraire: un hétéro ou un homo sont des bi dont les goûts sont sufisamment forts pour qu'ils puissent oublier... d'écrire au verso de leur être.
Je te souhaite bon courage, mais je suis sûr que vous y arriverez tous les deux, parce qu'il y a de l'amour et que vous communiquez, c'est tout ce qu'il faut à mon sens
amicalement :fleur: Scanno
Rien de ce qui est humain ne m'est indifférent...donc tous les humains m'intéressent!

Avatar du membre
Chanterelle
Bioénergétique
Messages : 5580
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Quest
Localisation : Sous-bois de moyenne montagne
Gender :
Âge : 52
Contact :

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Chanterelle » il y a 11 ans

SCANNO a écrit : nous avons tous sufisamment d'amour à donner pour ne pas spolier quelqu'un en s'attachant sentimentalement à quelqu'un d'autre; c'est une question d'équilibre intérieur: si l'on est vraiment bi,attiré par les êtres indépendamment de leur sexe, on est déséquilibré et malheureux justement parce que quand on est en couple (...)
J'espère qu'il pourra te servir à mieux comprendre ce que ta compagne ressent, et je suis heureux de voir que tu l'aimes assez pour te poser ces questions là et l'accepter vraiment, au lieu d'avoir la réaction classique des gens dont la sexualité est au extrèmes
Assez choquée par ce que je viens de lire...
Scanno, tu as tendance à faire de ton expérience un modèle à suivre.

Tu as de la chance que ta compagne l'accepte, mais justement, a t elle vraiment eu le choix face à "si tu refuses je deviens schyzo défintif et ce sera de ta faute" (oui, je simplifie à l'extrême) ?

Personne n'est obligé d'accepter de partager son conjoint, ce n'est pas être égoïste, intolérant ou rétrograde de ne pas l'accepter !!!

Ce n'est pas parce qu'on démarre une relation avec qq'un en sachant qu'il est bi qu'on acceptera de le partager, on a sans doute l'espoir de lui suffire, alors quand ça se précise, c'est comme se prendre un "TU NE SUFFIS PLUS A ME SATISFAIRE" dans la figure, et on peut quand même comprendre Esprits.

En bref, NON, tous les bis n'ont pas besoin d'une relation H + F en simultané, loin de là.

Avatar du membre
SCANNO
Bikini
Bikini
Messages : 650
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : BI
Localisation : bourgogne
Âge : 53

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par SCANNO » il y a 11 ans

Chère Chanterelle, je n'avais aucune intention de m'ériger en modèle à suivre, j'ai seulement voulu apporter mon témoignage comme un exemple d'une situation possible. bien sûr il y a des bi qui le vivent différemment, et sont capable de ne pas être frustrés en n'ayant qu'un partenaire d'un seul sexe toute leur vie. Je me basais simplement sur ce qu'esprit a dit de ce que ressent sa compagne, et ça m'a donné l'impression que je pouvais peut-être l'éclairer quand il demandait ce qu'on pouvait ressentir, si on avait des frustrations etc...
si ça n'est pas ton cas, j'en suis content pour toi, mais moi j'en souffre atrocement, j'ai réellement l'impression par moment de devenir schyzophrène, je suis en dépression à cause de ça depuis un an, et ma compagne m'a soutenu dans mon travail de réflexion et d'analyse, et nous avons pris comme j'ai dit cette décision ensemble, et elle n'était facile ni pour elle ni pour moi, et en aucun cas je ne l'ai menacée ou ne lui ai fait de chantage comme ce que tu décris en simplifiant plus qu'à l'extrème, effectivement, puisque tu me prêtes en gros un comportement extrèmement mesquin.
Je crois que si je lui avais fait un tel chantage, elle ne serait plus avec moi maintenant, ou si effectivement elle ne m'avait plus suffit, je l'aurais déjà quittée, comme cela peut arriver dans toute relation, et je ne me serais pas torturé, ni posé tant de questions.
Je ne pense pas être non plus égoiste ou rétrograde en tentant de retrouver mon équilibre, et je ne trouve ni égoiste ni rétrograde de vouloir conserver son conjoint pour soi seul. Seulement, moi, je suis parfaitement et entièrement satisfait de ma relation avec ma femme, mais je ne peux plus aujourd'hui être heureux de me sentir vivant à moitié et comme impotent à moitié: au cas où ce serait le cas pour la compagne d'esprits, je pense que c'est bien qu'il aie la possibilité de l'envisager pour pouvoir en parler avec elle et mieux la comprendre: c'est bien pour ça qu'on discute ici, non?
je n'ai pas lancé à la figure de ma compagne un "tu ne suffis plus à me satisfaire", elle savait depuis le début effectivement que ça ne serait pas facile, et moi aussi. et je pense que esprits est dans la même situation au vu de ce qu'il dit. Nous n'avons pas eu de problèmes pendant quinze ans, nous avons surmonté deux autres périodes difficiles, nous sommes toujours ensemble, mais nous pensons que nous avons besoin tous les deux de cet aménagement pour que je puisse cesser de souffrir, et nous avons décidé ça aussi parce que nous avons un exemple dans notre entourage proche d'un couple qui a choisi cette "solution" il y a vingt ans, et ça marche encore, alors ça nous a donné de l'espoir. Et elle l'a envisagé aussi justement parce qu'elle sait que le fait que je sois amoureux d'un garçon ne diminue en rien l'amour que j'ai pour elle Donc bien sûr, tous les bi n'ont pas ce besoin d'avoir tout en même temps, et je respecte ça, mais il y en a qui ne peuvent pas faire autrement ou qui ne peuvent plus, alors moi aussi j'aimerais bien qu'on respecte ça , et que tu évites de m'agresser quand j'essaie simplement d'exprimer mon ressenti pour aider autant que possible une autre personne.
Je m'excuse auprès d'esprits de cette longue mise au point, et j'espère que lui n'a pas pris ma première réponse comme une tentative pour imposer mon point de vue, et si tu as envie toi aussi Chanterelle de faire quelque chose pour lui au lieu de t'en prendre à moi, n'hésite pas, donne-lui un conseil: c'est son sujet, il me semble?
cordialement, même si je suis blessé, scanno
Rien de ce qui est humain ne m'est indifférent...donc tous les humains m'intéressent!

Avatar du membre
Chanterelle
Bioénergétique
Messages : 5580
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Quest
Localisation : Sous-bois de moyenne montagne
Gender :
Âge : 52
Contact :

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Chanterelle » il y a 11 ans

Avec l'éclairage nouveau que tu donnes, je comprends que ta femme ne subit pas la situation, puisque vous aviez besoin tous les deux "d'arrangements nouveaux". Je ne pouvais pas non plus le deviner...

Mon message au-dessus s'adressait à esprits en donnant une autre vision que la tienne.
Il a le droit de ne pas accepter, et ce d'autant plus s'il n'y trouve aucun bénéfice.
Se sacrifier pour le plein épanouissement de l'autre et souffrir de cette situation est aussi une des réalités possibles.
De ce fait, on ne peut pourtant reprocher à qq'un de ne pas adhérer à cette vision de la bisexualité. De même, ne pas y adhérer ne signifie pas qu'on n'aime pas son conjoint. Ce serait simpliste: "si tu m'aimes, tu feras tout pour mon bonheur". Dans la même logique... "Si tu refuses, c'est que tu ne m'aimes pas (assez, vraiment...)" Le début de la culpabilisation...

Je précise au passage que je n'ai pas l'impression de me sacrifier pour le plein épanouissement de mon mec (bi) et que moi-même je ne le suis pas (bi).
C'est aussi bcp plus simple de gérer la situation quand son conjoint recherche essentiellement du cul et que c'est par phase plutôt que s'il m'annonçait rechercher une relation sentimentale, car là, avec F ou H on sait très bien qu'au bout du compte un choix s'impose.

Bref, esprits la question est : Qu'es-tu prêt à accepter ? Dis lui ton ressenti, ce n'est pas parce qu'elle t'as prévenu "avant" que tu es obligé d'accepter aujourd'hui.
L'autre question est: Que se passera t il si tu n'es pas d'accord ?

Discutez, fixez les limites ensemble, un compromis acceptable, si cela est possible, voire une contrepartie. En ce qui nous concerne, par exemple: la famille reste prioritaire, on ne découche pas (ou alors ensemble). On appelle ça les "bonus". C'est rare et apprécié.
C'est une bonne question à lui poser, ça : sa priorité.
Avec 2 jeunes enfants, j'aurais bien une petite idée... Mais chacun les siennes, après tout.

J'espère simplement que tu n'es pas le seul à te poser toutes ces questions et je trouve un peu gros que ce soit toi qui culpabilises.

:fleur:


PS: pour d'autres avis, il faudrait peut-être transférer dans les Cas personnels :wink:

Numéro 5

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Numéro 5 » il y a 11 ans

Esprits,
Après avoir lu les échanges entre SCANNO et Chanterelle, j'interviens à mon tour en te donnant mon point de vue, sans vouloir te l'imposer bien évidemment.
Pour ma part, je ne connais pas le sentiment de "suffire" à l'autre...je crois du reste en être incapable. Alors si les cartes sont distribuées au départ, et si le mensonge n'est pas de la partie, j'accepte que l'autre ne soit pas "mon exclusivité"...
Tu l'auras donc compris, on réagit tous différemment face à une situation analogue. Selon moi, tu ne trouveras pas la solution sur le forum mais plutôt en dialoguant avec ta copine.
Je vous souhaite donc d'avoir ensemble des échanges riches et honnêtes.

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17235
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Biscuit » il y a 11 ans

 ! Modération
Sujet déplacé dans la bonne rubrique.
Biscuit

esprits
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : hétéro
Localisation : Alsace
Âge : 36

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par esprits » il y a 11 ans

Bonjour,

Merci beaucoup pour le temps que vous avez pris pour me répondre.
Je ne cherche pas des solutions toutes faites, je sais que ça n'existe pas, je cherche seulement à avoir d'autres avis, d'autres expériences, d'autres façons de penser.
Je dialogue beaucoup avec ma copine mais je pense qu'à un moment donné, il est bien d'avoir des points de vue extérieurs, de lire des expériences de vie que je n'ai pas, de pouvoir partager avec des personnes qui sont familières avec ces questions, je crois que ça peut m'aider à comprendre et à prendre des décisions sans que j'en souffre et sans que ma copine en souffre.
Peut-être que pour beaucoup ici, c'est du baratin sans intérêt, pour moi, c'est important.

Numéro 5, je voudrais pouvoir avoir la même sérénité que toi avec ça, mais je crois que j'en suis très loin. Comment fais-tu?

Scanno, ton témoignage m'est très précieux. Ce que tu vis est je crois très proche de ce que vit ma copine, à la différence que ma copine cherche des plans culs et non une liaison durable avec une fille.
Comment ta compagne a-t-elle fait pour accepter que tu le vives? Est-ce dur pour elle ? N’y a-t-il pas de jalousie ?

Chanterelle, je suis tout à fait d'accord, je ne devrais pas culpabiliser et je ne devrais pas m’imposer quelque chose que je ne peux pas supporter mais ce n’est pas facile, je ne veux pas rendre ma copine malheureuse. Je suis tiraillé entre les deux. Ma copine ne me fait aucun chantage mais dans ses paroles, je vois bien que ça a l’air d’être quelque chose de tellement fort et donc, j'ai l'impression que finalement, j’ai pas le choix.

Scanno, tu as soulevé un point qui me parait important et j’aimerai avoir ton avis ainsi que d’autres avis.
Tu dis que ces ‘crises’, ces ‘envies’, ce ‘manque’, interviennent quand tu es en période de stress. Ça semble être aussi le cas de ma copine. Je ne veux surtout pas ramener la bisexualité à une histoire de fantasme – je sais bien que ce n’est pas du tout ça – mais, dans ton cas, la question du passage à l’acte, puisqu’elle semble intervenir en période de stress, n’est-elle pas plus liée à un fantasme (et donc à un besoin et à un moyen d’évacuer ton stress) qu’à la bisexualité en elle-même ? Ne penses-tu pas qu’il y aurait d’autres moyens de l’évacuer ?
Je ne dis pas ça pour être moraliste, je ne le suis pas, je comprends qu'on puisse avoir une sexualité très ouverte, bisexuelle ou non, je trouve ça même bien, mais comme à moi ça me pose un problème, j’essaie juste de comprendre.

J'essaie de comprendre si la bisexualité a une spécificité à ce niveau, si l'envie d'un ou d'une autre est plus forte à cause de la bisexualité que pour un hétéro ou un homo qui lui aussi peut avoir des envies d'autres, quelle est la part de fantasme dans cette envie et donc en quoi c'est un besoin et non une envie. Je comprends tout à fait qu'il y ait un 'besoin' de s'accepter comme bisexuel et même pourquoi pas de le revendiquer, mais le passage à l'acte est-il un 'besoin'?
Je crois qu'en tant que conjoint, on ne réagit pas pareil aux fantasmes de l'autre qu'à ses besoins.
A lire les autres forums sur ce site, il me semble avoir compris que l'envie du passage à l'acte soit plus lié à une envie, à une forme de fantasme qu'à la bisexualité proprement dite (donc qu'à un 'besoin'), mais quand je lis un témoignage aussi fort que celui de Scanno et quand j'entends ma copine, je suis enclin à penser le contraire. Bref, je ne sais plus.
Qu'en pensez-vous?

Avatar du membre
SCANNO
Bikini
Bikini
Messages : 650
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : BI
Localisation : bourgogne
Âge : 53

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par SCANNO » il y a 11 ans

Bonjour esprits, et merci de l'intérêt que tu porte à mon histoire, je suis heureux que ça ait pu t'aider, et que ça t'ammène à me poser ces questions: pour moi il n'y a que de bonnes questions, l'essentiel étant d'avoir le courage et l'envie de vouloir comprendre, à partir de là tout est possible.
J'avais effectivement ressenti cette ressemblance très forte entre ce que je vis et ce que tu décris de ta copine, c'est pourquoi je me suis permis de répondre de façon personnelle, et je suis désolé que Chanterelle n'aie pas compris ce que je voulais dire, et que nous t'ayons fait perdre du temps avec nos mises au point; aussi, comme tes questions demandent une réponse précise, mais circonstanciée, je vais te répondre en message privé, par il faut pour ce faire que j'entre dans des détails personnels, et ça peut être long!!! :lis: donc je préfère laisser ici la place à d'autres interventions. Mais ne t'inquiète pas du temps que nous prenons pour te répondre, tu es ici pour essayer de trouver une aide, si ce n'est pas nous qui essayions de te l'apporter, nous nous renierions nous-même!!! :shock:
en tout cas, :gloire: je t'admire pour ton courage et pour ton ouverture d'esprit, vouloir vraiment comprendre, c'est une preuve d'intelligence et de sensibilité, car il faut dépasser la peur de savoir, mais c'est aussi je crois la seule façon d'avancer.
amicalement :fleur: Scanno
Rien de ce qui est humain ne m'est indifférent...donc tous les humains m'intéressent!

Fiftz
Bizutage
Bizutage
Messages : 5
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : bI
Âge : 42

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Fiftz » il y a 11 ans

Esprit, je me permets de répondre à ton message car mon couple a était dans la même situation.
Bien que ça soit moi qui ait été à la place du BI. Les Bisexuels il y en a des tas différents mais pas une bande de nymphos en puissance comme pas mal d’hétéro ou d’homo le pense, moi j’ai été homo à 12 ans je l’ai annoncé à 14 ans et j’ai rencontrée une fille à 20 ans ce qui m’a forcement catalogué dans les bi. J’ai mis 6 ans à me défaire de ce fameux tiraillement, de ces fameuses pulsions.

Je ne suis pas un exemple de fidélité au sans propre du terme mais les rares fois où je vais voir ailleurs, les rares fois où je trouve quelqu’un qui puisse avoir des rapports avec quelqu’un de marier conscient qu’il n’y aura pas plus et que je ne suis pas pour autant un bout de viande d’un soir je ne culpabilise pas et ça ne met pas mon couple en danger.
Ca ne met pas mon couple en danger car j’aime ma femme, mon fil notre vie de couple et pour rien au monde je ne l’échangerais et je ne serais jamais capable de la tromper avec une femme, je ne lui prends rien elle garde se place je l’aime et c’est la seule femme que je suis capable d’aimer.

Un jour ma femme m’a dit : « Si tu dois aller voir un mec vas-y », on n’en a jamais reparlé et on ne doit pas en parler, c’est une sexualité à part c’est une chose qui ne se partage pas en couple je pense, j’ai la porte ouverte mais je ne peut pas décemment en parler avec elle et par respect même si il est de notoriété publique dans mon entourage que j’étais homo je ne parle jamais de mes écarts.

Tout ça pour te dire qu’une femme ne remplacera jamais ce que tu lui apporte en tant qu’homme et de père, moi j’aurais tendance à te dire laisse faire sans chercher à savoir.

Avatar du membre
Steph
Bismuth
Bismuth
Messages : 13422
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle asiatophile
Localisation : Montpellier
Âge : 40

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Steph » il y a 11 ans

esprits a écrit :, je crois que c'est vraiment important pour elle, je sais qu'elle ne m'appartient pas, et pourtant, j'ai du mal à accepter, je suis tout bêtement jaloux à cette idée, et du coup je culpabilise.
Tu n'as pas à culpabiliser, tant que ta conduite n'est pas excessive. Je pense que tu devrais être sincère avec ta femme et lui dire où tu en es exactement, comme tu viens de nous le dire. C'est à elle de t'aider à dissiper tes craintes.
J'ai peur qu'elle se sente frustrée et que ça nuise à notre couple, ou alors qu'elle aille voir ailleurs sans me le dire, puisqu'elle sait que ce n'est pas évident pour moi. Nous avons toujours été honnêtes l'un avec l'autre et je ne voudrais pas que mon attitude la pousse à me mentir.
Euh...Si elle en est à te mentir, c'est qu'à la base, c'est mal parti. Avant tout il vous faut être sincère l'un vis à vis de l'autre. Mais je pense que tu t'en fais pour rien. Si tu lui dis que tu n'es pas encore près mais que tu peux en discuter avec elle et l'écouter, à mon avis ça vous apaisera tous les deux.
Je me dis que je dois être trop rétrograde et que je dois avoir un problème et je m'en veux. Pourtant, je crois être tolérant et ouvert.
Nous ne sommes pas dans une question philosophique mais dans du sentiment.
Que dois-je faire? Dois-je accepter au risque d'en souffrir?
Non, parce que je doute que quiconque y trouve son compte. c'est un coup à ce que vous nourrissiez des rancoeurs et que finalement ni l'un ni l'autre n'en profitiez. Par contre, ta position n'est peut etre pas non plus définitive.
: A-t-on des tiraillements? Des frustrations liées à l'absence de rapports intimes avec l'autre sexe? Des pulsions? J'aimerai comprendre. J'ai l'impression que ça peut être une souffrance aussi.
Si d'autres se sont trouvés dans le même cas que moi, qu'en pensez-vous et comment l'avez-vous vécu?
ça dépend des individus:certains ne peuvent pas s'épanouir autrement que dans l'exclusivité, d'autres, au contraire, un seul partenaire sexuel ne suffit pas. Et entre ces deux cas extrèmes, il y a tous les cas de figure. Mais ceci n'est pas lié à l'orientation sexuelle.
Un cavalier
Qui surgit hors de la nuit

"je suis un mec un peu mec mais pas trop mec" L.F

Avatar du membre
Fablyon
Biscuit
Biscuit
Messages : 5070
Enregistré le : il y a 14 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Lyon
Âge : 43

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Fablyon » il y a 11 ans

L'amour est un sentiment construit. Je m'explique : il repose d'un côté sur "une chose indéchiffrable" qui ne "s'explique pas" (tomber amoureux). En cela il est un sentiment. Mais sa capacité à perduré dépend elle d'une construction, de choix que l'on fait entre êtres qui s'aiment.

Comme le dit Chanterelle, il est dangereux de vouloir s'imposer quelque chose que l'on ne supporte pas : le sentiment d'amour serait toujours là, mais il viendrait à disparaitre, remplacer par la douleur....

Comme dit aussi par Steph : le mensonge est le signe d'un réel problème. Bien plus que l'attirance vers d'autres. Seule la franchise permet un équilibre. Et cela ne veut pas dire qu'elle doive te raconter ce qu'elle fait ailleurs (ne confondons pas franchise avec exhibitionnisme). Mais simplement te dire ses envies, et toi les tienne.

Alors se poser le problème : et si elles ne sont pas compatibles ? Et bien là, discussion, prise de tête parfois, et conclusion... Souffrir n'est pas acceptable, c'est le seul chose qui est certaine :smackjoue:
La liberté ne se donne pas, elle se prend ;)

Avatar du membre
Achilléa
ExhiBI
Messages : 3862
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Licorne
Localisation : En altitude volcanique.
Âge : 41

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Achilléa » il y a 11 ans

Effectivement le dialogue est la clef!!! Je pense qu'être Bi n'est pas simple et qu'il n'existe malheureusement pas de mode d'emploi. En fin de compte c'est un tiraillement permanent. Lorsqu'on a gouté aux deux sexes, on se rend compte que ce qu'ils donnent sont très différents, mon conjoint ne peut me faire ressentir la jouissance que me procure de faire l'amour a une fille. Et quand on y a gouté on a (ou plutôt j'ai, je n'oserais pas faire une généralité de mon cas!) du mal a sans passer. Mon conjoint qui est hétéro a su assez vite mon envie des femmes et pour lui notre couple et cette envie sont complètement différents. Comme il le dit si bien, il m'offre la protection, la vie de famille et une vie entière a mes côtés. Il sait qu'il ne pourra jamais me donner ce qui me manque. Mais notre accord a ses limites, il ne faut pas que mes relations (aussi faut il qu'il y'en ai ;) ) n'interfère pas avec notre vie de couple. C'est plutôt compliqué et personnel. Et c'est vrai qu'en plus nous sommes des personnes pas très jalouse ce qui facilite les choses. J'espère que tu trouveras ton histoire et qu'elle te rendra heureux , c'est tout ce qui compte!!

Thierry39
Bizutage
Bizutage
Messages : 8
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bi
Localisation : Spa/Belgique
Âge : 50
Contact :

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Thierry39 » il y a 11 ans

Coucou

Sujet épineux que celui-là :roll:

Je ne sais comment répondre en fait , car chaque cas est différents pour chaque personne, chaque couple , chacun défini sa bisexualité à sa manière et tente de la vivre à sa manière également .

Etre bi, c'est de pouvoir à la fois tomber amoureux soit d'une personne de l'autre sexe ou du même sexe , ce n'est pas seulement aller coucher avec "tel" ou "telle" pour satisfaire son envie du moment .

Si xx tombe amoureux et se sent bien avec xy ou xx , il lui restera fidèle , car oui la fidélité existe bien chez les Bi's

Un couple qui c'est formé entre un homme et une femme ou l'un deux à cacher sa bisexualité et qu'avec le temps il ressent un manque et à envie d'aller voir ailleurs bien qu'il se sente bien en couple , là c'est une situation assez hard , car il faudra qu'il soit honnête avec lui-même mais aussi avec sa compagne et qu'il dialogue avec elle sincèrement , le risque c'est qu'elle le prenne mal et qu'elle se casse , mais ne rien dire et allez voir ailleurs , un jour ou l'autre ça s'apprend et c'est pire encore et là c'est certain que ce sera la rupture , mon point de vue , c'est que dès le départ dans la relation toute fraiche il faut jouer carte sur table avec son (futur) conjoint et tous lui balancer et voir ensemble vers quel chemin ça les mèneras .
Accepter son amour fidèle entre homme et femme , et/ou accepter une envie de sexe entre même genre ? difficile hin ?

Un bi est-il condamné à rester célibataire en restant libre d'aller ou il veut , ou peut-il se mettre en couple et rester fidèle ?

On pourrait poser la même question aux hétéros ou homo , , finalement tout est une question de fidélité et de bien être dans son couple .

J'espère ne m'être pas trop mélangé et écarté du sujet lol

Avatar du membre
Biscuit
BIg Boss
BIg Boss
Messages : 17235
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : bi
Localisation : Avignon
Gender :
Âge : 43

Re: Comment vivre avec la bisexualité de son conjoint?

Message par Biscuit » il y a 11 ans

Désolé pour le hors sujet, mais la définition d'un homme et d'une femme ce n'est pas XY et XX. La réalité est bien plus compliquée. Voir les sujets sur les identités de genre, différents des sexes biologiques. Et voir également le cas des intersexes. J'ai pas les liens en tête mais on en parle régulièrement sur ce forum.
Fin du hors sujet.
Biscuit

Répondre