Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

(C'est pèle-mêle, si ça ne fait pas de sens, je suis désolé)

Faire la constatation de ma bisexualité a été une longue tâche. Le fait d'en parler à mon meilleur ami a été le premier pas vers l'acceptation de cette situation. Je ne m'attendais pas à avoir ce problème, (de tout le temps où j'ai douté de mes préférences sexuelles), celui de l'acceptation. J'ai des amis homos et je n'ai jamais été homophobe, bien au contraire. Pourtant, je croyais qu'accepter et s'accepter allait de pair, mais j'ai eu tort sur ce point.

Je vis en alternance le confort par rapport à mes désirs et la culpabilité, le doute, le dégoût, la peur de m'être gouré. Pourtant, c'est comme si c'était extérieur à moi puisque je ne le pense ni le vis envers quelque personne homosexuelle.

Le fait est que je n'ai personne à qui en parler réellement, puisque moi-même je ne sais pas où je m'en vais avec cette histoire. Comment un ami peut bien m'éclairer?, ils en connaissent encore moins que moi.

Je rêve d'avoir un modèle préétabli, mais il n'y en a pas. Je sais que chacun est différent et qu'on doit vivre notre nature sans se demander comment être, mais pourtant ce désir est quand même là.

Il est toujours présent, puisque je suis toujours seul. J'ai beau voir beaucoup d'ami, je suis seul. J'ai ce désir étrange et non-familier qu'on me dise tout simplement quoi faire, rentrer dans un moule, ce dont je ne me donne jamais le droit pour tout le reste de ma personne. Étant donné que je suis quelqu'un qui se pose énormément de questions, qui dissout drastiquement et malgré lui, les absolus appris pour faire l'expérience du monde comme une nouvelle langue, j'en ai lourd à porter dans ma conscience. J'ai presque perdu tout ce rattachement à la vérité de la société.

Je me suis rendu compte que j'aimais tant cette absence de questionnement... Cette sécurité d'une voie tracé ou traçable. Je tombe dans le noir pour le mieux, je le sais, mais je tombe quand même.

La bisexualité, la mienne, on dirait que c'est simplement l'expression même de ma nature qui tend à éliminer les limites jusqu'à ce que je les comprenne.

En somme, je suis perdu quand à la place que j'occupe sur terre et à cela s'ajoute maintenant cette perte d'absolu dans ma vie affective, amicale et sexuelle et la période de transition entre l'adolescence et ce fameux monde des adultes.

Je suis vraiment, profondément fatigué de cette solitude, d'explorer seule mon immensité et de n'avoir personne comme moi à qui parler... L'innocence me manque.
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

"
Daijobu"](C'est pèle-mêle, si ça ne fait pas de sens, je suis désolé)
Ca fait sens, plus que tu ne l'imagines...
Le fait est que je n'ai personne à qui en parler réellement
,
Ici tu as plein de monde à qui écrire et qui vont te lire
Je rêve d'avoir un modèle préétabli, mais il n'y en a pas. Je sais que chacun est différent et qu'on doit vivre notre nature sans se demander comment être, mais pourtant ce désir est quand même là.
Oui et tant que le désir est là il doit être pris en compte
Il est toujours présent, puisque je suis toujours seul.
Pourquoi tu relies les deux ? Cela t'empêches de nouer des relations ?
J'ai ce désir étrange et non-familier qu'on me dise tout simplement quoi faire, rentrer dans un moule
Oui c'est rassurant, il m'arrive aussi d'avoir ce genre de désirs, souvent c'est un fiasco :cheesy:
Étant donné que je suis quelqu'un qui se pose énormément de questions, qui dissout drastiquement et malgré lui, les absolus appris pour faire l'expérience du monde comme une nouvelle langue, j'en ai lourd à porter dans ma conscience. J'ai presque perdu tout ce rattachement à la vérité de la société.
Je ne peux m'empêcher de citer Titsouribi dans un autre post:
"Le questionnement est une réponse en soi
Ne cessez jamais de vous le poser, ni de le poser aux autres;
Si vous le faites c'est que vous renoncez déjà à devenir vous-même"
Tu as l'attitude idéale pour être un innovateur... :) Réjouis toi :youpi:
La bisexualité, la mienne, on dirait que c'est simplement l'expression même de ma nature qui tend à éliminer les limites jusqu'à ce que je les comprenne.
Es-tu prêt à laisser s'exprimer ta nature ?
En somme, je suis perdu quand à la place que j'occupe sur terre et à cela s'ajoute maintenant cette perte d'absolu dans ma vie affective, amicale et sexuelle et la période de transition entre l'adolescence et ce fameux monde des adultes.
C'est une perte de sens globale en somme
Je suis vraiment, profondément fatigué de cette solitude, d'explorer seule mon immensité et de n'avoir personne comme moi à qui parler...
Et nous alors :?: :moais:

Tu n'es pas seul, et je trouve très constructive ton attitude et la façon dont tu décris ton vécu, même si tu broies du noir en ce moment.
Parcours souvent ce forum :dmb: :dmb: :dmb: :dmb: :dmb: :dmb: :dmb:
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

:)

J'aimerais une personne physique, mais il est certain qu'ici, je vais pouvoir beaucoup discuter!
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

Pourquoi tu relies les deux ? Cela t'empêches de nouer des relations ?
Non, mais je ne les vis pas pleinement. Il manque toujours quelque chose.
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

Au risque de paraître naif, que te manque-t-il exactement ?
Sinon je suis d'accord avec toi, une personne physique c'est mieux :twisted:
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

La complète ouverture?
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

OK et qu'es-ce qui te sépare de cette complète ouverture aujourd'hui ?
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

Je ne peux pas dire tout ce que je pense, puisque peu de gens sont prêt à prendre un point de vue extrêmement extérieur.

Des trucs qu'ils pensent acquis et nécessaire, comme être un enfant, étudier, travailler, économiser pour la retraite et tout.

C'est comme si je ne savais plus en quoi croire et donc je ne peux jamais être 100% franc avec les gens. Je m'isole parce que je ne me sens pas à ma place avec la mentalité des gens avec qui je vis. Sauf quelques amis qui sont très ouverts d'esprit avec qui je peux discuter de ces choses, mais jamais au plus profond de ce que je pense.

Le fait d'être bi, c'est pas le problème, mais c'est que ça fait déborder le vase, vois-tu?
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

Je vois parfaitement, pas toujours simple d'être authentique quand les autres attendent de nous que l'on se fonde dans le moule sans faire de vagues et sans déranger un pseudo ordre sécurisant.
Daijobu a écrit :Je ne peux pas dire tout ce que je pense, puisque peu de gens sont prêt à prendre un point de vue extrêmement extérieur.
"Qui vérité proclame
fait aboyer les chiens
empêchant qu'on l'entende." Sébastien Brant
Nous avons chacun notre vérité et c'est juste ainsi , l'enjeu est dans dans notre capacité à entendre la vérité des autres sans sentir la notre en danger.
Je m'empêchais souvent de dire ce que je ressentais de peur de décevoir, de perdre l'affection de l'autre, de ne pas être accepté ou compris.
La sagesse aidant, je m'autorise beaucoup plus à exprimer ce que j'ai en moi.
C'est comme si je ne savais plus en quoi croire et donc je ne peux jamais être 100% franc avec les gens. Je m'isole parce que je ne me sens pas à ma place avec la mentalité des gens avec qui je vis. Sauf quelques amis qui sont très ouverts d'esprit avec qui je peux discuter de ces choses, mais jamais au plus profond de ce que je pense.
Cela demande de croire en soi, de vivre "qui tu es" et dire "qui m'aime me suive", c'est le chemin de toute une vie... :roll:
Le fait d'être bi, c'est pas le problème, mais c'est que ça fait déborder le vase, vois-tu?
Je suis bien d'accord avec toi
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Daijobu
Bidule
Bidule
Messages : 72
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Âge : 29

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Daijobu » il y a 10 ans

Merlin a écrit :Je vois parfaitement, pas toujours simple d'être authentique quand les autres attendent de nous que l'on se fonde dans le moule sans faire de vagues et sans déranger un pseudo ordre sécurisant.
Daijobu a écrit :Je ne peux pas dire tout ce que je pense, puisque peu de gens sont prêt à prendre un point de vue extrêmement extérieur.
"Qui vérité proclame
fait aboyer les chiens
empêchant qu'on l'entende." Sébastien Brant
Nous avons chacun notre vérité et c'est juste ainsi , l'enjeu est dans dans notre capacité à entendre la vérité des autres sans sentir la notre en danger.
Je m'empêchais souvent de dire ce que je ressentais de peur de décevoir, de perdre l'affection de l'autre, de ne pas être accepté ou compris.
La sagesse aidant, je m'autorise beaucoup plus à exprimer ce que j'ai en moi.
C'est comme si je ne savais plus en quoi croire et donc je ne peux jamais être 100% franc avec les gens. Je m'isole parce que je ne me sens pas à ma place avec la mentalité des gens avec qui je vis. Sauf quelques amis qui sont très ouverts d'esprit avec qui je peux discuter de ces choses, mais jamais au plus profond de ce que je pense.
Cela demande de croire en soi, de vivre "qui tu es" et dire "qui m'aime me suive", c'est le chemin de toute une vie... :roll:
Le fait d'être bi, c'est pas le problème, mais c'est que ça fait déborder le vase, vois-tu?
Je suis bien d'accord avec toi
Le fait est que je n'ai PAS de vérité, justement. Je ne suis pas prêt à dire qui m'aime me suive puisque je ne pourrais pas vivre plus seul que je le suis déjà. L'amour me ferait grandement de bien, mais je ne devrais pas le considérer comme un remède non plus.
Est-ce qu'on nous prend pour des idiots lorsqu'on appelle ça du progrès?

Numéro 5

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Numéro 5 » il y a 10 ans

Merlin a écrit :L'amour me ferait grandement de bien, mais je ne devrais pas le considérer comme un remède non plus.
Ah l'amour comme remède, un vrai fantasme celui-là de mon point de vue...je trouve que c'est surtout un succulent poison !

J'ai écouté Etienne Daho aujourd'hui avec son "Serpent Sans Importance" et ses paroles : "(...) je cherche mâle ou femelle(...)".
Perso, j'ai renoncé à chercher mâle ou femelle puisque j'ai trouvé l'autre, cet autre tour à tour mâle et femelle à mes yeux...C'est peut-être cela Ma bisexualité en fait : renoncer à identifier l'autre, à en faire un être sexué.

En conclusion et après avoir lu vos différents messages, je dirai qu'il n'y a pas de bisexualité...mais des bisexualitéS ! avec un très beau S qui siffle comme le serpent partagé entre Adam et Eve...

Avatar du membre
Dürbächler
Bijou
Bijou
Messages : 1795
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Dispo
Localisation : Sortie 15 sur l'A 89
Âge : 50
Contact :

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Dürbächler » il y a 10 ans

Daijobu a écrit :Qui vérité proclame
fait aboyer les chiens
empêchant qu'on l'entende." Sébastien Brant
Il faut toujours écouter ce que dit un Alsacien, c'est plein de sagesse (!!!).
Et à propos de la vérité : "Ce qui, probablement, fausse tout dans la vie, c'est qu'on est convaincu qu'on dit la vérité parce qu'on dit ce qu'on pense. Sacha Guitry
Ça ne veut pas dire cependant que tu doives te sentir seul parce que tu dis ce que tu penses, l'alternative serait de dissimuler et d'avoir beaucoup d'amis.
Et ça c'est très très triste... et frustrant.
Fulgide, sublime et nequid nimis.

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

Merlin a écrit :L'amour me ferait grandement de bien, mais je ne devrais pas le considérer comme un remède non plus.
Numero 5, comment dire, Euh...c'est pas moi c'est Daijobu qui l'a écrit, c'est pas pour dénoncer mais :)
Ah l'amour comme remède, un vrai fantasme celui-là de mon point de vue...je trouve que c'est surtout un succulent poison !
Je garde le fantasme et je jette le poison
Perso, j'ai renoncé à chercher mâle ou femelle puisque j'ai trouvé l'autre, cet autre tour à tour mâle et femelle à mes yeux...C'est peut-être cela Ma bisexualité en fait : renoncer à identifier l'autre, à en faire un être sexué.
J'aime beaucoup :gloire: :gloire: :dmb: :dmb: :smack:
En conclusion et après avoir lu vos différents messages, je dirai qu'il n'y a pas de bisexualité...mais des bisexualitéS ! avec un très beau S qui siffle comme le serpent partagé entre Adam et Eve...
Il était bi le serpent :?: :!: :mdr: Comme quoi c'est une question qui remonte aux origines :mdr: :mdr: :mdr:
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Merlin
Bidule
Bidule
Messages : 96
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : orienté vers mon homme
Localisation : Toulouse
Âge : 46

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Merlin » il y a 10 ans

Daijobu a écrit :Qui vérité proclame
fait aboyer les chiens
empêchant qu'on l'entende." Sébastien Brant
Ce coup ci, la phrase de Sébastien Brant c'est moi qui l'ai cité, il y a quelque chose qui a fourché dans la mise en page d'un de mes précédant message, et non ce n'est pas ma langue :mdr:
C'est le problème quand on est multi-piste, des fois ça s'embrouille.
"Tout ce que je dis doit être compris non comme une affirmation mais comme une question"
Niels Bohr

"Quelle que soit la question que tu te poses, la réponse est toujours : au centre de toi."
Fynn (Anna et Mister God)

Avatar du membre
Dürbächler
Bijou
Bijou
Messages : 1795
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Dispo
Localisation : Sortie 15 sur l'A 89
Âge : 50
Contact :

Re: Comment bien vivre dans cette semi-solitude

Message par Dürbächler » il y a 10 ans

Il faut rendre à César...
Merlin a écrit :non ce n'est pas ma langue
Je suis sûr que ta langue est très agile et ne commet jamais de faux pas. (Hin ! Hin !)
Fulgide, sublime et nequid nimis.

Répondre