Solitude, quand tu nous tiens ...

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels
Vivelavie

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Vivelavie » il y a 7 ans

8) T'es trop fort Nico Beau gosse ! Je te souhaite de l'amour, de l'amour, de l'amour et aussi, de l'amour, tiens !
Tu le mérites. :ange: :smackjoue:

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 7 ans

Et bien je prends, je prends et je prends encore tien !!! :cheesy:
Merci Vivelavie ! :smackjoue:
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

Et bien, ça fait bien longtemps que je n'ai plus posté quoi que ce soit sur le forum. Et il y a de quoi ...

Cette histoire qui a débutée début mars a tourné en eau de boudin :( . Beaucoup de problèmes à gérer chacun de notre côté, on ne savait plus se voir qu'une fois par mois, et crevé comme je le suis je m'endormais dans son fauteuil à peine 1h après être arrivé chez lui :x . Bref, on y a mis fin d'un commun accord il y a déjà quelques semaines. On a rien à se reprocher l'un l'autre, on est juste dans un contexte qui rend la relation impossible. C'est la première fois que ça me fait mal comme ça ...

Quant à la formation que j'ai suivie, elle s'est terminée le 6 juin. Et bon sang qu'est-ce que j'ai eu du mal à la suivre ! J'ai eu une évaluation finale plus que positive, mais physiquement mon dos a bien du mal à tenir le coup (la rééducation que j'ai faite jusqu'à présent équivalait tout juste à de simples massages). A la fin je transpirais de douleur en rentrant chez moi ! Et pour couronner le tout, voilà maintenant presqu'un mois que je dois prendre en plus des médocs pour le cœur :x !

Bon, je ne perds pas espoir, je mets en recherche active d'emploi dès le lendemain de la fin de la formation. J'en trouve justement une deuxième, beaucoup plus longue et bien plus pointue en milieu universitaire en biotechnologie. Examen d'entrée, CV et lettre de motivations acceptés pour l'entretien oral qui a eu lieu vendredi dernier. Sur un auditoire complet ils ne retiennent que 12 candidats, verdict hier matin : je suis pris ! C'est impératif pour mon avenir professionnel et j'ai bien l'intention de me faire remarquer, mais seul hic : comment ma santé va suivre ???

Niveau santé, j'ai pris sur moi de contacter le service juridique de ma mutuelle car mon problème de dos vient clairement de plusieurs erreurs médicales. Et là encore quelques hic : la première erreur vient de mon médecin traitant (proche de la pension et qui a déjà eu plusieurs opérations à cœur ouvert, si je dépose plainte je l'achève). Les suivantes viennent des spécialistes qui se sont plantés dans le diagnostique, et là aussi problèmes : ma sœur travaille à l'accueil de ce service, ma mère travaille dans cet hôpital comme chef du service social, a l'orthopédie sous sa tutelle et par dessus le marché elle est médiatrice et donc en charge de la gestion des plaintes ! Donc pour l'instant j'ai demandé à ce que le dossier soit en stand by, si je dépose plainte ouvertement je mets le feu aux poudres (car oui, pour ma mère c'est de ma faute si je me suis brisé le dos, je n'avais pas besoin de me casser la gueule) !

Comble du soutien familial : en rentrant du dernier jour de ma première formation, ma mère me féliciterait-elle pour mes résultats ? Non : "Donc à partir de maintenant tu glande " ! Je suis reçu pour la suivante, premier mot : "Ah ben c'est parfait, avec une formation comme celle-là, une fois terminée tu trouve illico un boulot et tu plie bagage, ici tu végète " !

Et je ne rentrerai pas dans le détail, mais cette fois je suis bien seul de chez seul. A cause d'un connard qui m'a calomnié, le peu d'amis qu'il me restait m'ont TOUS tourné le dos (au mieux, car beaucoup m'ont carrément craché à la figure).

Je ne vais pas le cacher, je mise le tapis sur ma nouvelle formation. Si effectivement je me trouve un boulot rapidement après, je plie bagage et toute personne que j'aurais pu connaître avant (ami ou famille) n'entendront plus jamais parler de moi !

A quoi bon se démener pour les autres si tout ce qu'on en a en retour c'est des coups de poignard dans le dos ...
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
Achilléa
ExhiBI
Messages : 3862
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Licorne
Localisation : En altitude volcanique.
Âge : 41

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Achilléa » il y a 6 ans

Putain de bordel de chiotte. Sans déconner. T'as pas quelqu'un qui pourrait te conseiller partialement pour cette histoire d'erreurs médicale? parce que c'est un truc de dingue et vu que tu es entouré de parti pris...

En tout cas, je t'envoie tout le courage du monde. J'y crois à ton coin de ciel bleu qui arrivera.

:dmb: :smackjoue:

Avatar du membre
elza28
Biscuit
Biscuit
Messages : 4188
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Début d'une nouvelle vie avec une femme
Localisation : Vosges et bientôt à La Rochelle
Gender :
Âge : 47

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par elza28 » il y a 6 ans

Je suis bien désolé de lire tout ça Nico....

Je ne peux que te conseiller de te battre et de trouver de l' aide,en ce qui concerne ta santé!
Pour le reste, tu as tout mon soutien :fleur:

Courage :dmb: :smackjoue:

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

Je vous remercie toutes deux pour votre soutien du fond du cœur :fleur: .
Bien que d'un côté je trouve désolant de ne trouver réconfort que sur le forum :( .
Cela étant, heureusement que vous êtes là car j'ai difficile à me défaire de mes idées noires.

Quant à ce qui est d'un éventuel conseil niveau santé, j'ai au moins celui de la psychiatre qui me suis depuis près de 7 ans.
Je lui fais entièrement confiance, elle connait et comprend parfaitement toute l'ampleur de mon dossier.
Mais la décision d'aller en justice ou pas ne revient qu'à moi, et dans ce cas je suis dans une impasse :

- soit je vais en justice, je me prends la foudre, je fais exploser tout le monde à la maison, j'en aurai très probablement une indemnisation (mais après combien d'années quand on s'attaque à des médecins), et ça ne me rendra de toute façon pas mon dos or j'en ai besoin pour pouvoir bosser correctement.
- soit je ne dis rien, je prends tout sur moi pour éviter un drame et je fais avec mon dos tel qu'il est comme de toute façon je devrai le faire.

Dans tous les cas, je suis quand même perdant. Je pense que le mieux est d'attendre et espérer un avenir professionnel (où je l'espère ma santé ne me posera pas de problème) pour pouvoir un jour éliminer de ma vie ces gens qui me la détruise à petit feu.
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
elza28
Biscuit
Biscuit
Messages : 4188
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Début d'une nouvelle vie avec une femme
Localisation : Vosges et bientôt à La Rochelle
Gender :
Âge : 47

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par elza28 » il y a 6 ans

Juste me permetre de te dire que si tu laisse ton dos ainsi...C'est plus tard que tu vas en payer les conséquences!

Mon mari à eu son accident en 2007.
Il a laissé ça de côté pendant un an parce qu' il ne voulait pas perdre son boulot, parce que son patron l' enquiquinait!
Jusque à un matin ou il c'est reveiller et ne pouvait plus bouiger du tout!!!
C'est une chance si aujourd'hui il arrive à bouger!
Mais cela lui a valu des années de médicaments lourds, de soinset de douleurs!
Et au jour d' aujourd'hui, pleins de choses lui son interdite ou pénible à faire!

Aujourd'hui il est reconnu travailleur handicapé, il a perdu son boulot et il ce bat chaque jour pour ce reconvertir!

Alors, oui une bataille engendre des soucis, mais il y a toi en tant que personne, qui plus est en tant que personne qui souffre!
Alors, pense à toi d' abord!

Courage :smackjoue: :fleur:

P.S: Je comprends que trop bien ton regret de ne pas avoir de soutien côté autre que Forum.....
Mais heureusement qu'il est là :wink:

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

Et bien en fait, j'ai vu un médecin spécialiste de la colonne vertébrale qui m'a dit qu'à part de la kiné et des antidouleur on ne savait plus rien faire.

Dans mon cas de figure, il m'a expliqué que vu le type de problème les médecins avaient 10 jours grand maximum pour intervenir après l'accident :
Ouvrir la colonne, injecter du ciment chirurgical, brocher les vertèbres ensembles, me poser un corset cerclant l'ensemble du dos et rester alité pendant 3 mois. Avec ça mon dos était remis droit et puis on en parlait plus. Mais ici c'est trop tard, si on opère le risque de causer des dégâts est beaucoup trop important par rapport à ce que je pourrait y gagner (et ce n'est même pas garanti). De la kiné rééducatrice et apprendre à faire avec mon dos tel qu'il est pour éviter une aggravation, c'est tout ce que je peux faire médicalement.

A savoir si je vais aller en justice ou pas pour faire reconnaitre l'erreur (ce qui n'est pas garanti non plus) là ça n'appartient qu'à moi. Et vu le contexte, sincèrement je suis paumé.
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
elza28
Biscuit
Biscuit
Messages : 4188
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : Début d'une nouvelle vie avec une femme
Localisation : Vosges et bientôt à La Rochelle
Gender :
Âge : 47

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par elza28 » il y a 6 ans

Tu es le seul qui puisse décider de quoi faire...

:fleur:

Avatar du membre
LudmiA
Bijou
Bijou
Messages : 1701
Enregistré le : il y a 10 ans
Orientation sexuelle : queer
Localisation : dans une Bibliothèque, ou à Lyon
Âge : 41

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par LudmiA » il y a 6 ans

Courage.
Tu sais que ton parcours me touche, alors oui, accroche-toi à cette formation, trouve un travail, et pars loin de ce panier de crabes.
Une fois libre, tu pourras t'occuper de ta santé et je suis certaine que tu auras la force, avec un peu d'aide, de tracer le chemin d'avenir que tu mérites.
"Fear me. I've killed hundreds of Time Lords.
- "Fear me. I've killed all of them"


"Et finalement dans le langage il ne manque pas de genre. Il y en a juste 2 de trop."
~Eleventh

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

Je te remercie Ludmia :smackjoue:

On va bien voir ce que l'avenir me réserve encore, mais là je le dis carrément : je n'ai plus aucun scrupule envers certaines personnes. Ca me prendra le temps qu'il faudra, mais il y en a qui vont déguster ! Je n'ai vraiment plus rien à perdre.
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

laurenzolamasse
Bidule
Bidule
Messages : 71
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : bisexuel tendance gay.
Âge : 43

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par laurenzolamasse » il y a 6 ans

SAlut Nico, juste pour dire que je comprends ce que tu ressens à l'heure actuelle. La famille...un bien grand mot. Le contexte peut parfois être plus étouffant qu'autre chose. Grâce à tes formations tu vas avoir l'occasion de passer à autre chose, de prouver à toi même ce que tu vaux. Tes amis? Et bien disons qu'on s' entoure de gens qu'on mérite à une période de la vie, parfois on va prendre des voies différentes et se rendre compte que les gens qui nous entouraient ne correspondent plus à nos attentes.

Pour ma part j'avais arrêté les chantiers, passé un BTS pour passer en Bureau d'études et arrêté mon mode de vie toxicomane dans lequel je n'arrivais pas à m'épanouir et arrêté de faire semblant pour plaire à des gens qui ne me correspondaient pas. Trois ans après, je ne suis pas encore complétement guéri de mes problèmes de drogue mais j'ai bien avancé, j'ai gardé que les amis qui m'apportaient vraiment quelque chose, repris gout aux jeux de séductions homo et homme femme. J'avais des problèmes de mal de dos et de tendinites à répétitions, après avoir pu discuter avec un généraliste très ouvert j'ai compris que le psychologique a une part importante (l'expression en avoir plein le dos, au sens propre comme au sens figuré...).

Ce sera peut être dur de ne pas pouvoir porter plainte mais je penses qu'il est important que tu profites de la chance que tu as de faire table rase du passé, que tu pense à toi, à toi et à toi. Ta mère ne sera pas toujours là pour toi, elle veux que tu corresponde à un standard et non que tu sois toi même visiblement donc il faut que tu prennes ton envol, c'est important. Les mauvaises pensées entraines de mauvaises pensés et la justice peut être tellement compliquée et longue des fois qu' il faut accepter de perdre pour oublier et passer à autre chose. Au moins comme ça tu seras plus détendu et tu pourras plus facilement te soigner.

Il faut penser à toi et avancer, ton passé a fait ce que tu es aujourd'hui et tu est capable de belles choses visiblement alors ne gâche pas tout à cause de gens qui te rabaissent. Puis les gens n'aiment pas ceux qui se focalisent sur leur problèmes, il y a tellement de misère sur Terre...
Heureux les bisexuels qui peuvent regarder toute l’humanité avec les yeux de l’amour...

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

Si je comprends bien ce que tu veux dire, en gros : tâcher d'avancer et de s'épanouir malgré l'adversité, ne pas parler de ses problèmes aux autres parce que ça a de forte chance de les ennuyer et de les faire fuir, et puis penser à soi.

Et bien figure-toi que, sauf le dernier point pour lequel c'est plus dur dans mon contexte (surtout familial), c'est ce que j'essaye de faire depuis 30 ans ... Quand je vois le résultat, je me dis qu'il y a simplement des gens qui sont nés sous une bonne étoile et d'autres pas du tout. Je ne jalouse personne, ça ne ferait qu'attiser mon amertume, mais je reste objectif, c'est pas comme si les merdes qui me sont tombées dessus je les avais provoquées moi-même.

Je me dis simplement que c'est la vie et qu'il faut faire avec, mais parfois c'est difficile de savoir rester debout (c'est parfois même difficile d'avoir ne serait-ce que la volonté de rester debout) ...
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
Nico_1
Bijou
Bijou
Messages : 1370
Enregistré le : il y a 9 ans
Orientation sexuelle : Apprécie autant le contact charnel masculin et féminin, mais plutôt un loup solitaire ...
Localisation : Belgique
Âge : 37

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Nico_1 » il y a 6 ans

En formation en biologie cellulaire depuis 3 mois. encore cinq semaines à tirer.
Plus vraiment d'autre choix que de retourner vers le monde scientifique, c'est le seul où je vaux encore quelque chose...

Les semaines passent (je pense d'ailleurs ne pense pas être venu ici depuis le mois d'août), l'amertume grandit, la santé continue à se détériorer.
Ce nid de vipères dans lequel je serai contraint d'évoluer fait ressortir tout ce qu'il y a de plus répugnant chez moi.

Pour accéder à la formation, j'ai dû passer un entretien d'embauche.
Lors de celui-ci on m'a clairement dit qu'ils cherchaient des gens qui avec les dents longues.
Ils ne devraient pas perdre de vue qu'en procédant ainsi ils prennent le risque d'attraper un requin ...

Depuis lors je n'ai fait qu'enchainer mensonge sur mensonge :
"Je suis passionné par les sciences dans le domaine de la santé !" => connerie : si je veux un job je dois me contenter de ce que je sais faire.
"Je ne demande qu'à m'investir." => Absurdité : rien à cirer de la boite pour laquelle je travaillerai, du moment qu'elle me paie de quoi me mettre du pain sur la table.
"Les autres me voient comme quelqu'un de sociable, motivé, honnête, serviable, ..." => Le sommet de la connerie humaine : mon objectif étant de prouver que je vaux toujours quelque chose dans le travail en labo, j'ai bien joué mon rôle d'acteur depuis le début ! Je passe même pour le gentil hétéro ouvert d'esprit même s'il ne comprend rien à l'homo-bisexualité (le sujet est venu sur la table à quelques reprises) ! C'est dire à quel point soit je suis un très bon acteur, soit ils sont très cons (ou peut être un mélange des deux).

Il n'y plus de place en moi pour autre chose que haine, violence, mépris, dégoût, et j'en passe.
Mes idées les plus noires font surface, et j'ai de plus en plus de mal à les contrôler.
Je deviens le genre de personnage mauvais par excellence que j'ai toujours refusé d'être, un vrai sociopathe ...
Et oui, clairement ! C'est là le plus grave, ces excès de violence, j'en viens à avoir carrément envie de les laisser s'exprimer par pur plaisir, aussi abjectes soient-ils.

Me tourner vers des hobbies histoire de me distraire ?
Essayer de me trouver quelqu'un ?
Comme si j'avais le temps et les moyens (tout part dans ce qu'il me faut pour tenter de soigner tout ce qui ne va pas chez moi) !

Ce n'est pas une vie.
J'ai encore un faible élan de conscience, le mieux serait peut être que finisse au bout d'une corde avant de m'en prendre à autrui ...
"Heureux les bisexuel(le)s qui regardent l'humanité toute entière avec les yeux de l'amour." - Philippe Bouvard

Avatar du membre
Achilléa
ExhiBI
Messages : 3862
Enregistré le : il y a 11 ans
Orientation sexuelle : Licorne
Localisation : En altitude volcanique.
Âge : 41

Re: Solitude, quand tu nous tiens ...

Message par Achilléa » il y a 6 ans

"Bordel de cul de mammouth mal épilé."

Courage Nico, sûrement que bientôt toutes ces épreuves laisseront place à de la tranquillité, d'ici là, tiens bon!

Courage courage courage.

:dmb: :smackjoue: :dmb:

Répondre