Se protéger entre filles

Toutes les questions de préventions des maladies et infections sexuellement transmissibles
energizer
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 224
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 43

Re: Se protéger entre filles

Message par energizer » il y a 6 ans

Bcp de déceptions. Je me plante souvent. Je pense que v OK avec une nana et il y a toujours ce moment d'hésitation et finalement il ne se passe rien.
Et quand ça peut le faire comme récemment ... au dernier moment la nana me dit qu'elle ne se protégé pas... et refuse de le faire avec protection... et moi j'en suis incapable...
Donc ça l'angoisse car je développé u e relation... soit j'ai tout faux... soit ça peut le faire et la c'est refus net ...donc je bloque... tu rajoutes a cela mo absence d'expérience et c'est la totale angoisse

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 12 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 37

Re: Se protéger entre filles

Message par Titsouribi » il y a 6 ans

D'accord, donc tu as une angoisse générale liée à l'acte, mais ça prend plusieurs dimensions.

Est-ce qu'il y a une pratique en particulier et/ou une MST en particulier qui te fait peur ?

Quand tu dis que tu es pas capable sans te protéger, c'est tout à ton honneur, mais il faut voir qu'au début, avec le manque d'expérience, les protections ne sont pas faciles à gérer non plus. Personnellement si j'avais du utiliser une digue dentaire dès ma première fois, je crois que je n'y serai jamais arrivée.
A mon avis la meilleure approche c'est d'abord de prendre son temps, puis de baser la relation sur la confiance le plus possible. Poser des questions à la personne: la fréquence de ses rapports sexuels, as-t-elle des maladies de peau (herpes notamment) ? Avec le temps et la connaissance de l'autre, tu auras une idée de son hygiène aussi.

Je vais peut-être faire hurler du monde, mais je ne pense pas que si tu "filtre" bien tes partenaires et que tu engage un dialogue serein sur les MST avec, tu ne risque pas grand chose a pratiquer certaines activités sexuelles avec une femme (en dehors de l'herpes peut-être, très répandu). Peut-être pas utiliser ta bouche tout de suite, car cela demande une aisance et une confiance supérieure, mais il y a des choses très safe que tu peux faire avec tes mains, en utilisant un préservatif ou un gant fin en latex.

Quand tu dis que ta partenaire a refusé de se protéger, tu parlais de quoi exactement ?
"There are no short cuts to any place worth going"

energizer
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 224
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 43

Re: Se protéger entre filles

Message par energizer » il y a 6 ans

C'est assez contradictoire car face a une femme qui a du vécu je me sens mal a l'aise et en même temps rassuré. Et avec une sans assurance ça ne le fais pas car je le sens pas assez bien pour aller de l'avant et faire le premier pas.
Parfois je me dis que j'ai loupe le coche il u a plusieurs années avec une jeune femme sans expérience et qui pourtant m'avait BCP apporte. J'ai été lâche et j'ai élu peur.

Étant sans expérience je ne me sens pas a la hauteur.
La pratique qui me fait peur c'est le cuni car je ne veux pas choper de MST ist et le sida me bloqué littéralement... lie a une histoire perso.
J'ai impression que si je ne pratique pas des le depart , je vais être bas been.
Et clairement je ne peux pas concevoir un instant de ne pas se protéger. La discussion c'est bien mais impossible de faire confiance a 100%.
J'ai des apprehensions bien sur a utiliser une digue dentaire mais cela m'effraie BCP moins que de rien utiliser.

Ma partenaire est une amie de longue date lesbienne qui a BCP de relations sexuelles. Elle est tres libre.
On a parle protection et m'a dit qu'elle ne s protégeait pas , qu'elle n'avait jamais rien élu, qunelle faisait des dépistages très souvent.
Je lui ai expliqué que c'était primordial pour moi. On a parle de cuni... mais elle refuse de faire ça avec du plastique comme elle me l'a dit... et moi je ne lâche pas l'affaire. Faut que ça aille dans son sens. Et moi je peux pas. Et surtout ce n'est pas la premiere a avoir ce discours... donc la j'en ai un peu marre...
Je me sens a cote de la plaque...

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 12 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 37

Re: Se protéger entre filles

Message par Titsouribi » il y a 6 ans

Je comprends tes réticences, et si ton amie tient vraiment à aller de l'avant avec toi, elle finira par se ranger à ta façon de faire (priorité à la sécurité), mais après, au bout d'un moment ... Si la personne à une preuve de dépistage récente et n'a pas de maladie de peau connue, tu ne risque vraiment pas grand chose.

La question c'est pourquoi cette personne refuse d'accomoder tes craintes. Peut-être que c'est la façon dont tu amène le sujet ?
Elle te tient tête par principe plus que par raison ?

Le cas du sida est effrayant mais quand même difficile à attraper entre femmes. Il n'y a quasiment pas de cas documenté de transmission de femme à femme si il n'y a pas un échange flagrant de fluides corporels (genre des menstruations .. yeaaaah) et de lesions de la bouche de la partenaire. Théoriquement c'est possible, mais vraiment peu probable. Si ton amie peut te fournir une preuve récente de dépistage négatif, tu ne risque vraiment rien. Le fait qu'elle ait des partenaires multiples fréquents est plus embêtant du point de vue de toutes les autres MSTs ... Il faut qu'elle soit prudente et qu'elle se refasse tester à chaque fois ...

Est-ce que tu tiens énormément à gagner en expérience avec cette personne, qui ne semble pas te mettre spécialement à l'aise ?
Quelle est la nature de vos relations sentimentales, au delà de l'amitié ?
Elle te donnerait une sorte de "cours" en quelque sorte ? Ou vous partagez des sentiments ?

Je comprend vu ton age (ne me fais pas dire ce que j'ai pas dit, c'est pas un jugement de valeur :P ) que tu veuille aller vite en expérience, comparativement à une femme lesbienne qui connaitrait ces pratiques depuis l'adolescence. J'ai vécu ça de l'autre côté du miroir (me trouver en face de quelqu'un avec tes attentes).
D'expérience : aucune relation sexuelle n'est semblable à une autre, et l'expérience consiste surtout à apprivoiser son propre corps, on ego et apprendre à écouter sa partenaire du moment, plutôt que d'acquérir une "boite à outils" que tu pourra aisément réutiliser avec d'autres après ...

Je sais pas si ce que je raconte est très clair, mais en gros, c'est pas parce que tu sais faire un cuni sur ta copine lesbienne, que ta prochaine rencontre va apprécier ta technique, voire que tu vas lui en faire tout court, parce qu'elle aimera peut-être autre chose ...
J'ai pas une expérience démesurée mais j'ai eu quand même quelques partenaires et ça a été différent - donc nouveau, donc inexpérimenté - à chaque fois. Et même ce que je croyais maitriser avec l'une, je ne le maitrisais plus avec l'autre (différences anatomiques, physiologiques, sensibilité .. etc).

Moralité: plus que la pratique, je dirais que c'est la qualité humaine de la partenaire qui compte ... Si elle te fait bouillonner le sang, peu importe ce que vous ferez, ce que vous essaierez, (raterez), le plaisir de jouer et de continuer à apprendre sera là.
Etre à la hauteur, je ne sais pas ce que ça veut dire personnellement ... Quelqu'un qui te rabaisserait pour ton manque d'expérience ne te mériterait pas de toute façon.
Quand la connexion dans la tête est forte, le reste parait génial.
Là j'ai surtout l'impression que tu cherche à apprendre "techniquement" d'une femme qui couche à droite à gauche, et - a titre personnel - ça ne me parait pas le meilleur contexte pour gagner en confiance.
Les filles qui se vantent de tout savoir faire sont des belles parleuses. je dis pas qu'il y a pas des gens plus doués que d'autres, mais l'alchimie entre les personnes, c'est encore le meilleur garant du plaisir. L'écoute en est un autre. Ton amie ne semble pas franchement à ton écoute.
Y'a pas de recette toute faite, y'a juste des erreurs classiques à ne pas faire mais une personne qui tient réellement à toi devrait comprendre que ça peut (et ça va) arriver.

L'égo, l'inexpérience, le coté "has been" comme tu dis, c'est hyper secondaire ... Et j'ai toujours eu des partenaires plus agées que moi alors je suis bien placée pour dire que c'est pas gênant d'être face à quelqu'un qui découvre tardivement (au contraire même ... ça remet un peu les compteurs à zéro, ça rajoute de la magie dans la redécouverte). A condition de ne pas faire n'importe quoi, ne pas se mettre de pression. (oublie le giga gode ceinture pour débuter, même si t'as de l'expérience avec les hommes ... )

Je sais que mon conseil sort du champ et est un peu "bateau", mais je prioriserais de chercher une partenaire moins expérimentée justement, pour coller à ton expérience à toi, te sentir sur un pied d'égalité. Là tu risque surtout de te mettre une pression monstre ...
Le plaisir, ça se joue à 90% dans la tête.
Sinon ça n'aurait aucun intérêt...
"There are no short cuts to any place worth going"

energizer
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 224
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 43

Re: Se protéger entre filles

Message par energizer » il y a 6 ans

Pour etre honnete, je pense que mon amie a juste envie de coucher avec moi ni plus ni moins. C'est une amie de longue date a la base. Pas du tout ma petite amie. Je ne pense pas un instant que ça puisse etre possible.
Clairement je suis son challenge Hétéro comme elle se plait a me le dire. C'est une femme extravertie a l'aise. Elle est lesbienne. Elle est belle et attirante. On s'est rapproches depuis quelques mois sans raison particulière. Je suis proche d'elle amicalement. Elle a tente une première fois mais je l'ai jeté. Je ne m'y attendais pas. On a été fâchés et on a rediscuté posément. J'ai fini par me convaincre que ça pourrait le faire et au moment de se revoir ... ça ne l'a pas fait car on a parle protection car pour moi c'est primordial comme expliqué précédemment.
Il ya cette volonté de dominer finalement , de contrôler et de gerer pour aller dans son sens. Mais mo ça ne marche comme ça avec moi. Parfois je me dis que le refus c'est ça qui l'excite.
Au fond c'est un peu foutu.je pensais naïvement bêtement que se désirer avec réciprocité et échanges avec confiance et protection était a notre portée. Mais non.
Du coup se dire que ça ne marche pas avec une femme qui à une sacrée expérience, je suis mal barrée au final. Car je n'ai pas menti. J'ai été moi.
Les paroles les propos la théorie c'est joli. L'échange la communication aussi. La vérité la simplicité. Pas mal aussi.
Résultat: que dalle. De la déception.
Est ce sorcier de vouloir un malheureux bout de plastique pour nous protéger et tous les autres après.
Je ne sais pas pourquoi ce refus. J'ai juste droit a : "ça fait quinze ans que je b... avec des femmes et j'ai jamais rien choppe... ! ".
Que veux tu répondre a cela? on en a parle posement les yeux dans les yeux.
J'ai juste besoin d'etre sécurisée. Je ne demande pas qqchose d'exceptionnel et en dehors de cela je n'ai pas de tabou particulier. Je suis très a l'aise.
Mais pour une première fois avec une femme j'ai envie de tendresse de partage de passion de protection.
Je mentirai si le disais que j'ai des sentiments pour elle.
Il n'en est rien. Tres bonne amie. Ça s'arrête là. Et ke pense que c'est réciproque. On pourrait pourtant passer du bon temps ensemble sexuellement j'en suis sûre. Mais son cote faussement dominant me saoule. En écrivant ces mots je comprends une chose: quelqu'un qui veut me prouver quelquechise ou paraître super fort ne m'intéresse pas. On peut se montrer déterminée volontaire passionnée avec moi ça me plait mais dans le but de partager.

C'est bizzarre car je suis un peu déçue mais pas plus que ça. Came pose question pour la suite uniquement.
J'ai une autre femme qui m'attire. Ce n'est pas forcément une attirance physique mais je la connais bien et j'ai le tellement sa mentalité. On déconne BCP et on discute tout le temps de cul. Elle seule est au courant et elle est bi. Le PB c'est que je ne sais même pas au final si vraiment je l'attire.
C'est le PB quand on déconne trop. Mais je me sens e' osmose plus avec elle par exemple. Et j'ai une reelle affection pour elle.
Mais le fait de m'etre fait jeté par mon amie pour une histoire de protection ... avec mon inexpérience ce n'est pas évident de prendre une quelconque initiative.
J n'ai pas la confianc non plus. Je n'ai plus vingt ans. Je n'ai plus ce corps... les muscles sont partis... bref c'est compliqué et désarmant pour moi.

Avatar du membre
Titsouribi
Bioéthique
Bioéthique
Messages : 4061
Enregistré le : il y a 12 ans
Orientation sexuelle : Bi et bi ;)
Localisation : Montréal
Gender :
Âge : 37

Re: Se protéger entre filles

Message par Titsouribi » il y a 6 ans

C'est pour ça que quand je te lis, l'impression centrale qui me vient c'est que de coucher (juste pour coucher, pour le jeu mais sans plus, si je te suis bien) avec une femme forte, sure d'elle et expérimentée ... C'est peut-être pas la solution.
Voire c'est carrément à éviter dans ton cas.

C'est contreproductif, tu vas te faire écraser, la pression sera sur toi, pas sur elle.
Je doute que ça t'apporte quelque chose, ça pourrait même t'enlever quelque chose, de la confiance, de l'envie.

Pour être honnête je te conseillerais de laisser tomber et de te concentrer sur une prochaine rencontre avec quelqu'un qui soit plus proche de toi en terme de parcours et d'attentes. Ça va finir par arriver, tu vas rencontrer quelqu'un qui te mettra naturellement à l'aise, et surtout qui t'enverra pas ch*** quand tu évoqueras tes craintes.

Tes craintes quant aux MSTs sont légitimes. Ça se discute mais c'est légitime, mieux vaut prévenir que guérir.

Pour ce qui est de la partie "prise de confiance", ça c'est un problème plus psychologique, c'est difficile de ne pas dire des banalités (mais des banalités qui ont réellement du sens, je suis intimement convaincue que tu vas rencontrer quelqu'un un jour qui te mettra à l'aise, te fera sentir comme une déesse, et ces questionnements s'écrouleront d'eux-même).
L'ennemi c'est l'impatience, en l’occurrence ... Détend toi et ne te mets pas de pression pour les rencontres, la séduction c'est une fine alchimie qui ne prend pas à tous les coups (je dirais même rarement ...).
Prend les rencontres comme elles viennent, amicales, sympathiques, ou plus si c'est plus, sans frustration. Il y a plein de poissons dans l'océan, c'est une question de stochastique, vous allez tomber l'une sur l'autre.
"There are no short cuts to any place worth going"

Biwomanimal
Biscotte
Biscotte
Messages : 315
Enregistré le : il y a 6 ans
Orientation sexuelle : bi
Âge : 39

Re: Se protéger entre filles

Message par Biwomanimal » il y a 6 ans

Je suis d'accord avec le point de vue de Titsouribi. Pour résumer, 2 anecdotes de mon expérience :

Moments de caresses partagées sans rapport sexuel avec une femme vingtenaire expérimentée (relation de couple de 7 ans terminée) qui a été adorable avec moi, à l'écoute, tendre, et on a même ri de mon côté "orgasme à tout prix". :D ça m'a clairement permis de m'exprimer. Excellents souvenirs de moments de tendresse, avec des sourires et des regards qui en disaient long très souvent. Nous sommes restées amies pour des raisons de distance géographique. Mais c'est une personne qui est dans le respect, et je la respecte.

Et première expérience partagée sexuelle au sens propre du terme avec une jeune femme expérimentée (la trentaine, plutôt volage) avec des moments frustrants pour moi (moins douce que la première personne, nous étions dans le noir total parce qu'elle était très pudique), puis j'ai eu une cystite... Nous ne sommes plus en rapport en raison de malentendus et quiproquos, manque de dialogue de sa part, et naïveté sans doute de ma part à avoir cru que faire l'amour était une promesse pour être ensemble (je suis tombée amoureuse de cette très jolie biélorusse capricieuse), mais cette "rupture" m'a rendue triste. Parce que pour une première vraie première fois sexuelle avec une femme, je me suis sentie seule par moments. Si le désir réciproque était bien là et si nous avons été à l'écoute l'une de l'autre de nos préférences réciproques cette nuit là (je suis plutôt vaginale et le lui ai fait comprendre posément, elle m'a montrée en me "guidant la main" qu'elle était plutôt clitoridienne question plaisir), je l'ai sentie dans un partage plus "froid" qu'avec la première personne. Elle était tantôt tendre et attentive, tantôt capricieuse ("bon j'ai sommeil, on arrête"). Comparable au quotidien dans nos rares échanges par email ou textos, et suite à une sortie où j'ai du entendre que pour elle, ça avait été juste un soir et qu'il n'y avait rien d'autre.

Ce que j'en retire : je suis douce et j'ai besoin de douceur et d'être à l'aise, de parler, que l'autre soit sincère, dise les choses et me laisse les dire, ses attentes. Les trucs expéditifs, ce n'est pas pour moi. Et le premier soir, never ever again.

Donc, je rejoins Titsouribi qui suggère que tu rencontres une personne qui ne te mette surtout pas la pression (comme cela semble le cas, à te lire, de cette personne qui parait prétentieuse - sait-elle qu'elle n'est pas porteuse d'un virus ? qu'elle n'a pas des champi parfois, etc... ? On peut coucher avec quelqu'un, chopper un truc et ne plus revoir l'auteur de ce virus qui n'en saura donc rien, comme on peut souffrir d'une relation et l'un(e) des deux protagoniste qu'on ne reverra peut-être plus n'en saura jamais rien), et qui soit à ton écoute, avec qui tu puisses clairement dire tes craintes et comment tu vois les choses. Mais ce sont les rencontres, même purement amicales et cordiales, qui peaufineront la femme qui peut te convenir.

Il faut que tu prennes soin de toi avant toute chose. Si tu es mal à l'aise, est-ce la bonne personne ? j'en doute, qu'elle se sache appréciant les femmes depuis la nuit des temps ou depuis peu. Sincérité et respect sont deux maîtres mots pour que tu sois à l'aise. Ces deux fois étaient sans protection, mais j'aurais souhaité que la seconde personne d'une part se lavent les mains -nous étions sorties dans un lieu public jusqu'à point d'heure- d'autre part soit plus douce dans ses pénétration digitales. (Bon appétit) :D. Avec la première, je savais que je ne craignais rien, car elle était sincère, et m'avait questionné sur mon passé, ma réalité. Pas la seconde. Mais je leur suis reconnaissante, au fond de moi, à toutes les deux. Nous n'avons pas parlé plastiques et autre sex toys : ça vient comme ça vient.
WORAKLSTOI https://www.youtube.com/watch?v=Pz29ToCtd1U OBISPOSIJEMANQUAISDETAPEAUhttps://www.youtube.com/watch?v=iX1-G5aq8KQ U2ONEhttp://www.youtube.com/watch?v=ftjEcrrf7r0

energizer
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 224
Enregistré le : il y a 7 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 43

Re: Se protéger entre filles

Message par energizer » il y a 6 ans

Je réponds un peu tard car j'avais besoin de prendre un peu mes distances et d'ingurgiter vos propos et surtout de digérer plusieurs relations.
Pour ma copine lesbienne, notre relation est positive et amicale. Nous ne sommes pas compatibles car pas les mêmes attentes et j'ai compris que les coups d'un soir ce n'est pas pour moi.plus l'âge pour ça... pas du tout dans le trip... ne fait pas partie non plus de ma façon de voir les choses.
Je n'ai pas de recherches en fait. J'ai compris que mon attirance pour les femmes avait été liée a des rencontres tout simplement. Ça reste une envie certaine mais je ne peux pas imaginer qu'elle soit célibataire car je trouve cela irrespectueux de ma part étant en couple. Et pour l'instant finalement les femmes qui m'ont attirés étaient toutes célibataires et j'ai senti trop de pression , trop d'attentes qui m'ont bloqué. Pour certaines c'est difficile de comprendre qu'on puisse etre bien dans son cople et avoir un coup de coeur pour une autre personne.
La seule chose que je peux promettre ou dire avec une certaine confiance et aussi une sacrée assurance, c'ert que je suis honnête et j'attends d'une future relation qu'elle le soit avec moi.
Et de la je pense sincèrement que ne se poseront pas les problèmes d'angoisse pour la première fois ou l'appréhension.
Je suis une personne douce qui aime la douceur et je saurai m'adapter.
Je suis déçue tout de même par une autre personne qui me plaisait . C'est la première fois que je suis allée un peu plus de l'avant par des massages amicaux certes mais aussi des effleurements et de la danse . Mais ça n'a rien donné. J'y ai cru mais je me suis plantée. J'ai quand même de sérieuses difficultés a comprendre la gente féminine. J'étais persuadée que cette personne était attirée par moi et c'était du vent.
Comme quoi on peut parler librement de sexualité... dire a l'autre qu'on aime les personnes de même sexe, se caresser , se regarder intensément et bien se planter. Moi perso je n'agis pas comme cela avec mesamies ou copines femmes mais faut croire que d'autres c'est le cas.

Avatar du membre
Bluemind
Bidule
Bidule
Messages : 76
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : Lesbienne et plus si affinités ;-)
Gender :
Âge : 27

Rapports entre femmes : se protéger des IST

Message par Bluemind » il y a 3 ans

Bonjour à tous :-)

Ça fait longtemps que je n'ai pas posté sur le forum, mais une question me taraude et j'aimerais avoir vos conseils si cela est possible...

Je suis actuellement en couple libre avec une femme.

Le soucis c'est que ce sera ma première expérience intime avec une femme et je ne sais pas tellement me protéger si j'ose dire ^^
J'ai regardé sur internet pour me documenter, je ne sais pas si dans un hôpital ou dans un planning familial, on peut avoir ce genre d'informations.

A priori, il faut utiliser des digues dentaires, disponibles en pharmacie, cependant je ne sais pas si on peut en avoir sans être un professionnel de la santé, et je ne sais pas si c'est une méthode efficace contre les msts, si c'est agréable non plus à mettre... J'ai vu aussi sur le net qu on peut fabriquer des protections avec des préservatifs masculins, je ne suis pas douée en bricolage ^^ et je me demande si c'est vraiment efficace.

Également, je ne sais pas comment aborder ce sujet avec la fille en question...

Comment est ce que vous vous faites ? Les filles avec qui j'ai un peu parlé de sexualité entre femmes ne semblaient pas se protéger j'ai l'impression...Mais ça m embête un peu tout de même ^^

Merci à vous et bonne soirée :-)
J'ai faim d'amour, mais je crois que ca va etre plus simple que je me fasse des pâtes.

Avatar du membre
TiProust
Biscotte
Biscotte
Messages : 353
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : gay
Gender :
Âge : 55

Re: Contraception entre femmes

Message par TiProust » il y a 3 ans

bonsoir Bluemind :)
tu devrais peut-être changer ton titre car, en 1er abord, contraception renvoie à la question du risque de grossesse, or si je comprends bien, c'est la question du risque de transmission de maladie "MST" qui te préoccupe :wink: Je sais bien que certains moyens comme les préservatifs sont à la fois un moyen de contraception ET une protection contre les MST, mais du coup, peut-être que tu risques de rater des réponses car ça fait un peu drôle comme ça.

Pour le reste, je ne suis pas forcément bien placé pour te répondre, et j'avoue même que je me suis senti assez stupide en pensant que ce sujet est peu, voire rarement abordé (transmission entre femmes), même sur des sites LGBT (ou alors ça ne m'a pas frappé). Mais je suppose que tu auras des réponses éclairées.

Avatar du membre
Bluemind
Bidule
Bidule
Messages : 76
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : Lesbienne et plus si affinités ;-)
Gender :
Âge : 27

Re: Rapports entre femmes

Message par Bluemind » il y a 3 ans

J'ai changé le titre, merci pour ton eclaircissement :-) cela prouve mon ignorance sur le sujet ^^

Oui, peut être que j'ai tapé les mauvais clefs aussi, mais avant de m'intéresser à la question, je n'en ai jamais entendu parler.

Surtout que je suis allee à la gaypride le week end dernier, on m'a donnée plusieurs fois des préservatifs masculins , mais rien pour les rapports entre femmes...j'étais un peu surprise...
J'ai faim d'amour, mais je crois que ca va etre plus simple que je me fasse des pâtes.

chatnoir

Re: Rapports entre femmes

Message par chatnoir » il y a 3 ans

@Tiprouts, Hétérocentrisme, sexisme, manque d'intérêt de la recherche sur la transmission du vih entre femmes, c'est" normal "que tu n'aies pas vu grand chose sur le sujet
http://www.arcat-sante.org/infos-cles/v ... e-ignores/

qq conseils : - préservatifs sur tout objet pénétrant et changer de capote si utilisation du même objet pour les différentes partenaires
- y"a plus de risque de transmissions pendant les règles, mais pas que du vih, de tas d'autres trucs sympas comme l'herpès de type II (organes génitaux), les
papillomavirus, hépatites etc
- possibilité de se faire des protèges doigts avec des gants en latex coupés, ou d'utiliser direct les gants
- digue dentaire : tu prends une capote tu la coupe aux 2 extrémités et dans le sens de la longueur, tu obtiens un rectangle, ou tu découpes dans un gant à apposer
+lubrifiants (c'est mieux) pour les cuni
Par contre pour les rapports vulve/vulve, rien de bien convaincant ou existant, ce qui est frustrant ou alors faut un purin de carré de latex immense bien lubrifié de partout lol ou s'enrouler de film alimentaire-NE PAS LE FAIRE CERTAINS FILM ALIM SONT POREUX lol je n'ai pas trouvé encore de solution. Bon pour vulve/cuisse ou autre partie pas de soucis, le pb c'est le contact entre les muqueuses.

La transmission d'ist est rare mais pas nulle, donc avec un bon suivi gynéco et un test de temps à autre, ça le fait.
https://www.sos-homophobie.org/sites/de ... femmes.pdf

Avatar du membre
TiProust
Biscotte
Biscotte
Messages : 353
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : gay
Gender :
Âge : 55

Re: Rapports entre femmes

Message par TiProust » il y a 3 ans

merci chatnoir pour toutes ces informations : je me sens un peu moins bête ce soir grâce à toi :bravo: si j'ai bien compris, même si le risque VIH semble moins important dans les rapports entre femmes, en fait tout le reste, c'est pareil que pour les mecs? bon, au final, ça veut dire aussi que la multiplication des partenaires incite à la prudence, chez les filles comme chez les garçons :roll:

chatnoir

Re: Rapports entre femmes

Message par chatnoir » il y a 3 ans

oh j'ai pas de mérite, c'est une partie de mon boulot, je suis prof de svt (sciences de la vie et de la terre)
Y'a moins de risque de transmission du vih apparemment chez les femmes (seuls 2 cas connus), mais de nouvelles études à venir nous révéleront peut être que c'est plus compliqué que ça
oui tout le reste c'est comme chez les mecs et les partenaires multiples augmentent les risques mais si tu te fais dépister régulièrement, c'est bon. Et au moindre truc suspect, direction médecin ou spécialiste.

Avatar du membre
Shaden
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 110
Enregistré le : il y a 3 ans
Orientation sexuelle : Bi
Gender :
Âge : 29

Re: Rapports entre femmes

Message par Shaden » il y a 3 ans

Sujet fort intéressant parce que je dois dire que je ne m'étais jamais posé la question, et que ça ne me serait probablement pas venu à l'idée le jour venu... merci du coup.

Répondre